Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Weinstein : le cas de "l’aspirante actrice" Kadian Noble ou les limites de Balance Ton Porc

Aspirante... actrice, ça ne s’invente pas. Nous découvrons ébahis le cas de Kadian Noble, dont la fonction précise nous échappe, qui a porté plainte contre Harvey Weinstein au motif de « trafic sexuel ».

Si Harvey était bien un gros porc qui profitait de sa fonction pour obtenir des faveurs sexuelles de la part d’actrices ambitieuses, car dans le milieu hollywoodien personne n’ignorait le pedigree du bonhomme, il semble que l’on bascule avec le cas « Kadian » dans un univers de chantage et d’extorsion, voire de « sextorsion ».

Mais nous pouvons nous tromper, tant ces affaires de « relations » sexuelles plus ou moins consenties sont à la limite, d’un point de vue juridique.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Harvey Weinstein a fait l’objet d’une nouvelle plainte déposée à New York lundi par une aspirante actrice, Kadian Noble, qui accuse le producteur déchu, son frère Bob et la maison de production qu’ils ont cofondée de « trafic sexuel » à Cannes.

 

JPEG - 120.2 ko
Pour des raisons de mise en page, nous avons préféré "coucher" la photo de Kadian Noble

 

Harvey Weinstein « a recruté et attiré l’aspirante actrice Kadian Noble avec la promesse d’un rôle, sachant qu’il utiliserait la force, la fraude ou la coercition pour l’amener à une relation sexuelle dans sa chambre d’hôtel », affirme la plainte de cette citoyenne et résidente britannique.

Bob Weinstein et la Weinstein Company sont accusés de négligence et d’avoir « connu le comportement de Harvey Weinstein et facilité » ce qui est décrit comme « une habitude pour Harvey Weinstein de voyager (...) pour solliciter de jeunes actrices avec la promesses de rôles » et les forcer à des relations sexuelles.

[...]

Autour de février 2014, Harvey Weinstein a « approché Kadian à l’hôtel Majestic de Cannes », l’invitant à monter dans sa chambre pour qu’elle lui montre une vidéo de ses performances [1], selon la plainte déposée lundi.

Le producteur, après avoir convié la jeune femme jusqu’à sa chambre, aurait appelé un autre responsable de sa société qui aurait demandé à Mme Noble d’être « gentille et de faire tout ce qu’il demande ». Il s’est ensuite approché d’elle et a empoigné sa poitrine. La plainte affirme que Mme Noble a résisté avant de se sentir « forcée de se laisser faire ».

Il l’aurait ensuite entraînée de force dans la salle de bain, puis retenue tout en caressant sa poitrine et ses fesses avant de la forcer à le masturber, détaille la plainte.

 

JPEG - 121.1 ko
En haut à gauche, l’observateur attentif peut apercevoir les larmes de Kadian

 

Kadian Noble aurait à la suite de cet incident souffert « de blessures sévères, de détresse émotionnelle », d’angoisse et d’une « incapacité à avoir goût à la vie et à mener une existence normale ».

Elle demande un procès et des dommages et intérêts non chiffrés.

Notes

[1] D’aspirante, on suppose.

Pour comprendre ce besoin d’« amour » très communautaire,
lire chez Kontre Kulture :

 

Weinstein, Toback, Haziza et toute la bande des Pieds Nique-les,
sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents