Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

C’est toujours un exercice intéressant que d’interroger Alain SORAL, ce sociologue qui se définit lui-même comme autant marxiste, qu’hégélien. Alors que beaucoup le dénigrent pour des affaires ne nous regardant pas et qui ne concernent pas la politique française, ni de près, ni de loin, nous ne nous joindrons pas au concert de critiques pour donner le coup de pied de l’âne...

Oui, Alain SORAL dit de nombreuses choses intéressantes sur les mondialistes, les sionistes et les ploutocrates qui nous gouvernent. Il a le mérite d’avoir une pensée rapide et de vulgariser - pour les profanes - des sujets politiques et géopolitiques de première importance. Même si nous émettons de sérieuses réserves quant à certains points doctrinaux énoncés par l’homme qui a théorisé entre autres le concept de " droite des valeurs et gauche du travail ", comme sa position dialecticienne (dont il parle dans notre entretien) très éloignée de la scolastique et de la pensée thomiste à laquelle nous nous référons, il n’en reste pas moins vrai, qu’il est aujourd’hui en pointe contre ceux dont on ne peut pas parler. Loin de lui mettre des bâtons dans les roues, nous lui reconnaissons le grand mérite de s’afficher face caméra pour pointer du doigt le nouvel ordre mondial et ses séides. Certains au lieu de l’attaquer lâchement sous pseudonyme(s), devraient s’inspirer de son courage, car il n’en manque pas. A titre personnel, nous espérons voir Alain SORAL, débatteur-boxeur, militer tôt ou tard pour le retour du Roi Légitime.

Franck Abed


Partie 1 :


Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck... par GENERATIONFA

Partie 2 :


Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck... par GENERATIONFA

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

124 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je trouve les entretiens de Franck Abed avec Alain Soral toujours très intéressants.

    Une petite remarque au sujet de la "constitutionnalisation de la dette". Il ne s’agit pas exactement de ça.
    Au niveau de l’obligation pour l’Etat de se financer auprès des marchés financiers cela découlait de la loi de 1973 et aujourd’hui surtout du Traité de Lisbonne. Et étant donné que le droit européen constitue le niveau le plus élevé de la pyramide des normes en France, on peut parler de constitutionnalisation de la dette par les intérêts oui.

    Concernant les derniers projets en termes de financement public et de Constitution de la Vème République il y a un projet d’y insérer une "règle d’or" pour limiter le déficit. En gros cela revient à constitutionnaliser l’austérité budgétaire en vue d’avoir l’Etat minimal des libéraux (dans leur idéal).

    Voilà, c’était pour préciser cette petite confusion d’Alain Soral :
    1) la dette est déjà "constitutionnalisée" par les traités européens
    2) à présent le projet c’est de prendre appui sur le surendettement des pouvoirs publics pour agrandir le champs du marché, diminuer le secteur public etc.

     

    • Pourriez-vous développer - faciliter - l’approche des deux points ? Merci


    • #18033
      le 26/05/2011 par Gare Gant Tua l’Ogre
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Vous avez raison sur le mécanisme d’endettement de l’Etat, qui est d’ores et déjà effectivement entré dans la constitution et inscrit dans les tables de nos Lois depuis 1973, et successivement confirmé, tant par les Traités de Maastricht que de Lisbonne.

      En revanche, il manquait aux Créanciers Privés une "garantie supplémentaire" sur leur stock de créances mis à disposition de la France, de l’ordre actuellement de 1.800 milliards d’€.

      Et cette garantie supplémentaire est bel et bien le verrou et donc la fin de la poursuite de l’endettement de l’Etat au-delà des nouveaux critères de prudence que ces mêmes créanciers viennent d’établir pour les pays de la Zone Euro, et qui sera éventuellement, mais bien sûrement selon moi, prochainement inscrit à notre Constitution.

      La dette est une chose, mais le recouvrement de créances en est une autre, et Soral a donc aussi raison lorsqu’il déclare que la constitution validera dorénavant une "garantie supplémentaire" exclusivement dédiée aux Créanciers Privés, donc aux Architectes de notre stock de dette, en limitant drastiquement les possibilités de nouveaux flux à venir (déficits) pour notre Etat.

      Ne pas oublier non plus, que la concession de la FED, créée en 1913, est de 99 ans, et que celle-ci se termine donc en 2012 et devra être renégociée de fond en comble avec approbation impérative du Congrès US, je ne serai conséquemment pas surpris dans l’année qui vient de voir de très nombreux jalons ou garanties supplémentaires de ce type fleurir un peu partout au monde.

      Pour votre remarque quant à "l’Etat minimal des libéraux", je pense que celui-ci est de l’ordre du double langage, et qu’il masque en fait un véritable Jacobinisme des marchés financiers, avec pour socle "La démocratie d’opinion et de marché" à déployer partout au monde en décapitant tous les états récalcitrants, tels que le firent nos révolutionnaires en 1793.


  • merci surtout à toi Alain pour ces deux heures d’honnéteté,d’intégrité et de courage,dans mon environnement de geignards laches et délateurs, en fin de journée,c’est comme une bouffée d’oxygene pure et puis, on se sent moins isolé ;

    agir correctement selon son propre sens moral pour paraitre propre devant le "tres haut" et une notion à laquelle j’adère totalement sans pour autant servir de paillasson et en effet le Christ c’e n’est pas bisous bisous(rires) encore merci.

     

  • Chouette entretien une fois encore.

    Mention spéciale à la deuxième partie (la fin) qui, au delà de la cohérence des propos à laquelle on est très habitué, au delà de l’effet comique que Soral sait donner à ses commentaires, révèle un bonhomme honnête et intègre "de A à Z" pour le reprendre, et c’est émouvant (je pensais pas dire ça de Soral un jour).

    M’enfin on va pas chialer comme des puceaux, y’a du boulot à faire !


  • C’est triste mais Soral subit le sort de ceux qui disent la VRAI VERITE que personne n’ose dire, ils terminent par n’avoir QUE DES ENNEMIS !

    Courage !


  • Très bonne interview, beaucoup de contenu. ! J’ai trouvé Alain Soral très touchant à la fin de la deuxième vidéo.


  • #17996

    Mr Soral, malgré de nombreux points ou j’ai encore vaguement l’impression d’être en désaccord avec vous ( j’évolu-e-ais dans milieu de bobo-gauchiste "mais pas trop", forcement ça laisse des traces même si ça n’excuse pas (plus) ma soumission), j’ai une grande admiration pour votre combat et surtout pour la dignité avec laquelle vous le menez.Car c’est bien cela qu’il vous restera quelle que soit l’issue du combat ; et vous serez un des seuls à pouvoir encore y prétendre.

    Merci pour la verve avec laquelle vous vous battez et merci de nous rappeler qu’au fond des médiocres que nous sommes devenus par fatalisme,inertie ou confort(quel que soit l’excuse que l’on se trouve,au final peut importe) il reste encore une part d’insoumission à réveiller.


  • Une des raisons pour lesquelles je m’identifie et admire Soral c’est notamment pour son sens du devoir, sa morale, son abnégation, son honneur, il est effectivement bon et vertueux, à l’instar de ceux qui le combattent et qui toutefois se drapent dans des robes de saints et donnent des leçons à tout le monde, alors qu’ils ne sont, sur le plan objectif, que des merdes et des mécréants.
    Je considère donc Alain Soral comme l’un des derniers êtres humains me ressemblant face auquel je m’identifie, et il me permet, par effet miroir, de sortir d’une certaine solitude et amertume, moi qui sinon n’est entouré au quotidien que de cadavres ambulants, de mort-vivants.
    Comme il le dit lui-même, ce sont ces principes là qui font qu’on le respecte. Encore merci et vivement le prochain entretien.

     

  • Je ne suis pas prophéte non plus . Je cite Soral :

    "Ayez dans vos argumentation un niveau de cohérence, de sérieux par rapport au texte qui soit au niveau du travail que j’ai fait "

    Alain Soral dit que Judaisme égal sionisme. Ce faisant il met l’ancien testament au niveau du talmud . Qu’il dise que le judaisme contemporain est du sionisme , je dit oui . Cela engage les rabbins actuels et la juiverie actuel . Mais qu’il dise que Jérémie ou Ezekiel ont des écrits racialiste , NON . Comme il le dit lui meme , dans l’ancien il y a tout et son contraire, mais jamais il est écrit que les goys n’ont pas d’âmes . Encouragez son peuple, n’est ce pas ce que fait Soral aujourd’hui en cherchant à faire sortir la France de son esclavage ? Comme faisait Esaie en son temps .

    Si vous me censurez sur un message comme celui là, j’abandonne . Ce n’est plus moi le coupable . Je suis sur sa ligne .

     

    • Oui, oui..... d’ ailleurs assez peu de gens prennent le temps de lire les textes religieux, au moins les trois grands que sont l’ ancien testament, le nouveau et le coran, avant d’ en parler et d’ y adhérer. C’ est un peu mon "jeu" actuel avec les personnes que je rencontre qui se revendiquent de telle ou telle confession. L’ un me dit : "je suis musulman", "je suis juif" ou "je suis catholique" et quand je lui demande si il a lu les textes sacrés se référant à sa religion, neuf fois sur dix la réponse est non. Alors j’ affirme qu’ il est ridicule de se revendiquer d’ une religion sans avoir lu "la base" de celle-ci, surtout qu’ aujourd’ hui c’ est à la portée de tout le monde. C’ est un peu comme les marxistes qui n’ ont jamais lu plus de dix lignes de citations de Marx, c’ est complétement con et très moutonnier comme comportement.
      Donc, si chacun veut comprendre ce que dis Soral sur l’ ancien testament, il faut le lire et se faire son propre avis sur la question de la relation talmud/torah.


