Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Appel du Collectif soignant pour une politique sanitaire COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée

Les décisions arbitraires et portant atteinte de plus en plus gravement aux libertés (ainsi qu’au bon sens) se multiplient. Heureusement, des médecins sortent du bois en appelant à une sortie d’urgence de cette spirale sécuritaire démesurée... avec la cohorte de dommages et dégâts qu’elle provoque.

 

Dernière ignominie en date : la décision des autorités genevoises d’imposer le port du masque aux professionnels dans tous les jardins d’enfants et structures de la petite enfance.

Ces fonctionnaires et politiciens qui nous gouvernent conservent-ils une miette de compréhension des besoins affectifs, relationnels et sociaux des êtres humains, en particulier des plus jeunes et des plus âgés ?!!

Le Dr Louis Fouché, médecin anesthésiste-réanimateur, a eu l’amabilité de me faire parvenir l’appel qu’il a rédigé récemment au motif qu’il m’y cite. Bien au-delà de ce détail, c’est tout le reste qui compte dans cette prise de parole courageuse, intelligente et nécessaire.

Il l’a lancée dans le cadre du Collectif soignant pour une politique sanitaire COVID-19 juste, éclairée, et proportionnée, qui appelle à un regroupement des bonnes volontés pour organiser la résistance aux dérives toxiques en cours. Concluant avec élégance son appel de la manière suivante :

Merci à tous ceux qui voudront nous rejoindre pour que l’AP-HM se réveille du mirage et agisse.
Merci à tous ceux qui ne sont pas d’accord et qui voudront renouveler l’espace du débat pour une discussion courtoise et constructive.

[...]

Je reproduis également ici le modèle de lettre à un chef d’établissement scolaire, les enseignants étant eux aussi non seulement brutalisés mais encore mis en position de devenir brutalisants dans le cadre de directives de plus en plus aberrantes.

Au fond c’est toujours le même motif dont il s’agit : comment être intelligemment prudents en évitant de prendre des mesures de contrainte sanitairement douteuses tout en étant lourdement attentatoires à la dignité et aux libertés fondamentales ?

Le Collectif énonçant ainsi sa raison d’être :

- Sortir nos décisionnaires et nos concitoyens de la peur.
- Infléchir la politique sanitaire locale et générale Covid vers des décisions plus éclairées, plus justes, plus proportionnées.
- Rouvrir l’espace du débat démocratique et scientifique sur la politique sanitaire COVID.

Merci au Dr Fouché et au Collectif soignant pour cette proposition sans langue de bois ni circonvolutions inutiles... et puissent nos dirigeant(e)s un jour prochain retrouver la raison !

Sachant qu’il est aussi de notre responsabilité de les confronter à la réalité de leurs dérives pour les aider ou au besoin les contraindre démocratiquement à en revenir.

L’appel

Bonjour à tous,

À quoi joue le gouvernement ? A quoi jouent les médias ? À quoi jouent les médecins ?

Quand réagissons-nous ?

Je lance ici un appel aux médecins, pharmaciens, soignants et administratifs de l’AP-HM de bonne volonté.

Il faut arrêter l’instauration et la pérennisation de lois d’exception liberticides.

Depuis quand le gouvernement se donne-t-il le droit de décider de ce que les médecins peuvent prescrire ?

Pourquoi les gens doivent-ils encore porter un masque aujourd’hui ? Pourquoi leur interdisait-on d’en acheter quand c’était utile ?

Pourquoi les pharmaciens n’ont pas eu le droit de vendre des masques quand c’était utile ?

Ce sont désormais les supermarchés qui le peuvent avec la complicité de l’État et de ses forces de répression ?

Ceux qui constatent l’écart croissant entre le réel et la narration médiatique et politique se doivent de réagir.

Ceux qui savent lire et interpréter sans peur des courbes épidémiques se doivent de parler en masse et de ne pas laisser seul l’IHU dans cette bataille.

Il n’y a pas de seconde vague.

Nous ne sommes depuis bien longtemps plus en situation épidémique selon les définitions habituelles des standards d’épidémie pour la grippe (plus de 150 cas/j/100000 hbts).

Cette définition a été changée tout bonnement pour la Covid dans un but qui nous échappe.

Le réel est remplacé par une narration douteuse. Les « informations » diffusées par les médias sont désormais décorrélées de la réalité sanitaire.

Les courbes épidémiques sont interprétées de manière fallacieuse.

L’État aurait-il modifié les seuils épidémiques habituels pour maintenir un discours alarmiste et justifier des restrictions de liberté ?

Les nouveaux cas sont bénins.

Ils sont à la hausse du fait de l’incrémentation du nombre des tests.

C’est très rassurant quant à la bénignité de l’infection au final.

Lire la suite de l’appel sur jdmichel.blog.tdg.ch

La fronde antimasque

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est très bien, c’est le mieux qu’il puisse faire .
    La réalité, il ne peut pas la dire . La réalité c’est que tout cela n’est pas une folie . La réalité c’est qu’on est en présence d’un complot machiavélique !
    Le peuple est la marionnette des politiciens, qui sont eux même les marionnettes du monde de la finance ...
    Mais il y a encore un niveau au dessus ... et peut être deux !
    Peut être que la boucle se referme sur nous, et que nous sommes au final esclave de nous-même .
    C’est triste, mais en même temps, si nous sommes le problème, nous sommes aussi la solution .


  • Mieux vaut tard que jamais ? Non ça n’est jamais trop tôt. ’’Cette définition a été changée tout bonnement pour la Covid dans un but qui nous échappe’’ Réfléchissez et informez-vous , ce qui vous échappe aujourd’hui vous allez bientôt le comprendre à condition de sortir du déni de réalité et de prendre toute la mesure de ce dont sont capables ceux qui se servent de l’attentat sanitaire. Quand cela vous aura suffisamment épouvanté à juste titre c’est que vous aurez enfin émergé à la conscience.


  • Enfin le réveil ?

     

  • Ce collectif est courageux, en tout cas ose réfléchir...

    En parler c’est bien..encore faut il que celui qui écoute ait un cerveau...Je suis en bloc opératoire, quand j’en parle je fais face à des esprits complètement hystérique...limite lobotomisé.

    "Non mais tu te rend pas compte, les cas augmentent, ils le disent.non toi tu veux pas le voir ca te fais pas peur, mais tant pis si t’as envie d’etre intubé"...
    Et Ces personnes sont censées être infirmières, cadres, disons censées réfléchir savoir faire des maths avoir quelques notions d’épidémiologie.
    Quand je leur ai montré la contradiction qu’elle pouvait etre porteuse d’un virus inconnu au delà du covid, limite elles sont désormais pour le port du masque par prévention tout le temps...c’est dire...

    Donc on a atteint un degré de délabrement y compris chez les soignants, triste.
    C’est dur d’être isolé dans ces circonstances...

     

    • Le niveau des élèves s’est effondré, depuis un sacré bout de temps.

      Alors, croyez-vous que les infirmiers et infirmières, ont suivi un cursus de rattrapage, avant de rentrer dans ces écoles. Ils sont rentrés crétins, ils en ressortent crétins, avec la certitude du contraire. (il y a toujours des exceptions bien sûr).


    • on en arrive au niveau d’idiocracy, "il faut du Brawndo pour arroser les champs" "si tu met de l’eau rien ne va pousser"

      répéter les injonctions contradictions comme un mantra, sans capacité de réflexion, de remise en question...

      à terme ils te vaccineront en étant persuadés que ça va te sauver alors que des millions de gens seront déjà morts ou avec des effets secondaires graves, tout va bien !!!


  • "Le réel est remplacé par une narration douteuse. Les « informations » diffusées par les médias sont désormais décorrélées de la réalité sanitaire."

    J.D Michel a raison.
    Nous sommes dans le spectacle, ici sanitaire, au sens de Debord, le vrai est un moment du faux.
    Covid-19 est une ingénierie sociale dont le masque en est la symbolique, en somme, c’est une fabrication de la peur (rapport social) médiatisée par le masque (images).

    Tout l’arc narratif associé est donc un mensonge.

    Beaucoup de gens masqués dans les villes, à la peur sanitaire pour beaucoup, s’ajoutent la peur des 135€ et l’impossibilité de faire ses courses, ou ses démarches administratives, sans.

    Tout a été pensé à la perfection, pour ceux qui seraient tentés d’enlever le masque ne le puissent pas, sous peine d’une exclusion de la vie citoyenne, ou de gravement impacter le budget mensuel.

    Ce qui compte pour le pouvoir, c’est le peuple masqué, pas ce pourquoi il porte le masque.
    Le pouvoir force le peuple a passer un pacte Faustien avec le masque.


  • La contestation prend forme et s’étend ...enfin ! Souhaitons qu’elle ne cesse de s’étendre ! ... la raison doit s’imposer , mais c’est vrai que c’est toujours dans les cas extrême qu’elle resurgit ... dans ce cas particulier , il y a de fortes chances qu’elle débouche à court et moyen terme par une contestation plus généralisée , qui rejoindra les thèmes étouffés par le pouvoir profond des GJ entr’autres .


  • Apparemment il y a eu des tests de confinement par l’armée et ils en ont conclu qu’on ne peut pas confiner plus de 2 semaines, à cause des dégâts psychologique que cela engendre, du coup on peut en conclure que c’est clairement une stratégie de guerre contre le peuple.

    Est-ce que le gouvernement à déjà entendu parler de "l’ocytocine" ? il faut croire qu’on est gouverné par des autistes, schizophrène si ce n’est pas fait exprès.

    Macron quand il a dit "nous sommes en guerre" ça voulait dire "vous êtes en guerre".


  • Collectif lucide ... et qui s’arrête juste avant la ligne rouge ! Mais enfin,,,c’est mieux que rien !


  • Les médecins sont menacés directement par la mafia du conseil de l’ordre si ils osent contredirent et dénoncer les aberrations gouvernementales.

    La MAJORITÉ DES MÉDECINS savent parfaitement que la gestion de cette " éventement" n’a absolument rien a a voir avec des préoccupations de santé publique.

    Le simple délire des masques " inutiles " au pire de l’épidémie, qui deviennent obligatoires a la fin , discrédite a lui tout seule cette politique , dont le but est uniquement d’amener petit a petit les citoyens a se soumettre et a accepter la fin de leurs libertés ( pour leur bien évidement ) .

    On est typiquement dans cette célèbre citation : "Pour votre sécurité, vous n’aurez plus de liberté "

    A ce propos un nabot d’ancien président est en train de frétiller du slip depuis cette pandémie , il se voit déjà président pour la seconde fois , vous savez celui qui nous a promis que nous irons vers ce " nouvel ordre mondial de gré ou de force."

    Je pense que cette fois on l’a appelé pour finaliser le dossier COVID 19 qui nous y jette ( de force du coup)

     

    • Les médecins sont menacés de disparition physique complète.
      Il serait temps qu’ils le comprennent.
      Leur enlever le droit de prescrire, et développer la télémédecine et l’IA ca va donner quoi ?
      Il est grand temps qu’ils se réveillent.
      Il faut qu’ils organisent une désobéissance au système tant qu’ils en font encore parti et qu’ils ont encore un peu de poids, demain il sera trop tard


    • @fadge
      Depuis des décennies, les médecins en se pensant seuls détenteurs du "savoir" ne se sont jamais remis en question.
      Ils ont créé l’hyper-spécialisation, passant de la chirurgie générale jusqu’à créer la chirurgie du bras, de la main/du genoux etc...et un chirurgien disait les yeux brillants qu’un jour existerait la chirurgie du "doigt"...(non pas que ce soit idiot sur les progrès ).
      Mais ils n’ont pas vu arriver en parallèle l’émergence et l’hyperspécialisation des autres spécialités, orthoptiste, orthophoniste, prothésiste etc...assisté par l’informatique qui fait qu’ils sont souvent beaucoup plus performants qu’un simple chirurgien qui peinent à rattraper le retard en matière de connaissances et compréhension...(et oui avant on ouvrait on coupait)...

