Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pape François dénonce à Yad Vashem la "tragédie incommensurable" de la Shoah

Le pape François a dénoncé lundi la tragédie incommensurable de la Shoah et l’abîme qu’elle a constitué pour l’humanité, lors d’une visite au mémorial de Yad Vashem érigé en souvenir de l’extermination de six millions de juifs dans les camps nazis.

« Adam, où es-tu ? Je ne te reconnais plus ? » a-t-il lancé dans une longue méditation imaginant avec une profonde émotion ce que pouvait penser Dieu de l’homme lors de ces années noires.

« Non, cet abîme ne peut pas être seulement ton oeuvre, l’oeuvre de tes mains, de ton coeur... Qui t’a corrompu ? Qui t’a défiguré ? Qui t’a inoculé la présomption de t’accaparer le bien et le mal ? Qui t’a convaincu que tu étais dieu ? Non seulement tu as torturé et tué tes frères, mais encore tu les as offerts en sacrifice à toi-même, parce que tu t’es érigé en dieu ! », a-t-il poursuivi. «  Dieu connaissait le risque de la liberté : il savait que le fils aurait pu se perdre... Mais peut-être, pas même le Père ne pouvait imaginer une telle chute, un tel abîme ! » a-t-il dit dans la Salle du souvenir, en présence du président Shimon Peres, du Premier ministre Benyamin Netanyahu et des rabbins du mémorial.

Le pape François a rallumé la flamme du mémorial, déposé une couronne de fleurs, et salué des survivants de l’Holocauste.

« Ce cri de Dieu, ici, en face de la tragédie incommensurable de l’Holocauste, résonne comme une voix qui se perd dans un abîme sans fond » a-t-il poursuivi.

« Homme, qui es-tu ? Je ne te reconnais plus. Qui es-tu, homme ? Qu’est-ce que tu es devenu ? De quelle horreur as-tu été capable ? Qu’est-ce qui t’a fait tomber si bas ?Ce n’est pas la poussière du sol, dont tu es issu. La poussière du sol est une chose bonne, oeuvre de mes mains. Ce n’est pas l’haleine de vie que j’ai insufflée dans tes narines. Ce souffle vient de moi, c’est une chose très bonne ! » a ajouté François.

« Un mal jamais survenu auparavant sous le ciel s’est abattu sur nous. Seigneur, sauve-nous de cette monstruosité. (...) Donne-nous la grâce d’avoir honte de ce que, comme hommes, nous avons été capables de faire, d’avoir honte de cette idolâtrie extrême, d’avoir déprécié et détruit notre chair  » a insisté le pape dans sa méditation.

« Oh Seigneur, jamais plus, jamais plus ! » a-t-il lancé à la fin, en présence de son ami rabbin, l’Argentin Abraham Skorka, qui l’accompagnait.

Dès son arrivée en Israël dimanche après-midi, François avait dénoncé avec force la Shaoh et l’antisémitisme, et il avait lancé un appel en faveur d’une éducation qui surmonte les préjugés et apprenne le dialogue.

Ces propos ont été très bien accueillis en Israël, où la mémoire de l’antijudaïsme chrétien de l’Eglise, qui évoquait avant le Concile Vatican II (1962-65) les juifs perfides, reste très sensible.

Le pape François s’appuie sur la déclaration conciliaire Nostra Aetate, qui exprime le profond respect des catholiques pour les juifs. Jean Paul II parlait des juifs comme des frères aînés et Benoît XVI comme des pères dans la foi.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Miriam et Emmanuel Riva, les deux israéliens assassinés à Bruxelles, sont deux employés du ministère des affaires étrangères d’Israel : lui était récemment vice-consul à Berlin, ce sont donc deux DIPLOMATES israéliens qui ont été assassinés, ce n’est pas un crime antisémite mais une exécution politique (source : Europe-Israel) .


  • La calotte est la petite cousine de la Kippa .


  • Du mur de séparation jusqu’à Yad Vashem, juste de la com’, rien d’autre, nous avons constamment droit à ce genre de comportement, condamnant à demi mot la colonisation infâme d’Israël, pour se montrer ensuite complaisant envers ceux là même qui ont fait de Gaza un camp de concentration à ciel ouvert.