  • C’est drôle, j’ai regardé "Spartacus" quelques semaines avant l’entretien et j’ai eu la même remarque qu’Alain. J’ai visité Chambord où je suis tombé devant un buste du Chevalier Bayard, même réflexion.
    Il y a des voies qu’on emprunte sans même savoir qu’elles existent. On ne s’en aperçoit qu’en se retournant après coup.


  • Le passage qui me semble le plus intéressant dans cette interview se trouve dans la deuxième partie au moment où Alain Soral nous expose sa vision du sacré et de ce que serait une foi sincère qui se définit par la prise de conscience de la relation intime qui unit tout être aux forces cosmiques, quelqu’ il soit et où qu’ il soit, sans avoir besoin de textes référant qui sont trop souvent des instruments politiques interprétables à l’ infini, dans le but de manipuler les peuples par des concepts adaptables en toutes circonstances.

    C’ est très très très alchimique comme approche !!! Au sens philosophique, car bien avant la transmutation des métaux en or, l’ alchimie est une quête spirituelle qui vise à transformer l’ être pour obtenir une meilleure compréhension de la nature afin de percer, au moins en partie, les secrets de la création en dépassant le premier rideau de réalité qui s’ offre à nous.

    Ce qui est amusant c’ est que la symbolique maçonnique est directement inspirée de l’ alchimie et de la philosophie hermétique (de Hermès Trismégiste) : L’ idée de lumière, le triangle, le rond et le carré issus de la géométrie pythagoricienne, les références à l’ Egypte, les fables d’ Esope...etc. Bien sûr et malheureusement, il y a bien longtemps que la maçonnerie ne représente plus cette noble quête spirituelle, du moins en majorité, d’ autant plus que contrairement aux Rosicruciens, les franc-maçons n’ ont gardé que le "côté pensée" et ont évincé le travail physique.

    Question s’ adressant à Monsieur Soral : Cette reflexion vous vient-elle de la consultation de quelque ouvrage alchimique ?

    Je demande cela, car j’ ai fait, bien qu’ étant votre cadet de plus de 20 ans, le même cheminement concernant la foi et la spiritualité que vous et c’ est la "philosophie alchimique" qui me semble correspondre le mieux à cette démarche intellectuelle.

    Pour interpeller et faire réfléchir gentiment les catholiques puisque l’ alchimie a toujours été, officiellement du moins, qualifiée d’ hérétique et de païenne, je tiens à signaler que de nombreuses cathédrales sont littéralement "truffées" de symboles et de rébus alchimiques bien païens comme il faut ; Chartres, Mont Saint-Michel (le guide des alchimistes !), Rocamadour.

    Pour finir, savez-vous que lorsque vous faîtes le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, vous réalisez en fait un voyage qui a autant attrait à l’ alchimie qu’ à la religion catholique ? C’ est ballot quand même..... bande de païens hérétiques !


  • Merci. Merci infiniment Alain Soral pour cette bouffée d’espoir. J’étais fatigué mais impossible de décrocher de cette vidéo jusqu’à la fin.

    Il faut vraiment que je trouve le moyen de faire un condensé de certains passages, afin de les rendre accessibles aux personnes qui pourraient être sensible à cette ... sagesse(?), mais qui ne regarderont jamais une vidéo de 2h d’une personne dont ils pensent que du mauvais à force de désinformation. Certains passages seraient capable d’éveiller des consciences, et même si n’est que temporaire le temps de retourner à ses soucis quotidiens et le programme tv du soir, ca mijoterais dans les esprit. Exactement comme le fait ce système pervers, mais dans le bon sens.

    L’espoir fait vivre ... Si on reste pas un peu optimiste, autant laisser tomber !

    Bonne continuation dans ce noble combat.


  • Avec tout le respect que je dois à Franck ABED

    Comme dans sa précédente interview avec Alain SORAL, il fait preuve d’un manque d’impartialité assez flagrant, en tant qu’intervieweur !(il est là pour interroger, pas pour donner son opinion, il a un site web pour ça) Alain SORAL le lui rend parfaitement.
    Si Franck ABED souhaite confronter ses "idées" face à celles d’Alain SORAL, il peut parfaitement le lui demander, et organiser un débat...
    Il faut choisir entre poser les questions ou donner son point de vue.
    Franck ABED voudrait "poser les questions et corriger certaines réponses d’Alain SORAL".
    Il ne choisit pas n’importe qui.. !! Un peu arriviste...

    Sinon ça reste une énième intervention riche et chevaleresque d’Alain SORAL...

     

    • Je crois que Franck Abed ne veut pas lui faire du prosélytisme mais juste le poussé à nous sortir des analyses pertinantes.


    • #18875
      le 30/05/2011 par Quelqu’un qui a dû faire des interviews pour raisons professionnelle
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Chacun à son avis, c’est idées. Franck Abed n’est pas un journaliste (et c’est tant mieux), il fait des interviews où il donne souvent son avis, c’est ça façon de faire, il est comme il est. Je dirais même que c’est très bien que la personne qui pose des questions ne cache pas hypocritement ce qu’il pense. Puis au moins, on sais ce qu’il a derrière la tête quand il pose une question, bref, Franck Abed est franc (en Français patriote, bref, Franck : franc Français ;-)).
      Un débat, c’est autre chose, ici, Alain Soral reste la personne au centre de l’attention, même si Franck Abed est plus présent que ce que serait un journaliste pseudo-objectif de merde.


  • Merci Mr Soral, encore une vidéo passionnante (les commentaires sur DSK sont marrant quand on sait ce qui arrive 3-4 jours après ^^). Parmi toutes les choses qu’apportent vos vidéos et vos écrits, ce pourquoi je vous suis le plus reconnaissant c’est d’avoir provoquer un éveil dans tellement de domaine, politiques, sociologique, religieux et j’en passe. Si je ne suis pas forcement toujours d’accord, vous m’avez donner le gout de réfléchir à ce qui est supposé aller de soit dans notre société, et pour ça milles fois merci. J’avais voté Sarko juste après mes 18 ans, parce qu’il parlait bien, si si.

    Merci à FA, il fait des interviews très intéressants.


  • Alain, merci infiniment !


  • Respect Monsieur Soral, cette vidéo redonne l’envi de se battre !!! j’ai découvert votre association il y-a peu de temps et franchement CHAPEAU !
    Mes respect a vous et au membre de votre association.


  • Je vais peut-être poser une question conne mais de qui parle t-il clairement quand il dit à chaque fois : "ceux dont je n’est pas le droit de citer" ?

     

    • Il parle des J**fs, ou plutôt des sionistes, mais bon selon lui là différence n’est pas si pertinente ou alors l’un implique l’autre sans quoi cette forme de judaïcité serait marginal ou atypique.


  • Pour moi c’est le meilleur Soral que j’ai jamais entendu. Vraiment un cours magistral, franc, honnete, sincère, et quelle virtuosité dans la maitrise des concepts !
    Ce type est vraiment comme un phare dans la tempete de notre monde décadent. Attention, je ne l’idolatre pas : c’est justement son humilité, son humanité et sa rigueur intellectuelle, en plus de son courage qui me fait me sentir proche de lui.
    Mourir les armes à la main sur le champ de bataille pour finir au Walhalla, suivre l’exemple de Spartacus l’esclave révolté, de Jésus Christ mort en martyre, du chevalier Bayart, français sans peur et chrétien sans reproche, autant de modèles avec lesquels j’adhère à 1000 %.
    Mes ancetres viennent d’un village dont la devise en patois était "pluto et po que vola", qui signifie "plutot etre pauvre que valet". J’en fait ma devise personnelle.

     

    • #18038

      Son humilité ? Tu plaisantes...
      Mais ça fait partie de son charme ! Les faux modestes qui n’attendent qu’une chose, qu’on leur cire les pompes, y’a rien de pire.
      Quand un mec a du talent ou est au-dessus de la mêlée et qu’il le dit haut et fort, j’adore ça (si c’est vrai évidemment) car c’est tout à fait moi.


    • Tout à fait d’accord, Alain Soral a les moyens de ses prétentions, je trouve ça donc normal qu’il se permette d’être parfois arrogant pour certains.
      C’est toute la différence entre BHL et Soral...le talent


    • Absolument d’accord
      ces 2 heures d’entretient s’ecoutent sans probleme.
      Soral est un grand. il arrive a discuter de tout un eventail de sujets extrement serieux avec une maitrise et une coherence totale, le tout enrober de bonnes petites phrases a l’humour populaire et decapant ... un regal !
      bravo a Alain pour ce combat qu’il mene. merci de partager ses points de vue et ses references.
      je me sens beaucoup plus eveille a ce qui se passe dans le monde depuis que j’ai eu la chance de tomber sur ses videos.
      merci aussi a Franck Abed qui est un intervieweur de qualite et qui sait poser les bonnes questions qui font parler ses interlocuteurs. Je l’aime moins lorsqu’il est lui meme interroge.
      vraiment on a la le meilleurs entretient de Soral. Bravo


  • #18016
    le 26/05/2011 par La résistance des Carnutes
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Le parcours de Vie de M. Alain Soral prend une tournure biblique, ou du moins mystique.
    Le signe évident est la trahison, le dénigrement, la délation, les faux-amis intéressés par la renommée, les cupides.
    Les insultes de nos ennemis sont des louanges.
    Les forces démoniaques ne supportent pas les êtres libres et vrais, c’est pourquoi ils menacent.
    Ce qui est blessant, c’est de les voir "en action" dans l’entourage.
    Un banquier avisé disait, "si tu cherches ton ennemi, regarde juste à coté de toi".
    Alain Soral est un homme de Coeur, la Raison son instrument, les autres, aux ambitions personnelles inavouées, sont prédestinés aux fléaux des 7 péchés capitaux.


