Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Alsace, plusieurs boulangers fabriquent des "Männele"... en gilets jaunes

Le Männele, un petit bonhomme brioché, est une tradition alsacienne :

 

 

La révolution, la chasse à l’oligarque, est une tradition française :

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Dans la vitrine de la boulangerie Lentz à Wangenbour-Engenthal, pas de Männele en gilet jaune... et pour cause : « On a été dévalisé ! » commente Fabrice Lentz.

 

Le boulanger bas-rhinois a commencé à en fabriquer il y a deux semaines : « C’était après ce que les gilets jaunes appellent l’acte 2. Après la deuxième grande manifestation le samedi 24 novembre. »

Le boulanger souhaitait rejoindre le mouvement et l’a fait à sa manière : « En tant qu’artisan, c’est compliqué d’arrêter de travailler et de manifester, donc on a profité du début de la campagne de la Saint Nicolas pour habiller nos Mannele. »

[...]

« Les gens ont de moins en moins de pouvoir d’achat, en tant qu’artisan, on le ressent »

Par cette action, le gérant a voulu soutenir le mouvement des gilets jaunes, « un soutien plus symbolique qu’autre chose car ici il n’y a pas de barrage ou de blocage, mais je pense que ça leur met du baume au cœur de voir qu’on se mobilise aussi ». Un mouvement qui touche, selon le boulanger, de près les zones rurales comme en Alsace bossue :

« Nous sommes une commune très rurale. À Wangenbourg tout le monde doit prendre la voiture pour aller travailler... La commune est de plus en plus serrée par les dotations de l’État donc c’est aussi difficile de mettre des choses en place pour les gens. »

Fabrice Lentz poursuit : « On le sent tous les jours : les gens ont de moins en moins de pouvoir d’achat et nous, en tant qu’artisan, on est abattu par les charges. »

Lire l’article entier sur francebleu.fr

N’oublions pas les Français,
avec Kontre Kulture

 

Les banlieues font oublier les campagnes, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article