Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les médias en folie

Par la rédaction d’E&R

Un petit tour de manège dans les médias français, histoire de prendre la température dans le derche imposant de la propagande. Décidément, plus on regarde dans les tuyaux, et ce qui en sort, plus on se dit qu’on a fait le bon choix, éditorial, politique, économique. Cela peut paraître présomptueux. Jugez vous-même.

 

Le Monde dévoré de l’intérieur

« Notre directrice des publications, Natalie Nougayrède, s’est fait sévèrement accrocher, le 19 mars, en comité de rédaction où se pressaient 120 journalistes. Elle a été incapable de détailler quelle ligne éditoriale elle entendait suivre et selon quels critères avait été élaboré le nouvel organigramme [1]. »

C’est signé du représentant du SNJ (syndicat des journalistes) au Monde, qui fait de la résistance. Quand une grossière propagandiste de l’OTAN est nommée à la tête d’un quotidien, la gauche rédactionnelle met un an à se réveiller. Il lui faut les premières charrettes, décapitations et censures pour réaliser le danger. On aimerait bien déciller les yeux de nos collègues socialisants, mais il faut qu’ils fassent, comme des enfants, leur apprentissage de la libération tout seuls. Le renard est entré dans le poulailler, trop tard pour organiser une défense, les gars. Joyeux combat, on attend les survivants dans le maquis.

 

Naulleau défend la Culture au Grand Journal

 

A y est, ouf, Naulleau est revenu du bon côté de la matraque. Le voilà invectivant Karim Ouchikh (!), conseiller (!) culturel (!) de Marine Le Pen, en dénonçant le projet culturicide du Front national à chaque fois qu’il a été aux affaires. Un genre d’anachronisme mais bon. C’est vrai que d’annuler des concerts de tocards subventionnés, des installations dramatiques pour l’œil, ou des expos photo de fion, c’est un crime contre l’Art. Ceux qui tremblent c’est l’armée mexicanos des 106 000 intermittents de France, ouvriers culturels plongés dans l’angoisse devant les menaces de déremboursement. Devront-ils rejouer la grand-messe hitlérienne dans un Stade de France relooké Nuremberg, avec flambeaux et uniformes noirs, pour garder leur Arbeit ? Si le cachet est bon…

 

Les Inrocks sauvés par le cul

 

Extrait :

« Ahuri, Emilio raconte ses week-ends sans fermer l’œil. “C’est fou Paris, les gens sont hyper délurés. Mais y a un moment où je vais arrêter, enfin je crois.” Emilio ne sait pas pourquoi il pousse la teuf aussi loin. Si ce n’est qu’il a “besoin de partager, tout le temps. J’ai grave peur de la solitude.” »

Ça s’appelle « Sex, drugs and bisounours : plongée au cœur d’une jeunesse décomplexée », et c’est du travail journalistique de haute volée. D’après nos calculs, à ce rythme éditorial, Les Inrocks devraient être rachetés par Xavier Niel dans moins de 12 minutes. Ah non, pardon, le titre a déjà été racheté par son pote Pigasse. On se demande bien pourquoi. Ah si, les grandes fortunes se servent des titres en perdition pour défiscaliser à travers leurs holdings, comme le démontre Jean Stern, dans « Les patrons de la presse nationale. Tous mauvais ». En appauvrissant un titre, on le rend dépendant et soumis, on maintient une certaine pression sur le pouvoir politique, et on gagne en baisses d’impôts. Même schéma pour la justice en France : personne parmi les politiques ou les grands patrons n’a intérêt à créer une justice puissante et indépendante. Ceux qui se plaignent du mauvais état de la justice nous font rire. Oh, vous allez où, là ?

 

375 journalistes pour ça ?

 

Le Monde papier et lemonde.fr, c’est une armée de 375 journalistes. Celle de France Télévisions en comporte 1 500 : 30 % des cadres qui forment 50 % de l’effectif total, évalué à 10 000 (personne ne sait vraiment), avec rien moins que 7 étages hiérarchiques. Pour faire du TF1 de pseudo-gauche avec une pelletée de propagande. Au secours. Le seul intérêt de cette division d’infanterie grassement rémunérée (le pack d’indemnités pour les partants est à 140 000 €), c’est de ne pas faire 1 500 journalistes au chômage de plus. Certes, il y a des programmes dits « intelligents », et tout le monde ne les consomme pas. Les tenants du service public affirment que si FT était privatisée, ce serait pire, une énorme M6. Et puis, il en faut pour tout le monde. Bon ben, on remballe notre critique. Et on laisse le mammouth crever sous son propre poids.