    Pour ce conflit, il n’y a pas de compromis possible, soit on reconnaît l’État hébreux et on nie la souveraineté des Palestiniens sur leur terre, soit on ne reconnaît pas l’État hébreux, qui est une force étrangère venue coloniser un territoire qui n’est pas le leur.

    Marre de voir tout ce petit monde le cul entre deux chaises, on a des couilles ou on en a pas, le tout c’est de l’assumer, je préfère encore un Golnadel qui dit clairement ce qu’il pense des Palestiniens ( de la petite bière ) qu’un souverain pontife qui préfère jouer la carte du compromis pour ne pas se mouiller.

     

    • Bonjour Josselin,

      Je suis assez d’accord avec vous sur le principe mais je vois mal les issues possibles sans l’absence de compromis sur la reconnaissance de l’état hébreux.
      Bien évidemment les compromis font le beau jeu des colonisateurs et la situation en Palestine est pire que jamais, mais la possibilité d’être aussi radical (ou tout simplement juste) s’éloigne avec le poids des générations.
      Je me suis permis de répondre à votre post de part ma situation.
      Je suis en Australie depuis deux ans, sur la côte Ouest (toute l’industrie minière soit 60% de l’économie), on peut clairement parler d’apartheid avec les descendants d’aborigènes.
      Comment on fait dans ce cas là ? Les Australiens sont des colons anglais, on leur demande de se repartir chez eux ?
      Les sionistes ont colonisé la Palestine au nom d’une légitimité biblique et tribale, les anglais l’Australie au nom du roi et de Dieu, dans les deux cas les autochtones ont trinqué, et dans les deux cas la colonisation continue.

      Je vois mal Bibi et sa fine équipe lâcher le bout de gras sans tout faire péter.

      Bien à vous,

      Joachim


  • Bla bla bla... Ils vont nous bassiner encore mille ans avec leur histoire de Shoah et leurs caisses enregistreuses... Un mot peut-être sur les multiples attaques dont on été victimes les lieux saints chrétiens ?


  • 1° La Shoah est une tragédie UNIQUE 2° donc le peuple Juif est un peuple UNIQUE 3° c’est donc lui , ce peuple extraordinaire, au dessus de tous les autres, qui a seul le droit d’exercer le pouvoir sur tous les peuples . Pape François, tu n’es que le berger de deux milliards d’esclaves .


  • Ce ne sont sûrement pas là des paroles dignes du successeur de Saint Pierre, mais bien plutôt celles d’un quelconque militant des droits de l’homme tout suintant d’émotion et de soumission.


  • Le plus grand mal, et le Pape devrait parfaitement le savoir, n’est pas la mort physique car les corps seront ressuscités à la fin des temps, mais la mort de l’âme. Et la damnation s’obtient très facilement, en ne prêchant pas intégralement la doctrine catholique, comme le font les papes depuis vatican II !


  • Est ce que quelqu’un parle encore du martyrs des chrétiens à l’ époque romaine et du martyr monstrueux que le Christ à du endurer ! "Ces massacres sont "une tragédie incommensurable"
    "..Qui es tu Homme ...... De quelle horreur as tu été capable ...... tu as torturé , tué......" ect ... .
    Qui parle encore de tous les génocides perpétrés par l’Homme au nom des dieux, de Dieu, de l’ argent, du pouvoir , etc . ! Plus personne ! Il n’y en a que pour la shoah et c’est odieux !


  • choa à tous les repas, ça finit par devenir imbouffable ; et si encore ça éveillait chez ceux qui descendent des victimes un seul ’pourquoi’, si seulement ça leur avait servit de leçon, mais non, ils reconstruisent infatigablement la route qui va les y ramener un jour ou l’autre. Ils sont indécrottables.


  • Il s’est également recueilli sur la tombe de Theodor Herzel...sans commentaires.

