Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une jeune internaute publie le SMS dragueur d’un technicien pour "avertir sur ce genre de pratique"

Les témoignages se multiplient. Sous le hashtag #harcelementdomicile, des femmes dénoncent le harcèlement dont elles ont été victimes après avoir communiqué leur numéro ou leur adresse à une entreprise. Tout a commencé lundi 16 janvier, avec le tweet d’une jeune femme, Buffy Mars, qui a diffusé le message qu’un technicien lui a envoyé. Elle raconte son expérience à franceinfo.

 

Franceinfo : Que s’est-il passé ?

Buffy Mars : Lundi 16 janvier au matin, deux techniciens de chez Orange viennent chez moi m’installer la fibre. Ça se passe très bien, ils font leur travail correctement, j’en ressors ravie. En fin de matinée, je vois que j’ai reçu un message d’un des deux techniciens qui m’explique qu’il m’a trouvée charmante. Bref, il « dragouille » quoi. Je suis choquée. Ça me met mal à l’aise, on parle d’un mec qui a mes nom, prénom, adresse et numéro de téléphone. Je n’ai pas spécialement envie qu’il se mette à insister. J’ai préféré avertir Orange, histoire que son service soit mis au courant et qu’il y ait un rappel à l’ordre.

 

Pourquoi avoir choisi de publier sur Twitter le message envoyé par le technicien ?
Parce que je connais pas mal de copines à qui c’est arrivé et qui n’ont pas voulu le dire au supérieur hiérarchique. Le mec connaît des tas d’informations sur vous et il peut vite vous retrouver et revenir. Et s’il décidait de se venger ? C’est même ce que des gens m’ont dit sur Twitter : « T’aurais pas dû, il va venir te violer ou te tabasser », etc. En gros, on se tait car on flippe que ça nous retombe dessus, parce qu’on a dit « non ».

Lire la suite de l’article sur francetvinfo.fr

 


 

Toute les femmes ne se sentent pas forcément solidaires de cette action de délation pour un petit mot agréable. Voici la réaction d’une internaute (d’après son pseudo, mais c’est peut-être un homme), brut de décoffrage :

« On a donc une pauvre idiote qui reçoit un sms gentil de drague, UN sms hein, pas cent mille, et qui, au lieu de répondre "non merci" ou "va te faire foutre", en bonne petite milichienne dressée par le prêt-à-penser féminard, prompte sans doute à voir du Pervers Narcissique à tous les coins de rue, le livre en pâture sur twitter, espérant ainsi probablement de la sorte avoir son quart d’heure de gloire en mode Paris Hilton.
À présent, la pauvre bichette dont on ignore si elle se remettra jamais du grave traumatisme d’avoir été traitée de "jolie" (vite une cellule psychologique) se fait pourrir sur le média qu’elle a choisi pour régler ses sales petits comptes de post-Bovary 3.0. Elle apprendra donc ainsi opportunément la différence entre un compliment de drague et du vrai harcèlement... :-)))
Comme ça, la prochaine fois, elle saura de quoi se plaindre. J’espère qu’elle finira seule avec des chats, qu’Orange ne licenciera pas ce gamin (j’aurais fait pareil que lui mais avec une moins conne), et je lui souhaite de trouver une chérie à la mesure de son énergie bien légitime. »

Tout n’est pas perdu, les gars !

- La rédaction d’E&R -

Un sujet sociétal très chaud complètement analysé sur Kontre Kulture

 

La criminalisation de la drague, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

110 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Roh pfff... La detestation de l’autre. Mes parents se sont rencontres lorsque mon pere est venu installer une tele chez ma mere. Ben il avait son adresse il est revenu un autre jour avec un bouquet de fleurs et il n’est plus reparti ! La parano je veux bien, mais dans ce cas la ne vient pas te faire installer la fibre chez toi, jette ton smartphone et ne paie jamais en carte bleue. Monde de mirde


  • Elle entend ça depuis 8 ans. Elle y survivra.

    En gros, elle s’en branle, mais elle balance quand même parce qu’elle est choquée.

    Elle se fout de nos gueules, en fait.

    Moi, ce qui me choque, c’est que le mec lui envoie un SMS, alors qu’il était chez elle, qu’il avait juste à lui dire en face qu’elle lui plaisait et l’inviter à boire un café.

    Au moins, il aurait été fixé tout de suite et son emploi ne serait pas menacé.

     

    • Oui, ous avez raison, mais ça, c’était avant....
      Avant le zinzin électronique, qui rassure et affirme un certain pouvoir.......(détention d’adresse, numéro de tel, etc,etc...) !

      Bref, vous avez bien compris que nous sommes dans une société très très malade, quant aux relations entre hommes et femmes !

      Dans mon jeune temps, (dans les 80s), une fois bien défoncé, il m’arrivait souvent en soirée ou en boîte, d’aborder des louloutes de manière très directe (dans le genre, allez viens on va baiser direct, de toute façon ça va finir comme ça non ?"
      J’ai reçu des baffes, des cris de vierges effarouchées, mais aussi assez souvent pourtant, des accords directs !

      Bon heureusement que je suis vioque dorénavant, car je crois que je ne pourrai plus faire la même chose, je ne serai d’ailleurs pas à pour écrire, je serai sans doute en GAV !

       :-)

      O tempora, o mores, comme disaient nos ancêtres du côté du Colisée !

      Adishatz

      H/


    • #1647642

      "Elle se fout de nos gueules, en fait."

      J’ai même plutôt l’impression qu’"elle" n’existe pas, que c’est un article complètement fabriqué, arrangé.
      Attention, hein : la réalité inspire toujours la fiction, mais là, ça pue la propagande.
      De la pure infantilisation, particulièrement tordue, perverse.


    • Ça c’est dans la théorie...
      S’il avait fait ça il serait passé pour un gros lourdeau tellement désespéré qu’il drague durant ses heures de boulot...
      De plus le message qu’il a envoyé n’était pas de la dragouille, mais juste une maladresse un petit peu innocente dans laquelle il disait "je voulais juste vous dire que je vous ai trouvé très belle", sans plus.
      Mais quel genre de monstre égocentrique et narcissique faut-il être pour vouloir faire virer quelqu’un qui vous fait un compliment ? Une féministe moderne, certains répondraient...
      Malheureusement ce genre de comportements se généralise, surtout sur nos françaises, donc la faute reviendrait plutôt à une forme d’ingénierie sociale, je présume...


    • @ Elessar

      Déjà que c’est pas forcément évident, mais en plus il risquait de se prendre un râteau devant son collègue. Il aurait dû faire quoi ? Lui dire dans un coin en cherchant à être isolés ? Lui dire avec son collègue à coté ? Dans les deux cas, la fille aurait été effrayée, et à raison cette fois. Je ne vois pas en quoi le SMS est choquant, ça équivaut aux petits mots papier et aux lettres d’autrefois.


  • Mon Dieu mais quelle horreur !... Un simple technicien... Que dis-je : Un gueux qui ose dire à une bourgeoise des beaux quartiers "qu’il la trouve charmante" !

    Mais que fait la police ?!... Qu’elle envoi immédiatement au bagne cet obsédé sexuel !

