Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tension : le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy suspend l’autonomie de la Catalogne

Journée cruciale pour Barcelone comme Madrid. Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy s’est prononcé, ce samedi à la mi-journée, à la sortie de la réunion de son gouvernement.

 

Il a alors affirmé que la crise d’indépendance de la Catalogne était née « d’un processus unilatéral, contraire à la loi, qui a cherché l’affrontement ». Et d’ajouter :

« Aucun gouvernement, d’aucun pays démocratique ne peut accepter que l’on ignore la loi. »

En conséquence, le gouvernement a activé l’article 155 de la Constitution, qui permet de suspendre l’autonomie de la région. Dans ce cadre, il demande au Sénat la destitution du président de la Generalitat, Carles Puigdemont, et de son conseil gouvernemental.

 

Des élections régionales « dans les six mois »

[...]

Le Premier ministre demande également que tout le gouvernement catalan présidé par Carles Puigdemont soit démis de ses fonctions, qui seront exercées « en principe par les ministères (nationaux) aussi longtemps que durera cette situation exceptionnelle ».

« On ne destitue pas le gouvernement de la Generalitat, on destitue ceux qui ont placé ce gouvernement au-dessus de la loi », a-t-il jugé.

Lire l’article entier sur tempsreel.nouvelobs.com

L’indépendance de la Catalogne, ses opposants et ses profiteurs, sur E&R :

Quel avenir pour l’Europe ? À lire chez Kontre Kulture :

L’Espagne en proie au morcellement mondialiste ? Lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et c’est parti pour une belle petite guerre civ... Pardon, "révolution colorée" en Espagne... À quand pour la "Fronce" ?

     

  • Puigdemont peut s’attendre à être jugé pour sédition (peine maximale : 30 ans)


  • Aller, une bonne branlée à tous ces gauchistes !


  • #1824077

    Soutien à Rajoy.

    Comment ça se fait que les principaux dirigeants de l’UE (Merkel, Macron et toute la clique) se disent contre l’indépendance de la Catalogne alors que le morcellement des nations en euro-régions est le projet final de cette structure supranationale ?
    Merci de vos explications, je n’y vois pas trop clair).

     

    • Bonjour Vladimir,

      Je te conceille d’ecouter l’emission presentee par Mr Vernochet consacree aux euro-regions dont l’invite est le grand specialiste du mondialisme Mr Hillard ici


    • Bonjour,
      parce que c’est trop tôt...


    • @ VVP

      Déjà parce que la réalité ne s’analyse pas en 2-3 vidéos youtube conspi comme beaucoup semble le croire ici.


    • Je pense que l’UE se place en tant qu’observatrice pour voir si ses projets de régionalisation peut fonctionner en Europe, si l’indépendance catalane se fait, le positionnement de l’UE changera -l’UE semble appuyer le gouvernement central Espagnol par simple stratégie, en effet si l’UE prends clairement position pour les séparatistes, la population qui devient de plus en plus euroseptique (je parle en vu des dernières élections en Autriche et en République Tchèque notamment, sans compter la Pologne et la Hongrie) risque de trouver cela "louche" de la part des institutions européennes- et leur plan de régionalisation de l’Europe peut capoter.

      Cela dit, dans l’ombre, il est possible que l’UE aide les séparatistes tout en déclarant officiellement son opposition aux mêmes séparatistes catalans.
      Quand on sait que Soros à investi dans des associations indépendantistes catalane et qu’il a récemment donné 18 milliards à ses ONG, je me méfie par nature...



    • alors que le morcellement des nations en euro-régions est le projet final de cette structure supranationale ?



      Parce que les régions historiques de l’espace européen ne peuvent devenir des "euro-régions"...


    • Parce qu’ils veulent être sûrs de tenir la super-structure et qu’il est des régions (presque des nations entières) qui fleurent bon le nationalisme : ce qui ne vaut rien pour la stratégie U.S.Européiste, dont Poutine rappelait, à juste titre, que cette « élite » désirait des vassaux ; pas des Hommes libres.
      Ainsi, entre le discours et les actes, il y a la temporalité de l’existant.


  • Pour être précis, la suspension n’a pas été véritablement déclaré puisque le gouvernement régionale et les institutions de la région peuvent continuer à fonctionner, la décision s’est orienté plutôt sous l’aspect purement politique ( démettre dans les prochains mois le puigdemont et convoquer des élections ) donc il s’agit d’une suspension partielle de l’autonomie de la région, cela aurait pu être une totale suspension.