 

C à dire , C à vousC à chier

JPEG - 71.2 ko
Lapix et sa bande de suceurs… de redevance

 

France 5 se lance dans le talk show cheap bien-pensant de proximité. Après C à vous et C à dire, voici C à chier, une émission faite avec les fonds de tiroirs et les tocards de France Télévisions. L’idée est de recevoir chaque jour un débiteur de banalités qui entretiendra l’illusion du débat démocratique. Comme si la démocratie était un débat. Non, la démocratie c’est entendre ce qui ne nous fait pas plaisir. Il n’y a pas de démocratie, que des preuves de démocratie. Et là, on les attend toujours.

 

Lutte intestine Ménès/Iannetta

 

Impossible que ces deux-là soient ensemble en plateau sans se lancer des perfidies à la tête. En même temps, c’est logique : Nathalie est le symbole du féminisme et de la bienpensance canalienne, tandis que Pierre, c’est le contraire : un gros macho malpensant, et qui ne s’en excuse pas. Nathalie est très énervée parce que Ménès prend la place et la popularité, et qu’elle n’a jamais été populaire. Pas parce qu’elle serait une femme, non, mais parce qu’elle est politiquement correcte. Ménès, lui, casse les discours lisses, apporte de l’info fraîche, et balance ce qu’il pense malgré le dispositif et l’investissement (540 millions d’euros sur la période 2016-2020 pour la LFP) que représente le sport roi pour la chaîne. Ménès n’hésite pas à renvoyer dans les cordes des chroniqueurs et même des invités. Ne vous y trompez pas : c’est par nécessité que la chaîne fait cohabiter la chèvre et le loup.

 

Presse : le caniveau ou le cimetière

 

Eric Fottorino, un ancien président du directoire du Monde (favorable au rachat du titre par Bergé/Niel/Pigasse… qui l’éjecteront pour Louis Dreyfus), sort « Le 1 », nouvelle expérience de presse : un journal qui focalise chaque semaine sur un unique sujet de débat, qu’il développe avec des journalistes, philosophes et autres enseignants. Dans le n°1 du « 1 », des articles et témoignages de Costa Gavras, Tahar Ben Jelloun, ou Erik Orsenna… Tout ça pour délivrer le digest habituel, qui a mené la presse où l’on sait. Car l’investisseur est le mécène du « cercle de réflexion Terra Nova », qui a échoué à renouveler et le logiciel et l’électorat de gauche chez les nouveaux Français. Précision : ce nouvel organe de la bienpensance coûtera 2,80 €. De la propagande, pourquoi pas, mais gratuite, alors !

 

Le transfert du siècle

JPEG - 40.8 ko
Natacha s’énerve contre la gauche

 

Natacha Polony, qui a quitté Ruquier et On n’est pas couché, est pressentie au Grand Journal de Canal+. C’est vrai que l’équipe d’Antoine de Caunes manquait d’un point de vue bien-pensant (de droite ou de gauche, c’est la même chose) supplémentaire. Un renfort dans l’axe, qui ne changera rien à la liste des bons et des méchants qui fait office de règlement intérieur sur la chaîne cryptée. Critiquer l’école publique, la spécialité polonyaise, c’est facile. Dire la vérité sur le système médiatico-politique, autant nourrir la main qui vous mord. Sinon, bravo pour avoir énervé l’insupportable Aymeric Caron, qui nous pose une question : comment peut-on être à la fois journaliste et aussi convaincu d’avoir raison ? N’est-ce pas la définition de la connerie selon Audiard ?

 

Le grand écart foot/info de Canal+

 

Comment dézinguer beIN Sports et le Qatar, qui possèdent le club parisien et des droits sur le foot français, tout en magnifiant un PSG super vendeur auprès d’un public français frustré de victoires européennes ? C’est l’équation schizophrénique à laquelle sont confrontées les équipes des services des sports de Canal. En plateau, c’est simple : on balance sur les sales habitudes antidémocratiques des Qataris (contrats douteux, morts d’ouvriers sur les chantiers, opacité), et on applaudit les résultats inespérés de la bande à Zlatan, nouvel épouvantail européen, malgré la rechute Chelsea. Finalement, les contradictions, c’est de la branlette cérébrale pour philosophes. Dans la réalité, tout le monde s’en fout ! Marier la chèvre, le chou et le loup ? Je te fais un mariage blanc sans problème, mon frère !

 

Aidons Libération (à disparaître plus vite)

 

L’euthanasie est en débat, actuellement. Le mourant de la semaine, c’est le quotidien Libération, que plus personne ne lit, à part trois Rastignac homosexuels qui sèchent leurs cours dans une école de journalisme parisienne, à deux pas de l’Hôtel de Ville. Au lieu de crever en beauté, comme Hitler dans son bunker, le joujou de Rothschild n’en finit pas d’agoniser et ce, depuis des années. En plus le peuple refuse de payer la rançon. Dans ce journal, à part la maquette et la photo (bravo en passant au DA), tout est à jeter. Rubriques, prises de position, angles, idéologie sous-jacente, tout. Comme quoi « reprendre » un canard pro-palestinien pour en faire un torchon pro-israélien, c’est pas rentable. Le problème du sionisme, c’est qu’il ne peut pas être populaire. Le fric n’achète pas les cœurs.

 

Lagardère meurt, mais ne se vend pas

JPEG - 67 ko
Jean-Luc 2 cherche à revendre sa meuf

 

La charrette du JDD, c’est pour bientôt. Après avoir dégraissé à mort son groupe médias, pour raisons de rentabilité, le fils Lagardère, qui enchaîne les mauvais choix stratégiques, serre la ceinture du Journal du dimanche. Vieille institution de la presse française, le JDD est cet hebdo déguisé en journal qui sort le jour où y a plus rien à lire. Il y a un peu moins de 20 ans, sortait un concurrent, Le Nouveau Dimanche, que les kiosques Hachette torpillèrent dès sa sortie. Aujourd’hui, le JDD crève doucement de n’avoir jamais eu de concurrence, qui permet de se muscler dans l’adversité. Et puis, cette convenance journalistique dans un monde de lecteurs de plus en plus avertis… autant aller sur Pluton sans oxygène, ou dans une cité avec le badge de TF1.

 

Mediapart est sauvé !

 

Le site de gaucho-journalisme (ou de journalo-gauchisme) a misé sur le bon bourrin : en invitant le futur Premier ministre pour lui cirer les pompes, Edwy (qui ne croyait officiellement pas à sa nomination) a gagné gros. Parfois, il faut oublier les principes et la pureté quand il y va de la caisse enregistreuse. Le site et ses « enquêteurs » pourront continuer à faire semblant de faire du free style alors que les gros dossiers de Mediapart tombent tous de la sacoche de juges d’instruction. Quand c’est pas Hollande ou Villepin qui fournissent le matos directement. Honte du journalisme, ravalé au rang de larbin politique, d’auxiliaire de police ou de justice. Ce qui veut dire, en creux, que police et justice ne veulent ou ne peuvent faire le travail. Ça, c’est plus grave.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #794362
    le 22/04/2014 par CraigBelAmi
    Les médias en folie

    Encore une fois, lorsqu’il s’agit de football, vous vous fourvoyez.
    Pierre Ménès joue un rôle. Ces réflexions et jugement à l’emporte pièce pourrissent une émission qui, autour d’Eric Carrière, Dominique Armand et Nathalie Ianneta, pourrait être plus pertinente.
    Vous ne soutenez Pierrot le foutre que parce qu’il soutient Dieudonné. Hélas, Fierrot le prout est la pierre angulaire de l’abrutissement orchestré par Cyril Linette. Allez sur les cahiers du foot un peu. Ca fait du bien.

     

    • #794948
      le 23/04/2014 par neilY
      Les médias en folie

      Les cahiers du foot ne sont pas paroles d’evangile et se trompe parfois...
      Pierrot a de gros sabot et quand il dit une connerie il y va a fond mais avec un peu d’esprit critique on trouve sont compte avec lui plus qu’avec les autres... Faut aussi prendre un peu de recule et ne pas oublier que ce n’est que du divertissement, les cahiers l’ont peut etre un peu oublie.