     

  • E&R = égalité et réconciliation ? Ou autre chose ?
    Cette intervention du Pape puise dans les fondements de la religion catholique en portant avec conviction le sens profond de l’amour du prochain aussi bien qu’il exprime la désapprobation des pulsions meurtrières et le recueillement quant au drame humain de la seconde guerre mondiale. Il est exactement ou il doit être dans son rôle de Pape. Si chacun réfléchis et se figure l’atrocité de ce qui s’est passé il respecterait cette intervention sincère, inspirée par une grandeur d’âme catholique et une profonde humanité. Le Pape François ne s’est pas aigris au vu des actions menées contre lui et reste fidèle a ses vrai valeurs de réconciliation malgré l’adversité qu’il rencontre en Israël, ce n’est en rien de la soumission.
    Je suis fière que notre Pape reste consistant dans sa mission.


  • purée jusqu’à quand ils vont nous saouler avec ça ?


  • #833932
    le 26/05/2014 par arabe et fier de l’être, catholique et fier de l’être
    Le pape François dénonce à Yad Vashem la tragédie incommensurable de la (...)

    Je ne suis pas un pacifiste béat ; j’ai vécu et je vis toujours au Proche Orient. Les sifflements des bombardiers israéliens et les explosions de leurs bombes sont plus que des bruits familiers.
    Mais ne sombrons pas dans un manichéisme primaire, ce manichéisme étant une des principales armes de communication de l’Empire... Le Pape condamne la Shoah, mais comment ne pas la condamner ? Tous ces juifs du quotidien morts dans les camps ne sont-ils pas eux aussi victimes du sionisme ? tandis que leurs élites autoproclamées coulaient des jours heureux à New York ou en Suisse ?
    Les paroles du Pape sont aussi une condamnation des dérives du monde moderne, monde où l’homme n’a plus de valeur, sinon marchande, où des atrocités sont commises au nom d’un capitalisme démiurge.
    Les crimes sionistes commis aujourd’hui en Palestine et ailleurs ne doivent pas fermer nos coeurs, sinon nous ne vaudrons pas mieux que nos ennemis...
    En reprochant au Pape sa visite en Israël ne faisons nous pas comme les pharisiens qui reprochaient à Jésus de côtoyer publicains et prostituées ?
    Je retiendrai que le Vatican pour parler de la visite du Saint Père a utiliser les mots "Etat de Palestine"... Je retiens aussi sa visite inattendue au mur de la honte en Cisjordanie et son geste très fort là-bas...
    Je prierai toujours pour ceux qui me persécutent...

     

    • Bonjour,

      A tous ceux qui n’acceptent pas cette partie de son voyage, je soutiens ton commentaire.

      Le Pape ne peut pas ne pas reconnaître tous les persécutés, qu’ils soient palestiniens, de confession musulmane et chrétienne encore aujourd’hui ou qu’ils aient été de confession juive il y a 70 ans tout en jetant de l’huile sur le feu à propos des sionistes. Les actes de ces derniers parlent d’eux-mêmes sans que les mentionner ne soit nécessaire. D’ailleurs, est-il nécessaire de les mentionner après la première destination de ce voyage et ces mots lourds de sens comme "Etat de Palestine" ou le recueillement sur le mur de l’apartheid du côté des opprimés ?
      Dans ce climat très tendu, il se doit de proposer subtilement la réconciliation en reconnaissant sincèrement chacun dans sa souffrance encore actuelle ou passée.
      Le Pape n’est pas un arbitre pour compter les points, valider les fautes de jeu et distribuer des cartons rouges. En bon catholique qui offre le pardon à tous, son message s’adresse à tous les hommes capables de sagesse et de raison afin de reconnaître son prochain pour retrouver la paix et l’équité. Cela passe par la reconnaissance de chacun.

      Il revient aux hommes de saisir la voie que propose cette attitude, même à ceux qui font brûler une église sur ces terres pendant son voyage.


  • Je me disais bien que c’était trop beau son passage la veille au mur de la honte...


  • Visiblement, il ne va pas sur le site d’E&R ! (il n’a pas l’air d’être au courant de la politique d’israel)


  • Dès son arrivée en Israël dimanche après-midi, François avait dénoncé avec force l’holocauste de 65 millions de non-juifs et le sémitisme de la shoa, et il avait lancé un appel en faveur d’une éducation qui surmonte les préjugés et apprenne le dialogue.
    .......... Quel dialogue quand une micro-minorité évacue la mort de 65 millions de non-juifs au profit d’un nombre asséné depuis 1900, toujours le même 6 millions que même des juifs éclairés n’osent plus mettre en avant tant sa réalité se confond avec la fiction.


