Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Surréaliste : des dealers écrivent aux habitants d’un quartier de Toulouse

Le message imprimé en plusieurs exemplaires et affiché dans les immeubles 19 et 20 de la place des Faons, dans le quartier des Izards, est signé « La Direction ».

 

 

Toulouse Métropole Habitat, le gestionnaire du parc HLM de ce quartier populaire, n’est évidemment pas l’auteur de cette note d’information rédigée en réalité par des trafiquants de stupéfiants qui, depuis quelques semaines, ont pris le contrôle des deux bâtiments où les locataires sont tenus désormais de se conformer au nouveau règlement intérieur imposé par les dealers.

Traqués par les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) qui descendent chaque semaine aux Izards, l’une des plaques tournantes du commerce de drogues à Toulouse, les trafiquants sous pression se sont retranchés dans ces deux immeubles où ils imposent leurs lois. Les blocs 19 et 20 sont des adresses bien connues de consommateurs de shit, d’herbe et de cocaïne. Les trafiquants n’ont pas l’intention d’abandonner cette position stratégique.

Lire la suite de l’article sur ladepeche.fr

Le triste état de la France, sur E&R :

Sur la décrépitude du pays, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

102 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1794413

    Armée de mercenaires.

     

    Répondre à ce message

  • #1794426

    Autant de fautes ca semble fait exprès, ca peut être un ou des habitants , une blague pour alerter sur la situation .

     

    Répondre à ce message

  • #1794460
    Le 3 septembre à 09:52 par Jean Le Chevalier
    Surréaliste : des dealers écrivent aux habitants d’un quartier de (...)

    Il n’y a que la manière forte pour dégager ces voyous. Le problème n’est pas leur trafic illicite (les français sont les premiers consommateurs d’Europe) mais la terreur qu’il font régner au sein des cités et l’enfer vécu par des habitants désemparés et l’apathie de l’Etat. Le fait de savoir s’il faut légaliser ou non le cannabis, donner un travail à ces jeunes "qui ne demandent que ça" est pour l’instant hors sujet. Le vrai problème c’est le manque d’éducation et de respect de ces trafiquants pour les gens qui vivent dans ces immeubles...Le vivre ensemble tant vanté par nos élites et nos médias est une mascarade, une impossibilité vu la situation actuelle...

     

    Répondre à ce message

  • #1794467

    Toulouse est infestée de kailleras en tout genre qui évoluent dans la plus totale impunité ! J’ai vu ma ville dévoluer passant d’une ville de province avec une population de souche ex paysanne à une population éclatée et hors sol. Mon quartier est devenu un quartier boboiisé et à coté on nous a construit une cité pourri qui devient rapidement un coupe gorge. Bref la mondialisation du crime ne nous a pas épargnés...et je ne parle pas des bords du canal avec une prostituée tous les 50m à partir de 10h et c’est pas des Marie Claude !

     

    Répondre à ce message

  • Pourtant leur chef le narcotrafiquant mongolien 6 est à 60 km de Paris dans son château payé par le cannabis et d ailleurs Toulouse se sont des marocains , vous savez vos amis chez qui vous passez vos vacances mais la chut .

     

    Répondre à ce message

  • Un système corrompu a besoin de corrompus pour se maintenir !

    Donc racaille d’en bas et racaille d’en haut c’est kifkif !

    Seul un cataclysme planétaire les fera plier et chuter afin de les confondre et trier le bon grain de l’ivraie des .... âmes afin de recommencer dans une autre époque un monde totalement différent !

    Alors rendez-vous au tas de sable :)

     

    Répondre à ce message

  • Dans un ’’état de droit’’ si le cadre légal ne permet pas de garantir la paix publique la loi doit être adaptée pour y parvenir. Ce n’est évidemment pas le cas actuellement donc la loi doit changer...Si la loi ne change pas c’est qu’une volonté délibérée s’y oppose, ce qui marque une domination aux intérêts qui divergent de l’intérêt général jusqu’à la malveillance. Ceux qui soutiennent cette stratégie sont soit des prédateurs malveillants soit des traîtres à la Nation.

     

    Répondre à ce message

  • N’oublions pas une chose : (ce que la gauche taubiresque a d’ailleurs toujours feint de ne pas comprendre) ....Ces délinquants sont dans la même psychopathie violente et mégalomane que les assaillants du bataclan ; "la france orange mécanique", comme on l’appelle parfois, se délite parce qu’on agit pas à la racine ; cqfd.

    En souhaitant que le pire ne soit pas à venir.

     

    Répondre à ce message

    • Parallèle pour le moins hasardeux, pour ne pas dire totalement foireux. Ce n’est pas parce que c’est grave qu’il faut raconter n’importe quoi.

       
    • eric, votre ton est un peu péremptoire, mais n’importe ; je vous répondrai courtoisement :

      Je maintiens que la naissance d’un comportement antisocial et ultra-violent habite de la même manière le type qui vous poignarde pour un regard de travers que le djihadiste improvisé : il y a un manque de limites, une paranoia et un manque de structuration intellectuelle ; ce qui ramène grosso-modo à la même psychologie : par ex, l’affaire d’échirolles (deux jeunes battus à mort pour rien) montre que des vermines qui étaient en proie à des accès contre-nature, si j’ose dire pouvaient passer à l’acte facilement sous le coup d’une impulsion ; il y a une continuité dans ce genre d’actes, même si bien sûr l’échelle est différente...

