Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

Les travailleurs indépendants ont un revenu mensuel moyen de 3 260 euros. Mais celui-ci varie de 1 330 à 8 310 euros entre les coiffeurs et les médecins. Les écarts sont considérables parmi les non-salariés.

 

Les travailleurs indépendants disposent d’un revenu d’activité moyen de 3 260 euros par mois (données 2014). Les activités non salariées du secteur de la santé sont les plus rémunératrices avec un revenu moyen de 5 510 euros. Le secteur des services aux entreprises offre en moyenne 4 340 euros, avec 7 630 euros pour les activités juridiques et comptables, 5 990 euros pour la finance et l’assurance. Le secteur des services aux particuliers est celui où les revenus sont les plus faibles : 1 530 euros par mois. Un coiffeur, par exemple, gagne 1 330 euros en moyenne, une fois ses charges déduites.

[...]

[...]

 

Ces données sont à prendre avec de grandes précautions. Elles ne prennent pas en compte les autres revenus éventuels des indépendants, comme les dividendes de l’entreprise. Elles sont moins fiables que les données sur les salaires. Rappelons aussi que les non-salariés déduisent de leurs revenus certaines charges (transports, repas, etc.) qui améliorent leur train de vie.

Surtout, ces moyennes masquent d’énormes écarts, bien plus conséquents qu’entre salariés. Elles comprennent aussi bien des maçons débutants que des avocats de renom. Le quart supérieur des non-salariés touche au minimum quatre fois plus que le quart inférieur, alors que ce rapport est de deux environ chez les salariés. Cela s’explique par des écarts entre secteurs (la coiffure rapporte moins que la médecine) mais aussi par des écarts au sein d’une profession, comme le montre l’exemple des médecins libéraux.

[...]

Et les auto-entrepreneurs ?

28 % des travailleurs indépendants ont le statut d’auto-entrepreneur en 2014 (renommé « micro-entrepreneur » aujourd’hui), si on ne tient compte que des auto-entrepreneurs qui ont réellement réalisé un chiffre d’affaires dans l’année. À 410 € par mois, leur revenu moyen est 12,5 fois inférieur à celui des autres travailleurs indépendants. Cette moyenne cache une disparité énorme. Le revenu minimum du quart des auto-entrepreneurs les mieux rémunérés est neuf fois plus élevé que le revenu maximum du quart le moins bien rémunéré.

Lire l’article entier sur inegalites.fr

 


 

Vous êtes entrepreneur ou particulier et souhaitez faire partie d’un réseau d’entraide pour faire face à la crise ? Rejoignez Solid’E&R, le premier espace d’annonces du Réseau d’économie solidaire créé par E&R. Pour cela, il vous suffit d’être adhérent de l’association (merci de rentrer votre identifiant et votre mot de passe d’adhérent pour accéder à Solid’E&R) :

Pour en savoir plus sur le Réseau d’économie solidaire :

Autonomie et solidarité sont les deux mamelles de l’entrepreneur de demain,
lire chez Kontre Kulture

 

Encore moins privilégié que l’entrepreneur, l’autoentrepreneur, voir sur E&R :

 






Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1842409
    Le 18 novembre à 18:12 par radar
    Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

    Les artisans et travailleurs indépendants pleurent misère mais ils ont un atout de poids : le sans facture . Tel artisan qui ne cesse de se plaindre est en fait plein aux as . Ne pas se fier aux apparences...

     

    Répondre à ce message

    • #1842436
      Le 18 novembre à 18:58 par extinct-sion
      Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

      Un commentaire de ce niveau sur ER...Attali and co peuvent dormir tranquille !

       
    • #1842465
      Le 18 novembre à 19:37 par Borderline
      Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

      Ce n’est pas un commentaire spécialement idiot, beaucoup d’indé ne déclare énormément de leurs revenus, surtout dans le domaine du service, ou si tu es payé en liquide, t’as juste à pas déclarer.

      Après je ne dirais pas qu’ils sont tous spécialement plein aux ais, je pense que si certains le font pas, ils peuvent pas tenir le coup, car les charges sont de plus en plus lourdes.

       
    • #1842611
      Le 18 novembre à 23:52 par El picador
      Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

      C’est vrais qu’ils font du cash , mais beaucoup ne peuvent plus l’investir ils le brûle avec plus ou moins d’efficacité au jour le jour , les internationaux s’en sorte mieux.

       
    • #1842804

      Oui oui, ils font du cash...et c’est cela le "crime", le "cliché" ils sont "pleins aux as"...
      Seulement, allez à la banque apporter ce "cash" :
      Question légère : "il vient d’où cet argent ?"
      "pour tout dépôt supérieur à 500€ il faut justifier"

      Puis lors d’un contrôle par un comptable :
      "pourquoi un tel dépôt ?"
      "pourquoi ne pas vous faire payer en chèque ?"
      "pourquoi ne prenez vous pas la carte ?"
      Tout cela serait plus "simple"
      "Pourquoi un tel prélèvement du RSI
      Pourquoi tant de charges ?
      Pourquoi vous ne vous en sortez pas ?
      Pourquoi vous allez déposer le bilan ?
      Ben ? vous êtes parvenu a rembourser la traite alors que techniquement vous alliez déposer le bilan ? Comment vous avez payé les consommables ? Je ne trouve pas comment vous avez payé le carburant...Par espèce ? Mais il n’y a pas de retrait par Carte...

      AAaahhhhh, la carte, la carte la carte....
      La carte grâce à laquelle on se dirige ou on dirige, où on repère, on trace...on TAXE.

      Mais la guerre du cash est déclarée...sans cash c’est sur les recettes vont grimper ! mais l’économie va chuter par la tuerie des artisans et indépendants....

      Bah après tout on peut ils sont pleins aux as...C’est tellement vrai que tout ceux qui l’ont constater brûlent d’envie de se mettre à l’artisanat !

      Mais alors...pourquoi tant d’artisans se sont-ils suicidés ?

       
  • #1842539
    Le 18 novembre à 21:43 par The Médiavengers
    Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

    Les activités parasitaires sont les plus rémunératrices. Comme c’est bizarre.

     

    Répondre à ce message

  • #1842753

    Les artisans et travailleurs indépendants pleurent misère mais ils ont un atout de poids : le sans facture . Tel artisan qui ne cesse de se plaindre est en fait plein aux as . Ne pas se fier aux apparences...

    FAUX : expliquez nous alors pourquoi il y a de plus en plus de suicide.
    https://www.egaliteetreconciliation...
    Mettez vous a votre compte , essayez de faire du black vous comprendrez

     

    Répondre à ce message

  • #1842904
    Le 19 novembre à 16:23 par Anonyme
    Travailleurs indépendants : le grand écart des revenus

    Toute ma vie etait basée sur le travail pour enfin devenir artisan ! Heureux d’être indépendant , je suis devenu malgré moi un voleur potentiel pour ceux qui ont gouvernés la France ! Je suis par obligation devenu un voleur honnête parce que travailler au black comparer à eux c’est encore être honnête mais conscient de vivre dans un pays occupé par la gangrène !

     

    Répondre à ce message