  • Elle est énorme cette vidéo, "6 musclors en slibard" ! il m’a tué !


  • Peu importe les défauts de Soral ce mec reste un exemple pour moi bravo Alain il y en a peu de ton espèce .


  • Je n’ai pas eu l’impression que "refaire la France" était censé faire de l’ombre à "Comprendre l’Empire".
    L’un des bouquins présente une certaine vision de l’histoire, l’autre un programme politique plus ou moins avorté. Je les ai trouvés complémentaires, sans pour autant y voir de malice.

    Mais j’avoue avoir acheté refaire la France pour mieux passer le temps avant la sortie de comprendre l’empire ! Et c’est ce dernier que j’aime à offrir à mon entourage et dont je discute avec des inconnus (jusque dans les trains et les files d’attente de supermarchés, c’est dingue l’impact de ce bouquin !).


  • #18034
    le 26/05/2011 par Nico-Nyme (ancien)
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    Alain Soral a tout à fait raison pour Benoît XVI ; j’ai d’ailleurs bu du petit lait lorsqu’il a parlé de la vidéo avec le numéro d’équilibrisme avec les musclors à poils (mais il y en a bien d’autres, dans le genre... sur http://benedictxvi.tv/ ...).
    Quant à la Chapelle Sixtine, feu-Monseigneur Lefebvre disait lui-même, comme on peut le lire dans "Ils l’ont découronné", que les peintures sont certes une réussite artistique, MAIS une résurgence du paganisme avec des corps nus assez peu propices à la prière... .

    Je m’étonne que Franck Abed n’ait pas eu l’air d’accord là-dessus... .

     

    • Alors moi, j’était mort de rire aussi quand il nous à parlé des acrobates en slip dans l’église, et en émitant le pape qui s’appuye sur sa crosse pour mieux mâter les acrobates ahhahahahah, concernant Franck Abed, il pose des questions c’est pas à lui de répondre.


    • #18037
      le 26/05/2011 par Gare Gant Tua l’Ogre
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Lors de l’établissement du canon Catholique et de son église centralisée, la Chrétienté a recyclé de très nombreux Dieux Païens qui sont devenus, une fois rebaptisés, des Saints de l’Eglise officielle.

      Même si l’Eglise Catholique est en évident déclin en Europe occidentale, elle fait un véritable malheur et se trouve toujours en constante progression tant en Asie, Afrique qu’Amérique du Sud.

      De ce point de vue là, ce formidable directeur commercial et marketing qu’est Benoît XVI, atteint tous ses objectifs en terme de rendement et d’afflux de nouveaux croyants.


    • @Gare Gant Tua l’Ogre
      Pour ce qui est de la progression du catholicisme en Afrique je ne suis pas d’accord avec toi. Je me rends régulièrement en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années et là bas on peut voir de plus en plus d’églises des chrétiens évangélistes d’inspiration étasunienne comme les chrétiens du renouveau. Ces "églises" qui prospèrent à un rythme effréné le font au détriment des autres plus traditionnelles et n’ont que très peu à voir avec l’esprit catholique car exaltent à un individualisme quasi maçonnique. Un des trucs qui m’a marqué c’est que quand le prêcheur crie plusieurs fois "le nom de Jésus", les gens accourent pour jeter des billets de banque à ses pieds. De mon point de vue ces pratiques peuvent s’apparenter à un concept de Banque-Église où pour avoir une vie meilleure on donne des sous au temple dans l’espoir qu’il le rende avec intérêt.


    • #18097
      le 26/05/2011 par Gare Gant Tua l’Ogre
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Quelques Chiffres et indices de progression Officiels publiés en 2008 :

      Les Catholiques dans le monde et en Afrique : Population mondiale : 7 milliards d’individus

      Chrétiens : 1,943 milliard soit 32.8 % de la population mondiale, dont :
      - Catholiques : 1,026 milliard, soit 17,3 %,
      - Protestants : 316,445, millions, soit 5,3 %
      - Orthodoxes : 213,743 millions soit 3,6 %
      - Anglicans : 63,748 millions, soit 1,1 %
      - Autres chrétiens : 373,832 millions, soit 6,3 %

      Islam : 1,165 milliards soit 19,6 %
      - Religions dites tribales : 248,565 millions, soit 4,2 %

      Population africaine : environ 820 millions d’individus Chrétiens : dont :
      - Catholiques : 137,4 millions
      - Protestants : 87,190 millions
      - Orthodoxes : 33,660 millions
      - Anglicans : 20,551 millions
      - Autres Chrétiens (Catholiques Non-Romains, Protestants marginaux et adeptes des Églises Africaines) : 74,853 millions

      Islam : 315 millions

      Religions animistes : 97,200 millions

      Entre 1978 et 2002, par rapport à la population totale de ce continent, c’est en Afrique que le catholicisme a le plus progressé : de 12,4 % de catholiques à 16,6 %. En valeur absolue, leur nombre en Afrique est passé de 54,7 millions en 1978 à 137,4 millions en 2002 (+ 151 % !!!).

      Le pays d`Afrique comptant la plus forte proportion de catholiques dans la population est la Guinée-Equatoriale, mais en chiffres absolus, le Nigeria arrive largement en tête avec quelques vingt millions de fidèles.


  • Merci à ALAIN SORAL pour sa lutte et ses explications claires :
    Pour émettre une idée concernant le manque de communication entre les gens pour diffuser le méssage de E&R et de Soral, pourquoi ne pas éditer des T shirts avec le titre de "comprendre l’empire" inscrit dessus afin peut-être de déclencher des discussions entre les gens (surtout l’été arrivant et les manches courtes se montrant sur les pavés et sur les plages, dans les discothèques et dans les bars...)
    Bien à vous,
    Force et courage


  • Un grand merci et tout mon soutien à toi cher Alain !!!
    Je suis catholique et malheureusement, je crois que pour éradiquer drastiquement le bisounoursime des cathos, ils faut qu’ils se coltinent à ce qu’est la vie réellement c’est à dire : un combat ! La tiédeur, l’opulence sont mortifères, et les paroisses , pitoyables fanfaronnades en sont la preuve. Pour bien connaitre le quotidien des paroisses, je peux vous dire que cela n’a absolument plus rien à voir avec le message du Christ. Beaucoup de Saints, de Saintes qui ont donné leur vie pour montrer qu’ils avaient la foi jusque dans la moelle de leurs os et qui étaient "tout amour", doivent se retourner dans leur tombe. Allez à la messe : impossible de faire la différence entre les piliers de l’église et les gens. Aucune entente fraternelle, encore moins que chez les païens. Les gens viennent au "distributeur automatique d’hosties". Lisez Saint-Paul et vous verrez ce qu’est normalement une communauté chrétienne dont Jésus dit qu’elle n’est rien de moins que le Corps du Christ ! Tant qu’on sera chrétien comme on est philatéliste, amateur de foot, de cinéma ou comme tant et tant d’activités, on distillera du jus de chaussette dans l’Eglise.
    A un moment de ma vie, ma foi fût pour moi une question de vie ou de mort, une question de continuer ou de ne pas continuer A VIVRE. Tout ça pour dire que croire en Jésus et vouloir le suivre le moins mal possible concerne mes tripes chaque jour. Si vous saviez les portes que l’on m’a claquées au nez dans l’Eglise, ce qui est censé être "chez moi" pour avoir dit qu’il serait tant de passer aux choses sérieuses ! Je ne peux plus pratiquer ma foi. La cause : écoeurement, nausée !

    Encore merci Alain et surtout : continue, courage !!!

    Amitiés à vous tous

    Anne


  • Je le savais Mr Soral ! Je me doutais de quelque chose en écoutant votre franc-parler.
    Je suis régulièrement votre travail, je ne vous connais que depuis très récemment.
    Vous êtes le vrai punk en voie de disparition.
    Avouez que le mouvement punk était plus crédible en tant que mouvement contestataire que les pseudo rebelles d’aujourd’hui représentés par tous ces mecs en survet ...
    Votre passion me rappelle ce jeune gars en perfecto, qui dans les années 80, était monté au créneau avec Mitterrand sur un plateau télé.
    Merci

     

  • #18056

    Un mot pour résumer cet entretien qui peut s’appliquer à l’homme tout autant qu’à son brillant travail : MAGISTRAL
    Franck ABED que j’apprécie par ailleurs, n’est qu’un puceron à côté...
    SORAL le chevalier des temps moderne


  • Tres interessant et encore une fois, Alain Soral parle clair, simple et precis. Quel contraste si on compare avec nos politiciens et intellectuels officiels qui parlent pour ne rien dire. Sa vision du monde, ses critiques font du bien a l’esprit et aident a la resistance contre l’oligarchie mondialiste. J’espere qu’Alain aura l’opportunite de debattre a nouveau avec de jeunes politiciens (comme lors du debat organise par OTVQTV) afin de bien montrer leurs contradicitons (gauche bobo et droite internationale d’affaire). A quand une discussion/debat entre Alain Soral et Emmanuel Todd ??


  • A mon sens, de loin la meilleure vidéo qu’il ait faite. Les 15 dernières minutes de la vidéo sont à écouter absolument.
    - Tant que je je suis dans le combat je vis ; ne pas baisser son froc malgré la pression- voilà le mot de la fin.
    Monsieur Soral est un vrai Guerrier au sens noble du terme.


  • merci M.Soral !

    A ceux qui vous en voudront pour vos propos sur le pape, je rappellerais simplement que le mot "Eglise" (tel qu’il est utilisé dans les Evangiles) vient du latin ecclesĭa qui lui vient du grec ancien ἐκκλησία, e̍klésía ou en français « assemblée ».

    L’étymologie même du mot Eglise nous montre que faire reposer le divin sur un homme va déjà dans une direction opposée des fondements chrétiens, car on ne peut représenter l’Eglise que par l’ensemble de ses croyants et non pas par une seule personne.