  • Le pape François se dénonce à Yad Vashem, la "tragédie incommensurable" de la Shoah

    Désolé, je n’ai pas pu résister à cette infamie !

    "Donne-nous la grâce d’avoir honte de ce que..."
    " Homme, qui es-tu ? Je ne te reconnais plus. Qui es-tu, homme  ? Qu’est-ce que tu es devenu ?"

    Il est marrant le type(le pape), j’y étais pas moi ! ni mon père ,ni mon grand père ,et ni le « prophète » Adam... (paix à leur âme) !
    J’ai bien compris ses métaphores mais quand il y a plus simple pour expliquer sans faire de fausses allusions pour propager l’ultime connerie...autant faire simple et dire la vérité, un choix qu’il n’est pas prêt de faire !
    Pire même, il fait ce discours chez les satanistes et entouré de démons !

    demain on lira :

    Le pape François se défonce à Yad Vashem, la "tragédie incommensurable" de la Shoah


  • Rien qu’en lisant le titre :
    Il n’a pas totalement tord comme le confirme le sympathique Rav Ron Chaya.


  • Plus bas ! Plus baaaaas !!! Rampe !


  • Encore un qui marche sur la tête.
    Soumission abject.
    Marre de cette putréfaction mémorielle..


  • Je rêve qu’un jour l’Eglise se révolte contre... ca....



  • Mais peut-être, pas même le Père ne pouvait imaginer une telle chute, un tel abîme !




    Il n’y aurait pas une erreur de traduction là ? C’est plutôt étonnant qu’il dise une chose pareil, Dieu aurait été "surpris" de ce qu’a fait l’Homme ? C’est quand même la base de savoir que Dieu sait tout, si le pape a vraiment dit ça, c’est assez perturbant. Y a que moi qui est choqué par cette phrase ?


  • Plus le temps s’écoule, plus nos maîtres exigent que la génuflexion du pape soit longue et basse.


  • La soumission sans fin.........


  • En tant que Chrétien catholique je suis extrêmement déçu par l’attitude du Pape. On a compris, les Ier et IIe millénaires avaient le Golgotha, le XXIe siècle a la Shoah.



    « Dieu connaissait le risque de la liberté : il savait que le fils aurait pu se perdre... Mais peut-être, pas même le Père ne pouvait imaginer une telle chute, un tel abîme ! »




    Un simple survole de l’Histoire humaine depuis l’Antiquité : guerres, massacres, génocides, viols, vols, domination, esclavage, pollution de l’environnement, etc... Si on faisait un classement des 10 espèces animales les plus violentes que la Terre ait connu, l’Homme aurait une place de choix à côté du tyrannosaure et des fourmis. Bon, je suis caricaturale mais tout ça pour dire que Dieu n’a pas attendu 1942 pour voir l’Humanité commettre des abominations.



    « Ce cri de Dieu, ici, en face de la tragédie incommensurable de l’Holocauste, résonne comme une voix qui se perd dans un abîme sans fond »




    Un peu plus et il sortait que Dieu est devenu dépressif... Dieu est au dessus de tout ça. Le Pape a exagéré dans son discours alors qu’il avait fait un grand pas en allant au « Mur de la honte ».
    Son discours aurait été parfait s’il n’avait pas comme fond unique la Shoah mais toutes les atrocités de l’Histoire.

    Maintenant, j’aurais deux questions sérieuses : existe-t-il un autre Etat au monde qui impose cette soumission mémorielle à chacun des dignitaires se rendant sur son sol ? Quelqu’un a t-il déjà refusé de se rendre à Yad Vachem ?

     

  • Tout l’absolu necessité de revenir à Vatican 1...


  • Tous en choeur :
    "Il ne faut pas se demander comment techniquement, un tel meurtre de masse a été possible, il a été possible techniquement parce qu’il a eu lieu" Ni pardon ni oubli... ;-)

     

  • déjà, je me gaussais en lisant les commentaires lors du dernier article traitant de la visite du dit pape qui s’arrête pisser sur le mur de la honte, comment peut-il fricoter avec les assassins du Christ.
    ça commence par ça, tout simplement...

     

    • @christian.........un crime toujours recommencé, même en rêve.