    Il faut que ce serf soit remis à sa place par sa hiérar... Heu pardon... Je voulais dire par son seigneur lige !

    3 jours de pilori devraient réapprendre le respect à cet animal lubrique.


  • "Il m’a trouvée charmante" - Je suis choquée !" - On croit rêver ! Il lui aurait dit "quand est-ce qu’on baise ?" Je comprendrais, mais là, dire à une femme qu’elle est séduisante ou charmante devient quasiment un délit de harcèlement. Et après ça des femmes se plaignent de rester célibataires ! Et si ce jeune homme avait tout simplement eu le coup de foudre ? Il pouvait difficilement par la suite effacer de sa mémoire et oublier le nom et l’adresse de la cliente chez qui il était intervenu. Il en va de même du livreur, du facteur, de l’infirmier, du policier etc... A titre info, c’est comme cela que mon mari et moi nous sommes rencontrés. 25 ans et 2 enfants après nous sommes toujours ensemble pour le meilleur et pour le pire. Ce jeune homme n’a rien à regretter, cette fille n’en valait pas la peine. Espérons seulement qu’il n’a pas perdu son boulot. Pour le coup, là il aurait une raison de vouloir se venger. Cette jeune fille n’avait qu’à lui répondre qu’elle n’était pas intéressée et qu’il n’y avait pas d’affinités.

     

  • Je confirme qu’il n’y a pas que ces mecs techniciens, il y a aussi, les agences immobilières qui ont tout les renseignements nécessaires qui ne veulent pas détruire les renseignement nous concernant après avoir quitter un appart, sans parler des proprios, moi j’ai un conciliateur (juge) (que j’avais consulté pour justement des soucis avec un proprio), qui m’a harcelée pendant un an (conciliateur, le job le plus inutile qui soit).

     

    • "il y a aussi, les agences immobilières qui ont tout les renseignements nécessaires" ?

      Mais vous rêvez ! Je ne sais pas si vous êtes sur Facebook mais vos coordonnées tout le monde les a ! Les services de renseignement tout çà, vous êtes connue ! Comme tout le monde !

      Après ce proprio, çà veut pas dire que tous les mecs sont comme çà, mais comme d’hab on utilise un cas déviant pour en faire une généralité !

      Dans ce cas précis, la fille porte plainte parce qu’un mec l’a trouvé à son goût ? mais on délire là.
      Alors nous les mecs, vu la censure, vu la pression sociétale (énorme !) qui nous tombe dessus, nous devrions : ATTENDRE SAGEMENT QUE LA FEMME SOIT DÉCIDÉE ET VIENNE NOUS ABORDER.
      Voilà c’est le meilleur moyen pour finir vieux garçon - si on s’est pas suicidé avant !


    • @ réGénération

      Effectivement, puisque regarder une jolie femme est devenu dans l’inconscient collective de pas mal de femmes (que j’ai pu croiser) un acte de prédateur sexuel ;
      Puisque parler aux femme en leur faisant des compliments sincères, est devenu l’acte d’un dangereux pervers narcissique ;
      ... ;
      Soit nous les hommes devons attendre sagement comme vous le préconisez afin d’espérer un retour de la raison chez pas mal de femmes, mais je crains qu’avec tous ces délires (que même ma folie pourtant assez importante n’arrive pas a imaginer), le lobby lgbt se renforce encore d’avantage !

      Pour ma part, je ne me suiciderais pas, mais je finirai inévitablement par muter au niveau préhistorique et me comporter comme mes arrières, arrières, etc..., grands-parents, avec la massue à la main et la trique dans l’autre !

      C’est con l’évolution parfois, car elle peut régresser !


    • Leïla vous m’avez répondu (et merci !) mais pas au bon endroit (celui d’en-dessous), le modo n’a pas fait gaffe. Pas grave.
      Je ne m’énerve pas, j’explique ! Et je ne cautionne pas du tout le genre de type auquel vous avez eu affaire - qui existe je n’ai pas dit le contraire. J’ose espérer que çà n’est pas la généralité, sinon on n’est mal.
      J’ai l’impression que vous faites exprès de ne pas comprendre... ^^


  • Et le mec qui la trouvait charmante !...La prochaine fois il ferait mieux de lui dire en face à face la salope qu’elle est. C’est autorisé ça ?

     

    • Donc, elle est une salope parce qu’elle ne veut pas qu’un inconnu use de ses infos privées pour la contacter ?

      Toi qui a bien dû refuser au moins une fois dans ta vie des spams dans ta boîte courriel ou des enquêtes au téléphone... ça fait donc de toi une ordure antisociale, si je suis ton raisonnement. A moin bien sûr qu’l ne soit aussi débile que toi ?

      commentaire de la fille : "Tant pis pour les insultes misogynes, j’y survivrai, après tout, je suis une fille, j’en entends depuis que j’ai 8 ans, donc ça ne va pas m’arrêter."

      dont actre, pauvre type


  • Je ne vois pas où est le problème. Il la trouve charmante. Il tente le coup. Si elle le rejette et qu’il continue, alors oui, il y a harcelement. Autrement, pouquoi fait elle sa pimbeche ? Je trouve personnellement aberrant le comportement de mes jeunes collègues féminines qui ne retourne pas un Bonjour ou un sourire le matin. Pourtant je ne les drague pas, je pourrais être leur père et tout ce que je veux faire c’est être poli et agréable. Par contre, aucun problème de ce genre avec les dames plus âgées. Qu’est ce donc que ce comportement ?

     

    • Oui Pifou, avec les femmes plus âgées il n’y a pas de problème, elles font moins les effarouchées.., mais le gros problème c’est que les hommes "agés" eux, ne regardent vraiment que les midinettes, les femmes de leur âge ne les intéressent plus....ben oui elles ne sont plus aussi sexi que les petites jeunes et çà aussi faudrait le reconnaître...


    • @Pifou............justement, tu pourrais être leur père à ces pimbêches, c’est çà qui cloche pour elles, tu es le pervers pépère potentiel ( différence d’âge, l’un des pires racisme que produit cette société qui n’aspire qu’à vomir du sous-mâle frustré et aux ordres ) ...tu ne devrais plus les " calculer "...ces abruties croient que le monde est à leurs pieds, boudins, va !


    • @ calendula

      Vous oubliez que les jeunes femmes préfèrent les hommes "mûrs" (à condition de ressembler à Georges Clooney). Et les vieux cherchent peut-être une chance d’avoir des enfants naturellement, ce que les vieilles ne peuvent plus leur donner.


  • Ce genre d’histoire est positive car elle peut nourrir un ras-le-bol qui, à la fin, peut amener à un raz-de-marée contestataire (type : vote FN).

    Les américains, qui sont à l’avant-garde du politiquement correct, viennent de le montrer : des décennies de vexation et d’application de lois liberticides (que ce soit en faveur du féminisme, de l’antiracisme, de l’homophilie ou de tout autre combat sociétal) aboutit inévitablement à un retour de bâton.

    N’empêche, ce que cette histoire démontre c’est qu’en France : la délation reste, depuis l’occupation, une activité très pratiquée à ceci près qu’en 42, au moins, les mouchards restaient discrets et anonyme. Là, la "victime" (ne riez pas) en plus de confirmer ce que beaucoup pensaient du féminisme, s’affiche fièrement sur les réseaux et les médias avec la preuve de son forfait.

    Comme quoi, la connerie humaine n’est décidément pas l’apanage des hommes.


  • Pour résumer : ce technicien Orange, probablement un type de milieu populaire vivant en banlieue, tente maladroitement mais respectueusement de séduire une bourgeoise du centre ville. Et elle, plutôt que d’avoir de la compassion pour la probable misère affective et sentimentale qui se cache derrière cette tentative désespérée, préfère compléter celle-ci par de la misère sociale en essayant de le faire virer de son boulot.

    De la pure haine de classe ! On est quasiment au niveau de la comtesse du XVIIIème siècle dans son carrosse qui fait bastonner par ses domestiques le manant qui a osé croiser son regard.

    Ce qu’elle mérite ce n’est pas de se faire "violer ou tabasser", mais simplement de finir seule dans son appart à 50 piges avec un chihuahua comme seule compagnie (vu qu’elle aura fait virer ou mettre en taule la dizaine de prétendants ayant tentés de la séduire au cours de sa vie de jeune femme)
    Elle aura alors tout le temps de rêver sa vie (en regardant ses séries américaines préférées : "Buffy contre les vampires" et "Véronica Mars"), puisqu’elle aura tout fait pour ne pas vivre ses rêves (tenter de rencontrer l’époux idéal, fut-il technicien orange, et fonder une famille avec lui).

     

  • De pire en pire ! Trouver quelqu’un "charmant" sera bientôt passible de poursuites !?.... Il va vraiment falloir donner un sérieux coup de gouvernail si on veut éviter que ce 21e siècle ne sombre dans les ténèbres !

     

  • Domination Sociale

    1/ Cette blogueuse féminise professionnelle sert bien le capital. Diviser hommes et femmes pour la victoire du consumérisme.

    2/ L’hypocrisie en plus :
    Un ouvrier la trouve charmante = agression ;
    George Clooney lui met la main au derrière = victoire et fierté.

    3/ La célébrité volée : elle fait son buzz et donc son blog devient + populaire = les marchands de fringues et parfums lui enverront des tonnes de produits gratis...


  • Et bien, je dirai que Camille a une imagination débordante et une plume bien bien fade.
    Ca pue à plein nez l’odeur du troll mouillé, de l’article commandé. De mon point de vue, c’est un article fallacieux.

    Comme on dit en anglais, c’est un fake. Faut arrêter de prendre les cons pour des gens hein ! ^^

    "Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais ne pas oublier qu’ils le sont."
    Les inconnus dans les publicitaires.


  • #1647633

    "Lundi 16 janvier au matin, deux techniciens de chez Orange viennent chez moi m’installer la fibre."

    lol, déjà, elle aurait dû se méfier, ça commence comme un porno à l’ancienne !

    "J’ai préféré avertir Orange"

    Au lieu de régler son problème toute seule comme une grande, comme une personne ADULTE.

    N’empêche, les gros reulous, ça existe : faites une recherche "éric raoult sms", c’est pas drôle...
    Mais là, le témoignage de Buffy Mars (sic), c’est vraiment de l’affrontement horizontal inter-bétail.
    Cet article pue l’activisme féministo-castrateur infantilisateur irresponsable.
    " je suis une fille, j’en entends depuis que j’ai 8 ans" : pas très spontané, tout ça... plutôt calibré, fabriqué, définitivement orienté.

     

  • Ces "techniciens" de chez orange sont venus installer la fibre chez moi, l’un d’entre eux était à moitié ivre.

     

  • Qu’elle soit importuné par son sms est compréhensif, si l’attirance n’est pas réciproque.
    À la rigueur elle peut le rembarrer, s’il insiste lui rappeler quelle peut le signaler a sa hiérarchie.
    Mais que son premier réflexe soit de le balancer et de divulguer son message sur Twitter est révélateur d’une bassesse d’esprit et d’un quasi manque d’humanité...
    Pauv’ fille !

     

    • zoubida..........pourquoi importunée, et pourquoi le rembarrer, l’a-t-il insultée ?...ou le simple fait de s’adresser à elle sans ramper constitue-t-il un crime de lèse-mijorée ?...le problème avec ce monde qui hait la solitude, hyper-techniciste, c’est que la moindre tocarde ( et le moindre tocard ) se pense indispensable à la bonne marche du monde !....en fait, gros problème d’humilité chez les humanoïdes augmentés .


  • Beaucoup de filles se plaignent du "harcèlement sexuel" uniquement pour mettre leur attractivité en avant. "Je suis toujours harcelée !" (sous-entendu "je suis trop bonne"). Il faut le lire dans cet ordre : "Olala je suis trop bonne quoi" ("tous les mecs me harcèlent").
    Vieille stratégie féminine qui ne laisse plus personne dupe. Le problème, c’est que l’idéologie en place vient apporter une caution morale à ce genre de comportement immature et calculateur, souvent révélateur d’une frustration sexuelle bien ancrée.
    Dans la société moderne, les névroses sont muées en combats politiques.

     

  • Ben oui mais non ! S’il y a l’effet "féminazie" ou plutôt "féminazebroque", c’est apparemment le cas ici (il suffisait de répondre : Merci pour ce compliment, mais on en restera définitivement là où quelque chose comme ça. Quitte à agir si insistance), il faut aussi reconnaître que "la drague de Bon ton" se perd. Ma fille de 14 ans (1m70 et déjà "petite femme" mais encore "enfant") a eu à subir en ville des "insistances" peu glorieuses (devant ma belle-sœur adulte qui l’accompagnait)
    ...

     

  • Inconsciemment elle l’a punit pour son manque de cou.lles.
    Elle lui aurait probablement pardonné d’avoir tenté en direct, quand la fenêtre de l’interaction était ouverte. Le mec a attendu d’être derrière son portable, démontrant ainsi une forme de faiblesse, ce que les femmes ne pardonnent que difficilement. La double peine pour ce pauvre gars, et une occasion de se faire mousser pour madame (être harcelée c’est avant tout être désirée, et ça se raconte).

     

    • Ahlala j’en peux plus de voir ce genre de commentaires...
      Ces couilles qu’il aurait dû avoir au moment précis, les utilisez-vous, de votre côté ?
      Parce qu’effectivement, si risquer de perdre son job au profit d’une d’une drague très incertaine c’est être couillu, je ne m’étonne guère de vous voir passer votre temps ici à cracher à des pauvres déjà bien assez attaqués par le Système...


    • Une anecdote vécue par une collègue de travail :
      précision : elle vit seule, récemment séparée.
      Son village étant récemment fibré, elle décide de faire installer la fibre et prend rdv.
      Le technicien se présente, lui fait remplir le contrat pour une box fibre.
      Une discussion s’installe et le technicien commence une drague gentille et finit carrément par demander à la cliente de bien vouloir coucher avec lui au motif qu’il est représentant, en déplacement, seul, loin de sa famille, patati, patata.
      La cliente a refusé bien évidemment, car ayant mal vécue sa récente séparation, et ne souhaitant pas revivre en couple.
      Comme par hasard, pas de nouvelles de sa box pendant 1 mois et 1/2, alors qu’une voisine ayant fait la même demande le même jour a reçu sa box après 1 semaine !
      Elle a appelé le fournisseur d’accès et en a profité pour pourrir le représentant et ses méthodes de ventes peu scrupuleuses.


    • "Comme par hasard, pas de nouvelles de sa box pendant 1 mois et 1/2, alors qu’une voisine ayant fait la même demande le même jour a reçu sa box après 1 semaine !"

      J’ai été technicien telecom et je peux vous certifier que ça n’a aucun rapport. Un technicien n’a strictement aucun pouvoir sur l’envoi ou non d’une box. L’envoi d’une box se fait en parallèle de l’intervention client par un autre service.

      Un technicien qui voudrait emmerder un client irait lui créer des pannes sur le réseau mais il ne pourrait absolument pas ralentir l’envoi d’une box.


  • Parfaite propagande féministe orientée transhumanisme. Les hommes sont foncièrement misogynes et dangereux, ils peuvent vous tuer, vous violer, faut faire attention. Heureusement avec les technologies modernes nous pouvons nous protéger, vivre en apesanteur dans un univers de connections intuitives, virtuelles et intemporelles, extase permanente de l’être enfin libéré. Adieu les liens sociaux et moraux de l’ancien monde, adieu la pesanteur de la famille, les engagements du mariage et des responsabilités.

    Bonjour néant !


  • Triste société ou l’on prône la déviance et "l’épanouissement sexuel" auprès des enfants à l’école , et ou l’on cherche a frustrer les adultes "normaux " qui s’aventureraient a se montrer intéressés par une femme avec un simple compliment .

    Finalement il n’y a pas de différence entre ce genre de nana qui s’offusque qu’on la drague et ceux qui prônent la charia..
    Peut être serait elle mieux dans un monde ou l’on interdit le contact entre hommes et femmes.

     

    • Salut Nico
      bien sur qu’il ya une différence.
      Deja, la charia que tu as vu à la télé, c’est pas la Charia c’est de la propagande anti charia .
      la vraie Charia était bien comprise du temps du prophète :les femmes et hommes avaient des contacts fraternelles et respectueuses les uns avec les autres. ILs priaient meme dans la même pièce le vendredi à la mosquée !
      les barbus qui s’agitent aux 4 coins du monde sont des idiots utiles du NOM, idiots ou ignorants ou de mauvaise foi à des fins personnelles ( Volonté de domination..ils sont payés pour créer un chaos ...).
      Merci de ne pas mélanger.


  • C’est toujours les honnêtes qui se font chopper,
    Le type qui a un peu de vice il a toutes les infos aussi, mais il attend juste quelques jours que la demoiselle ait oublié sa visite.
    "On s’est déjà vu quelquepart ?" Non !


  • Derrière ce combat contre le "harcèlement sexuel", il y a aussi la volonté de ne plus être importunée par le mâle dominé, le loser, le pauvre. Car si elles n’étaient abordées que par des winners riches dominants, soyez sûrs qu’on entendrait moins leurs pleurnicheries.
    Récemment une féministe connue sur les réseaux sociaux avait résumé la chose de la sorte : "on veut pouvoir se déplacer d’un point A à un point B sans être embêtée".
    Au Moyen-Âge, les riches de Paris faisaient construire leurs hôtels particuliers sur la muraille, afin de pouvoir emprunter le chemin de ronde pour se rendre visite. Ainsi, le noble pouvait se déplacer d’un point A (chez lui) à un point B (l’hôtel du pote noble) sans croiser le petit peuple pataugeant dans les rues.
    Les féministes ont ce côté princesses hautaines et méprisantes. Loin d’être des opprimées, elles participent au contraire des inégalités sociales grandissantes et d’une société de plus en plus clivée et fermée.
    Ce qui est marrant, c’est que les dogmes de gauche auxquels adhèrent les féministes (antiracisme, amour de l’Autre, sainteté de la "minorité", etc.) les empêchent de mettre en avant la seule réalité justifiant leur combat contre le harcèlement : le harcèlement sexuel ethnique, agressif et authentiquement "sexiste".

    Enfin, je tiens à dire que le harcèlement sexuel le plus massif n’est pas le fait des hommes, des "machos hétérosexistes", des beaufs ni même des racailles agressives évoquées plus haut, mais le fait de la société et des femmes dont les hommes sont les premières victimes : sans cesse bombardés d’images de femmes dénudées et aguicheuses (mode féminine très légère, pubs, cinéma, topless et j’en passe). Une pression libidinale constante, les poussant à consommer du porno pour "se vider" (les maisons closes ayant disparu), finissant bien souvent par les frustrer, voire par les rendre haineux et misogyne dans les pires cas (pour info Soral a déjà décrit tout ça bien mieux que moi il y a 20 ans).
    Et comme si ça ne suffisait pas, voilà qu’on vient leur interdire d’adresser la parole aux belles filles - même aux provocantes - dans la rue !
    A noter que ce harcèlement féminin est quant à lui parfaitement toléré et même promu par l’idéologie dominante dans un mélange de libertarisme, de misandrie et de puritanisme. Voyez un peu ce qui était récemment partagé sur facebook :
    https://www.facebook.com/jesuisinde...


  • Je résume un des commentaires les plus brillants que j’ai pu lire à la suite de l’article sur France Info.

    " 1) Le technicien d’Orange n’a commis aucune infraction PENALE : il ne s’est pas frauduleusement introduit dans une base de données informatiques pour y capter l’e-mail de sa victime. Il l’a juste détourné de son outil de travail (base de donnée clientèle) à son profit personnel, ce qui n’est pas un délit pénal en soi. Il ne s’agit pas non plus d’un abus de biens sociaux, contrairement à ce que j’ai lu ça et là, qui est une infraction pénale bien distincte, et qui présuppose de plus une responsabilité sociale (que n’a pas un simple salarié) pour être retenue.

    2) I y aurait effectivement un délit civil au sens de l’article 1240 du code civil, mais à condition que cette jeune fille justifie de l’existence d’un préjudice REEL (moral en l’espèce). Or un seul, unique, et simple e-mail, comme il semble l’être, et fût-il indélicat, ne constitue pas en soi une pression morale suffisante pour conclure à l’existence d’un préjudice réel.

    3) Il en est autrement du point de vue du droit du travail, car le technicien a effectivement réalisé une faute grave, étant par nature une cause réelle et sérieuse de licenciement au sens de la jurisprudence énoncée au titre de l’article L 1235-1 et suivants du code du travail. En effet il n’avait pas à détourner à son profit personnel une base de donnée de son employeur, et encore moins à importuner la cliente de son employeur. La faute grave est ici constituée, et peut être invoquée comme cause réelle et sérieuse de licenciement.

    4) La "victime" a commis une infraction pénale, en rendant public sur Twitter ce mail indélicat et indésirable, en l’espèce celle de "Violation du secret des correspondances", fait prévu et réprimé par l’article 226-15 du code pénal, qui dispose : "Le fait, commis de mauvaise foi, d’ouvrir, de "Le fait, commis de mauvaise foi, d’ouvrir, de supprimer, de retarder ou de détourner des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d’en prendre frauduleusement connaissance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.
    Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d’intercepter, de détourner, d’utiliser OU DE DIVULGUER des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie électronique oude procéder à l’installation d’appareils de nature à permettre la réalisation de telles interceptions."


  • Là il ne s’agit pas seulement de drague, mais plutôt de professionnalisme. La fille est une cliente, ce qui la gêne en premier lieu c’est le fait qu’un inconnu qui la convoite ait son adresse et téléphone, on peut comprendre son malaise. En plus, en draguant de la sorte, on ne peut pas savoir si la fille a déjà quelqu’un dans sa vie, simplement parce que dans une relation à un client/cliente on ne sait pas à qui l’on a à faire (peut être même a t-elle un compagnon mais que l’adresse n’est pas à son nom, je ne sais pas si cela vous plairait qu’un ouvrier drague votre compagne dans l’appart où vous vivez...). Désolé, en tant qu’artisan je ne me vois pas démarcher une cliente de la sorte, quand bien même elle me plairait, et je n’ai pas de mal à reconnaître qu’il y a aussi pas mal de « lourdos » dans ce milieu, en terme de comportement vis à vis des femmes, j’en ai vu des vertes... Ce qui empêche les dérapages dans ce cas, c’est avant tout le professionnalisme (l’homme étant ce qu’il est...).


  • Diffusion de correspondance privée. Je suggère au technicien de porter plainte.

    Cet autisme qui consiste à judiciariser les rapports au lieu d’avoir le savoir-être pour gérer la situation seule en dit long sur l’état de décrépitude mentale des femelles.
    Une « actrice » amerloque avait fait le coup assez récemment dans un avion. Toujours ce même syndrome mégalomane et d’un égocentrisme infantile alarmant d’imaginer que les autres ont la capacité de lire dans les « pensées » (ou plutôt dans l’imbroglio mental) des femelles.

    La réponse et le rappel à l’ordre qui a été donné à cette « mal à l’aise » est trop intelligent pour avoir été écrit par une femelle.


  • Bien vu les gars, c’est de la propagande : ces personnes n’existent pas, tout ce storytelling n’est que fiction.

    C’est comme les histoires des « Skin Party » inventées par les journalistes pour faire déchoir encore un peu plus la jeunesse. Que du fantasme de journalope !

    La résistance aujourd’hui n’est plus la drague, ni l’homosexualité (apparemment il y a eu de l’homosexualité politique), etc. ; il faut juste se retirer du marché de la séduction. Convertissez-vous afin de saboter ce système de dupes, d’hypocrisie et d’idolâtrie de la femelle. Les femelles aiment la ville et internet car le marché de la séduction y est dérégulé, la flatterie est donc quotidienne. C’est open bar pour les shoots d’egoboosters !

    La destruction du désir ou tout du moins sa maîtrise est la clef (et d’ailleurs la maîtrise de soi est séduisante). Vous aurez la joie de mettre des gros stops aux nanas, ou des petites vexations plus subtiles, et d’observer leurs réactions hystériques, puis leur hébètement lorsque vous leur expliquez sérieusement que vous êtes croyant (et pratiquant, forcément). Les allumeuses sont détestables et les allumeurs sont encore pires mais ce rôle est aussi le plus drôle.

     

    • Oui parfois c’est tentant. Le problème c’est que ça s’appelle aussi castration, et lorsqu’on a un taux de testostérone normal et qu’on aime la vie ça donne pas trop envie.


    • La destruction du désir c’est impossible et même regrettable. En revanche, sa maîtrise est tout autre... Loin d’être une castration, je pense aussi qu’elle est "la clef" et démontre une certaine responsabilité et maturité. Réapprendre à penser droit ne ferait pas de mal aux Hommes.
      Aussi Messieurs, la femme étant naturellement soumise, il faut admettre que si vous n’aviez pas laissé faire nous n’en serions pas là. Je ne dis pas ça pour entrer dans un jeu de renvoi de balle stupide mais simplement parce-que je pense sincèrement que si vous retrouvez votre dignité les femmes retrouveront la leur. Je rejoins donc quelque part l’avis de "Magna Veritas". Si vous dragouiller à tour de bras juste pour "profiter de bons moments" sans vous souciez des conséquences, sans volonté de sérieux et en réduisant vos rapports envers la femme à des fins purement égoïstes ne nous étonnons pas que celle-ci en fasse de même. Vous le savez, les femmes vous suivent et vous suivront toujours... c’est naturel quoiqu’on essaye de nous faire croire l’inverse.Changez la donne, montrez l’exemple et les femmes vous suivront. Nous avons trop besoin de vous pour qu’il en soit autrement.
      Encore faut il, non pas que vous en soyez capables, mais que vous en ayez envie. Laquelle vous fait le plus peur sincèrement, une féministe dépourvu de féminité, "indépendante" et carrièriste, bien moderne en somme, ou une femme digne de ce nom, "une vraie femme, une femme à l’ancienne" comme j’ai pu le lire ou l’entendre, parlant mariage, enfants donc responsabilités et sérieux ?


  • Tiens, je tombe après la lecture de cet article sur l’info du décès du parolier de Claude François et Joe Dassin. L’extrait : "le téléphone pleure", où Cloclo harcèle son ex-femme au téléphone.
    Décidément...


  • Récapitulons calmement...

    - Pas de drague dans la rue,
    - pas de drague au boulot entre collègues,
    - pas de drague au boulot avec des clients (la prochaine caissière qui me fait un sourire, je porte plainte)

    On fait comment pour trouver une conjointe sans risquer la case prison ou l’humiliation sur Twitter / FB ? On paye pour poster une annonce sur un site de "rencontres", comme si on cherchait une marchandise à acheter ? On "pécho" des mannequins comme le geek à lunettes pas très beau dans les pubs débiles Hug Avenue ?
    Non parce que même du coté des connaissances ou des amies, les vraies femmes bien sont déjà prises. Les autres deviennent des féministes hystériques polygames fan de LGBT et des migrants, deviennent parfois carrément bi/trans et changent de prénom ! Elles postent publiquement le moindre message de drague qu’elles reçoivent. C’est loin d’être exceptionnel, c’est même le sport à la mode.

    En fait, la seule solution est d’avoir un physique de mannequin, androgyne de préférence. Elles écarteront les cuisses automatiquement et vous harcèleront, y compris par SMS, en oubliant d’un seul coup tous leurs principes. Les autres mâles moins beaux peuvent crever dans la solitude... Ça ressemble carrément à un projet eugéniste basé sur le physique pour obtenir une société de personnes "belles" en suicidant les "moches".

     

    • Je suis globalement d’accord, mais ça n’a rien à voir avec la « beauté » (qui est d’ailleurs une valeurs sujette à relativité), un homme beau peut être vu comme un homme objet, et jeté dès que la lassitude s’installe, ce qui peut aller vite avec des femmes issues de la modernité. La beauté n’empêche pas la solitude in-fine. Par contre le statut social, la manière dont la société vous perçoit va faire la différence, et vous comprenez qu’en la matière tout est une question de contexte. C’est « politiquement incorrecte » mais se vérifie dans la majorité des cas, on ne peut qu’en faire le constat.



      On fait comment pour trouver une conjointe sans risquer la case prison ou l’humiliation sur Twitter / FB ?



      Récapitulons : Vous êtes un homme européen, vous avez un passeport et accès à la plupart des visas, vous avez une situation et des possibilités, vous êtes donc un privilégié au regard de la population mondiale... Vous possédez la capacité de visiter d’autres contrées et de vous apercevoir que la féminité ne se limite pas à ce que vous pouvez rencontrer dans le monde occidental moderne (chez vous)... Rien que la comparaison vaut le déplacement.


  • Perso, je trouve que le technicien mérite un blâme de la part de son patron. Il représente son entreprise et lui donne une mauvaise image en utilisant des données personnelles. D’autan que son approche n’est pas très courageuse et rassurante pour la gente féminine.
    En revanche, que dire de ce que devrait prendre cette femme pour avoir été jusqu’à exhibé cette histoire sur le net et qualifiant son histoire harcèlement sexuel pur UN sms assez courtois ? On frise l’hystérie et la paranoïa. Les conséquences pour ce technicien sont disproportionnés par rapport à ce qu’il a fait. En réalité, elle fait pratiquement un appel au harcèlement de ce monsieur et ça, ça devrait être puni pénalement. Cette affaire aurait du être réglée en interne et de manière plus respectueuse de la part de cette femme.


  • Au fond tant mieux pour lui...il vaut mieux s en rendre compte vite (avant meme le debut dun embryon dhistoire) plutôt que de gâcher sa vie avec une telle personne...(Pour ne pas dire chieuse...)

    Et tant pis pour elle...j’ai dans l’idée qu elle ne sera jamais heureuse...Et ça va pas s’arranger avec l’âge...elle s’est bien couvert de ridicule et les retours qu’elle a du avoir ont du l a recadrer si elle est recadrable.

    Il y a pas mort d’homme. ..au pire le patron du jeune homme lui aura dit de ne pas recommencer...les patrons ne sont pas des monstres prêts à virer un employé des qu un client est mécontent. ..un bon employé c’est très précieux...


  • Quand on a le Qi d’une princesse, que voulez vous...


  • Je trouve dommage de ne pas publier le sms du technicien, parce que comme ça on pourrait croire c’est un type bien lourdingue qui fait du vrai harcèlement alors que le ton qu’il emploie montre plutôt de la gêne et de la timidité.

    Je le remets du coup

    "Re-bonjour, c’est le technicien Orange. Juste pour vous dire que vous étiez très jolie et que vous avez un très beau sourire. J’ai pas osé devant mon collègue en formation. Et c’est pas très pro. Voilà, désolé pour la gêne."

    Toute cette violence ...

    Quand tu penses au nombre de femmes qui se font tabasser et cracher à la gueule par des soulards et qui seraient tellement contentes qu’on leur dise quelque chose d’aussi gentil.


  • Cette co****** a eu ce qu’elle meritait, une bonne pelletée de merde sur les reseaux sociaux.

    Le seul crime de ce pauvre homme est juste d’etre technicien chez Orange et donc pas suffisament "sexy" niveau statut social.

    Si c’etait de directeur de sa banque qui avait utilisé ses données perso pour la dragouiller, elle aurait TRES certainement trouvé ca "charmant", "original", voire "excitant".

     

    • Carrément d’accord !!
      C’est malheureux à dire mais ce genre de nanas bouffent du Hollywood, du Real Housewives et du Femen à longueur de journée


    • Tout à fait d’ accord avec toi ; suivant le statut social du mec ( pouvoir et compte en banque) beaucoup de femmes ( mais pas toutes soyons juste) ; interpréteront les mêmes termes ou le même message de façon totalement différente, et c’ est souvent le cas avec des femmes de gauche/progressistes etc.....
      Elles s’ en cacheront bien entendu, mais tant que le mec pourra leur offrir de la consommation et que ces dames ne sortiront jamais leur carte bancaire, elles trouveront toujours le mec "séduisant" !
      Et malheur à celui qui ne gagnera pas très bien sa vie car là , elle le considereront comme un " sous homme" !


    • Eh oui, c’est le genre de femme : " parce que je le vaux bien !" (Simplicité, humilité, sincérité et amour du prochain)


  • La même qui dira un jour après s’ être faite violer par une bande de migrants " ce n’ est pas leur faute les pauvres ils ont des besoins . " Monde de tarés !


  • Si au moins ça avait été un migrant en phase d’insertion, je me serais peut-être laissée faire... pauvre conne, des histoires comme ça, il y en a mille par jours !
    Au fait, t’as reçu ton chèque de Soros ?


  • Et si c’était elle qui avait trouvé ce technicien charmant et lui avait envoyé un sms pour lui proposer de le revoir, est-ce qu’il aurait pu porter plainte auprès de la direction d’Orange, pour utilisation abusive de ses coordonnées professionnelles ?


  • #1647762
    le 21/01/2017 par Boycott des César apologie du viol
    Une jeune internaute publie le SMS dragueur d’un technicien pour "avertir (...)

    Le viol sur mineur oui , le sms charmant non.


  • Cette fille est atteinte du syndrome de féminazi paradoxal : en 5 minutes j’ai trouvé , son téléphone , son adresse , ses photos etcetc ET elle s’inquiète qu’un "lourdingue" puisse utiliser son numéro ????? Elle devrait plutôt dire qu’elle à besoin de pub pour son blog telleeeeement original "je raconte ma life dont tout le monde se contre fout".
    PS : je vous conseille vivement de lire les commentaires ( Ranceinfo) notamment celui de Olivier Vinches, son point de vue juridique est très intéressant.


  • Petite pensée pour le technicien smicard qui va se faire virer demain pour avoir osé espérer avoir une chance de séduire la bourgeoise...

    Pourtant dans Titanic c’était charmant l’amour qui transcende les déterminismes de classe !

     

    • C’est un délit d’utiliser les données personnelles d’une cliente à des fins privés ...

       

    • Dans la vraie vie on aborde ou drague une femme en face à face.
      Si on loupe cette fenêtre de "tir" et qu’on espère se rattraper virtuellement alors c’est qu’on a déjà perdu une bonne partie de sa virilité... d’autant plus que des messages ou SMS nourrissent beaucoup trop d’ambiguïté. Quand bien même il y a un aspect pratique, il ne faut pas tomber dans ce piège de la facilité.
      On aborde d’abord une femme dans le réel.

      C’est ça l’enjeu.

      Ca sera pas la première fois qu’une femme se plaint ou se fait mousser a juste titre ou non, on s’en fou de ça.