      La gauche n’a pas voulu voir que ces viviers de délinquance ou l’on coupe les doigts des balances, tue pour un regard de travers, met des quartiers en coupe réglée FORMENT déjà un climat de terrorisme, permettant des passerelles vers autre chose
      La gauche a joué aux apprentis sorciers en intronisant ces jeunes comme "victimes éternelles" : ce dangereux passe-droit ne pouvait que mal terminer...

       
    • Vous êtes vous-même bien aimable @delphin, hormis le tutoiement intempestif, mais d’une part mon post ne comportait pas d’interrogation et donc n’attendait pas qu’on y réponde, et d’autre part votre intervention initiale était, elle, bien péremptoire en plus d’être parfaitement excessive. Que la responsabilité de la gauche soit évidente et coupable est indiscutable. Et d’ailleurs elle continue (dernier épisode en date, d’anthologie : Mollande en mode antiflic au chevet d’une racaille !!!). Pour le reste je maintiens ce que je vous ai déjà répété en début de post. Et d’ailleurs, le " diable " étant dans les détails, le simple fait que vous disiez que " l’échelle est différente " (à quoi vous pourriez ajouter également " la nature " puisque les attentats sont aveugles et n’ont par surcroît rien de crapuleux puisqu’au plan matériel, si cher à nos amis rebelles, ils n’ont rien à y gagner), admet en creux qu’il y a quelque chose qui cloche. J’ajoute que quand on vit principalement de traffic comme le cas dont il est question, la première des règles est de ne pas se faire trop remarquer et a priori la violence extrême me paraît peu appropriée dans cette perspective :-) Je précise à toutes fins utiles que je suis tout autant critique vis-à-vis des gens qui refusent parfois de faire certains liens par pur déni (souvent idéologique) que je le suis par ceux qui en font d’excessifs.

       
    • Autant pour moi @Delphin, je retire l’histoire du " tutoiement ". Un bug matinal, veuillez m’en excuser :-)

       
    • Aujourd’hui, dans nos temps d’inculture généralisée, autant est accepté mais il s’agit bien de au temps. Ce sont toujours les bienfaits de la révolution "liberté, égalité et fraternité".

       
  • #1794879

    Depuis une trentaine d’années,les gouvernements successifs ont fait mine de s’occuper de ces quartiers/banlieues,mais en fait ils ont acheté "une paix sociale" en laissant faire tout types de trafics et de magouilles...pour avoir une "pseudo tranquillité"Et maintenant,on fait quoi... ?!? Le peuple a eu a faire a des incapables et des inconscients,qui par leurs laxismes,ont finit de "détruire" ces quartiers... !! LAMENTABLE !!

     

    Répondre à ce message

  • #1795134

    Messieurs la Direction, voila 30 ans que je travaille et mon pere avant moi au smic toute sa vie me reste encore 13 ou 15 ans a faire et mon salaire pour 180 heures ne m’on jamais permis d’économiser 1 centimes ni d’etre proprietaire avec mes 5 gosses et ma femme malade si vous avez un job dans mon quartier qui serait mieux payé que le smic je suis preneur merci d’avoir porté attention a mon CV.

    Respectueuses salutations

     

    Répondre à ce message

    • #1795543

      Monsieur Emmanuel,
      Nous vous remercions pour votre candidature mais devint à regret, opposer un refus catégorique à votre requête.
      En effet, un homme qui a pu faire 5 mômes à sa pauvre femme en ne gagnant qu’un SMIC, et qui visiblement ne connaît pas la pilule la capote, ou le stérilet,
      qui à donc élevé ces mêmes enfants à coup de CAF et autres APL, chèques vacances, cantine gratuite et autres primes de Noël et de rentrée scolaire, payé par ceux qui se sont enlevé le doigt du cul,
      qui est visiblement resté un smicard toute sa vie,
      présente à n’en pas douter de profondes carences intellectuelles. Il est donc à redouter un manque de remise en question personnelle et d’ambition certaine et surtout une forme de fatalisme désarmant de bêtise.
      Nous sommes certains qu’à votre existence déjà bien désespérée vous ne souhaitez pas rajouter la honte de vivre de la vente de drogue qui ruinerai la santé de milliers d’enfant et détruirait des milliers de familles ?
      Sans compter le financement du terrorisme que vous cautionneriez....
      Bref, ne rajoutez pas la honte et le mépris à votre infortune, être une racaille de dealeur mène tout droit au mieux en prison et au pire en Syrie.
      Quoi que je me pose la question si pour le bien de vos enfants votre....
      Mon conseil : arrêter la fumette, ne portez plus de claquettes/chaussettes, et arrêter de sauter votre femme, vous rendrez un VRAI service à la Nation qui vous à tant donné.
      Bien à vous,
      LA DIRECTION

       
Afficher les commentaires précédents