    Je le précise car les séparatistes commencent à chouiner qu’on leur à suspendu l’autonomie (sous entendu totalement) hors comme je viens de le dire, il s’agit d’une "suspension soft", je ne suis pas du tout fan de Rajoy mais je pense que cette fois ci, il a été mesuré dans sa décision, il appelle également les entreprises à rester dans la région, car il faut savoir que depuis le début du mois, 916 entreprises ont délocalisés leur sièges en dehors de la Catalogne et le tourisme à chuté de 20% d’après les professionnels du tourisme.

    Puigdemont aura réussi le pari de foutre en l’air la "" bonne santé"" de sa région à cause de sa bêtise, d’ailleurs vu ses nombreuses hésitations, je le soupçonne de se rendre compte de la bêtise qu’il a fait d’accepter de se faire déborder par les séparatistes de son camps.

     


    • Puigdemont aura réussi le pari de foutre en l’air la "" bonne santé"" de sa région à cause de sa bêtise



      quant on veut rester en « bonne santé » on ne s’engage pas auprès d’un peuple dans une lutte identitaire ou révolutionnaire. On reste chez soi, on joue au scrabble avec sa femme, c’est moins risqué ... C’est vrai cependant qu’en France on a de bons docteurs pour rester en « Bonne santé ».

      De toute manière quelle que soit la situation d’un peuple, au moment de « le faire », il y aura toujours deux camps, ceux qui voudront « le faire », et ceux qui ne voudront « pas le faire ». On peut appeler ça "guerre civile" si on veut ... On peut aussi ne rien faire du tout et rester en "bonne santé" ...


    • @ Iskandaar

      Avant cette aventure séparatiste, la région catalane avait la "meilleure" économie du pays (raison pour laquelle les séparatistes veulent l’indépendance de la catalogne pour ne pas payer pour les pauvres, sympa le concept), de nombreuses entreprises y avaient leur sièges sociaux et depuis que puigdemont s’est engagé dans cette stupidité séparatiste, je le répète, plus de 1 000 entreprises se sont délocalisées et avec son lot de conséquences économique qui en découlerons, expliquez moi où se situe le côté extraordinaire et magnifique de l’indépendance catalane ?

      Enregistrer une baisse de fréquentation touristique couplée à des indicateurs économiques qui risquent de virer au rouge suite à la "fuite" des entreprises de Catalogne, oui c’est une belle co**erie, je le confirme.

      Dans cette mésaventure, la région catalane risque de "tout" perdre


    • @march noper

      "Enregistrer une baisse de fréquentation touristique couplée à des indicateurs économiques qui risquent de virer au rouge suite à la "fuite" des entreprises de Catalogne, oui c’est une belle co**erie, je le confirme.

      Dans cette mésaventure, la région catalane risque de "tout" perdre"

      Vous pouvez mieux faire, là vous nous sortez juste l’analyse de la presse mainstream sionisto etc, etc.. à destination des catalans tentés par l’indépendance.


    • @ Patriote syndiqué

      La presse mainstream est plutôt complaisante avec les séparatistes, donc ce que vous dites est stupide ...

      Je tiens ces informations d’un petit site d’information local des Pyrénées Orientales où nous sommes bien placé pour avoir ce genre d’informations au sujet de nos voisin Espagnols-Catalans, et qui porte fièrement un nom d’une spécialité catalane et qui aime la tradition, juste que ces rédacteurs ne sombrent pas dans un séparatisme béat comme beaucoup notamment chez la dissidence, les Sioniste sont plutôt du côté des séparatistes, ça ne vous gêne pas ni vous interpelle pas que que Soros ai financé des associations indépendantistes ? Niveau sionisme nous sommes en pleins dedans il me semble là non du côté des séparatistes ...

      Une "révolution" colorée est en train se se produire à nos portes et vous vous êtes à côté de la plaque


    • @ march noper

      « La presse mainstream est plutôt complaisante avec les séparatistes »
      Ah bon ?

      Le monde « la population catalane est très divisée sur la question de l’indépendance » 22.10

      Le parisien « Catalogne : Madrid prend les commandes, Barcelone temporise » 21.10

      Ouest France « Carles Puigdemont oppose à ce blocage une ambiguïté qui ne doit pas tromper. Son objectif reste l’indépendance et rien d’autre. Et sa stratégie est de pousser Madrid à la faute. Pour mieux masquer ses propres coups de force à l’État de droit » 20.10

      Le Figaro « Catalogne : Puigdemont dénonce les mesures prises par Madrid » 22.10

      Libération « L’objectif déclaré du pouvoir central est de « restaurer la légalité et la convivialité » en Catalogne »
      22.10



    • Vous pouvez mieux faire, là vous nous sortez juste l’analyse de la presse mainstream sionisto etc, etc.. à destination des catalans tentés par l’indépendance.



