Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

C’est toujours un exercice intéressant que d’interroger Alain SORAL, ce sociologue qui se définit lui-même comme autant marxiste, qu’hégélien. Alors que beaucoup le dénigrent pour des affaires ne nous regardant pas et qui ne concernent pas la politique française, ni de près, ni de loin, nous ne nous joindrons pas au concert de critiques pour donner le coup de pied de l’âne...

Oui, Alain SORAL dit de nombreuses choses intéressantes sur les mondialistes, les sionistes et les ploutocrates qui nous gouvernent. Il a le mérite d’avoir une pensée rapide et de vulgariser - pour les profanes - des sujets politiques et géopolitiques de première importance. Même si nous émettons de sérieuses réserves quant à certains points doctrinaux énoncés par l’homme qui a théorisé entre autres le concept de " droite des valeurs et gauche du travail ", comme sa position dialecticienne (dont il parle dans notre entretien) très éloignée de la scolastique et de la pensée thomiste à laquelle nous nous référons, il n’en reste pas moins vrai, qu’il est aujourd’hui en pointe contre ceux dont on ne peut pas parler. Loin de lui mettre des bâtons dans les roues, nous lui reconnaissons le grand mérite de s’afficher face caméra pour pointer du doigt le nouvel ordre mondial et ses séides. Certains au lieu de l’attaquer lâchement sous pseudonyme(s), devraient s’inspirer de son courage, car il n’en manque pas. A titre personnel, nous espérons voir Alain SORAL, débatteur-boxeur, militer tôt ou tard pour le retour du Roi Légitime.

Franck Abed


Partie 1 :


Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck... par GENERATIONFA

Partie 2 :


Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck... par GENERATIONFA

 
 

Livres de Alain Soral (85)

 






Alerter

124 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #18853
    Le 30 mai 2011 à 14:39 par thihen42
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Fin de deuxième partie touchante, qui explique son désir parfois de se mettre au vert, et qu’il nous cache par pudeur et véritable esprit de sacrifice.
    Le feu intérieur qui consume Alain Soral, quitte à le conduire à sa perte, nous conduit vers la vérité et la lumière.
    Je suis certain que dans l’avenir justice lui sera enfin rendue.

     

    Répondre à ce message

  • #18886
    Le 30 mai 2011 à 17:14 par anonyme
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    je suis l’homme libre,le vivant ! ma mémoire et mon souffle traversent le temps !
    je n’ai rien oublié,je n’ai rien renié de mes ancetres,ni mon verbe ni mon nom ! je suis debout inébranlable comme les alpes !
    ma fierté ,mon honneur s’élancent comme le faucon,et ne se cachent pas sous le sable comme les vipères !
    j’ai toujours ouvert ma porte à l’étranger et je l’ai appelé "frère"...
    je l’ai accueilli dans ma maison et il ma trahi...
    mais sa fourberie passe et ma bonté demeure,ne l’ont ils pas compris ?
    ils ont pris mon humilité pour une faiblesse,ils ont cru ma rusticité une barbarie
    mon authenticité , ils en ont fait un sujet de moquerie,
    mes racines enfouies dans les tréfonds de ma terre,je n’ai pas bougé,je n’ai pas renonçé,ni à ma langue ni à mon identité
    quand aux empires,leurs chateaux de sable s’effritent ,et je demeure ,comme un volcan le feu couve toujours dans mes entrailles !
    j’ai l’air paisible,ils pensent que je sommeil,mais quand ma colère gronde ,ils tremblent !
    leurs balles traitresses ne me feront pas taire ! les chants de liberté poussent,sombres coquelicots,guais et rougeoyants,comme le sang de nos héros
    ils parsèment nos montagnes et nos plaines et chaque printemps leur ame renait !
    Empire ! nous ne craignons pas les longs hivers,nous avons le feu brulant de la mémoire,notre patience est intacte
    chaque saison,un chant nouveau retentit,chaque génération une branche plus belle fleurit...