    D’obédience orthodoxe, j’aimerais qu’on arrête de penser la chrétienté UNIQUEMENT par le catholicisme et le protestantisme, et pourquoi pas entendre l’avis de M.Soral sur ce thème qu’est l’orthodoxie.


  • #18068
    le 26/05/2011 par Jean Aymar Detouceycons
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    PONT DE VUE d’Alexandre Soljénitsyne,

    Le Déclin du Courage. Discours de Harvard, 1978

    « Le déclin du courage est peut-être ce qui frappe le plus un regard étranger dans l’Occident d’aujourd’hui. Le courage civique a déserté non seulement le monde occidental dans son ensemble, mais même chacun des pays qui le composent, chacun de ses gouvernements, chacun de ses partis, ainsi que, bien entendu, l’Organisation des Nations Unies. Ce déclin du courage est particulièrement sensible dans la couche dirigeante et dans la couche intellectuelle dominante, d’où l’impression que le courage a déserté la société tout entière.
    Bien sûr, il y a encore beaucoup de courage individuel, mais ce ne sont pas ces gens-là qui donnent sa direction à la vie de la société. Les fonctionnaires politiques et intellectuels manifestent ce déclin, cette faiblesse, cette irrésolution dans leurs actes, dans leurs discours, et plus encore dans les considérations théoriques qu’ils fournissent complaisamment pour prouver que cette manière d’agir, qui fonde la politique d’un État sur la lâcheté et la servilité, est pragmatique, rationnelle et justifiée, à quelque hauteur intellectuelle et même morale qu’on se place. Ce déclin du courage, qui semble aller ici ou là jusqu’à la perte de toute trace de virilité, se trouve souligné avec une ironie particulière dans les cas où les mêmes fonctionnaires sont pris d’un accès subit de vaillance et d’intransigeance – à l’égard de gouvernements sans force, de pays faibles que personne ne soutient ou de courants condamnés par tous et manifestement hors d’état de rendre un seul coup. Alors que leur langue sèche et que leurs mains se paralysent face aux gouvernements puissants et aux forces menaçantes, face aux agresseurs et à l’Internationale de la terreur.

    Faut-il rappeler que le déclin du courage a toujours été considéré comme le signe avant-coureur de la fin ? »
    Source : - Jérôme Deseille
    http://club-acacia.over-blog.com/ar...

     

    • Le déclin du courage est bien une des caractéristique du monde occidental si évidente que l’on peut en être témoin au quotidien. Ceci est le fruit d’une stratégie castratrice de la société. Castrer les masses afin de diminuer sa pugnacité. Comme l’a très bien expliqué Michéa c’est l’aboutissement logique de l’idéologie libérale qui abolie toute transcendance et fait de la préservation de sa propre vie et de son intégrité physique une valeur fondamentale et prioritaire. Il n’y plus d’héroïsme, ni d’honneur, ni de grand combat... la seule valeur qui compte est sa petite vie.
      En France l’interdiction du duel a marqué le début d’un lent mais certain étiolement du courage et de l’honneur. Maintenant nous en sommes arrivé au stade où 2 ou 3 trous du du cul de 15 ou 16 ans non armés peuvent semer la terreur dans un train bondé de plusieurs centaines de passagers. Je n’exagère pas, je me rappelle cette information rapportée par les médias il y a quelques années où 3 mineurs avaient semé la terreur dans un train bondé. Amusez vous à distribuer des claques au hasard, à cracher dans la gueule de passagers dans un train bondé en Russie ou en Chine, en moins de 5 minutes chrono vous vous retrouvez éjecté du train en marche et personne ne viendra pleurer sur votre carcasse retrouvée sans vie !


  • Maître Quenellier ! ahaha tout bon


  • J’apprécie particulièrement ici le discours par rapport à la foi et l ’église, le fait de ne placer aucun dogme religieux temporel entre entre soit et Dieu afin de n’avoir à rendre de compte qu’a Dieu à travers notre conscience, individuellement. C’est l’attitude la plus honorable et la position qui permet de ne pas tomber dans le calcul et la stratégie et donc, de rester au plus près de la vérité.

     

    • Deviens protestant...


    • Effectivement, la posture d’Alain Soral sur cette question est celle du protestantisme. J’avais voulu le relever dans un message précédent mais il semblerait que, bien que très respectueux quant à la forme, il n’a pas eu l’heur de plaire aux modérateurs.

      En tout cas, que cela plaise ou non, il est assez singulier de rejeter les Traditions exégétiques plurimillénaires du catholicisme et de l’islam au nom des seuls véritables penseurs traditionalistes que seraient les très contemporains Guénon et Evola.


    • #18525

      Soral devient beaucoup plus faible dès qu’il s’agit de parler de religion, ce qui est bien normal compte tenu de son parcours mais alors mieux vaut éviter les réponses par trop affirmative. Pour ceux que ça intéresse :

      http://www.la-question.net/archive/...


    • Je vous signale que le discours de Soral est l’antithèse du protestantisme qui accorde beaucoup trop de place à l’ancien testament et à la lecture des textes. Du point de vue strictement religieux il se rapproche plus des vrais mystiques catholiques ou mieux orthodoxes que des protestants.


    • @ ank : Faire du recours à l’ancien testament le principe quintessentiel du protestantisme revient à prendre la conséquence pour la cause. Ce qui fonde véritablement l’opposition entre les protestants et les catholiques (et les orthodoxes) est la place accordée à la Tradition et, partant, au Magistère. Pour les catholiques et les orthodoxes, l’Écriture n’est pas tout, elle n’est qu’un des produits d’une Tradition transmise sans interruption par les apôtres et leurs successeurs, et doit être interprétée à la lumière de cette Tradition. Le Magistère de l’Église est le garant de cette Tradition et le seul habilité à interpréter l’Écriture. Les protestants, quant à eux, estiment qu’il est du droit de quiconque d’interpréter l’Écriture directement selon sa propre compréhension, et ils rejettent l’autorité du Magistère. Lorsqu’Alain Soral rétorque à Frank Abed qu’il s’en fiche du sens que l’Église a donné à la fin des temps et propose sa propre interprétation, il s’inscrit dans une posture authentiquement protestante. Ce faisant, il parvient d’ailleurs à la même conclusion qu’eux, car les protestants sont les premiers dans l’histoire à avoir compris que la prostituée de Babylone faisait référence à l’Église catholique. L’importance accordée par les protestants à l’ancien testament n’est qu’une conséquence de cette posture initiale : en rejetant la Tradition et en se limitant aux textes, ils se sont retrouvés avec une religion extrêmement appauvrie. Il a donc fallu chercher dans l’ancien Testament le matériel permettant d’enrichir le contenu trop limité du nouveau Testament.


    • @ ank (suite) : Par ailleurs, qualifier les protestants de vétérotestamentaires peut se comprendre si l’on se place du point de vue des catholiques (qui voient le protestantisme comme un retour à l’ancien testament), mais dans l’absolu pour quelqu’un d’extérieur au christianisme, comme un musulman (que je suis), un juif ou un athée, ce qualificatif doit être fortement nuancé :
      1) Tous les protestants, sans exception, affirment la primauté du nouveau Testament sur l’ancien.
      2) Les églises protestantes sont diverses et variées. Selon Diarmaid MacCulloch (professeur d’histoire du christianisme à l’université d’Oxford) il y a actuellement plus de 30 000 églises chrétiennes, la grande majorité desquelles sont protestantes. Parmi ces églises protestantes, il est quasiment impossible d’en trouver deux ayant la même doctrine, et l’importance qu’elles accordent à l’ancien testament varie grandement.
      3) Quiconque est familier avec les écrits catholiques, les catéchismes officiels, les encycliques, les textes des docteurs de l’Église comme Augustin d’Hippone ou Thomas d’Aquin, sait qu’on y trouve citées presque autant de paroles de l’ancien Testament que du nouveau. Les catholiques ont donc eux aussi fortement recours à l’ancien Testament (y compris aux livres d’Isaïe et d’Ezéchiel), mais le comprennent conformément à l’interprétation du Magistère.


    • @ Vent Couvert : Ce texte résume bien la position de l’Église, même si la réduction de la pensée guénonienne au gnosticisme me semble assez discutable. A tout le moins, ce genre d’affirmations péremptoires auraient méritées d’être étayées et démontrées. Je n’ai pas connaissance que les gnostiques ancestraux aient professé une quelconque validité universelle des religions, sans parler du fait que la théodicée de René Guénon, malgré tous ses défauts, semble exempte de tout dualisme. Son œcuménisme pérennialiste était plus probablement d’inspiration maçonnique.


  • la 2éme partie.... trés bon passage sur le sacré, et sur les coups de vices ,les tournages de pantalons.. c’est clair que ces mecs ne sont pas dans une vision du sacré , mais dans une vision matérialiste bouquiniste... faut qu’ils réparent leurs antennes et arrétent de chercher avec un détecteur de métaux, car ce n’est pas vraimment le but.. si vous voyez ou ça méne , humainement. merci à soral pour sa démarche sincére , enthousiaste (dans le tout) .


  • Une analyse brillante de Soral comme d’habitude avec une virtuosité dans la parole qui donne presque le tournis ( autant d’idées débités à la minute c’est puissant ).
    Par contre, je suis curieux que Frank Abed n’est pas rebondi lorsqu’il parle de la non-attaque des musulmans vis à vis des chrétiens, certes les musulmans ne vampirisent pas les medias pour instaurer une propagande anti-chrétienne, mais les agressions, meurtres ou viols de Coptes en Egypte par exemple sont bel et bien reels, même si elle n’est pas le fait de la société musulmane dans son ensemble. La logique E&R pousse-t-elle à faire l’impasse sur certaines vérités ?

     

    • Bonjour Julien,

      Le fait que ni Alain Soarl ni Franck Abed ne crachent pas sur l’Islam ne veut pas dire qu’ils font l’impasse sur certaines "verités" comme vous dites mais est dû à mon avis à deux raisons : que tous les deux ont deux qualités qui font défaut à beaucoup d’autres : l’intelligence et l’intégrité . D’ailleurs moi musulman pratiquant je suis un incoditionnel de ER et du Site Ripoublique.

      Concernant les meurtres et les ""viols" des coptes en égypte , ça fait partie de la stratégie de l’empire en mandatant les racailles des deux bords... sinon les musulmans et chrétiens egyptiens ont toujours vécu ensemble dans une parfaite symbiose.

      Savez vous Monsieur Julien qu’en Egypte il y même des ""Islamistes Chrétiens" ouiiii vous avez bien lu , le parti des Frères Mulmans qui vient d’être crée après la révolution compte parmis ses membres fondateurs beaucoup de Chrétiens et d’ailleurs le vice président du parti des Frères Musulmans est un CHRETIEN : Il s’agit de Monsieur Rafic Habib mais bien sûr ne comptez pas sur David Pujadas pour qu’il vous le dise au journal de 20h


    • Le portrait que tu dresse sur les relations chrétiens/musulmans en Egypte me parait idyllique... Et je pense pas que les sionistes aient reellement besoin de mandater une haine millénaire des musulmans envers les chrétiens ( l’inverse existe aussi ) pour asseoir leur domination. Ils ont finalement bon dos les sionistes... Peut-on seulement concevoir que dans certains pays musulmans la vie des chrétiens est particulièrement difficile ? La récente condamnation à mort d’une chrétienne au Pakistan pour blasphème est assez éloquente. Et je n’appelle pas ça "cracher sur l’islam", c’est une constatation. On peut décortiquer le talmud et trouver des horreurs, idem sur le Coran ( même si je te l’accorde, les médias s’en chargent très bien et ce n’était pas le but de mon post ).


    • on prend toujours exemple sur la pakistan, pays particulierement arrieré et chouchou de washington (comme les saoudiens), soit dit en passant,
      mais jamais sur les philippines, ou la thailande,
      la bas les minorités musulmanes sont particulierement maltraitees, vraiment tres tres tres mal traitees

      idem dans une grande partie su territoire indien, chinois et russe

      a bon entendeur !


    • Julien, ne te rends-tu pas compte que les tensions entre musulmans et coptes en Egypte ont été augmentées par l’Empire, qui y applique son traditionnel diviser pour reigner. Pose toi la question, d’où te viennent les informations concernant ces tensions. Je ne veux pas dire qu’il n’y a pas de problèmes et que "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", mais les rapports entre les Coptes et la population musulmane est loin d’être de l’ordre de l’affrontement permanent. J’ai visité personnellement une église Copte en 1998 à Louxor (bien loin du circuit touristique habituel) et ce qui nous avez frappé à l’époque c’était l’interaction avec les Musulmans. Environ la moitié des personnes présente durant l’office étaient des Musulmans, ils suivaient avec respect les prêches et les prières même s’ils ne les répetaient pas. L’église Copte avait une annexe humanitaire et la plupart des aides/employés étaient Musulman. Ça nous avait assez impressionné et c’est pourquoi je n’ai aucun mal à croire les sources alternatives, qui disaient que des Musulmans protègeaient les églises lors des manifestations en début d’année.


    • J’ai bien conscience que la lutte chrétiens/musulmans profite à l’empire, c’est la stratégie du choc des civilisations, pas la peine d’y revenir dessus. Peut-on autant dédouaner les responsables de massacres de chrétiens au Pakistan, en Egypte, du statut de dhimmis dans le reste des pays musulmans ? Tous ne traitent pas leur ressortissants chrétiens de la même façon, comme par exemple en Iran ou un juif est mieux traité qu’un sunnite, mais il y a des faits et les ignorer ne me semble pas la bonne tactique pour amener les deux camps à dialoguer. Tant que les deux partis n’assumeront pas leur propre responsabilité, difficile d’accorder beaucoup de crédibilité quant à une hypothétique alliance pour combattre un ennemi commun.


    • Cher Julien,
      Je vous conseil si vous ne le connaissiez pas le site de Thierry Meyssan "réseau Voltaire" en ce qui concerne les relations coptes et musulmans en Egypte et la cause des instrumentalisations des deux pour se foutre sur la gueule. Pour le cas de la chrétienne au Pakistan, je demande a voir comme pour Saniyé en Iran soit disant condamné à la lapidation pour adultère dans les médias dominant alors que Dieudo a fait un travail de journaliste et a démontré qu’il n’y a plus de lapidation en Iran et que c’était pour meurtres qu’elle été condamné.
      Les tensions sont montés en épingle dans le monde et en France, oui les tension existes entres indiens d’Amazonie et paysans bresilens... En vois tu un entrefilé a chaque JT ? Non car elle n’a pas trop d’utilité en France, par contre des infos sur les coptes et les Pakis c’est régulier, pourquoi ? ton epicier du coin te pose tant de problème que ça. J’espère t’avoir aidé car pour moi un quenelle te tournais autour


  • Une intervention d’Alain Soral qui me restera certainement longtemps en mémoire


  • #18100

    2 heures de fraicheur dans la chaleur étouffante de notre désert quotidien

    Superbe...


  • encore une jolie entrevue ... Le combat sera long et semé d embuches, tiens bon et courage SORAL !


  • Concernant la seconde partie dans laquelle Soral parle des relations "tendues" entre certains présidents et les banquiers, cette phrase de De Gaulle dans ses Mémoires je crois :"Mon seul adversaire, celui de la France, n’a jamais cessé d’être l’Argent."
    Quand on pense à ce qu’il a vécu, deux guerres mondiales comme combattant par exemple, ça en dit long...


  • #18111

    Merci à Alain Soral pour autant d’honnêteté, de franc parler et de courage, notamment en fin de 2eme partie ou il se livre sur son expérience de vie qui serait presque émouvante tellement ce qu’il dit semble honnête et droit. Même si je ne partage pas tous ces points de vue et même si son caractère heurte parfois, je suis heureux de partager bon nombre de valeurs morales avec lui.


  • A alain Soral :
    Vidéo d’une très rare qualité et sur un sujet qui n’est toujours abordé que de biais, là c’est de front ! Bravo Alain c’est ta meilleure vidéo. Sois tranquille, Jésus te regarde et il sourit. Il serait temps quand même à présent que tu étudies sérieusement la bible car vraiment du haut de mes 22 ans d’étude biblique, l’ancien et le nouveau testament ne s’opposent pas. C’est la Parole de Dieu et je t’invite avec raison et ta raison à écouter ce que le seigneur attend de nous et quels sont ses desseins dans un avenir proche (sur notre génération). Car on ne peux être "en dehors" de ces choses là. Chez les juifs actuels (et apostats) c’est le talmud, tradition d’influence hellénique existant depuis 3 siècles avant JC et que Jésus dénonça (chez les pharisiens, les saducéens et les scribes) qui étouffait la vérité de l’ancien testament. En fait c’est cette tradition talmudique (bien qu’orale à cette époque, elle devint écrite au 2ième siècle de notre ère) qui a assassiné Jésus. Intéresse-toi a ces choses car tu n’es pas loin de la vrai foi et tu y découvriras des trésors cachés (aux orgueilleux). Bonne chance mon ami.

     

    • Alain,
      Je rejoins Christian dans ce qu’il dit !
      Le combat que tu mènes pour la Vérité avec l’honnêteté et la verve qui te caractérise est admirable ! Tu t’impliques, tu te mouilles, tu nous donnes un exemple. A ma mesure là où je suis, j’essaye de faire de même (dur dur) comme d’autres gens de bonne volonté.
      Comme le dis Christian, et bien sûr, ce ne sont que des conseils qui respectent ta liberté souveraine,
      nous chrétiens, qui essayons d’être authentiques, avons éprouvé que pour ce combat qui est plus que "seulement humain", nous devons nous arrimer fermement à Celui qui est le "Chemin, la Vérité et la Vie". C’est un combat qui dépasse nos forces humaines seules et qui amène automatiquement des persécutions quand on est dans le vrai.
      Prends le Christ comme ta force, ton allié, ton ami très cher. Il ne te décevra pas !
      Oui, Jésus te sourit et peut-être te dit-Il "-appuie-toi sur moi"
      Merci pour ton aide précieuse et si courageuse !


  • superbe vidéo ou comme a chaque fois alain soral brille par son érudition qu il met au service de tous heureusement qu il ya internet pour pouvoir offrir une lucarne par laquelle une lumière salvatrice peut encore passer et faire germer je l espère dans les esprits encore structurer non fourvoyer par la dégénérescence ambiante un regain de liberté et d émancipation je suis d Alsace est j aimerais apporter ma pierre a l édifice sachant que E-R n existe pas labas

    un musulman patriote
    adil


  • Pour reprendre une proposition déjà faite plus haut par quelqu’un d’autre, à quand une rencontre entre Soral et Todd. J’ai beaucoup d’estime pour les deux hommes. Un débat ou une rencontre ou chacun d’entre eux deux exposerait ses idée pourrait vraiment donner quelque chose de très pédagogique.

     

  • Bonjour,

    je recommande chaudement la lecture du "Génie de l’occident" de Louis Rougier en complément à "Comprendre l’empire". Dans un texte concis et clair à la manière de Soral, l’auteur retrace la généalogie de la civilisation occidentale.