      Mais s’agrippant à "MEDECIN" et bien il ont transformé les études de médecine non plus à un métier mais à une "boite à ingurgiter des connaissances et approprier des réflexes".
      Attention, je ne remet pas en question la qualité totale, un chirurgien doit savoir quel veine couper...et ça justifie les années...
      Savoir retenir des tonnes de bouquins et les recracher sans rien oublier est une excellente compétence, faut y arriver !
      Mais je bosse auprès d’eux...en bloc opératoire, je peux affirmer, que beaucoup d’entre eux une fois sortie de leur régurgitations de procédure , si on leur demande de réfléchir plus loin sur un autre sujet,cela devient complexe.
      Pour certains, résoudre un produit en croix est d’une complexité qui dépasse l’entendement ! Ce n’est plus leur boulot, mais celui de l’infirmière...
      Pour eux une ordonnance=une procédure.

      Tout le problème de la médecine est là : tout à été "codifié", à chaque pathologie sa spécialité, son médecin, ses procédures, ses traitements, ses cotations. Pas question d’y déroger.
      A chaque symptôme, son traitement. La bible étant le Vidal, la classification DSM IV pour les psy.

      Les médecins ont tenu a qu’on réserve le titre de médecin à leur catégorie disons "d’intelligence"...ou plutot disons qu’ils ont tenu mordicus à leur exclusivité de "droit de prescription" pour rester seuls "détenteurs du savoir". (D’ailleurs aujourd’hui on le constate par la précaution quand on parle "je ne suis pas médecin, mais..." On légitime l’a priori d’etre con)
      Bref cette exclusivité, ils la perdront à terme.

      D’où l’adage, celui qui qui sacrifie sa liberté au profit de sa sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre et finit par perdre les deux...
      A moins que en effet, un sursaut ?


  • Je vais chez mon dermatologue la semaine , et oh surprise, la réceptionniste ne porte plus de masque ni de gants sanitaires. Tous les affichages "porter un masque" et "respecter les distanciations, etc" ont aussi disparu. Et mon dermatologue arrive, la banane au visage (donc sans masque) et m’accueille en me tendant la main. Wouah, je jubilais de joie. Il osait malgré sa position médicale. Je n’ai rien dit, il y avait comme un entendement mutuel entre nous. Il connaissait ma position car les 2 fois précédentes, j’avais refusé de porter un masque dans son cabinet. Sa secrétaire n’avait pas insisté et m’avait laissé entrer.


  • Même BHL ambassadeur de ce système génocidaire, demande d’arrêter de terroriser les gens et de stopper cette zombification .

     

  • Lucien Cerise, encore un intervenant d’ER qui mérite le titre honorifique de "Doc" dans sa spécialité, voire même de "Mini Prophète" puisque nombreuses de ses analyses véridiques peuvent évidemment être considérées comme révélation divine, telles que la toutes les bonnes analyses modernes d’honnêtes gens...
    Ceci prouvant qu’à travers certains hommes, les révélations de la morale divine ne seront jamais terminées, d’autant plus avec le retour de Jésus à venir...
    C’est pour ça que pour préciser ou synthétiser toujours plus la morale collectivement, il ne faut pas hésiter à reprendre d’excellentes expressions d’autrui dans notre langage ou dans nos analyses.
    D’ailleurs si dans nos commentaires cela arrive de réutiliser des bons passages de commentaires d’autres commentateurs, ces commentateurs ne doivent pas s’offusquer pour des raisons de propriété intellectuelle, car ces bons passages sont donc d’origine divine.
    Par conséquent, si j’ai eu des bons propos qui ont pu aidé ou être repris, j’autorise évidemment tout le monde à les utiliser ou à les transmettre partout sans hésitation.
    L’humanité descendant d’Adam et Eve puisque ayant eu des faux jumeaux (d’œufs différents garçons et filles) qu’ils marièrent en croisant leur portée uniquement lors de cette première génération par décision divine, et l’être humain étant la meilleure créature car pouvant représenter le plus Dieu spirituellement, il faut être fier et honoré d’avancer moralement ensemble, surtout que c’est évidemment une des choses préférées de Dieu car appartenant indiscutablement aux meilleures bonnes morales !