    • #795030
      le 23/04/2014 par furirus
      Les médias en folie

      pour controler une nation les romains avaient le pain et les jeux ..... aujourd’hui comme dans 1984 , il est necessaire d’avoir des sports de masse , de la drogue et du sexe ..... Réfléchisser bien à l’intérêt de mettre vos cerveaux dans ce type de sport de masse ....

      ..... canal plus , le choix de choisir entre la peste et le choléra .... jouer à la pétanque avec vos voisins c’est mieux


    • #795112
      le 23/04/2014 par Jean-Yves L.
      Les médias en folie

      Franchement je ne comprend pas comment vous pouvez aimer le foot, c’est tellement chiant à regarder. Pourtant j’y ai joué, j’y joue toujours et j’adore ça. Mais à regarder putain, c’est pire que le curling. Aujourd’hui le foot pro est corrompu jusqu’à la moelle et les joueurs sont devenu une bande de crétins attardés(à part quelques uns certes). Ce sport, au niveau pro, est un sport d’abrutis, faut être con pour aimer ça et payer un abonnement hors de prix pour voir des matchs de merde et des joueurs, bons techniquement et individuellement, mais qui n’ont plus aucune intelligence collective et tactique.


  • #794383
    le 22/04/2014 par Xavier57
    Les médias en folie

    "J’ai grave peur de la solitude."

    « Ceux qui ne savent pas rester chez eux sont toujours des ennuyés et, par conséquent, des ennuyeux. » - Prince de Ligne.

     

    • #795653
      le 23/04/2014 par matrix le gaulois
      Les médias en folie

      Il faut organiser des apéro E&R !


    • #796055
      le 24/04/2014 par nina
      Les médias en folie

      Bonne idée d’organiser des apéros ça créera ou restaurera les liens entre Français !


  • #794395
    le 22/04/2014 par Yéhoudi
    Les médias en folie

    Naulleau a sauvé sa gamelle, les sionistes ont pissé dedans mais il n’est pas difficile et "tout fait ventre"...

     

    • #798463
      le 26/04/2014 par Leïla
      Les médias en folie

      OK ! Pour LES APEROS ENTRE NOUS ! JE SUIS POUR ! J’aimerais tellement vous voir en vrai Camarades !!! (au faites je n’ai pas de facebook ni twiter, prévenez moi quand même !)


  • #794424
    le 22/04/2014 par Ramir
    Les médias en folie

    A lire absolument, sur la nullité des médias français :
    http://fr.mediamass.net/blog/les-me...

    Tous les "grands" (Le Figaro, Le Monde, le Nouvel Obs’, le Point, l’Express, etc...) ont repris en douce des infos du site parodique Médiamass, et les ont publiées comme sérieuses.
    Un scandale qu’ils se gardent bien de rapporter.


  • #794480
    le 22/04/2014 par filkilim
    Les médias en folie

    Excellent passage en revue d’une armée en déroute. Merci. Longue vie à ER.

     

    • #794963
      le 23/04/2014 par Markovitch
      Les médias en folie

      Merci à E&R. Attention tout de même, Valls et tous les autres tiennent encore le manche et peuvent s’en servir le jour venu. Apprenons à nous défendre et ne crions pas victoire trop tôt, ça serait la pire erreur à faire ! Bon courage !


    • #795776
      le 23/04/2014 par redsnipper06
      Les médias en folie

      @ Markovitch........... Le manche !....... on va leur mettre là ou je pense !!!..........si le petit peuple de France se réveille enfin et place le FN en tête des Européennes !!!.......


  • #794493
    le 22/04/2014 par koala
    Les médias en folie

    Les valises sont-elles socialistes ?


