Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yann Moix, "un névrosé auquel on a donné une audience" ?

Portrait piquant

« Portrait piquant », une nouvelle rubrique de l’émission I-Média sur TV Libertés. Cette semaine, un portrait de Yann Moix.

 

 

En lien, sur E&R :

Les livres que Yann Moix tente d’oublier sont chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1705922

    Tout est dit : un névrosé à qui on a donné une audience. Mais qui est le ON ? Est clairement désigné par parrainage et imitation vestimentaire le filousophe milliardaire et son puissant réseau tribaliste. C’est grâce à sa névrose débridée de détraqué mental et sexuel que Moix connaît ses petits moments de gloire narcissique chez les ploucs et ses entrées chez les escrocs branchés.


  • Ah oui, l’épisode avec la chanteuse de 17 ans... un moment d’anthologie, croustillant à souhait, qui résume le personnage et sa pseudo-intelligence. Je l’avais presque oublié.

     

  • Dans une France qui se respecte, ce gars serait en hôpital psychiatrique.

     

  • La mixité où il évolue n’est pas si visible.
    WAF WAF WAF : Yann, je suis ton père.
    C’est plus une synthèse, c’est un symptôme.


  • #1705960

    Yann Mhoax est un canular.

     

    • Hélas non... Il est bel et bien réel et nous sommes condamnés à le subir... T_T


    • #1706076

      Moix a une utilité, faire baisser le niveau de conscience, de culture et de connaissances, semer la confusion : tout ce vaut et un chien peut être son père ; avilir la société et la réduire au métissage hors sol.
      Pour ce travail de larbin servile, il a ses récompenses en terme de merdias, prébendes et activité sexuelle.
      Comme l’indique le filousophe qui tient sa laisse : un ex boutonneux en quête éperdue de reconnaissance qui confond l’écriture et sa main gauche.


    • #1706541

      Moix a une utilité : encourager les gens à faire autre chose que de perdre son temps précieux devant la télé.


  • Quand on laisse parler un malade mental ,on ne peut avoir d’autres réponses .moix avec un "m" minuscule ,ce qui suffira amplement ,dont je salut son père le "Chien" avec un "C" majuscule ,que je respect un peu plus ,lui au moins ,il sait remuer la queue .Je trouve que M Onfray l’a très bien défini sur cette vidéo .


  • hillarant, son attaque de la famille est de facto furieusement antisémite car attaquer la famille avec l’argument du gène de l’idéologie et du monde fermé, c’est attaquer la conception tribale et communautaire, l’ essence du judaïsme.
    Moix fils de chien ?, un vrai goy


  • #1705981

    Je réitère ce que j’ai déjà proposé à propos de Yann Moax. On fait un réferendum entre adhérents dans le forum ou l’atelier soit pour l’exploser soit pour cesser d’en parler.

    Épicétou !


  • En tant que chien de garde de la Communauté, Moix est loin d’être un molosse, au contraire c’est un minuscule roquet mais doué d’un flair extraordinaire pour renifler de très loin ce qui pourrait nuire à sa Communauté chérie qui le paie (plutôt mal d’ailleurs) . C’est le goy le plus servile du pays, Monsieur Collaboration .


  • J’ai bien aimé la réponse de Michel Onfray... Je crois qu’on appelle ça "se faire calmer". ^^

     

  • #1705992
    le 19/04/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Yann Moix, "un névrosé auquel on a donné une audience" ?

    Ce type est le résultat d’une prise excessive de laxatif !
    Et ça fini toujours pareil et au même endroit !


  • Y Âne ... j’ai retrouvé tes parents !
    https://www.youtube.com/watch?v=qQZ...

     

    • #1706069

      Et l’homme créa le précédent !

      Ce mec mérite un César... C’est pas Dieu possible d’être aussi nombreux à être aussi « con » ! De croire que ça s’arrange en caisse enregistreuse dans la durée, la connerie, dans la dureté.

      On a du lui bourrer le mou... que « couilles molles » ça s’marie avec « humilité » et que vulnérabilité c’est pour les PD !

