Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Religion & Histoire – Conférence de Youssef Hindi aux alentours de Genève

E&R Haute-Savoie a reçu Youssef Hindi le 28 janvier 2017 aux alentours de Genève pour une conférence intitulée « Religion & Histoire ».

 

La conférence de Youssef Hindi :

 

Pour suivre les prochains événements dans la région,
abonnez-vous à la page Facebook d’E&R Rhône-Alpes :

 

Retrouvez Youssef Hindi chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Les rencontres de Ferney-Voltaire, sur E&R :

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Remarquable et instructif, mais aussi "interpellant". La conclusion de Monsieur Hindi par exemple, quant à la prochaine république voulue par certains, mérite sinon un approfondissement (disséquer les tenants et les aboutissants), du moins qu’on en reparle... Vite...

     

    • Oui, en effet. J’avais posé la question qui l’a amené à cette explication. Comme j’étais également "interpellé" je suis allé discuter avec lui après. Je lui ai demandé si était envisageable une transition vers par exemple, une forme monarchique post-républicaine et populaire sur fondation religieuse historique (catholicisme). Il m’a expliqué qu’il n’y aura pas de transition "heureuse" car les conditions n’étaient pas réunies, et que nous allions passer par une phase très chaotique... c’est assez effrayant, n’est ce pas ?
      Je note néanmoins que le chaos peu permettre le "coup de force" tel que Maurras le décrit...
      En tout cas les conférences organisées par Me Viguier et ER haute-savoie tous les 2 mois sont d’une grande qualité. La prochaine c’est fin mars, JM Vernochet et B. Bourges sur le thème "Les obstacles au mondialisme"


  • Concernant l’exposé de Youssef :

    "Aucune civilisation ne peut se fonder sans croyance collective". J’approuve.
    "La seule force morale qui subsiste dans l’Europe, c’est l’église" J’approuve encore.

    Très bon exposé, clair et concis pour moi ! La construction de la France Chrétienne se comprend facilement, l’essence de la révolution Française et la subversion qu’elle à opérée sont très bien définit. Le transfert de pouvoir entre le pape et le roi est très intéressant. La révolution protestante comme base de la décadence, le culte civique des jacobins, le rôle de la Franc-maçonnerie, le rôle messianique du socialisme, la religion laïque comme anticléricalisme Chrétien, le mythe du judéo-christianisme d’origine kabbaliste et l’immense influence du messianisme juif dans tous ça : très très intéressant aussi. La foi républicaine s’effondre, la république vas passer, je l’appelle de tout mes vœux ainsi que le renouveau catholique comme solutions aux maux de notre époque. Encore une fois, Bravo à Youssef pour la qualité de son travail.

     

    • Camarades de E&R
      "La seule force morale qui subsiste dans l’Europe, c’est l’église" J’approuve encore."
      Je n’y crois pas une seule seconde.
      Je pense que ce sont les croyants qui doivent se manifester, car compter sur ce qui reste de l’institution cléricale est une mauvaise idée.
      Est chrétien toute personne qui pratique le christianisme.
      Donc peut-être que le début c’est de retourner aux églises et affirmer sa foi.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • Bravo à ses messieurs !
      Cela dit, à tous ceux qui sont ravis de commencer à comprendre comment fonctionne le monde et sa longue décadence, il suffisait de lire René Guénon et tous ceux qui à sa suite, les Schuon, les Valsan, les Martin Lings, les Henry montaigu, les Jean hani les Julius Evola etc etc ...ont fait de larges exposés à l’intention des chercheurs de Vérité, sur le comment on en arrive à une civilisation anormale ( comme le disait Guénon ) ...le Monde Moderne dans toute sa "splendeur" . Monde ..comme il n’y eut jamais d’autres exemples dans l’histoire du monde, en regard de ses moeurs dégénérés, et affranchi de toute Transcendance....
      C’est d’ailleurs pour cela, arrivée au bout du tunnel face à un mur que cette civilisation doit disparaitre ....


    • Salut Lavrov,
      En l’occurrence, Youssef Hindi cite le livre "Mahomet et Charlemagne" de Henri Pirenne, dans le chapitre 1, 3ème titre de la première partie "Les Germains dans la « Romania »".
      "Au milieu de la décadence il n’y a qu’une force morale qui résiste : L’Eglise, et pour l’Eglise, l’Empire subsiste encore."
      Il s’agit là de l’empire Romain du VIème siècle. Et si je ne m’abuse, c’est bien Grégoire le Grand, devenu pape par la volonté des Romains en 590 (l’un des quatre Pères de l’Église d’Occident) qui a mis fin à la décadence des mœurs.