    • Je présume que l’expression « les assassins du Christ » dans votre commentaire recouvre les Juifs contemporains.

      C’est aussi malhonnête intellectuellement que le « devoir de mémoire », les « lois mémorielles » interdisant tout libre examen de ce qu’on colporte sur un génocide datant de la seconde guerre mondiale, et la culpabilité collective transmise par le sang que les associations de la larmichette tentent perpétuellement d’imposer au péquin moyen. Ceci dit, vous avez bien le droit de détester autrui a priori. Simplement vous faites fausse route en empruntant les chemins d’un sionisme inversé, ou de ce qu’on nomme d’ordinaire l’antisémitisme.

      À moins que vous ne signifiez par l’expression « assassins du Christ » les modernes imitateurs des marchands du Temple et des notables du Sanhédrin sentant leurs prébendes remises en cause. Des coreligionnaires de Yehoshoua, soit dit en passant. Quoi qu’il en soit, il reste étonnant de constater que 6 - 3 égalent 6, à moins, comme je l’ai déjà écrit, que nous ne travaillions dans ℤ/3ℤ. Auquel cas, nous pourrions tout aussi valablement affirmer que la classe d’équivalence de 6 s’identifie à celle de 0.

      La LICrA, s’embarrassant fort peu de rigoureuse raison, de nuance et d’humour, risquerait fort de nous assigner au tribunal. Rompons là.



    • Je présume que l’expression « les assassins du Christ » dans votre commentaire recouvre les Juifs contemporains.



      il ne faut pas présumer, il faut lire, quant à parler de juifs contemporains, personne ne peut vivre plus de 2000 ans, donc "non, les bourreaux n’étaient pas présents lors de la venue du pape, ils sont morts il y a fort, fort longtemps. Quant à Israël, ce n’est pas le pays des juifs, c’est celui des sionistes.

      on nous relate un article qui nous décrit un sketch : les protagonistes de deux sectes, une qui date de 1956 et une autre 1880, Vatican II et le sionisme, le peuple juif d’Israël est une usurpation : les derniers hébreux ont probablement disparus il y a 2735 ans. en revanche, je te confirme qu’un gars, avec un nom de scène (Francisco 1) est allé rencontré quelques russes et quelques maghrébins (les plus sûrs d’eux mêmes et dominateurs...), qu’ils ont été pleurer à chaudes larmes (peut être après avoir mordu dans un gros oignon) sur les tombes de quelques allemands, hongrois, lituaniens, russes, roumains...etc...qu’ils ne connaissaient ni d’Eve, ni d’Adam, et dont ils n’ont rien à foutre, ça fait parti du boulot, c’est surement écrit sur leur contrat de travail, et ça paye  !

      bref, je ne suis pas un fin critique cinématographique, mais, visiblement, le film plait à certains....


  • Quand Jésus parlait de la paix, il parlait de la paix de l’âme.
    Ce pape veut la paix du monde, pas celui du royaume de Dieu. Cela ne mène qu’au compromis comme on le voit ici et à des actions qui se veulent équilibrées des deux côtés. Un message fort par ci un autre par là. Franchement voir le Pape faire les mêmes courbettes qu’Obama, Hollande, Valls, Anne Hidalgo, et d’autres, ça passe mal pour moi qui suis catholique. On est dans la politique de bas niveau.
    Cette église va mal.


  • Oh mon Dieu, qu’avons-nous fait, nous les Catholiques, pour mériter que ce trou-du-cul s’asseyât sur le trône de Pierre ? Malheur à nous, Seigneur, malheur à nous qui sommes tous coupables de la Shoah, alors que pas un citoyen Israélien n’est responsable de la Nakba, puisque ce boutiquier des Amérique n’en parle pas pour garder quelques pierres à Jérusalem... Et pourtant, Votre Sainteté, le maître enculera le larbin qui le suce.


  • Le pape : Tiens, et si je réunissais l’arabe et l’israëlien pour une prière à la baraque, çà aurait de la gueule...
    L’arabe : Ben oui, pourquoi pas, la prière çà fait toujours du bien...
    l’israélien : Ah non, moi j’viens pas ou alors tu me fais un cinoche sur la shoah, hein ! Et à plat-ventre, t’entends !
    Le pape : Bon ok, mais si je fais çà tu viens à la prière, d’accord ?
    l’israélien : Promis !
    Paris valait bien une messe... La shoah et les colonies valent bien une prière...