  • #18222

    Jusqu’où va-t-il monter ?...
    Il taille à grands coups de machette dans la jungle sociale de l’absolu n’importe quoi, et nous ouvre le chemin. Si après ça on reste encore le cul posé, autant s’allonger et mourir.
    Non ! levons-nous et agissons...
    Que chacun trouve ce qu’il a à faire, se prépare à le faire et le fasse. Pas de précipitation mais pas de tergiversation.
    Trouvons, trouvons, que l’acte pur nous serve de brouillon...
    ... ah ! ça y est, j’y suis. L’argent est le nerf de la guerre. Commençons par faire un don, amis de l’Insoumission, cela nous décongestionnera peut-être le bulbe rachidien. Après quoi, les idées viendront sans doute...


  • #18223
    le 26/05/2011 par Kombat_les_Protocoles
    Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

    "Cet ennui mortel aussi qu’on ressent à force de ne côtoyer dans l’Olympe que des salauds, des soumis et des cons" (Comprendre l’Empire, p. 14).
    .
    Encore bravo et merci Alain Soral.
    Dans cette période où tout sécroule, nous avons la chance de pouvoir contempler l’élévation parallèle de 2 hommes, Dieudonné et Alain Soral.
    .
    Soyez rassurés, vous n’êtes pas seuls à vous en prendre plein la tronche par le vomi de l’humanité, chacun à son niveau.
    .
    Et concernant Flash, il est clair que l’anti bloc-note manque gravement...
    .
    @ Jean Aymar Detouceycons
    Sur le déclin du courage :
    .
    A quoi a servi le courage des poilus de 14 ? Pour que leurs fils recommencent 20 ans plus tard ? Et que le fermier ricain ruiné en 29 se fasse trouer la peau sur une plage normande afin de sauver les bénéfices de la FED ?
    Pour qu’aujourd’hui Botul-HL et des crétins sodomites crachent sur la mémoire de nos grand-pères qui ont combattu Barbie ?
    .
    Mais aujourd’hui, si chacun à son niveau peut mettre sa petite quenelle de 1 millimètre, multiplié par x dizaines de milliers...


  • La supposée arrogance de Soral ne dérange que ceux déficients en testostérone.
    Soral est talentueux, il ne va pas faire le faux modeste pour éviter d’heurter la sensibilité des chochottes. De plus face à cette marée de dégénérés passant leur vie à l’avilir, à le dégrader...un peu d’arrogance permet de rééquilibrer les choses.
    De plus Soral est un provocateur, plus on lui reprochera d’être arrogant plus il fera de la surenchère.

    Pour en revenir au contenu de cet entretien j’ai été particulièrement impressionné par sa densité conceptuelle ! Soral était en grande forme !

    La fin quand Soral décrit ses déboires cela m’a ému ! C’est clair qu’il doit être très éprouvant à la longue d’endurer toutes ses trahisons, bassesses...insultes, menaces... ! Un type comme Soral prend en pleine gueule tout ce que l’humanité a de plus laid !

     

    • "On peut calculer la valeur d’un homme d’après le nombre de ses ennemis" rien de plus juste pour AS.Vendre ta gouaille à l’Empire et ta fortune est faite.Ce site merite largement son taux d’audience rien que pour ça.


  • #18250

    Bravo Alain ! Très bonne analyse comme toujours et quel plaisir de vous écouter. Décidément, nous avons beaucoup de points communs, que ce soit sur le plan politique, religieux , sportif etc.. bref, je ne m’étalerais pas ici ce serait trop long.
    Quel courage chevaleresque face aux calomnies, injures et menaces à votre égard .
    Tous des hypocrites, des pernicieux au langage double et a la langue fourchue comme les serpents ! Ces ignobles individus sont inspirés par le diable. Il serait temps pour eux de trouver le chemin du bien, de la justice et de la vérité et non celui du mensonge et du malin.
    Seul contre tous ! Comme vous dites, un manant qui se bat avec un bâton et qui n’a pas le droit à l’épée. Vous êtes le vilain petit canard qui faut abattre. Mais comme dit le proverbe arabe « beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneur ! »
    N’en doutez pas, Jésus vous regarde, vous écoute et vous aime pour votre courage et votre combat pour le bien, Il vous aime peut-être bien plus que certains ecclésiastiques.
    Que Dieu vous garde.


  • Toujours aussi brillant le Soral.

    L’écouter me rappelle une fois de plus pourquoi mon téléviseur ne me sert guère plus qu’à regarder des DVDs et pourquoi je ne rate rien en n’achetant que sporadiquement la presse écrite.

    Merci encore de nous offrir votre érudition et votre grille d’analyse impeccable. Et Merci à ER d’exister et me faire voir qu’il reste encore quelquechose pour lequel se battre dans ce pays.

    Merci.

     

    • Tu as raison camarade, aussi mes seules sources d’infos sont E&R et les spectacles de Dieudo.... Comme toi je me suis complètement libéré des autres médias (press, TV et site) de m.... et je me sens très bien.

      Meme les commentaires des internautes du site ER sont plus instructif que toutes les émissions de TF1


  • Monsieur Soral

    Personne ne vous arrive à la cheville
    Même si vous êtes dans la survie permanente, vous vivez et il ne vous arrivera jamais rien de mal...

    Nous sommes si nombreux à vous aimer vraiment, et à vous être reconnaissants pour tout ce que vous faites pour nous

    Merci +++++++++++++++++++++++++++++++++


  • vite un débat Soral/Todd.


  • Mais Monsieur SORAL, avec tout ce que vous encaissé comme coups, vous avez bien le droit de mettre de la quenelle avec du gravier en plus... !!! Et ceux qui s’offusquent de cela c’est qu’ils sont de faux combattants ou des comabattants de salon avec le petit doigt levé.....


  • J’aimerais bien avoir l’avis d’A.S. sur des tas d’autres sujets que le sionisme, le front national etc... Par exemple sur le déclin des Arts, la place de la Technique, l’écologie... Je suis curieux de savoir quel regard il porterait sur un Jacques Ellul ou un Theodore Kaczynski


  • #18327

    Les mots de Soral sont telles des lances acérées qui transpercent la conscience voire le cœur de ces adversaires ou de ses interlocuteurs. C’est notre Spartacus à nous. Si j’avais beaucoup de pognon j’organiserais une fête en l’honneur d’Alain le Magnifique. Il le mérite. Pour son courage et sa ténacité durant toutes ces années de galère.
    C’est un bon pédagogue. Dans ses propos via Internet et dans ses livres il nous a fait la synthèse intelligente de plusieurs bouquins que nous n’avons pas le temps de lire au regard de tout le travail et de toutes les tâches que nous devons accomplir dans une seule journée d’esclave.
    Alors, vive Soral et vive la France !


  • Bonjour à tous !

    Il y a une notion que ne n’ai pas bien saisi. J’espère que l’un d’entre vous pourra m’éclairer. Quelle est la différence entre la Tradition et la Monarchie ?

    Merci a vous.

     

    • #18371
      le 27/05/2011 par Gare Gamelle l’Impitoyable
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      La Monarchie est un régime politique (le pouvoir d’un seul), au même titre que la Démocratie (le pouvoir de tous) et l’Oligarchie (le pouvoir d’un petit nombre).

      La Tradition quant à elle n’est pas un régime politique, mais un courant de pensée, une idéologie.


    • #18373

      Bonjour Antonin,
      je ne suis pas un spécialiste mais il me semble que la Monarchie se rapporte au monarque, au roi, au pouvoir temporel, alors que la Tradition a un aspect beaucoup plus vaste que simplement matériel, on ouvre avec cette notion sur le mystère du Spirituel.
      Je ne sais pas si ce que je dis cadre avec le contexte du propos d’Alain Soral (je n’ai plus le passage en tête), je parle dans l’absolu, en général.
      Bien sûr, on pourrait affiner, donner une orientation, ce n’est là qu’une piste de réfléxion.


  • Courage Alain, la fin de la deuxième partie m’a beaucoup touché.
    Je suis toujours très surpris de voir à quel point votre vie compte comme expériences, vous avez côtoyé beaucoup de monde de tout horizon et on en apprend un peu plus à chaque vidéo. Une autobiographie n’est sans doute pas à l’ordre du jour mais serait un document fort intéressant.

    Courage Alain, il y a aussi des gens qui vous supportent et vous sont fidèles.


  • @ Gare Gamelle l’Impitoyable>> Merci mais peux tu préciser pour la tradition ? Soral dit qu’il est à la tradition ce que Marx est a la monarchie (je crois bien que c’est Marx). Que voulait il dire par la ? Mais surtout par quelles idées se traduit le courant de pensé de la Tradition ?

    Merci a toi pour ta première réponse.

     

    • #18389
      le 27/05/2011 par Gare Gamelle l’Impitoyable
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      La Tradition c’est la subtile alliance de l’immanence et de la transcendance sans rupture d’équilibre des coutumes et des usages établis.

      Propriété valant titre, usage et croyance valant loi et ce tout formant l’Un qui vaut transmission.

      C’est donc à la fois l’héritage et la poursuite de celui-ci, mais sans rompre radicalement aucun lien préétabli entre les êtres (c’est tout le contraire par exemple du progrès scientifiquement intensif et continu dans tous les domaines de la vie).

      Le Roi est un pouvoir uniquement Temporel, il est élu par les siens au début de son règne, lors de l’établissement de sa propre dynastie, ce qui signifie qu’il n’a aucune prise sur le pouvoir Spirituel puisqu’élu par des hommes, alors que la Tradition allie les deux notions, et les fusionne même dans l’Un (Hegel), le Tout, il n’y a donc pas de distinction entre ces deux domaines "Temporel/Spirituel".

      Lorsque Soral dit qu’il est à la Tradition ce que Marx fut à la Monarchie, cela signifie qu’il rend Justice à la Tradition, comme Marx l’a bel et bien fait en son temps pour la Monarchie, réécoutez donc le merveilleux texte de Marx, que Soral fait lire à son intervieweur dans cette vidéo.