      On s’demande quel maître à penser il suit ? A part un trou du cul, on voit pas !

      L’impact que certains peuvent avoir sur d’autres... Ah j’te jure ! Allez quoix, un petit geste de compassion pour le Moi’x qui lâche un peu ses Coréennes et qui fasse un gros Poutou à ceux pour qui il a de la haine. Y verra que la névrose c’est juste une question relationnelle, pas une question d’audience. Typique de ces mecs qu’on besoin d’être vu ! On aimerait pas être à la place de son psychanalyste ; pauvre homme en plus du patient y s’infuse son public. Tu m’étonnes qu’en séance y préfère se taire le pratricien... Le moindre mot pris de travers c’est autant que dure la galère !

      Se libérer d’un trou du cul, à tout moment de l’existence, j’vous l’dis... Voilà l’essence même de l’intelligence.


  • Exquis mots de Yann sur les Marianne c’est vraiment inuit !


  • « Apprenti-juif » : l’apologie du judaïsme par Yann Moix en 2007
    http://www.tel-avivre.com/2015/12/2...

    Extraits :

    "§. – Je suis en train de devenir juif parce que ma famille descend des Marranes et que les Marranes sont des juifs qui ont été obligés de devenir catholiques pour sauver leur vie. C’est-à-dire que je suis en train de (re)devenir juif. Peut-être que juif, après tout, ce n’est pas quelque chose qu’on devient, mais c’est quelque chose qu’on redevient. J’aimerais donc redevenir ce que je ne suis pas encore."

    "§. – Ce que j’aime aussi dans le judaïsme, c’est l’absence de Dieu. Dans le judaïsme, c’est d’abord l’athéisme que j’adore ! C’est une religion qui me permet de ne pas « croire » en Dieu. Ni tout de suite, ni plus tard. Ni un peu, ni beaucoup. Ni passionnément, ni modérément, ni bien, ni mal. Ni passablement. Ni aveuglément Ni médiocrement. Ni brillamment."

    "§. – Devenir juif, c’est devenir la personne qu’il aurait fallu qu’on soit le plus tôt possible (mais ça n’a pas été possible pour un tas de raisons) : soi.
    §. – Devenir juif, pour moi, c’est précisément ne pas appartenir à un groupe. Être juif. c’est échapper à tout communautarisme. Mais c’est être soi parmi d’autres juifs : être soi, ce n’est possible que si les autres sont les autres. Et les autres qui sont les autres, c’est la définition de la communauté. Les antisémites aimeraient que la communauté soit le synonyme du communautarisme. La communauté, c’est précisément ce qui empêche le communautarisme, qui est un mot inventé par des gens qui s’excluent d’abord, alors que s’inclure est précisément la définition de la liberté individuelle. La communauté est le décor naturel de l’individu. De plus, la communauté des juifs a choisi d’être la communauté des hommes. Que serait un communautarisme des hommes ? Sinon un concept inventé par les ennemis de l’humain.
    §. -Je suis en train de devenir juif parce que les parias forment une communauté qui me plaît plus que la communauté de ceux qui ne le sont pas."


  • Quel bonheur ! Entre la gamine de 17 ans et Onfray, Moix n’est rien !
    Pardon..., si, il est l’ectoplasme philosophique du cuistre Bernard Henri Lève-tard... .


  • http://www.tel-avivre.com/2015/12/2...
    SUITE EXTRAITS :

    "Dans le judaïsme, l’idiot n’est promis à rien car lire, ce n’est pas pour les idiots. On ne peut pas, en toute logique, être juif et idiot : se pencher sur des mots, des paragraphes, des chapitres, des paroles, ce n’est possible que pour des intelligences. Il y a un élitisme juif qui n’est pas déplaisant. Dans le judaïsme, l’intelligent aura la possibilité d’avoir une vision géniale de Dieu. Il y a un effet de levier. Le subtil aura la possibilité d’avoir une vision révolutionnaire de Dieu. L’ennuyeux aura la possibilité d’avoir une vision passionnante de Dieu. Devenir juif, voilà qui augmentera, non pas mon intelligence, mais l’intelligence de mon intelligence.
    §. — Le jour où j’aurai réussi à être juif, je saurai, non pas que je serai plus intelligent qu’avant, mais que jamais mon intelligence ne m’avait ressemblé à ce point.
    §. – Tout ce que j’ai en réserve, sans y avoir accès, J’Y AURAI ACCES, QUAND JE SERAI JUIF."