      En parlant de l’église contemporaine, ce qui reste de l’institution cléricale comme vous dites, je ne serais pas aussi vindicatif. En effet, je pense aussi que le trône de Pierre est en se moment usurpé par un imposteur, que l’église est donc éclipsée, (La Salette, Fatima) mais le redressement des mœurs et l’éviction de la synagogue de Satan est un projet qui doit à mon sens être porté par un Bergé, que les Chrétiens doivent appeler de leur vœux. Au sein de l’église, il y a beaucoup de gens sincères qui manquent juste de soutient pour avoir le cran de réaffirmer les valeurs chrétiennes devant la puissance temporelle de la synagogue de Satan et le niveau de décadence que notre civilisation à atteint. Retourner aux églises et affirmer sa foi, oui, mais si on ne récupère pas l’église par l’intermédiaire d’un Bergé qui marche dans les pas du Christ pour guider les hommes, nos prières resteront vaines. C’est du moins ce que je pense.


    • @inference déductive
      votre correcteur d’orthographe vous joue des tours et rend votre commentaire singulier :
      il faut certainement lire berger et non Bergé.


    • Si ce n’était pas l’Eglise qu’est-ce que cela serait ? Le Grand Orient ? Le Crif ? Le B’nait B’rith ? On aura compris que cela reste l’Eglise.


    • @ Georges 4bitbol

      Autant pour moi. J’aurais effectivement dû corriger par berger. (Et par "ce moment", "leurs vœux", "soutien".)

      Commenter sans relecture préalable ne me sied guère. Merci pour le rappel.


  • Quelle encyclopédie ce Hindi. Au début j’ai failli m’endormir avec toute cette interminable chronologie des événements historiques et puis vers la fin quand le puzzle commence à se former cela devient passionnant et l’on comprend mieux la situation de notre monde actuel.


  • La république maçonnique, son programme et sa religion laïque issus du messianisme kabbaliste, n’a pas tenu ses promesses. Elle s’effondre par le manque de confiance et la prise de conscience des peuples bafoués.

    Nous pouvons faire le parallèle avec le système communiste, théorisé et mis en place par ce même système messianique. La liberté et l’émancipation promises aux peuples étaient des leurres. Ce fut la mise en place d’une tyrannie de juifs déments, un pillages des réserves d’or, la destruction des ressources et la mort de dizaines de millions de russes.

    Ce sont ces juifs russes et allemands partis en Amérique qui ont développé le capitalisme libéral. Ce sionisme messianique ou nouvel ordre mondial (juif), la nouvelle dictature de et par l’argent-dette. Ce sont eux qui détiennent la réserve fédérale américaine*, conglomérat de 9 banquiers juifs, qui contrôlent (encore) les médias et les rouages de l’Etat américain.

    Avec le président Trump nous assistons à la fois à une rupture, un effondrement et une continuation de l’empire marchand et donc de la domination juive sur le monde. Tous ses discours parlent d’emploi, baisse des pressions commerciales et des entraves juridiques. Il veut établir l’ambassade des Etats-unis à Jerusalem, la capitale rêvée du sionisme mondial. Tel Aviv n’étant chez les sionistes que la capitale commerciale d’israel.

    *La réserve fédérale américaine n’est ni fédérale, ni une réserve et n’est pas américaine. Elle est un conglomérat de 9 banques tenues par des juifs dont voici les noms
    1. Les banques Rothschild de Londres et Berlin.
    2. La banque Lazard Brothers de Paris.
    3. La banque Israel Moses Seif d’Itale.
    4. La banque Warburg de Hambourg et d’Amsterdam.
    5. La banque Lehman Brothers de New York USA
    6. La banque Kuhn, Loeb de New York, devenue Shearson American Express.
    7. La banque Goldman, Sachs de New York.
    8. La banque Nationale de Commerce de New York.et le Fond J.P. Morgan
    9. Le Hanover Trust de New York (William et David Rockefeller & la banque Chase National étant ses principaux actionnaires).

     

  • #1703880

    Une auditrice de la conférence pose une question des plus intelligentes, à savoir si la vacuité religieuse laissée par la marche républicaine forcée vers la laïcité va ou non permettre, en terre historiquement chrétienne, la propagation de l’islam qui, lui, est une religion prosélyte qui refuse ouvertement et de manière décomplexée, l’inféodation au dogme de la laïcité.

    Je n’ai pas aimé la façon dont Damien Viguier à 1h11ou12 mn prend de haut cette question centrale en affirmant que le dessein de Dieu est impénétrable, alors que le questionnement de l’auditrice portait clairement sur une sociologie prédictive (méthode d’anticipation rationnelle dans lequel Alain Soral excelle. Voir vidéos sur enfants morts dans une école juive + celle sur meurtre d’un prêtre orchestré par l’Etat profond pour stigmatiser l’islam + son intuition sur la tragédie sur une plage en été = 14 juillet de Nice).