    • #18637

      Voici ce qu’écrit cette semaine dans Rivarol Monsieur André Gandillon, Président des Amis de Rivarol :

      "Or, nous savons tous ici que la France n’est pas née en 1789 mais qu’elle est le produit d’une longue tradition séculaire et millénaire. Nous savons que sans l’antiquité grecque et romaine, sans nos racines celtes et germaniques, sans le christianisme qui a en quelque sorte subsumé tout cela, nous ne serions pas ce que nous sommes et, pour tout dire, nous ne serions rien.
      Tradition veut dire livraison, transmission. La tradition n’est pas quelque chose de figé : elle est le plan architectural selon lequel le peuple bâtit son histoire, alors que fidèle aux impulsions spécifiques de son âme, il vit, crée, évolue, mais sans jamais briser ses lignes de fond ; il est consubstantiel à son passé, à ses ancêtres, au génie de sa race. Laquelle est la matrice de l’organisme national en développement."


    • Pas Marx, Maurras.
      Alain Soral dit qu’il est à la tradition ce que Maurras est à la monarchie.

      Maurras, en effet, était monarchiste non pas parce qu’il pensait que le roi était l’élu de Dieu mais parce qu’il voyait en elle le meilleur soutien et la meilleure condition de déploiement du nationalisme français.
      Il y a d’ailleurs un excellent article d’Alain de Benoist sur la question.

      Je regrette d’ailleurs que ces 2 grandes figures intellectuelles (Soral, de Benoist) n’ait pas su maintenir une relation cordiale propice au dialogue. Nous avons une cause commune et ce qui nous rassemble doit être plus fort que ce qui nous divise. Je ne doute pas que les 2 Alain sauront montrer la vertu nécessaire à cette réconciliation.


    • #18825
      le 30/05/2011 par Gare Gamelle l’Impitoyable
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Oui, c’est exact Eric, j’ai fait une légère erreur.

      Ce qui ne retire en rien l’hommage écrit et fortement appuyé de Marx aux structures de la Féodalité d’antan, avant que ces dernières et tous ses liens humains inclus, ne soient impitoyablement balayées par la Révolution, hommage en forme de reconnaissance, que Soral à fait lire à son intervieweur.


  • Une deuxième partie émouvante !


  • La fameuse critique du livre de Soral par De Benoist :
    http://xefolius.over-blog.com/artic...


  • Une interview rare permettant à Alain Soral d’atteindre une intensité rare dans l’émotion et la confidence sur des sujets intimes comme la foi ou les risques « physiques » à être un intellectuel dissident.
    Et comme il faut être deux pour réussir une bonne interview, bravo à Franck Aded aussi !


  • Un superbe entretien ! Je viens de finir de visionner tout ça ; j’ai passé mon temps à passer de la vidéo à Wikipédia ou encore Lexilogos, à prendre des notes et des citations soraliennes ... vraiment un entretien enrichissant !

    Félicitations à Franck Abed pour la réalisation et à Alain Soral pour sa forme et sa démonstration.

    "Français sans peur, Chrétiens et Musulmans sans reproches.", telle peut être notre devise dans le combat que nous allons devoir mener.


  • @ Gare Gamelle l’Impitoyable>> Donc si j’ai bien compris, la Traditon est tout aussi compatible avec la Monarchie qu’avec un autre système démocratique dès lors que ce dit système accepte la notion de continuité et d’immobilisme dans sa structure. Je sais pas si je me fais bien comprendre mais pour donner un exemple concret je pourrais parler du partie communiste Chinois qui d’après ta définition de la tradition remplit les critères. Tu confirmes (ou infirmes) ?

    Je pense avoir saisi l’essentiel de ton explication, merci bien.^^

     

    • #18469
      le 28/05/2011 par Gare Gamelle l’Impitoyable
      Comprendre l’Empire d’Alain SORAL par Franck ABED

      Non Antonin, les deux régimes politiquement empiriques de planification de la production des masses et de création de « l’homme nouveau » (par négation et destruction totale de l’homme ancien), que sont la planification industrielle Soviétique, ou la planification paysanne Maoïste, sont à l’exact opposé du courant de pensée qu’est la Tradition.

      Même chose pour le national socialisme Hitlérien : « création d’un homme nouveau + planification des masses = bouleversement de l’ordre naturel des choses = Zéro Tradition », c’est toujours le théorème de base à appliquer.

      Dans ces trois cas de figure, toute la dimension de l’individu et de sa spiritualité ancestrale est niée, et absolument broyée par le système centralisé.

      Alors que La Tradition ne nie pas l’individu dans toutes ses fonctionnalités transmises au fil des âges au sein du collectif, elle se donne au contraire pour projet de maintenir l’équilibre qui sous-tend chaque être humain entre sa dimension individuelle et collective.

      La Tradition ne déracine jamais l’Arbre, ni ses souches, aux fins de multiplication des branches, ce qui est un non sens pour ce courant de pensée.

      Des Monarchies, des Empires et certaines démocraties ont été, et sont parfois des régimes politiques compatibles avec la pensée Traditionnelle, notamment le Japon, ou bien des Monarchies Constitutionnelles d’Europe Occidentales qui arrivent à freiner un tant soit peu la sauvagerie du libéralisme économique (Suède avec sa monarchie, refusant l’Euro, et l’Islande sans monarchie) ; c’est également le cas de la Russie qui après 70 ans de communisme retrouve et massivement de surcroît, ce qui en surprend plus d’un, une grande partie de ses liens Traditionnels, notamment sur le plan de l’Orthodoxie Chrétienne.

      Ce dernier cas nous prouve s’il en est, que la transmission d’un « lien immatériel » qu’est la croyance et sa structure collective peuvent survivre et se poursuivre, bel et bien renaîtrent après des décennies d’impitoyable répression.

      Donc ce modèle de la Tradition est supérieur en cela, par expérience même, au modèle de planification totale, incarné hier par les trois totalitarismes et aujourd’hui par le mondialisme libéral (ce « Nouvel Empire » qui utilise et pervertit tout « lien immatériel » en le monétisant à outrance, alors que dans la Tradition, ce lien n’est jamais « monétisé », il est utilitaire, et il « relie » les hommes au lieu de les « délier" en permanence).


  • Le problème de ces entretiens, c’est qu’ils sont tellement bons qu’ils provoquent la frustration parce qu’on aimerait en apprendre plus. Personellement j’aimerais entendre AS s’exprimer sur le libéralisme de Smith, Von Mises, Hayek ou Rougier. AS dit que son point fort est de connaître à la fois le marxisme et la tradition. Je ne doute pas de ses connaissances concernant le libéralisme mais le fait est qu’il n’est parle que très rarement. Donc si ER et AS pouvaient clarifier leurs positions, ça serait bien.


  • Une suggestion : pour les entretiens mensuelsde AS, serait-il possible que ER sélectionne des questions des internautes ? Il me semble que cela serait sympathique.


  • Je ne suis pas un libéral mais je suis depuis quelques temps fasciné par ce penseur français qu’est Louis Rougier. Ce penseur a été injustement oublié du fait probablement de sa participation à la collaboration (lire mission secrète à Londres - les accords Pétain Churchill) et de son libéralisme revendiqué. Il a été membre du cercle de Vienne et du GRECE. Son oeuvre immense englobe tous les domaines du savoir (voir sa biographie plus bas). Sur le plan politique, son libéralisme est très loin du manchesterisme ou laissez-faire libéral. Ses positions politiques sont abordées dans cet essai en ligne qui montre les lignes de fracture entre Hayek et Rougier :

    http://www.er.uqam.ca/nobel/philuqa...

    Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, voici une courte biographie :
    http://www.wikiberal.org/wiki/Louis...

    J’espère avoir donné envie à certains de découvrir.


  • Une des plus belle vidéos de soral à ce jour.
    Pour la petite anecdote, franck abed est surveillant dans le lycée où j’étais ^^

     

    • #18556

      ...je pense la même chose sur le vidéo : géniale ; soral est encore plus percutant, juste et drôle.
      Franck abed est un bon interviewer, il écoute et le respecte ; donc soral est encore plus à l’aise...


  • @ Gare Gamelle l’Impitoyable>> Ok je comprends beaucoup mieux maintenant. D’autant plus que tu prends le Japon et la Russie comme exemples qui sont deux pays dont j’ai une connaissance assez poussée de l’histoire. Cela me permet de bien schématisé ton explication.

    Effectivement je pense que ce courant de pensé possède en lui des notions capitales pour arriver au maintient d’une souveraineté nationale crédible et durable.

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps de bien m’expliquer et de me reprendre c’est sympa de ta part.


  • #18579

    Je ne connais pas ce Franck Abed mais ses questions sont très naïves, enfin Alain a pas besoin de question pertinente pour nous expliquer sa pensée, il va la chercher tout seul la pertinence.
    En tous cas elles sont fortes ces 2 vidéos


  • merci a toi alain pour la lutte , la guerre .. que tu meme et qui nous est.. ou nous sera amener a faire face , et ce tout les jours !! et je voudrai envoyer par se message un tres gro encouragement au petit garcon qui es en toi ( car meme si nous grandissont , le petit garcon qui es en nous es tjr présent ) parce que meme si tu sais te defendre , tu reste un petit garcon avec toute ta sensibilité qui je croit te pousse a te battre . alor courage et surtout prent soin de toi et un grand merci pour l espoir que tu nous transmet .