  • Quand donc les plus hautes autorités de l’Église Catholique, à commencer par le "successeur de Pierre", comprendront-ils que la disparition progressive et inéluctable des chrétiens du Moyen-Orient est liée à l’aberration historique qui a consisté en un partage du petit territoire de la Palestine historique pour y créer une entité auto-définie et proclamée "État Juif au nom d’Israël", "fruit" de l’idéologie sioniste et chargée d’administrer la colonisation de peuplement européenne, discriminatoirement de confession juive...

    Cette entité administrative qui ne s’est définie aucune frontière tant à l’intérieur de la Palestine qu’au-delà, quelque soit la couleur de son arc-en-ciel politicien au pouvoir, n’aura de cesse que de parvenir à sa fin inscrite dans sa "génétique" idéologique sioniste : "Le Grand Israël" avec son seul Peuple " élu par Dieu"... Dans le contexte actuel d’un "territoire palestinien" morcelé et truffé de colonies "juives", un "état palestinien" désarmé à côté d’un "israël" sur-armé, y compris d’armes de destruction massive, non soumis au droit international, ne saurait être autre chose qu’un "bantoustan"...

    La seule "distinction" à opérer au sein de l’administration politicienne "israëlienne" est entre les "brutaux", pressés d’arriver à la "Fin" et les "sournois" pour qui il faut donner "le temps au temps" pour y parvenir…C’est cette dernière faction, avec un "processus de de paix" dont la gouvernance mondiale et les médias nous rabattent les oreilles depuis des décennies, que "le successeur de Pierre" est venu soutenir en "israël" en invitant au Vatican son chef de fil actuel, Shimon Peres...


  • bilan definitif des victimes de la deuxieme guerre mondiale : 6 millions de juifs .


  • Il n est qu arnaque depuis le début, voyez le célébrer dans un syna de buenos avant l intronisation, les commentaires qu on lui faisait dans les canards communautaires pendant la course, les Time covers qu il se paye, le volatile, avec les cornes et tout, a croire qu ils veulent réaliser malacchi et son Pierre II (111e pape depuis, notez !), avec son pote Benoit, le démissionnaire éconduit, original ! Tout ca sous des yeux qui ne voient pas, trop habitués a ces mauvais spectacles qu il ne faut que croire. Paix et les autres, qu ils paissent


  • Il faudrait poser cette question au "pape des médias"...Les "juifs" étant "nos frères ainés dans la foi" ou encore "nos pères dans la foi", dès lors, les relations de l’Église Chrétienne Catholique avec le judaïsme relèvent-elles de l’oeucuménisme et non de l’interreligieux ?...


  • Ok, c’est un message adressé à Adam, l’homme, mais c’est surtout un message adressé de façon subliminale à Bibi (car Adam et Bibi = Eve chez les musulmans).
    Un quenelle subliminale du Pape François ?
    Maintenant relisez le texte et imaginez qu’il s’adresse directement à Bibi...
    Je ne plaisante pas...

     

  • Glissage de quenelle le matin, suçage de queues l’après-midi. Le chef des catholiques serait-il en train de tourner sado-maso ?

     

  • Dieu est VERITE.Le. "Pape" a du l’oublie, sa place est bien alors devant le mur des lamentations.


  • Aaaaah eh ben voilà ! Après avoir un peu fait le malin chez les Palestiniens il fallait bien qu’il fasse la serpillère le lendemain chez le camp d’en face pour se racheter. Non mais, c’est vrai, seuls les juifs ont souffert pendant ces "années noires". Par la faute des chrétiens uniquement, bien-sûr, et il faut s’en repentir indéfiniment. C’est fou comme cet épisode de l’histoire prend aujourd’hui toute la place dans les relations entre les prétendues autorités juives et l’occident. Comment peut-on placer des relations saines sur un tel lien de vassalité ? Le Vatican n’est plus que bourses molles et disparaitra après avoir perdu toute trace d’honneur et de dignité. Si il ne se laisse pas purement et simplement dépouiller avant, comme avec le coup des terminaux Paypal.