  • De toute manière, l’état d’urgence sanitaire « deux », celui qui encadre le déconfinement, court jusqu’au 30 octobre (Journal Officiel).

    Donc encore un peu de patience, et après, normalement, finis ils seront, les masques partout.

     

    • Bah d’ici là il sera prolongé...
      Justification "la hausse exponentielle du nombre de cas" , "le principe de précaution avant l’hivers période de fragilité des organismes et ré-émergence de la grippe"...et en plus comme ce sera pendant une période de vacances scolaires, la période d’élection aux états unis...a l’assemblée nationale, ce sera voté ni vu ni connu, dans les médias ca fera l’équivalent d’une vignette...et encore...


  • Tous ces inconscients ne réalisent pas qu’en en appelant au bon sens ils risquent de se faire traiter d’antisémites !


  • Les médecins français sont totalement soumis au diktat de l’industrie pharmaceutique, ils ne se sont nullement battu pour leur liberté de prescrire, ils sont en grande majorité lamentables..

     

    • C’est exactement ce que je me suis dit. La lâcheté de nos médecins cumulée à leur absence de solidarité entre eux (manque de contacts réguliers ?) a eu raison de leur serment d’hypocrate. Ils se sont très facilement fait interdire de prescrire le plaquenil vendu hors prescription jusqu’à janvier sans broncher, privant leurs patients d’un remède qui aurait été efficace pour une partie d’entre eux.
      Cela dit ce n’est pas étonnant, ils sont bien formattés à appliquer les consignes des labos dès leurs études en fac (certains QCM sont rédigés directement à partir des préconisations des labos et il n’est pas rare de voir des visiteurs médicaux - préférons les nommer commerciaux des labos - dans les réfectoires).


  • Je suis infirmier et je peux vous dire que dans le corps soignant, il y a très peu de dissidence. la plupart des soignants sont totalement aliénés. Les cadres, petit chefs en puissance font du zèle à gogo. Je porte le masque fréquemment en dessous du nez pour respirer, je me fais reprendre quotidiennement par ma cadre. Ils viennent de faire une campagne de test « retour de congés » la plupart ont dit oui, j’ai refusé disant que c’était n’importe quoi ça fait des semaines que certains sont rentrés de congés parfois de l’étranger sans que ça dérange personne et là il faudrait qu’on se fasse tester ??? j’essaie de convaincre mes collègue de la bêtise ambiante et du foutage de gueule du covid, ils ont l’air de comprendre mais une fois les chefs dans le secteur tout le monde se tait. Et leurs propos restent inchangés, ils marchent à 100% dans le délire gouvernemental. Aucun courage. On doit 3 ou 4 à être contre ces mesures. J’ai encore entendu hier une soignante qui disait avoir peur d’attraper le covid nia nia niaaaaa. Perso je satures. J’ai envie d’hurler !


  • LANCET vient de confirmer que le vaccin russe fonctionne !

     

  • Punaise quand on essaie d’adhérer au collectif le lien ne fonctionne pas

    Bizarre non ?


  • #2540761

    Je viens d’apprendre que dans les hôpitaux, pour la moindre opération médicale, tout patient est dans l’obligation de faire les 2 dépistages : pcr et sérologique. Tu m’étonnes les nombres de cas augmentent. Mais là où les autorités sont malhonnêtes, c’est que l’augmentation des cas d’un jour sur l’autre ne veut pas dire augmentation de la contagiosité puisque ces salopards ne nous donnent pas le ratio nombre de cas positifs/nombre de personnes dépistées. Il y a certes augmentation en valeur absolue mais pas forcément en valeur relative. Et dire que Véran souhaite arriver à 1 million de tests par semaine et quand j’entends Raoult face à Ferrari dire que les faux positifs représentent 20% (Perrone parlait lui de 3% donc je ne sais pas qui dit vrai, en coupant la poire en deux on va tabler pour du 10%), on va arriver à du 15 000 positifs par jour voire plus. Ça va devenir complètement délirant. L’engeance de Véran vient de déclarer que les hospitalisations vont augmenter d’ici deux semaines. On la voit parfaitement la grippe saisonnière qui arrive à nos portes avec son super déguisement Covid !!!!


Commentaires suivants