     

    Répondre à ce message

  • #19034
    Le 31 mai 2011 à 03:42 par karimbaud
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    passionnant, foisonnant,émouvant...cet homme, notre champion, incarne les vertus de ce qu’il appelle lui-même "l’homme total"...un être vraiment libre qui s’accomplit tant sur le plan du concept que sur celui du réel !................alain, tu es la réincarnation de "l’honnête homme" du grand siècle !............tu es le molière qui pourfend tous les tartuffe tout en redonnant au combat d’idées ses lettres de noblesse, adossé au réel, avec honneur et probité !

     

    Répondre à ce message

    • #19757

      C’est vrai qu’on en prend plein la gueule quand on l’ouvre...D’un autre côté le prix du déshonneur et de la lacheté est vachement plus élevé (mépris de soi, manque de considération par ses congénères, mauvaise conscience et somatisation éventuelle).

      Ne changez rien M SORAL même si le chemin emprunté semble ardu c’est le bon, une vie passée sans effort, à se mentir à soi même en permanence est une vie foutue, ce qui caractèrise un être humain c’est sa capcité d’indignation, bravo à vous.

      Un souhait utopique : Qu’une armée d’indignés se lève et trouve le courage de se mettre en marche contre la saleté de ce monde glacial, anxyogène et mortifère.

       
  • #20127
    Le 3 juin 2011 à 01:04 par stephan
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    On ne peut que ressentir de l’enthousiasme après avoir été éclaboussé par ces écumes de la pensée.Il se passe quelque chose actuellement,une course contre la montre s’est engagée.Il est encore possible de désarçonner les requins qui croient maîtriser le tigre.La fenêtre d’action ou de prise de conscience sera brève, nous devons transmettre le message au plus grand nombre, mais il faut agir rapidement. Merci Alain de nous représenter et à vous tous qui lisez ce message, nous devons apprendre à nous reconnaitre et à nous soutenir quand le moment viendra ! Merci pour tous ces commentaires et bonne chance...

     

    Répondre à ce message

  • #20407
    Le 3 juin 2011 à 22:45 par anonyme
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Les entretiens E&R devraient s’inspirer de ces interviews de Franck Abed avec Soral : il faudrait d’avantage créer un dialogue ce qui donnera plus de dynamisme à mon avis.

     

    Répondre à ce message

    • #21601
      Le Juin 2011 à 20:33 par john
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      regarde la rubrique vidéo ou cherche des vidéos d’Alain Soral sur internet, il y a beaucoup de débats auxquels il participe.
      Remarque personnelle : Je crois jamais avoir vu de vidéo ou Alain Soral était désarmé par les arguments d’en face

       
  • #20695
    Le 5 juin 2011 à 02:42 par complaisantboy
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    je ne me lasse pas de cette vidéo...AS est juste, humain et parvient à rebondir sur les tabous notamment lorsqu’ils parlent de "ceux dont on ne peut pas parler", ils sont pour le coup encore plus visibles. C’est l’art verbal d’alain soral de viser les élus avec des tournures encore plus percutantes mais jamais offensantes, et que j’adore !
    car, en ces temps où il faut être consensuel, il est complexe de parler clairement sans se coltiner des procès. Soral ne peut en éviter certains mais en effet, comme il le dit lui-même, je trouve "qu’il se tient pas trop mal" vu la pression ambiante.
    La bien pensance est faite pour les mêmes nantis, les autres se débrouillent avec leurs frustrations et leur colère. Mais de là à avoir une révolution, ce ne sera pas possible, nous sommes, je suis trop concentré à sauver le peu de choses qu’il y a dans mon frigo. C’est un système pervers qui endort tout le monde.

     

    Répondre à ce message

  • #21194
    Le 7 juin 2011 à 04:32 par Benignus
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    S’il vous plait, employez le terme judéo-protestant, et non judéo-chrétien.

     

    Répondre à ce message

  • #21240
    Le 7 juin 2011 à 11:30 par gilles
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Un sacré mec.

     

    Répondre à ce message

  • #21971
    Le 10 juin 2011 à 14:47 par oscar
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Je suis en ce moment sous le charme du philosophe Louis Rougier. Et ce qui me fascine entre autre, c’est la similitude entre "Comprendre l’Empire" d’Alain Soral et son oeuvre.

