Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quatre raisons qui prouvent que la privatisation d’ADP est une arnaque pour les Français

Macron et son staff libéral vendent les bijoux du royaume de France. La droite, la gauche, l’extrême droite et l’extrême gauche ne sont pas d’accord. Emmanuel Lévy, rédacteur en chef adjoint chez Marianne, explique pourquoi la privatisation des Aéroports de Paris est une erreur politique et économique.

 

La trahison nationale, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui et Le Pen et Melenchon veulent poursuivre ça en restant dans l’UE.
    Asselineau lui, veut en sortir.

     

  • #2179226
    le 16/04/2019 par RIC = peur panique totale pour les occupants et leurs collabos
    Quatre raisons qui prouvent que la privatisation d’ADP est une arnaque pour (...)

    Si Macron a décidé de privatiser ADP c’est pour accorder une nouvelle source de rente pour ses maîtres sionistes qui gagnent de l’argent avec leur argent et n’ont jamais rien produit de leurs propres mains. ADP est un service publique qui ne fera jamais faillite : les contribuables seront toujours la pour renflouer.
    Une forme d’esclavagisme moderne en quelque sorte... Honte à L’UE et honte au traitre à la Nation qu’est Macron, mais les historiens feront leur travail et ce funeste personnage restera comme l’une des pire honte de notre chère France.

     

    • le problème, c’est que la honte n’arrête pas l’histoire qui ne fait que la consigner. Et les hommes se sont toujours foutus de l’histoire et en faisaient leur pute des caniveaux à tous les coups.


    • La même arnaque que la privatisation des autoroutes : ça rapporte beaucoup trop gros pour laisser ça dans les mains de "petits actionnaires" qui ont été simplement spoliés au profit de "groupes d’actionnaires stables", ou "noyaux durs" (Vinci, Eiffage, etc.) En tous cas les petits actionnaires les ont bien senti passer les "noyaux durs" quand on leur a enlevé de force les quelques actions qu’ils possédaient, qui leur permettaient de se consoler à chaque fois qu’ils passaient un péage qu’une petite partie de l’argent leur revenait sous forme de dividendes.


    • Vinci est détenu à plus de 57% par des fonds de pension et d’investissement de la haute finance étrangère très probablement détenus en grande partie par on sait qui...
      A titre d’exemple le groupe français Total est détenu à plus de 33% par Blackrock qui n’est pas un groupe de métal mais un fond de pension américain appartenant à un israelo-americain installé à New-York. Et c’est sans parler des petits porteurs.
      Il n’y a pas que le BDS, il y a aussi la question de savoir qui detient les capitaux.


    • A Ben : Blackrock ne possède que 5% de Total, comme de nombreuses autres valeurs du CAC 40 .


    • @louis
      "Autre devinette : Qui est le premier actionnaire de Total, d’Air Liquide, Valeo, Vinci, Unibail, etc. ?
      Oui, c’est encore BlackRock !
      Il ne s’agit pas d’un groupe de death metal mais du plus gros gestionnaire d’actifs mondial, une firme new-yorkaise qui investit à tout va et à long terme pour pouvoir faire fructifier au mieux l’épargne des retraités américains.

      Quelle est le point commun entre la Deutsche Bank, BASF, Siemens, Apple, Microsoft, McDonald’s, Allianz, BMW, Daimler AG, Intel, HSBC Holdings, British American Tobacco (BAT), Vodafone, ainsi le 3 plus grandes Banques des Etats-Unis ? Le plus important actionnaire de tous est Blackrock. ".

      Source : https://www.google.com/amp/s/amp.ag...


    • Ps près de 32% du capital de Total est détenu en Amérique du Nord. Pensez-vous que Blackrock n’a aucune filliale la bas et qu’elle commettrait l’erreur de posséder ce pourcentage entier en son propre nom ?
      Il suffit de creuser un peu pour voir la réalité se dessiner (un "petit 5%" passe mieux, c’est politiquement plus correct).


    • Et surtout cela évite le risque de boycott...


    • Louis, 5% sous son nom propre, mais il y a aussi les autres investisseurs institutionnels (les banques par exemple) où blackrock est présent, donc question influence, c’est une structure en gigogne donc plus puissante que ce qu’elle laisse entrevoir. à l’heure actuelle 5% officiels permettent à un investisseur de prendre le contôle stratégique effectif d’une entreprise.


  • "17 millions, euh, 17 milliards, 10 puissance 3" ???. Perso, je ne confierais pas ma compta à ce Monsieur Lévy. C’est vrai qu’il est journaliste aussi.

     

  • Les godillots LREM de l’assemblée nationale, qui ont la majorité absolue, ont voté la vente d’ADP : les acquéreurs peuvent dire merci au scrutin majoritaire à deux tours qui amène tous les 5 ans une majorité illégitime, une majorité de députés-voyous à la Chambre .


  • Macron a annoncé que Notre DAME allait être reconstruite.
    L’aurait-il déjà vendue ?


  • Depuis combien de temps ces deux là sont déconnectés du Réel, dans leur boboïtude parisienne, pour autant survoler le problème (sans mauvais jeu de mot) ?!

    On croirait voir un père qui assiste au viol collectif de son enfant en disant : "oulala c’est pas très très bien..."
    Avec un état d’esprit de : "est-ce vraiment du viol ? et j’ignore qui sont les violeurs (pourtant à visages découverts)" ; pour ne pas perdre le confort de rebel servile (Marianne quoi) qui me permet de tirer des gonzesses avec ma tronche de d’intello-picolo de seconde zone.

    Du vrai et de l’authentique ce serait possible ?...


  • Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. N.B


  • ADP est une entreprise de taille mondiale qui pèse 17 milliards d’euros, elle possède des participations dans des dizaines d’aéroports dans le monde . Sachant que le trafic aérien augmente de 5% par an, l’entreprise ne peut que prospérer . C’est Bank of America qui est chargé de la vente (et qui encaissera les commissions) et Bernard Mourad, qui est à la manouvre, est un israélite sépharade qui a dirigé la campagne de Macron en 2017 .


  • pour commencer, je suis cotre la privaisation, contr l’economie du marché, contre tout ce qui est anti patriotisme que ce soit sur le paln économique, politique ou culturel, etc. Puisque la privatisation était mis en place y a quelques années, purquoi les impôts ne baissent pas quand il y a une privatisation de quelque chose ?


  • Oui mais bon...
    Par principe je suis plutôt contre la privatisation des secteurs économiques qui présentent un intérêt stratégique national.
    Mais là, dans un contexte de déplétion déjà en cours de l’approvisionnement mondial en pétrole, l’avion sera le mode de transport le premier à mourir car aucune autre source d’énergie ne pourra se substituer au kérosène. D’ici 5 à 10 ans, quand le manque de pétrole va vraiment se faire sentir, ou que son prix sera prohibitif, les aéroports ne vaudront plus un clou. N’est-il pas temps de les vendre à des gogos assez stupides pour ne voir que leur profit à court terme ?
    Je pose la question.