     

    • Camarade palestinesurlacommode
      La question a été abordée et une réponse à été donnée.Non l’islam ne se propagera pas comme la chrétienté en France. Our une bonne et simple raison, c’est qu’il faudrait qu’elle devienne religion d’Etat comme l’a été le christianisme pendant des siècles.
      La réponse de Mr Viguier est d’autant plus juste qu’il remet la question religieuse à sa place en répondant que dieu seul sait ce qui va se passer.
      Par contre les Eglises n’ont pas été vidées par des musulmans.
      Ne varietur
      Lavrov.


  • #1703891

    Des personnalités ont annoncé à la TV, dès les années 70, le retour du religieux. Comment savoir si cette prophétie était simplement une annonce d’un plan consciencieusement préparé qui se déroulait sous nos yeux, et pas une fatalité non désirée ?
    En résumé, l’abrutissement des masses comme partie du plan de domination, naturellement, conduirai les dominants à utiliser, non pas des idéologies politiques faisant appel à la raison, mais religieuses, pour conserver une certaine unité du troupeau qu’ils tondent et qu’ils manipulent à souhait. Et comment éviter de retomber dans les griffes des mêmes en cas de basculement ?
    .
    Puisque le catholicisme a été perverti, infiltré, dénaturé, comment savoir si les élites, dont il ne faut pas parler, ne vont pas utiliser la nouvelle église, qu’ils ont précédemment infiltrée, comme courroie de transmission pour continuer d’assoir leur domination ?
    Où en sont les tradi’ ? Quel est l’état des lieux de la catholicité française en dehors de Vatican 2 ? Au niveau mondial ?


  • #1703947
    le 16/04/2017 par Louis le Gros, dit le gros Loulou
    Religion & Histoire – Conférence de Youssef Hindi aux alentours de (...)

    Documenté.


  • video attentat filmé :

    https://www.youtube.com/watch?v=nID...

    malheureusement , la confrérie des musulmans terroriste égyptien a encore une fois frappé l’Égypte .

    je demande aux partisans du front national de faire une marche devant l’ambassade d’Égypte pour honorer les martyrs coptes chrétiens et musulmans modérés tombés dans l’attentat.


  • La papauté ne s’est pas cantonnée pas aux seules questions doctrinales et dogmatiques de la religion. Le gallicanisme n’est qu’une réponse nécessaire des Rois de France aux incursions constantes des Papes dans le domaine temporel.

    Tout d’abord, que fait d’autre le pape si ce n’est s’arroger le droit d’être un chef de guerre, même si il ne participe pas aux expéditions militaires, lorsqu’il décrète les croisades contre les Albigeois, ou lorsqu’il souhaite voir être délivrée la Terre Sainte ?

    Le Vatican a toujours prélevé un impôt dans les domaines de l’Eglise. Que l’on approuve ou pas cette pratique et que cet argent bénéficiait surtout aux populations locales, c’est de l’argent qui ne rentrait pas dans les caisses du seigneur ou du roi. A cela s’ajoute les Etats pontificaux à proximité immédiate du Vatican, que la papauté a eu sa possession pendant plus d’un millénaire.

    Que fait d’autre le Pape, si ce n’est s’insérer dans le domaine temporel, lorsqu’il partage les terres du Nouveau Monde entre Portugais et Espagnols, lors du traité de Tordesillas en 1494 ?

    Et que fait encore le Pape lorsqu’il décide d’invalider, souvent à juste titre d’ailleurs et conformément au droit canonique, tel ou tel mariage princier ou royal, si ce n’est prendre les habits d’un juriste ? Le cas s’est passé à de très nombreuses reprises en Europe. L’anglicanisme est d’ailleurs le résultat d’une de ces décisions papales. La grande terreur de la papauté a toujours été le schisme religieux, mais par la suite, l’Eglise n’a pas su ou pas pu empêcher les velléités de voir se constituer une certaine volonté d’indépendance religieuse nationale.

    Par contre, même si les Papes ont été les premiers à intervenir dans le domaine temporel, ils ont été bien souvent incapables de faire appliquer certaines bulles, quand ils n’ont parfois pas eu le courage ou même la volonté de statuer clairement sur la question. Sans quoi la controverse de Valladolid n’aurait pas eu lieu, et l’esclavage sur les populations noires non plus.

    Et on pourrait aussi évoquer les abus des indulgences, rachetant le salut des pécheurs par le moyen d’espèces sonnantes et trébuchantes, et qui seront une des causes de l’avènement du protestantisme.

    Mais lorsque l’on voit les problèmes doctrinaires actuels de la Papauté, la raréfactions des vocations ou encore le peu d’influence dans certaines églises, certains papes doivent regretter de ne même plus pouvoir influer efficacement dans le domaine strictement spirituel.