    "§. – « Le juif n’a pas l’idée du péché, il a l’idée des péchés, des infractions à la loi divine, mais non du péché engendrant le mal moral » (Bernard Lazare.)"

    "§. – Faire mon entrée dans la sincérité."


  • #1706029
    le 19/04/2017 par La marmotte de combat
    Yann Moix, "un névrosé auquel on a donné une audience" ?

    Yann "moite" ...on l’aurai retrouvé accroché à "l’entre-jambe" de BHL par la voie buccale. Parler de lui c’est faire de la pub pour les carpettes ambulantes.


  • "Un chien qui traverse la rue, ça pourrait être votre père" Ca expliquerait effectivement beaucoup de choses, surtout dans son cas...


  • moix et bhl sont tous deux nés d’un étron tombé dans les chiottes de la laideur spirituelle, c’est la raison pour laquelle leur parole n’est pas d’or mais de merde intégrale.


  • Michel Onfray se trompe s’il croit qu’un bon romancier n’a pas besoin de penser, et surtout de penser juste. Yann Moix est un mauvais penseur et un mauvais écrivain, parce que c’est un homme qui vit dans le mensonge.

     

    • Non ,Michel Onfray ne se trompe pas,il ne croit pas qu’un bon romancier n’a pas besoin de penser. Il dit juste que la pensée n’est pas faite pour Moix en particulier,et la raison me parait logique ,il le trouve nul dans ce domaine.Et il l’encourage donc a arreter de donner des avis de cuistre conçus chez grasset. comme etant " la pensée".


  • Ce Sire n’est pas concis..


  • on lui fait une pub gratuitement. Vaut mieux l’ignorer

     

    • #1706302

      Non,ce serait une erreur car nos ennemis ne se priveront jamais de rajouter une couche de merde afin de cirer des pompes !!!Ignorer c’est comme se laisser faire !!!Il faut continuer à combattre arguments contre arguments et ainsi démontrer toute leur vacuité.


  • Yann Moix ne veut sortir qu’avec des Coréennes ?

    un probleme de taille difficile a assumer surement...


  • #1706149

    Je cite à peu près :
    "être plusieurs partageant le même code génétique dans la même pièce et regardant la télévision, c’est la définition du cauchemar".
    Je rajouterais "et en plus si c’est Yann Moix qui parle, alors là c’est l’horreur absolue".

     

  • « La famille, c’est la Corée du Nord. »
    Son absurdité mon conforte à soutenir Pyongyang.


  • J’ai beau avoir du vocabulaire, j’avoue manquer de mots pour décrire le degré d’abjection de ce type et de dégoût qu’il m’inspire...


  • #1706185

    Pour un peu, hi-hann Moix nous ferait croire que les chiens engendrent des ânes...


  • Moix - comme tout le monde - a lu Céline qui écrivait : "La famille c’est le lieu où on s’emmerde (...) Les plaisirs se prennent hors famille " . Comme la plupart des "écrivains" Moix est un plagiaire tous azimuths .

     

  • #1706317

    À vue de nez, je dirais que son zèle est la conséquence de casseroles qu’il doit traîner.

     

  • Plutot qu’un "névrosé à qui on a donné une audience" ...Moix est un névrosé que l’on a reçu en consultation .C’est un malade .


  • #1706613

    " Moi X" tout est là : il ne sait pas qui il est .

     

  • #1706831

    Quand il dit qu’il a 12 ans c’est en âge humain ou en âge de chien ?


  • Comme le définit Honfray, romancier, certes.
    Mais quant aux concepts que ces gens-là tendent à transmettre si ce n’est à imposer, les voilà comme des escargots : bavant de loin à la première averse, mais rentrant instantanément la tête dès que l’on vient frapper à leur coquille pour explications disons...euh, rationnelles.


  • Commentaire youtube de hackingz0ne : Yann Moix est à la base un type qui a beaucoup souffert de ne pas plaire aux filles. Cette absence de séduction auprès de la gent féminine est tout à fait constitutive de sa personnalité. Ajouter à cela des parents maltraitants et vous avez effectivement un névrosé en puissance. Il est donc le "rejeté", l’"exclu", celui que l’on tient à distance, celui que l’on aime pas, à la fois par ses parents mais aussi par les filles. Sur cette base, il rencontre BHL, qui lui donne accès à la célébrité, aux filles et à l’argent. Les jeux sont faits. Sa vie d’avant, celle du désamour absolu est un enfer dont il ne veut plus entendre parler et sa vie d’aujourd’hui, en parfaite opposition, il la doit à BHL. BHL c’est la caricature la plus délirante du juif, type dont la seule idée n’a jamais été que "antisémite !". Pour Moix tout devient simple, l’"exclu", le "rejeté", celui que l’on aime pas c’est métaphoriquement le "juif" et qui l’a sauvé de sa vie infernale ? Un juif ! Vous avez là le bouillon malsain dans lequel baigne Moix depuis qu’il est "célèbre" et qui explique (selon moi) pourquoi il ne peut plus aujourd’hui prononcer plus de 5 mots sans dire "juif" ou "antisémite", à l’exacte exemple de son maître et père BHL ! Père qu’il qualifie cependant à plusieurs reprises de "chien dans la rue"...


  • #1707251

    C’est très bien résumé !
    Franchement, j’aimerais avoir 10% de l’intellect et des talents langagiers d’Yann Moix mais ça n’empêche pas que des fois, je ferais mieux que lui à sa place, question pertinence, cohérence philosophique et intelligence sociale (sauf s’il fête Pâques ou Noël avec le chien qu’il a rencontré dans la rue comme substitut familial).

    Après, voilà, c’est pas un nouveau Baudelaire, juste un autre Philippe Val dans son dernier avatar : il a contracté des crédits, eu des enfants tout en voulant s’élever coûte que coûte parmi ses contemporains, y compris en suçant, en suçant quoi ? L’air du temps à grandes goulées.

    La reconnaissance sociale, ça a un prix (Goncourt ? Renaudot ? Aaaaah !)

     

    • #1708036

      Philippe Val, vous êtes un peu dur dans la comparaison... Au moins, il arrive de temps en temps à Moix (1 intervention sur 5, sur 10 si on est vraiment sévère) de taper dans le mille et dire succinctement, avec un angle original, quelque chose de pertinent. Mais dès qu’on aborde certains sujets (tout ce qui a trait à l’américano-sionisme, en gros), on dirait que des fils se touchent dans son cerveau et il devient complètement délirant.

      Après, c’est certain qu’il faut en plus se fader sa psychologie d’ex-enfant battu (histoire complaisamment étalée devant Patrick Sébastien) qui semble générer chez lui un effet yo-yo dans l’alternance d’agressivité et de léche-cuterie, ce qui à lui seul le rend illégitime en tant qu’interviewer politique, même si de temps à autre ça crée quelques confrontations intéressantes.

      La grande réunion des anciens chroniqueurs l’autre soir a montré le fossé vertigineux entre Moix et Buggraf (dont la stupidité autosatisfaite et l’atlantisme hystérique ont presque fait paraître Pulvar supportable en comparaison - même si toutes deux ont parlé d’une seule voix pour finir en vouant aux gémonies le "complotisme" de Cheminade et Asselineau) et le duo Zemmour-Naulleau. Vertige qui souligne aussi la perversion du principe originel d’un duo gauche/droite devenu au fil des changements de casting un duo tellement homogène idéologiquement qu’on ne sait plus très bien lequel des deux est censé être le successeur de l’un ou de l’autre du duo d’origine !


Commentaires suivants