  • #794856
    le 22/04/2014 par Rocketman92
    Les médias en folie

    hier j’ai ramassé un vieux Parisien qui traînait dans le RER et j’ai commencé à le lire juste pour passer le temps sachant les mensonges que j’y trouverais,et mon voisin que je connais pas me dit ;" comment faites vous acheter et lire cette merde",je lui dit que je ne l’ai pas acheté ,il insiste "plus personne ne lis les journaux de propagande du système,il faut les boycotter, en accord avec lui j’ai jeté le torche cul sans le lire !!Les français de plus en plus en ont marre de ce gouvernement de sionistes pro israéliens et ils n’ont pas peur de le dire haut et fort et ça c’est très encourageant pour l’avenir de ce pays qui pour le moment et bien sombre !!

     

    • #797229
      le 25/04/2014 par Curtis Newton
      Les médias en folie

      Hier, j’ai été démarché pour un abonnement à "Libé"... J’ai été estomaqué qu’ils en soient arrivés à tapiner par téléphone (combien ont-ils eu mon portable d’ailleurs ?), pour tenter de refourguer leur torche-cul... Voilà finalement quelque chose de très rassurant...


  • #795001
    le 23/04/2014 par Substance2004
    Les médias en folie

    Il manque un couplet sur la fameuse "Nuit des Bobards" de notre ami Jean-Yves Le Gallou.

    Les médias, comme à l’accoutumée avec les militants FN en allant chercher sur Facebook leurs photos du dernier Mardi-Gras habillés en Waffen-SS, ne se sont pas penchés sur la véracités des énormités que toute la classe journalistique soumise ont pu rapporter. Ils se sont indignés aux réactions du publique.

    Ça donne ça.
    http://lelab.europe1.fr/Reportage-a...

    Antoine Bayet n’a en revanche pas eu vraiment d’avis sur les prix qui ont été décernés.

    Il y avait le poste de médiateur entre la rédaction et ses lecteurs, il y a désormais celui d’adversaire.
    Dans la situation où ils sont, ils en avaient besoin.


  • #795125
    le 23/04/2014 par fernand le franc
    Les médias en folie

    Merci à E&R, d ouvrir les yeux à de plus en plus de monde,pour moi et d autres, ça donne un peu d espoir pour l avenir.


  • #795472
    le 23/04/2014 par chris 777
    Les médias en folie

    Vous avez oubliés quelques radios.Dont rmc...
    Ils sont vraiment de plus en plus déconnectés des réalités
    et font marcher la machine a enfumer les crétins a plein régime !!!

    Quand je vois et j’entends tout ces pseudos journalistes,
    je me dit que le jour où l’on pourra s’assoir sur les cons,
    on ne manquera pas de tabouret ....


  • #795523
    le 23/04/2014 par MagnaVeritas
    Les médias en folie

    C’est bien, le ton des articles de la rédaction se bonifie chaque fois un peu plus.


  • #796342
    le 24/04/2014 par Tambour2003
    Les médias en folie

    Ça fait du bien à lire, bravo ☝️


  • #796626
    le 24/04/2014 par Dex
    Les médias en folie

    Excellent ! Notamment le ton de la rédaction, j’adore ce franc parlé.

    C’est la débâcle des troupes d’occupation mentale !


  • #796901
    le 24/04/2014 par redsnipper06
    Les médias en folie

    De la merde, encore de la merde, toujours de le merde !!!....................Quand les Français en auront marre d’en bouffer, peut être réagiront t’ ils............à moins qu’ ils aiment ça !?.........


  • #797170
    le 25/04/2014 par faydit
    Les médias en folie

    excellent travail journalistique,ouf ! merci !


  • #797242
    le 25/04/2014 par gary
    Les médias en folie

    très bien écrit !


  • #797376
    le 25/04/2014 par Leclerc Alain.
    Les médias en folie

    J’ai plus de télé, plus de radio, même dans ma bagnole, au cinéma y’a plus que de la daube, je ne lis plus aucun journal, aucun magazine, les livres en librairie sont tous plus nuls les uns que les autres, y’a plus qu’Internet mais pour combien de temps encore ?...

    En fait je n’appréciais l’audiovisuel que du temps où j’étais sourd et aveugle.


  • #798094
    le 26/04/2014 par solaine
    Les médias en folie

    Super article plein de vérités... je veux dire plein d’humour décapant et ça, j’adooooooooooore !
    Aah ha ha, hihihi, j’ai failli m’étouffer de rire.
    Merci et bravo E&R ! Un seul mot : continuez ! Aah ha ha, hihihi !


Afficher les commentaires suivants