  • Faux pape ! anti-pape ! antéchrist ! anti-christ ! apostat ! vicaire de satan ! toi le mécréant, tu brûleras en enfer pour tes décisions antichrétiennes ! gare au chatiment !
    Pour Dieu et le Roi !


  • François est aussi sioniste que Herzl ou Ben Gourion ! Il entretient, comme ses prédécesseurs, le judéo-christianisme, cette invention judéenne avec laquelle les Judéens ont annihilé le catholicisme et l’Evangile.


  • Le saint père en a certainement fait des saintes tonnes.


  • L’holocauste des juifs est passé il y a longtemps mais l’holocauste du peuple palestinien, lui, est là et se passe devant nos yeux..., par simple bon sens, le pape François devrait s’occuper des vivants et laisser les morts tranquilles.


  • Nestlé(entre autres) a sponsorisé les canonisations de ces prédecesseurs, on peut se poser la question de savoir qui a sponsorisé ce triste spectacle. ( l’info sur les canonisations est à voir sur l’entretien de Pierre Jovanovic avec le comte de paris Henri VII d’Orléans/héritier du trône de france/notre roi si la monarchie existait toujours).
    Je ne sais vous mais je l’ai trouvé mal à l’aise sur cette dernière journée.


  • Ce qui devait être dit l’ a été !
    Et ce, avec grande sagesse.

    comprenne qui pourra !


  • Une déclaration papale à faire mourir de rire Ahmadinejad.


  • Alors la je suis déçu autant prier devant le mur de l’appartheid des colonies ça me plaisait autant rentrer dans le moule et suivre à la lettre la pensée unique comme tous les chefs d’etat en mal de reconnaissance de credits ou d’appuis c’est un mauvais point !

    WRONG WAY FRANCOIS !!!


  • J’aime bien le "incommensurable". Super quenelle

     

  • Qu’a-t-on fait au Bon Dieu pour mériter un tel pape ?

    Comme catholique, il me fait honte. Il est cul et chemise avec tous les ennemis de l’Eglise catholique. Les loups sont invités à la bergerie au nom de la nouvelle théologie du dialogue et nous les brebis nous sommes les constants destinataires de ses réprobations.

    Quand on pense que les cardinaux se sont réunis à Rome, ont invoqué le Saint Esprit afin qu’il nous accorde un pape digne de Dieu pour guidé son Eglise, j’ai l’impression qu’il y a quelquechose qui a foiré. On ne pouvait pas choisir plus incompétent que ce Argentin.

    Un tel pape ne peut être qu’une punition divine pour nous catholiques.


  • Un jour peut-être vous comprendrez ce qu’est le pape, le vatican et plus profondément le christianisme... Alors vous vous sentirez abandonné, perdu. Alors seulement vous serez en mesure de voir.

    Mais pour cela, il vous faudra surmonter d’abord l’immense dégoût.

    Tout a été retourné, falsifié, dissimulé, tronqué. En croyant fuir le mal, vous courez dans ses bras. Eh, oui, car ce sont des tentacules.

    Bon courage à tous les "croyants".


  • Incommensurable, définition : qu’on ne peut dénombrer, qu"on ne peut mesurer...( et pour cause )
    Quenelle papale ... volontaire ou pas, Dieu seul le sait !


  • Vous êtes durs les mecs, un peu déjantés...

    Les subtilités de la politique ne sont pas faites pour vous, gavés comme vous êtes de clips vidéo.
    Attendez, ce pape vient de faire un truc enhaurme : de passage en Terre Sainte, il se pose en Jordanie (pas en Isra-Heil !) et va tout droit faire une prière devant le mur de la honte dressé par les juifs contre les palestiniens. Puis il fait les visites protocolaires que tout homme d’état doit faire, dont le machin-vachem, papier mâché et il vous balance quelques vérités valables pour tous les hommes y compris les juifs, en priant pour que cessent les abus et autres guerres.

    Certes, la marge de manoeuvre est étroite, mais il a marqué des points. Non, finalement je trouve très bien ce pape, en plus c’est un jésuite, la politique ça le connait !

     

  • Le Pape est-il sioniste ?c’est la premiere q’un Pape depose des
    fleurs sur le tombeau de Herzl


Afficher les commentaires suivants