       

      • @Hadri

        Prends-toi un râteau ou pire, une gifle, devant ton collègue présent, et ta soit-disant virilité éclate en morceaux, complètement humiliée et détruite pour de longues années. La réalité c’est qu’on a que des mauvais choix quand la fille ne veux pas. Le temps de la déclaration en public, à genoux, avec la fille émue, impressionnée, plein de paillettes dans les yeux, est révolu. Ce genre de courage n’intéresse plus, c’est la tête et le statut social qui comptent. Tente ça aujourd’hui, et c’est l’humiliation assurée avec une possible poursuite pour "harcèlement". Il faut plus que du courage maintenant, il faut aussi avoir un sacré bon avocat, et connaitre soi-même le moindre article de loi pour évaluer les emmerdes en cas de râteau avant de se lancer. Regarde la tronche du débat ! Les commentateurs en sont à débattre et à chercher le tort du mec dans le code du travail ! Et il ne s’est même pas déclaré, il en est juste à un banal compliment pour débuter une communication. Autrefois c’était les lettres et les petits mots sur papier, équivalents du SMS ou du mail. Et détrompe-toi : même par écrit ce n’est jamais facile. Son pouls a dû exploser au moment d’appuyer sur "envoi".


      • Personnellement j’ai raté votre fameuse première fenêtre de tir.....et 25 ans et 2 enfants plus tard nous vivons heureux ensemble. Mais je pense qu’il faut être un vrai dragueur pour parler de fenêtre de tir ?


    • Homme blanc, petit, moche, bête et pauvre, cherche......femme.


    • Elle a entièrement raison de dénoncer ce genre de drague.
      Il a utilisé des données personnelles d’une cliente pour des raisons extra professionnelles sans consentement.
      C’est comme si un médecin brisait le silence médical pour dragouiller ...
      Sûrement une chance de la France qui n’a pas compris qu’une femme polie et souriante ne signifiait pas forcément " ouverte pour plus si affinité " ...

       

      • Tes données perso tout le monde les espionnent depuis le début.

        Bonne journée.


      • "Sûrement une chance de la France qui n’a pas compris qu’une femme polie et souriante ne signifiait pas forcément " ouverte pour plus si affinité " ..."
        vous êtes vraiment atteint vous ! toujours à voir des arabes partout ,demain vous allez nous sortir l’extermination des dinosaures c’est la faute aux migrants ,arabes ,musulmans hein !
        Pitoyable !


      • Au premier : D’où l’abus ...

        Au deux : je suis sans doute aller trop loin mais ce genre de méthode et ce type de message sont typiques d’eux. Ça ne marche pas et ça ne marchera jamais.


      • @starkamanda en effet vous allez trop loin dans votre bêtise ..


      • A Sofia
        j’ai aussi posté plus loin ( l’occasion pour qu’on se foute de ma gueule mais ça va). N’empêche qu’en général les casses-couilles disons "harceleurs" de rue ( je fais le distinguo avec le "dragueur du livre d’AS") fait plutôt partie d’une frange de la population qu’on ne peut pas nommer ici (Un peu comme pour d’autres communautés qu’il convient de ne pas nommer non plus sur d’autres sujets).


      • @strakamanda

        il a tout à fait raison la plupart des techniciens que j’ai fais intervenir à titre perso étaient tous d’origine maghrébine, certains corrects et d’autres carrément sous éduqués et irrespectueux.
        On retrouve également ce problème parmi les taxis parisiens et ambulanciers parisiens.
        Certains disent des chances pour la France Moi jai pas la langue de bois.
        Tant que certains continueront à se mentir on s’en sortira pas.


      • Mon pauvre ,les véritable infos c’est pas ce poseur de fibre optique qui les a , mais des grandes entreprises qui traitent des métas données, dont la matière première est composée de tout ce que tu laisses comme info avec ton smartphone et ta connectique internet .
        Pour prendre un example ,si un jour ta copine tombe enceinte , la première personne qui le saura ,ca sera ni toi ni ta belle mère , mais ceux a qui ta confié tes données personnelles comme par example ta carte de fidèlité carrefour, qui s’apercevra que depuis un mois , ta copine n’achète plus de tampon , n’a pas acheté de ricard et a acheté un test de grossesse.Je vous renvois au reportage d’Elyse Lusset "cash investigation " .


      • @ starkamanda et bis
        Rien ne dit que cet employé est d’origine étrangère il peut s’appeler Paul ,Jean, ou Jacques alors un peu de retenue !


    • Personnellement en tant que femme cela m’est déjà arrivé de me faire draguer lors de visites, une fois par un policier qui faisait une enquête dans l’immeuble, on s’est vu par la suite pour prendre un verre, j’ai appris cependant qu’il était engagé donc j’ai pas donné suite. Et une autre fois lors d’une visite d’appartement, le directeur de l’agence m’ a dragué et a voulu qu’on se revoit par contre même scénario le mec avait déjà quelqu’un. Après c’est un moyen d’aborder, pourquoi pas ? pour ma part je préfère les hommes qui abordent en "direct live" que la drague internet... Il y a beaucoup de solitude, car les gens ne prennent plus le temps de discuter, ils préfèrent discuter derrière leurs écrans, c’est dommage. Il faut encourager les hommes qui veulent draguer, je suis partisane, mais comme il est dit plus haut le féminisme a fait des dégâts... Pour l’équipe d’ER : serait il possible un jour d’avoir une conférence sur le sujet ? Les relations femmes-hommes, la séduction Merci à vous Fadila

       

    • A la limite je lui aurais envoyé une fin de non recevoir ,et l’avertir de ne plus recommencer sinon j’alerterai ses supérieurs ,je crois que cela serait plus efficace ,une voie du juste milieu ! En soi il n ’ y a rien de traumatisant ,et puis être la cause d’un renvoi ,je l’aurais sur la conscience .. !


    • Il aurait suffit que la fille accepte pour que ça devienne une histoire romantique que Orange aurait pu mettre en scène dans une publicité pour vanter la bonne ambiance et la proximité bénéfique entre eux et les clients. Et là, personne n’aurait critiqué le technicien pour avoir utilisé le numéro de téléphone soit-disant illégalement à ses fins personnelles.


    • Le technicien a fait une connerie, à savoir qu’il a utilisé ses données professionnelles pour draguer une cliente.
      C’est pas pro et je ne cautionne pas.

      Après, l’autre conne qui se dit que c’est tellement plus malin d’afficher le mec sur les réseaux sociaux et d’essayer de faire virer ce type pour une bourde, je cautionne encore moins.


    • Que cette immonde fille connaisse la souffrance de nombreux râteaux et ruptures toute sa jeunesse et finisse dans le porno, c’est toute ce qu’elle mérite. Pas parce qu’elle a refusé une relation, mais parce qu’elle a détruit la réputation et la vie professionnelle d’un type en l’humiliant publiquement, jusqu’à s’en vanter dans la presse et à encourager cette pratique ! Quand on remballe quelqu’un qu’on attire malgré nous, on mets des gants et on y va doucement, c’est la moindre des choses. Surtout si son audace nous effraye !


