Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le boulangisme a 130 ans mais il est toujours d’actualité

« La tension est à son comble lorsque Boulanger se présente à Paris en remplacement de Hude, député décédé, sur un programme en trois mots : “Dissolution, révision, constituante”. Ses adversaires lui opposent le président du Conseil général de la Seine, Édouard Jacques. Le 27 janvier 1889, Boulanger obtient 244 000 voix contre 160 000 voix à son adversaire. Tandis que sa maîtresse, Marguerite de Bonnemains, dîne seule dans un salon voisin, Boulanger célèbre la victoire avec son état-major au café Durand, place de la Madeleine, en présence de 50 000 personnes. Certains interpellent Boulanger, lui demandant de prendre l’Élysée. Boulanger choisit de rester dîner sur place, ses partisans sont déçus et les craintes de ses adversaires attisées, qui désormais s’attellent à le discréditer. »

Ce paragraphe de Wikipédia résume tout. Toute ressemblance avec les événements actuels est évidemment non fortuite.

 

Les populistes dans l’Histoire, sur E&R :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2184234
    Le 23 avril à 16:44 par Louise Michel
    Le boulangisme a 130 ans mais il est toujours d’actualité

    Ecouter Henri Guillemin narrer le général Boulanger est un régal, pour l’esprit.

    Son éclairage permet en effet de comprendre, même si l’on s’en doutait déjà, pourquoi les copains et les coquins, sont si attachés à cette sacro sainte "république". C’est le meilleur système pour s’enrichir sur le dos du peuple ! N’est ce pas fabuleux ?

     

    Répondre à ce message

  • #2184244

    Boulanger s’est chié dessus comme d’autres le fameux 6 avril 1934.

    Ca parle, ça jacte, ça fait semblant de protester pire encore ça fait naître des espérances dans le cœur de certains et puis après ça dîne dans des restos bourgeois ou ça danse sur du jean Jacques goldman.

    Ils me fatiguent ces gens.

     

    Répondre à ce message

  • #2184246

    "Que tous les francais quels qu’ils fussent allassent a la caserne"

    C’est un gouffre beant qui nous separe de cette generation d’hommes cultives.

    misere.

     

    Répondre à ce message

  • #2184286

    "prendre l’Élysée" le grand projet oublié des Gilets Jaunes...

     

    Répondre à ce message

    • #2184458

      Ne vaudrait-il pas mieux se consacrer à construire autre chose qui ressemble au peuple plutôt que de détruire ces archaïsmes républicains obsolètes en pure perte d’énergie ? Cesser de les alimenter par tout les moyens pour les laisser finir de pourrir tranquillement ?
      Mince alors comment un homme de cheval et d’armée pouvait-il à ce point "se ch**r dessus" face à l’ultime objectif. Hédonisme et lâcheté politique ? Avait-il choisit ainsi en pleine conscience du sens de sa vie ?
      piti ! cette histoire me bouleverse, ça me ressemble un petit peu, j’ai du plomb à prendre dans le crâne là !

       
    • #2184464

      Ce projet si efficient n’est pas oublié pour tout le monde il reviendra sans doute à la charge tôt...

       
  • #2184311

    Ah ce bon Guillemin, toujours un régal à l’écouter. pourquoi il n’y en n’a plus des comme lui ? (Marion est sur le chemin)
    Pour les jeunes, faites vous l’intégrale de ses vidéos pas besoin d’aller dans un cours d’histoire après ça
    Il me rappelle aujourd’hui que nos hussards de la république étaient exemptés de service militaire pour mieux formater nos jeunes têtes blondes, un bien joli privilège.

     

    Répondre à ce message

  • #2184444

    Combien étaient ils place de la Madeleine autour de Boulanger au soir de son élection à Paris à crier "à l ’Elysée ! " ? sans doute beaucoup mais plutôt 50 000 comme dit dans l ’entête de l ’article ( chiffre de source policière ? ) ou plutôt 500 000 comme le dit Guillemin dans sa "vidéo" ? ( chiffre avancé par ses partisans ? mais peut être la langue de Monsieur Guillemin a fourché) .

     

    Répondre à ce message

  • #2184610
    Le 24 avril à 08:25 par Michelly58
    Le boulangisme a 130 ans mais il est toujours d’actualité

    Je connaissais pas se Henri Guillemin, c’est autre chose que Berne et ses histoires de caleçons.

    Je viens encore de découvrir un personnage de France bien qu’il fut plus un ancêtre de Marine Le Pen qu’autre chose. Ce qu’il y a de frappant entre le XIV ème siècle et maintenant c’est le de sérieux des politiques, à part en Russie et Chine ou dans des pays non alignés en occident on a plus que des toquards belliqueux et ignares. Jamais Bismarck n’aurait imposé des sanctions économiques pour répondre aux désidératas d’une colonie. Avant les hommes réglait leurs contentieux à l’épée, maintenant ils préfèrent jouer des muscles sur internet. Quel monde de clowns !

     

    Répondre à ce message

    • #2185316

      Henri Guillemin faisait partie des médiats quand ceci avait encore un peu d’honneur et d’honnêteté.
      Vous pouvez vous régaler sur YouTube, il traite des sujets toujours important pour la France, son engagement ne fait aucun doute, mais son intégrité est je le crois sans faille pour nous raconter notre Histoire, un grand Monsieur.

       
  • #2185576

    La République a fait tirer sur le peuple dès le départ.
    En 2019, ce régime de l’anti-France reste cohérent.

     

    Répondre à ce message