  • #18613

    Leçon de virilité, ni plus ni moins. C’est ce qui me frappe toujours, et de plus en plus, lorsque j’écoute Alain Soral. Même cette violence, cette agressivité que certains lui reprochent, me semblent en réalité correspondre à cette fermeté intérieure, à ce que les anciens Grecs appelaient la vertu : A la fois puissance et renoncement ! Puissance d’affirmation et renoncement à tout ce qui affaibli, puissance et renoncement qui donnent la possibilité de rester fidèle à ses convictions et d’écarter toute forme de médiocrité. Capacité de demeurer ferme et droit malgré tout ce qui nous pousse à lâcher prise. Courage, sagesse, tempérance et justice (Peut-être qu’Alain doit encore travailler la tempérance... ).
    Rien que pour cette incarnation de la vertu, Alain - tu permets que je te tutoies - je te dis : respect !
    Il ne te reste plus qu’à ajouter les vertus théologales : la foi l’espérance et l’amour !


  • Fin de deuxième partie touchante, qui explique son désir parfois de se mettre au vert, et qu’il nous cache par pudeur et véritable esprit de sacrifice.
    Le feu intérieur qui consume Alain Soral, quitte à le conduire à sa perte, nous conduit vers la vérité et la lumière.
    Je suis certain que dans l’avenir justice lui sera enfin rendue.


  • je suis l’homme libre,le vivant ! ma mémoire et mon souffle traversent le temps !
    je n’ai rien oublié,je n’ai rien renié de mes ancetres,ni mon verbe ni mon nom ! je suis debout inébranlable comme les alpes !
    ma fierté ,mon honneur s’élancent comme le faucon,et ne se cachent pas sous le sable comme les vipères !
    j’ai toujours ouvert ma porte à l’étranger et je l’ai appelé "frère"...
    je l’ai accueilli dans ma maison et il ma trahi...
    mais sa fourberie passe et ma bonté demeure,ne l’ont ils pas compris ?
    ils ont pris mon humilité pour une faiblesse,ils ont cru ma rusticité une barbarie
    mon authenticité , ils en ont fait un sujet de moquerie,
    mes racines enfouies dans les tréfonds de ma terre,je n’ai pas bougé,je n’ai pas renonçé,ni à ma langue ni à mon identité
    quand aux empires,leurs chateaux de sable s’effritent ,et je demeure ,comme un volcan le feu couve toujours dans mes entrailles !
    j’ai l’air paisible,ils pensent que je sommeil,mais quand ma colère gronde ,ils tremblent !
    leurs balles traitresses ne me feront pas taire ! les chants de liberté poussent,sombres coquelicots,guais et rougeoyants,comme le sang de nos héros
    ils parsèment nos montagnes et nos plaines et chaque printemps leur ame renait !
    Empire ! nous ne craignons pas les longs hivers,nous avons le feu brulant de la mémoire,notre patience est intacte
    chaque saison,un chant nouveau retentit,chaque génération une branche plus belle fleurit...


  • passionnant, foisonnant,émouvant...cet homme, notre champion, incarne les vertus de ce qu’il appelle lui-même "l’homme total"...un être vraiment libre qui s’accomplit tant sur le plan du concept que sur celui du réel !................alain, tu es la réincarnation de "l’honnête homme" du grand siècle !............tu es le molière qui pourfend tous les tartuffe tout en redonnant au combat d’idées ses lettres de noblesse, adossé au réel, avec honneur et probité !

     

    • C’est vrai qu’on en prend plein la gueule quand on l’ouvre...D’un autre côté le prix du déshonneur et de la lacheté est vachement plus élevé (mépris de soi, manque de considération par ses congénères, mauvaise conscience et somatisation éventuelle).

      Ne changez rien M SORAL même si le chemin emprunté semble ardu c’est le bon, une vie passée sans effort, à se mentir à soi même en permanence est une vie foutue, ce qui caractèrise un être humain c’est sa capcité d’indignation, bravo à vous.

      Un souhait utopique : Qu’une armée d’indignés se lève et trouve le courage de se mettre en marche contre la saleté de ce monde glacial, anxyogène et mortifère.


  • On ne peut que ressentir de l’enthousiasme après avoir été éclaboussé par ces écumes de la pensée.Il se passe quelque chose actuellement,une course contre la montre s’est engagée.Il est encore possible de désarçonner les requins qui croient maîtriser le tigre.La fenêtre d’action ou de prise de conscience sera brève, nous devons transmettre le message au plus grand nombre, mais il faut agir rapidement. Merci Alain de nous représenter et à vous tous qui lisez ce message, nous devons apprendre à nous reconnaitre et à nous soutenir quand le moment viendra ! Merci pour tous ces commentaires et bonne chance...


  • Les entretiens E&R devraient s’inspirer de ces interviews de Franck Abed avec Soral : il faudrait d’avantage créer un dialogue ce qui donnera plus de dynamisme à mon avis.

     

    • regarde la rubrique vidéo ou cherche des vidéos d’Alain Soral sur internet, il y a beaucoup de débats auxquels il participe.
      Remarque personnelle : Je crois jamais avoir vu de vidéo ou Alain Soral était désarmé par les arguments d’en face


  • #20695

    je ne me lasse pas de cette vidéo...AS est juste, humain et parvient à rebondir sur les tabous notamment lorsqu’ils parlent de "ceux dont on ne peut pas parler", ils sont pour le coup encore plus visibles. C’est l’art verbal d’alain soral de viser les élus avec des tournures encore plus percutantes mais jamais offensantes, et que j’adore !
    car, en ces temps où il faut être consensuel, il est complexe de parler clairement sans se coltiner des procès. Soral ne peut en éviter certains mais en effet, comme il le dit lui-même, je trouve "qu’il se tient pas trop mal" vu la pression ambiante.
    La bien pensance est faite pour les mêmes nantis, les autres se débrouillent avec leurs frustrations et leur colère. Mais de là à avoir une révolution, ce ne sera pas possible, nous sommes, je suis trop concentré à sauver le peu de choses qu’il y a dans mon frigo. C’est un système pervers qui endort tout le monde.


  • S’il vous plait, employez le terme judéo-protestant, et non judéo-chrétien.


  • Un sacré mec.


  • Je suis en ce moment sous le charme du philosophe Louis Rougier. Et ce qui me fascine entre autre, c’est la similitude entre "Comprendre l’Empire" d’Alain Soral et son oeuvre.

    Je commence par exemple par "Créance morale de la France" où on peut y lire dans l’introduction :
    "Ce ne fut pas une paix (entre 1919 et 1939) présidée par l’esprit logique des français : ce fut une paix inspirée par le pragmatisme politique anglo-saxon. Paix, non des soldats et de politiques s’inspirant des données de la géographie et de l’histoire ; mais paix de moralistes protestants et de banquiers américains".

    Dans son ouvrage "Mystique démocratique", il démontre l’opposition entre une civilisation qu’il appelle qualitative (la tradition) et une civilisation quantitative et marque la césure avec l’avènement du protestantisme par Luther-Calvin-Franklin :
    "En revenant à la vielle idée sémitique que la richesse est une bénédiction de Dieu et que la richesse matérielle est le signe le plus évident que l’on est en état de grâce, elle (la religion protestante) a créé, en même temps que la religion du travail, le respect de l’argent. Elle a permis l’éclosion des vertus bourgeoises et d’une mentalité nouvelle, la mentalité capitaliste..."

    Je me permets encore une fois de faire l’apologie de ce philosophe, seul français membre du cercle de Vienne, qui est pour moi une révélation à un age ou après avoir déjà beaucoup lu les découvertes sont rarissimes. L’étendue de son oeuvre en philosophie de la connaissance, philosophie scientifique, philosophie économique/politique/sociale, philosophie de la religion et en philosophie de l’histoire en font un penseur dans l’esprit de la renaissance. C’est un philosophe formé entre autre par le mathématicien/philosophe Poincarré qui privilégie avant tout la clarté et la rigueur de la démonstration philosophique. C’est un véritable éducateur que je recommande chaudement en espérant que d’autres puissent éprouver autant de plaisir en le lisant que je n’en ai depuis quelques semaines. Je recommande d’autant plus la lecture de ses ouvrages que nombre d’entre eux auront une résonance très forte pour tous ceux qui ont aimé "Comprendre l’Empire".


  • Pour rebondir sur Léon Bloy :

    « On vous a dit, n’est-ce pas ? que mes violences écrites offensaient la
    charité. Je n’ai qu’un mot à répondre à votre théologien. C’est que la Justice
    et la Miséricorde sont identiques et consubstantielles dans leur absolu. Voilà
    ce que ne veulent entendre ni les sentimentaux ni les fanatiques. Une doctrine
    qui propose l’Amour de Dieu pour fin suprême, a surtout besoin d’être virile,
    sous peine de sanctionner toutes les illusions de l’amour-propre ou de l’amour
    charnel. Il est trop facile d’émasculer les âmes en ne leur enseignant que le
    précepte de chérir ses frères, au mépris de tous les autres préceptes qu’on leur
    cacherait. On obtient, de la sorte, une religion mollasse et poisseuse, plus
    redoutable par ses effets que le nihilisme même.
    Or, l’Evangile a des menaces et des conclusions terribles. Jésus, en vingt
    endroits, lance l’anathème, non sur des choses, mais sur des hommes qu’il
    désigne avec une effrayante précision. Il n’en donne pas moins sa vie pour tous,
    mais après nous avoir laissé la consigne de parler « sur les toits », comme il a
    parlé lui-même. C’est l’unique modèle et les chrétiens n’ont pas mieux à faire
    que de pratiquer ses exemples. Que penseriez-vous de la charité d’un homme
    qui laisserait empoisonner ses frères, de peur de ruiner, en les avertissant, la
    considération de l’empoisonneur ? Moi, je dis qu’à ce point de vue la charité
    consiste à vociférer et que le véritable amour doit être implacable. Mais cela
    suppose une virilité, si défunte aujourd’hui, qu’on ne peut même plus prononcer son nom sans attenter à la pudeur… »
    (Léon Bloy, Le Désespéré)


Afficher les commentaires suivants