      D’ailleurs relativement à cette analyse, l’analogie avec la propagande médiatique qui veut que si la France sort de l’Euro le « Ciel économique lui tombera sur la tête » est évidente.


    • @ Iskandaar

      Exactement


  • Attention les gars se qui se passe en Espagne et historique et vous assistée peut êtres la au prémisse du début de la fin a quelque décennie plus ou moins de l’Empire Anglosioniste , je pense qu’ils vont faire l’erreur de trop . N’oublié pas se message ;

    "L’Armée Russe s’arrêtera a la frontière Espagnole"


  • Aucun pays du monde, démocratique ou non, ne peut accepter sans réagir vigoureusement à la sédition d’une de ses parties. Juridiquement dans beaucoup de pays un acte aussi grave que l’atteinte à l’intégrité territoriale d’une nation constituée est passible d’une peine de prison à perpétuité voire de la peine capitale pour haute trahison. Or pour l’instant il n’y a pas eu de répression féroce, la preuve c’est que les séditieux s’adonnent à leurs méfaits depuis des années dans la plus parfaite décontraction au point qu’ils se sentent suffisamment assurés pour organiser des référendums illégaux, anticonstitutionnels à la barbe de l’état central. A un moment ou un autre il faut siffler la fin de la récréation et reprendre les choses en main, ce qu’est entrain de faire calmement mais fermement Madrid.

    Je ne suis pas Espagnol mais comme beaucoup de Français je suis fasciné par ce grand pays à la fois si proche et si éloigné, séparé de nous par la majestueuse chaîne des Pyrénées. Cela m’attristerait de voir ce grand voisin dépecé au profit de l’oligarchie mondialiste.


  • On entend une foule de chiffres concernant les entreprises qui se "seraient" barrées de Catalogne, depuis cette revendication indépendantiste : 200 - 600 - 1000.

    N’oublions pas que ces allégations alarmistes, sont peut-être l’œuvre des forces anti-indépendantistes. Pour rappel, en cas de Brexit... la City allait déménager...

    Prudence et raison ! On ne déménage pas des centaines d’entreprises, en quelques jours. D"autant plus, que rien n’est encore décidé, pour le statut de la Catalogne.


  • Appel à l’empereur de la Rome d’Extrême-Occident : faites arrêter soros and co, par pitié pour l’humanité souffrante. Please !
    C’est possible, mister Trump. Il a du terrain chez vous.


  • Et après cette annonce, 450 000 personnes (espérons que ce ne sont pas des chiffres gonflés par les autorités locales indépendantistes) ont manifesté, soit 5,98% de la population catalane... démocratie disaient-ils ?
    On les sent moins les ’’90%’’ là...
    Et même si tout le monde n’était pas sorti hier, bien que c’était samedi et donc plus facile de sortir qu’en pleine semaine, si, en réalité, 2 fois plus, allez, 4 fois plus de personnes voulaient protester, ça ne fait toujours que 23,92% de la population catalane, dont 50% de ces 24% sont des gauchistes à piercings et chiens qui crient des slogans abscons entre deux joints, d’autres sont des bourgeois arrogants qui veulent planquer leur pognon, d’autres encore sont de naïfs idéalistes, puceaux de la politique, qui croit que c’est vraiment une indépendance qui arrive et que Madrid, bah c’est des gros méchants...

    Et la chaîne de télé propagandiste TV3 fait dans le pathos et la pleurnicherie, et c’est une magnifique caisse de résonnance pour faire croire que 100% des Catalans sont pour l’indépendance et que ceux qui sont contre sont d’horribles connards qui adulent le général Franco et qui mangent des petits enfants...
    A part ça, hier 94,02% de la population catalane est restée chez elle, passive, à voir ce cirque sous ses fenêtres. Encore une fois des élites autoproclamées parlent au nom du peuple sans avoir été mandatées. Le pire étant qu’elles font genre d’être démocrates et de faire des référendums bidons maintenant.

    La solution pour satisfaire les deux parties, si les deux parties sont honnêtes, réside dans la fédéralisation de l’Espagne et dans sa sortie de l’Europe.


  • L état central oui quand il y avait une vision souveraine comme jadis en France avec De Gaulle.
    Actuellement, c est Bruxelles qui dicte a tous les etats membre la politique economique a suivre, celle qu est en train d appliquer le bon eleve Macron élu a cette fin.
    Donc on peut comprendre ces regions d Europe qui cherchent a s emanciper d une classe gouvernante (parasite ?) qui ne sert plus a grand chose, le federalisme est pour moi plus "democratique" que le centralisme car le pouvoir (l argent en fait) est mieux reparti entre les acteurs économiques.

    _


Commentaires suivants