     

    • Les états pontificaux servaient à l’autonomie financière du Vatican. Vous expliquerez comment une institution mondiale, certes spirituelle, mais avec des lieux de culte, des servants, des obligations cultuelles, des hôpitaux, des écoles( liste non exhaustive) peut fonctionner sans revenus.
      Renseignez vous sérieusement sur les cathares et vous serez surpris.
      Les croisades sont dues à l’invasion par les musulmans de terres Chrétiennes et par les mauvais traitements que les musulmans infligeaient aux pèlerins se rendant sur le tombeau du Christ.
      L’église n’est pas plus responsable au XV eme siècle de la découverte et de l’annexion de l’Amérique du sud par les espagnols et les Portugais, elle a subit et entériné un fait en essayant d’apaiser, au mieux, des intérêts matériels et politiques.
      C’est l’église qui a fait tout son possible pour protéger les amérindiens, sachant que la papauté est un édifice vulnérable. Je vous invite à étudier les biographies des papes, pour comprendre les difficultés et dangers constants auxquels ils étaient soumis. Commencez par Pie IX, édifiant.


    • Vous cherchez à justifier les empiétements de la Papauté, reconnue comme détentrice du pouvoir spirituel, sur le pouvoir civil et temporel, alors que je me contente, au delà de toute considération morale, de simplement les énumérer.


  • A propos de Boniface VIII, l’ennemi de Philippe-le-Bel, sachez qu’il fut un mauvais pape. Il pratiquait la simonie et était plus un politicien machiavélique qu’un pape. J’ai appris ceci en lisant La Divine Comédie de Dante et les notes et commentaires d’Henri Longnon (Classiques Garnier).


  • La religion est la colonne vertébrale de la civilisation
    sans religion l’humanité seraitun gros légume inconsistant sans saveur ni odeur
    des abrutis à deux pattes


  • L’indisociablilité du discours politique et religieux dans l’Islam sera le problème éternel de l’Islam !

     

    • La politique est indissociable de la religion, ce n’est pas propre à l’Islam.


    • @You justement c’est la ou l’Islam se differencie des autres grande religions, le contexte historique propre au dévellopement de l’Islam des origines lui a donné un discours politique dans la révélation (la charia). C’est ce discours politique qui est la cause de toute les dérives, car il est totalement sorti du contexte historique...
      Concernant la politique en général dans le monde occidental, certains courant subissent des influences religieuses mais il y a une diffèrence entre influence et faisant partie...




    • c’est la ou l’Islam se differencie des autres grande religions, le contexte historique propre au dévellopement de l’Islam des origines lui a donné un discours politique dans la révélation



      La politique c’est la guerre... principalement. Les événements liés à la politique et à la guerre ne sont pas différenciables du fait religieux dans l’antiquité et le haut-moyen âge, il suffit d’étudier pour s’en rendre compte... Simplement parce que jadis l’on risquait encore sa vie pour une cause supérieure, et non pour de la basse politique (dans le sens actuel et matérialiste du terme). La Bible parle de politique, la politique de l’époque étant indissociable de la religion (chroniques des rois d’Israël, révolte des Maccabées...). Jusqu’en 1429 avec Jeanne d’Arc l’on peut encore dire que le fait religieux et la prophétie servent le politique et inversement. De même les chroniques des conquêtes des Rois de la période antique sont indissociables de l’épopée lyrique qui est le fondement des civilisations et des religions (notamment chez les indo-européens... Et les Rois "vikings’ comme on les appelle, puisque c’est à la mode). Maintenant le Coran ne mentionne quasiment jamais de fait politique contemporain à sa révélation, et quand il le fait c’est de manière indirecte, il ne s’agit donc pas d’une chronique des guerres d’un Roi ou d’un prophète, comme il a pu en exister dans d’autres traditions/révélations.

      C’est donc encore un faux procès que l’on fait avec cette prétendue spécificité du politique et du juridique dans le Coran. Il n’y a encore que les « modernes » qui ignorent ou font semblant d’ignorer que le politique, le juridique et le religieux ont toujours été indissociables historiquement, ces derniers sont pourtant allés à l’école comme « tout le monde » et ont étudié l’histoire de Rome et de ses institutions...


  • Petite rectification ! Philippe Le Bel n’était pas en pleine "Guerre de cent ans" comme on l’entend à la 31’30 de la video, puisque cette Guerre de cent ans commence au environ de 1340, 12 ans après la mort des Héritiers directs de Philippe le Bel ( ses 3 fils ) lorsque l’Angleterre réclame la couronne.
    Autre chose, la vision de Joseph de Maistre et de De Bonald sur le déroulement de l’histoire n’est pas fausse comme le prétendrait Hindi mais c’est le point de vue métaphysique de ce déroulement. Le point de vue politique n’est que la vitrine de ce qui se passe à un niveau supérieur ( disons Spirituel ). Les nombreux ouvrages de Guénon l’ont assez admirablement démontré....


Commentaires suivants