Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre Hillard : "Les Anglo-Saxons ont toujours voulu couper l’Europe en deux"

Pierre Hillard était l’invité de l’émission Synthèse nationale du 21 septembre 2017 sur Radio Libertés. L’occasion de présenter son dernier ouvrage Atlas du mondialisme.

 

 

Retrouvez Pierre Hillard chez Kontre Kulture :

Pierre Hillard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout à fait, M. Hillard.

    Les Anglo-Saxons coupent l’Europe en 2 pour mieux l’affaiblir.

    Exemple : France-Russie, Ouest-Est alors que les deux peuples sont frères dans l’âme. La France subi ce que la Russie a subi sous Estline :
    - Prise de pouvoir des oligarques
    - Insécurité permanente
    - Honte de soi même
    - Culture et fierté nationale aux oubliettes
    - Corruption
    - Christianisme complètement moribond

    Et j’en passe et des meilleurs.

     

    • Yes,Edward,vous avez tout à fait raison,je souscris...d’ailleurs le Grand Charles ne s’était pas trompé à ce sujet...


    • Depuis quand les Slaves sont-ils frères avec les Celtes.
      Vous vous égarez.
      Moi aussi je suis pour couper l’Europe en deux.
      Et ce à la limite des pays slaves... pour créer le Panslavisme intégral.
      Détrompez vous. Nous ne sommes, Slaves et Celtes absolument pas frères.
      L’universalisme ne fait partie ni de notre religion, ni de notre culture.


    • lemecnormal.
      Depuis quand les Slaves doivent-ils tenir compte de l’opinion du Grand Charles ?
      Vous confondez alliance stratégique ou commerciale comme contrepoids (car c’est ce dont il était question) avec la fraternité.
      Les Slaves ne peuvent qu’être "amis" tout au plus. Et même ça, ça parait de plus en plus improbable.
      Regardez qui sont vos véritables frères génétiques.
      Les Allemands, les Anglais... et les Etats-Unis.
      Je pense que vous avez vraiment oublié qui vous êtes et êtes profondément égarés et déracinés.
      Vous êtes extrêmement malléables et assimilables... jusqu’au reniement compulsif.
      Ceci vient du fait qu’on vous a inculqué la honte de vous-mêmes. Alors vous vous cherchez un refuge et une appartenance imaginaire.
      Ressaisissez vous par pitié ! Nous devrions avoir tous honte sur cette planète.
      Le Salut passe par le reconnaitre et se racheter. Se racheter pas seulement en plates excuses qui n’apporte rien mais également dans les faits et les actes.
      Et non de couvrir ses crimes et de botter en touche par peur des conséquences.


    • @Drago

      Pourtant les slaves sont très proches des allemands...il est d’ailleurs fréquent chez les allemands de l’Est d’avoir des ancêtres tchèques ou polonais, qui plus est il n’existe que très peu de différences génétiques entres européens contrairement aux autres continent, d’ailleurs on pourrait dire que tout les peuples d’Europe descendent des tribus indo-européennes.

      https://anthropology.net/2008/08/11...


  • très bonne émission et très bonne conclusion de Pierre Hillard "l’homme est de feu au mensonge et de glace face à la vérité" (La Fontaine), .... 340 vues sur youtube..... je commande son atlas du mondialisme ce soir-même !

     

  • Le rapprochement de l’Europe et de la Russie est géopolitiquement parlant inéluctable quoique fasse le monde anglo-saxon:l’essence en est la géographie et la religion:plus les choses vont mal,plus les peuples prennent conscience de qui ils sont,de quelle est leur morale,et de la mentalité qu’ils veulent pour leur pays ;ces "lames de fond"les anglo-saxons ne pourront pas les effacer malgré tous leurs efforts


  • Ce que dit Hillard est extrêmement intéressant, en revanche petite correction quant au concept de "remplacement" d’Aristide, s’appuyant sur Camus... Je pense que ce terme est très problématique, car comme le dit Ryssen, ce n’est pas un remplacement (par la culture, le peuple ou la religion des musulmans/immigrés). Le but c’est le melting pot mondialiste, le métissage global des civilisations, or Camus se refuse à dire qui organise tout cela... (contrairement à Hillard, qui lui n’est pas invité par Finkielkraut à la radio...)


  • Tout à fait d’accord !

    Ayant travaillé pour des boites anglo-saxonnes.
    Ils divisent tous le monde en 3 régions :
    - America
    - Emea (Europe middle-east Africa)
    - Asia-pacific (ou APAC).
    Dans chaque région, il y a des subdivisions : l’Europe, par exemple, en Europe du sud (France Espagne, Portugal, Italie, Israël etc ) et l’Europe du Nord Allemagne et pays nordiques. A noter que l’Angleterre, dans l’immense majorité des multinationales américaines à un statut particulier. L’UK est toujours une région à part entière.

     

    • Oui, absolument exact !
      Dans le cas de la multinationale US où j’ai officié, la grosse tête de pont anglaise, était le relais direct des décisions de la maison mère aux US.

      Dès qu’un oligarque de la maison mère était requis pour un gros problème dans la petite succursale France ( + de 500 employés tout de même), mais ne pouvait venir pour cause de "busy, busy", ou bien tout simplement parce qu’il ne voulait pas être confrontés aux froggies et à leurs législations inconcevables ppour eux (surtout en matière de droit du travail), eh bien il ordonnait à une sorte de clone basé en UK, de monter au charbon.
      Donc souvent anglais, pas forcément très compétent, de toute manière totalement monolingue, et ce méga-larbin ensuite, était chargé de faire son rapport à la maison mère !

      Heureusement pour les temps qui viennent, avec le banquier président qui détricote le code du travail, ça va être plus faciles pour eux de gérér dans la mouvance EMEA, la petite branche France, dont l’objectif premeir de toute bonne multinationale qui se respecte, est la fermeture et la délocalisation des services.

      Car même si le droit du travail leur posera moins de problèmes, les charges et salaires sont encore beaucoup trop élévés !

      Allez Manu "c’est notre projeeeeet", tu sais ce qu’il te reste à faire : baisse des salaires d’au moins 30 %, c’est l’objestif fixé par Goldman Sachs, dans un rapport d’il y a quelques années !

      Pauvres de nous !

      Adishatz

      H/


  • Individualisme néo-libéral occidental, autoritarisme communiste ou traditionnel oriental : une division artificielle et contre-nature, créant les deux mâchoires d’un étau devant écraser l’Europe et la soumettre à l’esclavage... Hillard vient-il tout juste de comprendre ? Non, il ne fait que résumer clairement pour ceux qui n’avaient pas encore compris.


  • Les anglo-saxons sont et ont toujours été des rivaux pour nous. Impossible de leur faire confiance, car ils ne nous aiment pas. L’avenir c’est une alliance avec la Russie, pour contrebalancer la menace anglo-saxonne, USA compris.


  • Le royaume de Grande-Bretagne a été créée par la Maison normande des Plantagenêt, laquelle a également créé le royaume de Jérusalem... hum !

    La "division", n’en est pas une, c’est une volonté concertée, car le pouvoir (financier) impérial à glissé de Rome à New-York, en passant par Venise, Brugge, Paris, Amsterdam et Londres. C’est géostratégique, logique et historique..

    Toujours est-il que l’Allemagne, la France et L’Italie conservent à elles-seules une réserve d’or supérieure à celle des USA, lesquels ne font pas rougir l’Europe dans le domaine des exportations d’armes non plus.

    S’il y a une division crédible, c’est entre l’Europe et le reste du monde.