Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui est Frédéric Potier, successeur de Gilles Clavreul à la tête de la DILCRA ?

Il succède à Gilles Clavreul à la suite du Conseil des Ministres de ce 3 mai 2017. En plus de cette nomination, il est également promu Préfet chargé d’une mission de service public relevant du Gouvernement.

 

Né le 18 janvier 1980, Frédéric Potier a côtoyé les grandes instances du pouvoir tout au long de sa carrière. Après un parcours universitaire à Sciences Po et à l’ENA, il se tourne vers les affaires intérieures, l’aménagement du territoire et l’Outre-Mer des domaines d’intervention dont il apprécie le caractère « concret ».

Il fait ses premiers pas de haut-fonctionnaire au sein du Ministère de l’Outre-mer de 2006 à 2008 comme chef du bureau des affaires politiques et des libertés publiques. Ensuite, il deviendra le directeur de cabinet du Préfet de la Région Centre, d’avril 2008 à octobre 2009. Potier occupera durant trois ans le poste de chef du bureau des élections au sein du ministère de l’Intérieur.

Dès juillet 2012, Frédéric Potier entre au cabinet de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale. Durant deux ans, il est en charge des affaires constitutionnelles, de l’intérieur et l’outre-mer. Après le pouvoir législatif, Frédéric Potier rejoint le pouvoir exécutif. En 2014, il intègre le cabinet de Manuel Valls en tant que conseiller technique outre-mer.

Lire la suite de l’article sur outremers360.com

Voir aussi, sur E&R :

La DILCRA, un outil de plus au service du lobby sioniste,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article