Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Deux casernes de gendarmerie incendiées : les antifas revendiquent

Que faut-il de plus au gouvernement pour les mettre hors d’état de nuire ?

Deux incendies criminels de casernes à Limoges et Grenoble ont été revendiqués par des anonymes sur un site d’extrême-gauche. Les prémices d’une radicalisation en pleine réforme Macron.

Faut-il craindre un retour à la violence politique d’extrême-gauche, en pleine réforme Macron du Code du travail ? Une réponse assez claire vient d’être officiellement apportée par un groupuscule anonyme. Sur le site indymedia.org, chambre d’écho des positions les plus radicales chez les anarco-libertaires, ces activistes viennent de revendiquer l’incendie qui a ravagé des locaux techniques dans la caserne de la gendarmerie de l’Isère, à Grenoble, dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce site avait déjà été utilisé pour revendiquer des faits similaires perpétrés à Limoges, dans la nuit de lundi à mardi.

Le texte de revendication, posté à la mi-journée ce jeudi, affirme que l’action de Grenoble « s’inscrit dans une vague d’attaques de solidarité avec les personnes qui passent en procès ces jours-ci ». Huit prévenus comparaissent, en effet, depuis mardi et jusqu’à vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour l’attaque et l’incendie d’une voiture de police en mai 2016 à Paris lors des manifestations violentes contre la loi Travail.

« Quelle que soit l’issue du procès, on continuera à s’en prendre à la police et à la justice. Notre hostilité est un feu qui se propage », assurent les rédacteurs du texte.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 

Comment le pouvoir utilise l’antifascisme pour désamorcer
la lutte sociale, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Aux infos, en zappant, ils ont dit que c’étaient des nationalistes !!!

     

  • "Que faut-il de plus au gouvernement pour les mettre hors d’état de nuire ?"

    Mais allons, ces groupes sont leurs créations ! L’ennemi a tout intérêt a faire regner un climat de tensions.
    Pourquoi les antifas foutent ils la merde pendant les manifs des réformes Macron ?Ca n’a aucun sens vu que les manifestants ont le même but commun normalement non ? La preuve est que non ! On s’en fou qu’ils soient extreme gauchiste,gauchiste,communiste ext.Ce sont des idiots utiles pour le système qui n’hésite pas a les envoyer faire la sale besogne a leurs places.
    Bien incapable de comprendre les clivages sociaux,économiques et politique de notre pays.Le lavage de cerveau "fasciste" "antifasciste" a fait le reste.De plus ils sont trop politisés pour comprendre quoi que ce soit.Quand on est politisé on est pas détaché d’autres questions qui sont pourtant
    FON DA MEN TALES !


  • Hahaha, des « groupuscules » (associations) de « miliciens » (militants) « fascistes » (nationalistes) ont été dissouts pour beaucoup moins que ça. Ah ? On me dit dans l’oreillette que les galopins en question dans cet article seraient un rempart à la Haine (tm). Désolé...

     

  • Peut-être que désormais que le FN est mort, le gouvernement a décidé de réduire progressivement au silence les groupes d’extrême gauche, chien de garde du système désormais inutile.
    La grosse faiblesse des Antifas est qu’ils sont un groupe de milices sans chef officiel. Donc il est facile de commettre des attaques et de leur faire porter le chapeau.

     

  • Méfiez vous petits bobos merdeux,vous serez bientôt lâchés par vos maîtres et ce jour là vous aurez intérêt à bien vous cacher et à courir très vite en appelant maman...profitez en bien...pour le moment

    Vive la France et les corps constitués libres !


  • #1805464

    Rhoooo les mecs STOP, pensez printemps bordel.


  • Pourquoi ils ne mettent pas le feu à la Banque Centrale Européenne par exemple ?

     

  • Le quoi, le gouvernement, de qui, de quoi, mettre hors d’état de nuire ces types entrainés et armés, non non, les forces de l’ordre ont certainement commis des bavures pendant les manifs (ils avaient pourtant des ordres qu’ils n’ont pas respectés) c’est peut être un avertissement à leur encontre ! L’armée du président, officielle, c’est la garde Républicaine, et l’armée non officielle, pour bloquer tous débordements venants de toutes parts avec des spécialistes rémunérés, "les antifas" !


  • Ces groupes font probablement partie des organisations les plus faciles à infiltrer par des services de renseignement ou toute autre organisation, donc je ne m’étonne plus jamais de ce qui est revendiqué en leur nom - surtout après avoir vu divers reportages de Vincent Lapierre.
    Je me base aussi sur des souvenirs de camaraderie avec un copain de fac, gros militant d’extrême gauche qui organisait des meetings de 15 personnes devant la préfecture.
    Actions minables, sinon, pour des motifs de pure mauvaise foi ; et solidarité avec les gendarmes et les policiers.
    Soyons bien certains qu’ils ne toucheront jamais, de près ou de loin, à la Banque.


  • Encore une commande qui vient de plus haut pour (encore) foutre la merde en France et détourner l’attention des citoyens.. En effet, on sait tous que ces groupes gauchiasses sont tous financés et cooptés par des mécènes malveillants (de notre point de vue) de type Soros.


  • J’ai entendu pour la première fois ya pas plus tard qu’hier au boulot un mâle blanc la 50taine père de famille syndicaliste d’une chapelle très modérée voire pro patrons dire qu’il fallait d’une certaine façon un retour des brigades rouges pour faire comprendre à certains dirigeants que les choses ne peuvent pas continuer ainsi. J’ai littéralement fait un bon sur ma chaise....Ya quelque chose qui change dans la société française, on a probablement fait le tour d’un espèce de consensus dans lequel on pouvait tous plus ou moins y trouver son compte. Ce consensus est en train de se briser sous l’effet des changements sociétaux (donc de valeurs) où la violence politique va prendre une place de plus en plus plus grande (récemment on a eu beaucoup d’agressions de politiques,ce n’est que le début....)


  • Et comme par hasard, certains scellés sur l enquête de la disparition de la fillette ont été détruits par les flammes a Grenoble..

    Serait ce encore une fois de plus une histoire de réseau, a la Dutrou ?

     

  • #1806662

    Querelle entre différent service !!!!
    La guerre des polices recommence ??


Commentaires suivants