    Je commence par exemple par "Créance morale de la France" où on peut y lire dans l’introduction :
    "Ce ne fut pas une paix (entre 1919 et 1939) présidée par l’esprit logique des français : ce fut une paix inspirée par le pragmatisme politique anglo-saxon. Paix, non des soldats et de politiques s’inspirant des données de la géographie et de l’histoire ; mais paix de moralistes protestants et de banquiers américains".

    Dans son ouvrage "Mystique démocratique", il démontre l’opposition entre une civilisation qu’il appelle qualitative (la tradition) et une civilisation quantitative et marque la césure avec l’avènement du protestantisme par Luther-Calvin-Franklin :
    "En revenant à la vielle idée sémitique que la richesse est une bénédiction de Dieu et que la richesse matérielle est le signe le plus évident que l’on est en état de grâce, elle (la religion protestante) a créé, en même temps que la religion du travail, le respect de l’argent. Elle a permis l’éclosion des vertus bourgeoises et d’une mentalité nouvelle, la mentalité capitaliste..."

    Je me permets encore une fois de faire l’apologie de ce philosophe, seul français membre du cercle de Vienne, qui est pour moi une révélation à un age ou après avoir déjà beaucoup lu les découvertes sont rarissimes. L’étendue de son oeuvre en philosophie de la connaissance, philosophie scientifique, philosophie économique/politique/sociale, philosophie de la religion et en philosophie de l’histoire en font un penseur dans l’esprit de la renaissance. C’est un philosophe formé entre autre par le mathématicien/philosophe Poincarré qui privilégie avant tout la clarté et la rigueur de la démonstration philosophique. C’est un véritable éducateur que je recommande chaudement en espérant que d’autres puissent éprouver autant de plaisir en le lisant que je n’en ai depuis quelques semaines. Je recommande d’autant plus la lecture de ses ouvrages que nombre d’entre eux auront une résonance très forte pour tous ceux qui ont aimé "Comprendre l’Empire".

     

    Répondre à ce message

  • #22468
    Le 12 juin 2011 à 00:07 par Zstëf
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Pour rebondir sur Léon Bloy :

    « On vous a dit, n’est-ce pas ? que mes violences écrites offensaient la
    charité. Je n’ai qu’un mot à répondre à votre théologien. C’est que la Justice
    et la Miséricorde sont identiques et consubstantielles dans leur absolu. Voilà
    ce que ne veulent entendre ni les sentimentaux ni les fanatiques. Une doctrine
    qui propose l’Amour de Dieu pour fin suprême, a surtout besoin d’être virile,
    sous peine de sanctionner toutes les illusions de l’amour-propre ou de l’amour
    charnel. Il est trop facile d’émasculer les âmes en ne leur enseignant que le
    précepte de chérir ses frères, au mépris de tous les autres préceptes qu’on leur
    cacherait. On obtient, de la sorte, une religion mollasse et poisseuse, plus
    redoutable par ses effets que le nihilisme même.
    Or, l’Evangile a des menaces et des conclusions terribles. Jésus, en vingt
    endroits, lance l’anathème, non sur des choses, mais sur des hommes qu’il
    désigne avec une effrayante précision. Il n’en donne pas moins sa vie pour tous,
    mais après nous avoir laissé la consigne de parler « sur les toits », comme il a
    parlé lui-même. C’est l’unique modèle et les chrétiens n’ont pas mieux à faire
    que de pratiquer ses exemples. Que penseriez-vous de la charité d’un homme
    qui laisserait empoisonner ses frères, de peur de ruiner, en les avertissant, la
    considération de l’empoisonneur ? Moi, je dis qu’à ce point de vue la charité
    consiste à vociférer et que le véritable amour doit être implacable. Mais cela
    suppose une virilité, si défunte aujourd’hui, qu’on ne peut même plus prononcer son nom sans attenter à la pudeur… »
    (Léon Bloy, Le Désespéré)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents