Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Tags nazis en plein Paris" : l’UEJF et la LICRA catastrophées par la décision de la justice

 

 

Un homme né en Géorgie en 1989 et soupçonné d’avoir tagué une vingtaine de croix gammées dimanche à Paris sera jugé le 18 novembre par le tribunal correctionnel de Paris et a été incarcéré d’ici-là, a appris l’AFP mercredi 14 octobre de source judiciaire.

 

(...)

Après une garde à vue interrompue par un passage à l’infirmerie psychiatrique de la Préfecture de police, le temps de vérifier son état mental, l’homme a été déféré et jugé mercredi en comparution immédiate pour « refus de signalisation » et « dégradation de bien classé ».

(...)

Dans un communiqué, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a critiqué la décision du parquet de Paris de poursuivre le suspect « sans retenir le caractère antisémite » de cet acte. « Ce genre de décision est un symbole désastreux et un coup porté à la lutte contre l’antisémitisme », estime l’UEJF.

Selon le parquet de Paris, il n’est juridiquement pas possible de retenir la circonstance aggravante de commission des faits à raison d’une religion dans la mesure où ces dégradations auraient été commises sans viser spécifiquement des édifices identifiés comme liés à la communauté juive.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Hello,
    Juste pour info, la svastika peut être dans les 2 sens, mais en ce qui concerne les nazis... ces tags sont dans le mauvais sens ...

     

    • Un hindou qui veux partager ça fois , pas amalgame....


    • Waouh, quelle culture bravo !! Je n’aurais pas su dire mieux ????


    • En effet, là c’est juste un truc Hindou. C’est toutefois nazi, par extension, prenez la quenelle par exemple...


    • Donc le parquet a raison... ces croix gammées ne sont pas plus nazies que celles qu’on croise en Inde ou en Asie un peu partout sur les tombes bouddhistes...


    • Oui et de plus, la croix gammée nazie repose sur une des pointes et non sur un côté.


    • @miles davis

      dans ce sens-là, senestrogyre, c’est l’association sans ambiguité avec le Dieu hindou Ganesh.
      Soit, c’est un hindou qui fait du prosélytisme, soit c’est un nervis dyslexique aux ordres du CR*F qui perpétue la campagne de pub dite ’d’entretien’ (de la mémoire = GM2 = Hitler = Sh*ah). Et pan, un coup sur la cage. Idem pour les cimetières taggés. En revanche, on n’a pas encore vu d’étoile jaune.... C’est signé en creux, non ? Maman, j’ai peur !

      Vous voyez à quel niveau nous sommes confronté ! Ils doivent bien rigoler les gogols devant l’avalanche de conneries deversées par les merdias et les réseaux sociaux !


    • En effet, la croix gammée nazie est symbolisée par un svastika dextrogyre de couleur noire incliné à 45 degrés.


    • Le svastika est l’un des plus anciens symboles de l’humanité que l’on retrouve sous plusieurs formes dans la majorité des civilisations du monde (Wikipédia)

      Mais on peut aussi dire que la croix gammée est un svastika inversé LOL ...


    • Mais qu’est-ce que vous racontez avec vos indiens ?! Le dessinateur de croix est géorgien, c’est à dire "caucasien". Les allemands de l’époque s’intéressaient pas mal à la Géorgie, terre d’origine aussi de Joseph Djougachvili, dit Staline. Je crois d’ailleurs qu’il y a eu une légion géorgienne dans la Wehrmacht. A vérifier..

      Mais ce qui est curieux, c’est que les experts ès racismes (le racisme a commencé comme conversation de salon en Angleterre, entre deux parties de criquet, on parlait des races, très chic. Lire Gobineau, seul auteur français connu des anglais chics) ces experts considèrent la race caucasienne et notamment géorgienne comme la plus pure de toutes les races blanches ! Leurs femmes étaient les plus belles des blanches, ce qui est à nuancer.

      D’ailleurs, trace de cela, l’expression "caucasien" se retrouve dans les PV de police en France pour désigner un "blanc" par rapport à un maugrabin (ou magrébin). Les américains diraient "un white" sans complexe. Le Caucase, c’est loin et en général on confond avec l’Oural. Je n’ai jamais compris pourquoi la police française faisait de l’ethnologie.


  • C’est complètement évident que ces tags ne sont pas nazis puisque la croix gammée est dans l’autre sens, les traits partant vers la droite. Si la très avide Licra ose porter plainte, j’espère qu’elle sera condamnée pour dénonciation calomnieuse.

     

  • En France, mieux vaut violer, tuer , agresser, faire du mal, faire le mal, que dessiner ou écrire.


  • #2568383

    « la lutte contre l’antisémitisme » : contre les Français quoi ?

    "Ce pays mérite notre haine" comme disait Kelfinekraût.

    Ça commence à leur coûter cher en bombes à la Licrade. Pourquoi ne pas rester sur la même couleur ? Ça fait partie de la charte graphique...


  • Ce sont eux les revisionistes ,ce sont eux les negationnistes , eux qui excluent de plus en plus ouvertement du macabre bilan des guerres conduites par le parti nazi , les millions de morts non juifs .Non ,dessiner une croix gammée sur un mur n’est pas en soi un acte antisémite , d’autant que l’allemagne nazie etait en alliée ou en bons termes avec certains pays arabes semites


  • La LICRA a raison, je trouve cela extrêmement choquant que la Justice hésite à demander à ce que l’immeuble nazi soit purement et simplement abattu à coup de bulldozer, pour servir d’exemple, conformément aux techniques de lutte contre le nazisme religieusement mises en œuvre à Gaza et en Cisjordanie...


  • Le même Parquet qui a libéré Soral ? Les Goys se rebiffent !


  • Attention les Basques qui oseraient porter un Lauburu... pour ne pas parler d’autres runes antiques homologues (même lévogyres, apparemment l’antisémitisme est dislexique)


  • L’UEJF en pense quoi ? Déjà qu’ils nous trouvent l’auteur de l’attentat des chaises renversées, cet acte ignoble dans un restaurant de Paris 19

     

  • Enfin une analyse sereine des faits, pour entrainer des poursuites logiques et des juges courageux, qui ne se sont pas laissés entrainer par certains délires tristement à la mode de nos jours !!!

     

    • @Gibis

      On parie combien, après cet échec cinglant pour l’UEJF et la LICRA, que plus jamais, l’un de leurs "artiste-taggeur" ne dessinera plus une svastika senetrogyre ! Ni dans un cimetière, ni ailleurs ! Jurisprudence oblige, il aura droit à un tutorial avant de percevoir sa bombe.
      A la prochaine svastika dextrogyre qui sera dénoncée par ceux-là même, le crime sera signé !

      Voilà donc à quoi nous avons affaire, des clowns !


  • « Ce genre de décision est un symbole désastreux et un coup porté à la lutte contre l’antisémitisme », estime l’UEJF.

    Les décisions prises par le gouvernement, les médias, le conseil "scientifique" aux ordres de la communauté bien organisée sont, non seulement un symbole mais des actes désastreux, de crime contre l’Humanité la vraie, pas celle de la communauté.

    l’homme a été déféré et jugé mercredi en comparution immédiate pour « refus de signalisation » et « dégradation de bien classé ».

    Pendant ce temps là, les criminels, les psychopathes, les tyrans couvent leur virus dans les plateaux de télé sans masque.


  • Encore un mensonge de la licra. La justice n’a pas dis que les croix gammées ne sont pas nazies... mais qu’il n’y a pas de caractère antisémite.
    Pour le coup c’est la licra qui est antisémite, à juger que les tags sont forcément antisémites...

     

  • Peut-être de l’auto-antisémitisme superstitieux, qui trace des croix gammées pour déclencher le concert d’indignations, mais dans le mauvais sens de peur que les vraies portent malheur ?


  • J’ai un tapis d’Orient avec les mêmes motifs, mais pas très grands, dois-je le brûler ?

    Si quelqu’un me dénonce à la sainte licra, qu’est-ce que je risque ?

    Je vais encore mal dormir.

     

    • Un conseil, préférez toujours les tabliers d’Orient aux tapis du même nom, pour lustrer le parquet et éviter les échardes communautaires c’est beaucoup plus efficace.

      Quand il s’agit de faire rendre gorge profonde, à ceux qui réclament votre liberté de penser pour en faire une descente de lit de parade, comme le dirait Yann Moix, paraphrasant Brigitte Lahaie : "ce qui compte ce n’est pas la taille, c’est le goût..." et il est de notoriété publique que le plus insignifiant motif peut susciter des goûts de luxe chez les actionnaires de la Justice Providence.

      Évitez de le bruler, cela vous exposerait à une accusation de complicité de crime contre l’humanité par destruction de preuve historique de l’existence des métiers à tisser des croix gammées, voire à une apologie de crime contre l’humanité si vous ne parvenez pas à démontrer à la partie civile que votre tapis est composé à 100% de fibres animales certifiées, et qu’aucun actionnaire de la Mémoire n’a été blessé pendant son processus de fabrication, et par sa fabrication.

      Attention de bien veiller à ne jamais emprunter ce tapis pour vous rendre à la douche, ce serait considéré comme une circonstance aggravante, et une provocation.

      Pensez à toujours piétiner bruyamment les motifs incriminés, à chaque passage sur ce tapis, ainsi vous pourrez utiliser les nombreuses plaintes de vos voisins du dessous pour tapage comme preuve de votre hostilité au régime nazi.

      Pour conclure, je ne peux que vous recommander de changer votre point de vue sur les opérations de rééducation salutaires et lucratives, menées avec acharnement par les sociétés de bienfaisance communautaire ; pauvre indigène, la LICRA a pour principale mission de vous apporter la civilisation, en vous apprenant à penser correctement dans les limites du cadre strictement défini par les lois mémorielles et la Pensée Unique, grâce à la lobotomie éducative, médiatique...et judiciaire lorsque les symptômes persistent.

      Beaucoup de Cassandre diront que c’est de l’ingérence liberticide, de l’intimidation totalitaire, une main-mise communautaire, que nenni, la mission de la LICRA c’est de vous faire gagner un temps fou, en vous évitant de penser à des choses auxquelles vous pourriez penser, si vous aviez par hasard la sottise de vouloir penser par vous même, car l’action de la LICRA ne fait que confirmer que l’antisémitisme commence lorsque l’on s’aventure à vouloir, sans peur et sans reproche, raisonner librement, sans rails, ni entraves, ni autocensure.


    • Mettez le à la fenêtre régulièrement pour l’aérér, si on vous demande vous dites que c’est pour le Covid.


    • S’il est pas trop épais, en poncho ça peut avoir
      de la gueule. Avec la partie enlevée (le trou pour la tête) vous pouvez en faire un petit bonnet circulaire que vous placerez sur l’arrière du crâne, c’est tendance.


  • #2568430

    Les Nazis ne taguaient pas de croix nazis.
    Mais plutot des étoiles de David.
    Que tout le monde se mettent à taguer
    des étoiles de David avec des slogans
    d’amour et de franche rigolade.
    comme I Love Yavé,

    A qui profite les Tags Nazis ? Pas aux nazis en tout cas.
    La réponse :
    https://www.egaliteetreconciliation...

    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    • « Que tout le monde se mettent à taguer des étoiles de David »

      Non on pourrait croire qu’on soutient la police américaine !

      (maintenant c’est marqué police, mais avant et encore maintenant ce sont des étoiles à six branches sur la portière du shériff, comme on le voit dans leurs films, c’est bien une étoile de David, sinon pour dire "super américain" ils auraient mis que cinq branches !)


  • Ce tagueur géorgien est un fin connaisseur des symboles indo-européens de sa race.
    Il n’a fait que dessiner une svastika dextrogyre (tourne vers la droite), symbole de vie, qui n’est absolument pas nazie.

    Les nazis ont fait tout le contraire, leur croix gammée étant sinistrogyre (tourne vers la gauche).

    C’est donc des symboles indo-européens, et pas du tout nazis. Que la Licra étudie un peu la symbolique avant de pérorer.