    • Salutations à tous, j’apporte ma petite contribution à l’édifice pour vous dire qui est cette blogueuse : une SJW (Social Justice Warrior).
      Les SJW sont tous les bobos pro-Clinton, pro-féministe et antifa qui derrière un discours de pseudo tolérance sont les réels totalitaires de la pensée unique de notre monde.
      A ce sujet, je vous recommanderai d’aller consulter les vidéos du Raptor Dissident qui a beaucoup parlé sur les féminazies et la drague de rue (j’ignore s’il a vu et lu Soral sur ce propos) et sur les SJW... et ensuite a vu supprimer ses critiques par les mêmes bien-pensants. C’est une nécessité pour chacun de savoir qui ils sont (connaître son ennemi selon Sun Tzu).
      Petite anecdote à propos d’internet et de la drague : un jour d’ennui, je chattais sur facebook avec une jolie fille qui vivait dans la même ville que moi et je ne sais plus pourquoi mais elle m’a mis au défi de trouver son adresse exacte. Ce que j’ai fait sans problème, la petite ayant posté des photos de son balcon avec vue sur une rue où je passais tous les jours, reconnaissable entre mille. Impossible de pouvoir lui expliquer comment je m’y suis pris, elle a eu peur. Rétrospectivement, elle aurait pu déposer plainte contre moi et j’aurai eu l’air fin d’expliquer comment j’ai su.
      Moralité : rien ne vaut de draguer dans la vie réelle...


    • Ce qui me consterne dans ce fait-divers c’est que tout le monde parle de drague et jamais d’amour.
      Siffler une fille dans la rue, l’aborder d’une façon peu subtil (wesh mam’zelle t’es trop bonne ! Vous habitez chez vos parents ! C’est à qui ces jolies yeux ? Etc...) et insister alors qu’elle est mal à l’aise ou qu’elle a décliné, en bref l’importuner et entrer dans ce qu’on peut commencer à appeler du harcèlement ; ça c’est de la drague.
      Mais qu’en est-il du coup de foudre ? Comment faire comprendre ses sincères sentiments ? Ce technicien a eu des mots très gentils, respectueux et flatteurs doublés d’excuses pour ce qu’il percevait comme étant dérangeant. Soit il s’ agit d’un dragueur autrement plus subtil que la moyenne, soit il s’ agit d’une personne sincère ayant eu le coup de foudre. On serait plus dans l’amour courtois. Dans le cas présent on ne saura pas. La réaction excessive, procédurale, narcissique et vindicative de cette femme en dit long sur ses relations avec ses semblables en général et avec les hommes en particulier. C’est tout simplement triste et désolant. Pas de place pour l’amour (surtout s’ il brave l’interdit)......ou pour le pardon.

       

      • Le coup de foudre, l’amour qui prend au ventre, c’est juste un petit cocktail chimique qui te fait suffisamment perdre un peu de raison pour faire des gosses.

        Le vrai amour, c’est le respect et le respect, ça se mérite.


      • Ces histoires de coup de foudre sont des trucs de puceaux inexpérimentés. Commentaire très fragile.


      • La drague est un stratagème, un art diront certain, qui permet de convaincre une personne pas d’accord en vantant ses atouts (fictifs ou non), en affichant (ou imaginant) sa supériorité virile de mâle capable de protection (physique ou financière) que les (vraies) femmes recherchent au fond d’elles. Je ne pense pas avoir déjà vu un dragueur qui ne se fait pas ignorer ou remballer au début du premier contact. Si le dragueur réussi à convaincre c’est parce qu’il a persévéré dans ce qu’on appelle maintenant du harcèlement. Ce technicien d’Orange se fait littéralement brûler en place publique par la communauté LGBT pour quelque chose d’absolument anodin, courtois,t sincère, voire gentil, qui n’est absolument pas du harcèlement comparé à ce qu’un vrai dragueur est sensé faire habituellement. Un dragueur n’est jamais gentil, toujours matcho. La gentillesse est vue comme une faiblesse qui n’intéresse aucune femme en amour. Les dragueurs gentils finissent soit comme "amis", soit comme torchon souillé et humilié jeté à la poubelle avec le plus grand mépris, comme c’est le cas ici.
        Le coup de foudre, je vois ça comme un gros coup de bol de tomber sur une personne libre dans la même détresse que vous au même moment. Mais les coups de foudre tiennent très rarement, une fois que les personnes ont passé quelques mois ou années à faire réellement connaissance, c’est le clash ou les engueulades permanentes. S’ils restent ensembles, c’est surtout par manque de confiance en eux ou par flemme de retrouver quelqu’un et de repartir à zéro.


      • Avant l’amour ta un peu de drague en général haha d’où sors-tu :)
        Et les cigognes transportent les bébés...


      • @Ulfberth : le puceau inexpérimenté vit en couple depuis 25 ans avec 2 enfants suite à un coup de foudre. Par ailleurs l’invective ne déshonore que son auteur.


    • Opération de propagande instigué par l’État en partenariat avec les entreprises qui déplace du personnel chez le particulier visant à créer une polémique autour de la question afin de dissuader le prolo en chien de courtiser la chienne de bourgoise . Ça fait chuter la productivitée et de la mauvaise pub si le cocu , découvre le poteau rose et fait un scandale ou pire ...

       

    • (suite)

      Les gendarmes avaient compati à la paranoïa de la dame. La chose qu’ils ’ont reproché c’est de souvent me rendre dans ce magasin, et d’insister auprès des vendeuses en les draguant, ce qui était un pur mensonge.
      Là où j’ai insisté, c’est pour acheter des objets du magasin, alors que la dame ne me croyait pas quant à la véracité de mes papiers, et était tellement parano, qu’elle pensait en voyant mon teint, que je serais un délinquant.

      En fait, elle a profité du fait que je venais souvent dans le magasin et de mon insistance pour acheter des choses sans vouloir être victime de délit de faciès, pour dire que je venais draguer les filles qui y travaillaient.

      Il y aujourd’hui une misère sexuelle et affective qui mine notre société. Et ces femmes ont un comportement et une pensée tellement paranoïa et déplorable que, c’est d’autres personnes (les hommes qui viennent parfois les aborder. Dans mon cas, ce n’est pas ça) qui risquent parfois très gros (perte de travail, condamnations, amendes lourdes)

       

      • Les filles en question ont raison ...Nous ne sommes plus dans le monde policé d’il y a trente ans . Pour avoir longtemps vécu en Afrique , je puis assurer que le grand remplacement a débuté. Elles ne peuvent plus sortir le soir , que ce soit en métro, bus ou meme voiture , etre accompagnée ne résout pas le problème face à une poignée de "jeunes ".


    • Personnellement j’ai toujours été impressionné par le physique de celles qui hurlaient le plus fort contre leurs "dragueurs" supposés. Elles ont presque à chaque fois le charme chaleureux d’un officier Prussien à monocle, ou bien un physique quelconque ou encore franchement défavorisé. JAMAIS on ne voit de franches beautés. Et les marâtres revêches existent dès les 20 ans.


    • Ils sont malades chez orange... Je travaille en tant que receptionniste dans un hotel, j’ai donc accès aux noms, prenoms, adresse et numero de telephone des "jolies" clientes, mais jamais il me viendrait à l’esprit d’utiliser ces infos pour leur envoyer un sms d’accroche.

      C’est totalement interdit par la profession, la cliente peut porter plainte, il y a un devoir de reserve et chez orange je pense que c’est pareil, le type avait qu’a prendre ses couilles à deux mains et lui dire en face qu’il la trouvait jolie, au lieu de laisser une trace écrite pouvant servir de preuve contre lui...


    • Si c’avait été un cadre sup à 10 000€ par mois.
      Peut être que c’a l’aurait calmée...


Commentaires suivants