     

    • Tout à fait d’accord, ce n’est pas une croix gammée nazie ! Pourtant, pour tout le monde c’est une croix gammée nazie sauf pour les graphistes et les fascistes (les vrais pas comme ceux de Carpentras), jamais ils ne dessineront une croix gammée verticale et inversée. Celui qui est l’auteur de ces tags n’est ni un graphiste ni un fasciste.


  • Mais qui de nazi authentique perdrait son temps à taguer un édifice et de plus qui n’a aucune signification symbolique ?
    Tag de provocation facilement reconnaissable, et comme signalé par les commentaires, peint à l’envers selon la symbolique hitlérienne. Du Carpentras mal réchauffé.

    Un tag - une photo - une pleurniche pour dénonciation d’augmentation d’antisémitisme. Les associations poussent (fermeture des sites qui dérangent et augmentation des subventions) et certains du gouvernement acquiescent car Covid + antisémitisme, deux manière facile de détourner l’attention de l’échec social du gvt macron.

     

  • En effet la swastika avec les branches vers la gauche est une croix bouddhiste qui existe depuis 3000 ans !

     

    • Absolument faux , c’ est bien plus ancien et enracinée dans la culture Védique que l’ on nomme fort mal a propos Hindouisme . De fait le bouddhisme qui est née en Inde a conservé les symboles et mèmes des rites , la philosophie aussi mais en rejetant les brahmans et les sacrifices d’ animaux , d’ ou l’ accent mis sur l’ ahimsa . De plus le bouddhisme rejette Dieu en tant que Personne Suprême et la libération du cycle des morts et des renaissances n’ aboutit qu’ a se fondre dans la radiance impersonnelle (ou Bramajyoti) . C’ est le Nirvana . Mais le bouddhisme n’ a rien inventé , cette conception athée parce qu’ impersonnelle existait déjà . Et c’ est une vraie possibilité , on peut se fondre dans le Brahman indifférencié et y perdre son individualité spirituelle . Ce qui correspond pour les dévots du Seigneur qu’ ils soient chrétiens ou vaîsnava , adorateurs de Rama ou de Krishna , a un véritable suicide spirituel . Car il ne peut y avoir d’ Amour , pas d’ échange , pas de service , et surtout on y est privé de la compagnie de Dieu et on ne peut savourer Sa beauté et Ses qualités sans égale .


    • Dans majorité des emplois de cette "croix" en Orient, on ne se préoccupe pas du sens de rotation.
      On y voit un symbole solaire, pas plus.


    • A Pouet (en toute sympathie) - Faux, nul, zéro votre intervention sur le solaire, le vrai soleil, c’est au dessus, au dessus merde ! (Bruit de succion, doigt levé, arrêt + hochement de tête et, reprise).


  • Sur le sujet, c’est vraiment : à tous les coups l’on gagne ! Il y en a un peu marre ! qui dit que ces tags n’ont pas été "commandités" pour entretenir le sujet dont on voit bien qu’il ne nous lâchera pas !!! ça fait 70 ans que ça dure !!! La Justice a peut-être décidé de traiter le problème par une autre approche : passer sous silence - pour une fois - ce genre d’événement, ces dessins peuvent fort bien avoir été faits par n’importe qui ayant envie de créer le trouble et faire réagir la police de la pensée ; Pour ma part, en permanence je me sens attaquée dans mes valeurs, mes convictions, mes idées, mon mode de vie, je suis sans cesse choquée, mais je n’ai pas d’instance spéciale pour me défendre et toucher des dommages et intérêts. Attention, quand trop c’est trop, ça finit par ne plus toucher grand monde.


  • Comme l’ancien "président" de la Licrasse est mis en examen pour viol, il faut bien s’offusquer et détourner l’attention. Ouin Ouin ! Antisémite !


  • D’abord on dit pas "croix gammée" on dit "quenelle inversée".

    C’est du pur révisionnisme, toujours par les mêmes.

    On sait ou ca a mener leur Haine anti-noire sous couvert d’AntiDieudonnisme primaire.


  • la croix svatiska est un porte bonheur en Inde.
    ca attire chance et joie il yen a partout en Inde, meme dans les temple et dans la rue


  • Ils auraient tellement voulu que ce soit un néonazi français ou un arabe "islamonazi"
    Et ben non ! raté c’est un Géorgien frapadingue

    Ils faut quand même que ces gens réalisent que personne, pas même un caid du grand banditisme, ne risquerait pour quelques tags nazi a la con , la même peine qu’un braquage qu’un viol ou un meurtre ( voir pire ).

    Il va falloir qu’ils comprennent que les gens en ont juste plus rien a foutre du nazisme , pour tous ceux qui ont moins de 50ans , c’est un truc du moyen age , sauf a être obsédé par la 2eme guerrière mondiale ou a en avoir fait son fond de commerce.


  • "Un truc ne tourne pas rond dans le fonctionnement de la justice."

    Pourtant, ce n’est pas faute de compas dans la justice.............

     

  • C’est Moshé qui arrive devant le magasin de David et très surpris il lui dit : << J’ ai entendu dire que ton magasin a été tagué de croix gammées cette nuit et là je vois rien...>> et David de lui répondre à voix basse << chhhhut ...la semaine prochaine ! >>


  • Ben quoi, c’est pas une croix gammée ! Allez voir sur le WEB ! Les branches vont de Droite à gauches … alors que dans celle du III Reich, elles vont de gauche à droite ! Là, ce sont des Svastica’s, CàD des symboles Indous très anciens ! En fait, c’est comme si le type avait tagué Peace & Love ! Merde, un peu de bon sens et d’humour quoi ! 2020 : tout le monde est crispé avec ces cons au pouvoir ! ;-)

     

  • ils veulent quoi ? le mec est en prison pour des tags !!! j’ai jamais un gars marquer nike la police et meme recevoir ne serait-ce qu’ une amende !



  • Selon le parquet de Paris, il n’est juridiquement pas possible de retenir la circonstance aggravante de commission des faits à raison d’une religion dans la mesure où ces dégradations auraient été commises sans viser spécifiquement des édifices identifiés comme liés à la communauté juive.



    C’est noté.


  • ils pleurent sur les tags mais jamais pour ce beau bâtiment qui a été salie , c’est dire comment ils aiment la France


  • On vas en avoir bcp des faits divers comme celui la, avant le 5 novembre !
    Tout est fait pour que personne ne regarde de l’autre côté de l’atlantique !

     

    • à moins d’une magouille , il y a longtemps que Trump a gagné - déjà le jour où nos pétasses le traitaient de clown
      un mec qui est milliardaire depuis longtemps et qui proposait ses terrains de golf à toute cette racaille de Clinton and co, dire que cette conne a fait abattre l’hélico pour masquer la mort du sosie de ben laden -
      en plus y a beaucoup plus de monde qui suit tout sur Qanon qu’on ne le pense


  • Ce doit être un nazi dyslexique ou gaucher car la Svastika est à l’envers...

     

    • #2568948

      Exact ! Ca va être un casse-tête pour Jacubowicz : si la quenelle est un salut nazi inversé, alors quelle elle la sémantique profonde d’une croix nazie inversée ?


    • et en plus elle est droite, la slaviska nazie est inclinée de 45% (nord est/sud ouest) pour indiquer que cette rotation n’est pas purement naturelle. la svastika nazie a été dessinée par le groupe ésotérique de Thulé pour indiquer le poids de l’homme dans la destinée humaine.
      (la svastika hindoue qui indique l’ordre naturel des choses est orientée nord/sud et représente symboliquement le Dharma).
      Donc le mec nous a dessiné un joli symbole qui n’a rien à voir avec la deuxième guerre mondiale mais une sauvastika, une svastika à l’envers soi le symbole de la voie de la main gauche (la voie tantrique dans la culture indienne et donc la voie ésotérique).


  • Eh oui ! puisque les projecteurs ne sont pas braqués sur eux, ils ont peur d’être oublié dans cette histoire .C’est comme les crêpes à mardi gras "chocolat ou confiture ?" c’est au choaa !
    Je pense que les Français ont franchement autre chose à penser en ce moment que de savoir qui a fait des dessins sur les piliers d’un bâtiment parisien .Ils devraient poser la question à un restaurateur si sa préoccupation actuelle est les dessins de croix gammées ou alors s’il s’inquiète de savoir s’il va dans quelque temps se trouver sur le carreau, sans pouvoir même vendre son établissement qui ne vaudra plus rien .
    Il y a des moments où il y a des urgences .


  • comme la Quenelle qui serait un "salut nazi inversé", ces "croix gammées" ne semblent pas être dans le bon sens.....


  • Les Français sont contents d’apprendre que de faire un tags nazie est beaucoup plus condamnable qu’un tag anti-police ou antipolitique ect... (malgré que la nazisme n’existe plus)

    Même une agression commis par un individu sur autrui (sauf si c’est un juif ou un franc-maçon) jamais il aurait été incarcéré.

    C’est comme un violeur ou un meurtrier qui prend moins chère qu’un voleur ou autres fait beaucoup moins grave. (certain prend deux ans pour un livre ! Pensé pour Hervé Ryssen)

    La Justice qui n’a pas de moral est a l’image de la république judéo-maçonnique. (on comprend pourquoi la communauté organisé danse devant les juges a la Balkany)


  • Le pays est en train de couler, mais on nous pètent les cou...... avec des tags !!! Ils tiennent tout les leviers stratégiques de l’état et au lieu de raser les murs, ils se la ramènent. Leurs arrogance les perdra. Quand ça va péter........


  • l’état profond prépare la guerre civile, en semant le chaos et des décisions contradictoires. Le but est de faire monter la tension, pour ramasser la mise. N’oublions jamais que les britanniques ont "en même temps" accordé le foyer juif en Palestine et promu des islamistes notoires (mufti de Jérusalem, frères musulmans, wahabites saoudiens). Ils n’ont pas de raison de cesser de jouer cette carte de la contradiction apparente, pour tirer les marrons du feu.


  • En somme, le juge a simplement rappelé que le nazisme ne se réduit pas à l’antisémitisme, ce qui est juste normal. Ce qui est étonnant finalement, c’est que cette normalité soit devenue étonnante.
    Le juge aurait pu pousser son raisonnement jusqu’au bout et considérer que la svastika ne se réduit pas au nazisme.

     

  • Les juifs qui ont fait ces tags sous faux drapeau devraient être condamnés à autant de jours de travaux d’intérêt genéral nécessaires pour les effacer. Il me font penser à ces gosses qui cassent leur jouer et pleurent en accusant leurs frères ou soeurs.


  • étonnant que Haziza et Cohen n’ont pas encore traité d’antisémites la justice française


  • #2568952
    le 16/10/2020 par Diseur de vérité dure à entendre et avaler
    "Tags nazis en plein Paris" : l’UEJF et la LICRA catastrophées par la (...)

    Juste avant le procès de Hervé Ryssen, la Licra compte frapper un grand coup avec des attentats sous faux drapeaux, c’est une probabilité certaine. Jamais un nazi s’amusera de dessiner une croix sous peine de décrédibiliser le national-socialisme dans son ensemble. Il faut vraiment faire attention avec ce genre d’informations.


  • Ca c’était l’étape préliminaire , attention à ce qui va suivre....

    Ces individus la n’ont aucune dignité, ni honneur. Ils remettent carrément en cause la justice de votre pays ! Merdeuhhhh quand même !!!
    Je vois ces individus comme un mec qui doucement glisse sa main sous la jupe d’une fille puis remonte tt doucement sa main vers où vous savez et profite de la sidération de sa victime pour progresser ainsi ! La fille étant la France, enfin ce qu’il en reste...
    La décision ne leur convient pas, qu’à cela ne tienne ils vont mettre en œuvre leur justice à eux comme ils clament haut et forts dans les édifices publics de la république sionarde !
    Bon courage chez eux et pas chez vous les gaulois... vraiment bon courage avec ce genre de chienlit !


  • Quand on est un national-socialiste allemand ou un nostalgique du 3ème Reich on n’appose pas le symbol du Reich n’importe où encore moins par un tague dégradant et encore moins à l’envers qui s’oppose à l’idéal aryen.

    Non là, il y a mepris. Il s’agit plutôt d’un boudiste en pleine crise d’adolescence.


Commentaires suivants