Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Face à la Turquie, l’ours russe hausse le ton

Tout sépare Erdoğan et Poutine, jusque dans la manière de communiquer. Le premier éructe en tous sens, menace à tout va et se complaît dans les déclarations grandiloquentes dont la moitié ne sont jamais suivies d’effets. Le second ne parle jamais pour ne rien dire, privilégiant les actes aux palabre creuses. C’est ce qu’il vient de faire par quelques actions détonantes...

 

L’activisme néo-ottoman multi-directionnel d’Ankara commence sérieusement à déranger Moscou, ce n’est un secret pour personne. Mais plutôt que de se perdre en circonlocutions inutiles ou en plaintes futiles, l’ours trace ses lignes rouges sur le terrain. À grands coups de bombes ou de bases, seul langage compréhensible par le sultan.

Le transfert des barbus à destination du Karabagh n’est évidemment pas du goût des Russes. Les Turcs ne veulent pas nous écouter ? Très bien... En l’espace de deux jours, deux bombardements mammouth ont eu lieu dans le nord syrien. Le 24, plusieurs missiles ont pulvérisé des sites de contrebande pétrolière à destination de la Turquie, provoquant des dégâts très importants et nombre de victimes chez les modérément modérés.

Rebelote le 26 avec ce qui peut être vu comme un tournant : un camp d’entraînement de Faylaq Al-Sham a été atomisé, causant des pertes extrêmement lourdes parmi les petits protégés d’Ankara, de l’ordre d’une centaine de morts et autant de blessés. D’habitude fort jacassier, Erdoğan en est resté muet de stupeur et son prestige a dû en prendre un coup parmi les « rebelles ».

Tout aussi intéressant est le message. Un analyste proche du Kremlin a dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas : le camp a été bombardé pour la bonne et simple raison que les mercenaires de Faylaq Al-Sham se préparaient à partir pour l’Azerbaïdjan. On imagine que les candidats au départ devraient être moins nombreux ces prochains jours...

En Arménie même, les Russes ont établi deux petites bases supplémentaires au plus près du Karabagh (étoiles rouges sur la carte), pour bien signifier aux Turco-Azéris où s’arrêtait la partie. Si Moscou ne prend par parti sur le statut de l’enclave elle-même qui, rappelons-le, a été reconnue (à tort ou à raison) par l’ONU comme appartenant à l’Azerbaïdjan, il est hors de question de toucher un cheveu de l’Arménie stricto sensu.

 

 

Comme si ça ne suffisait pas, Téhéran a également signifié la même chose de manière très nette : « La frontière irano-arménienne est une ligne rouge pour nous. Aucun changement géopolitique n’est acceptable dans la région. » Cette frontière (flèche orange) est une artère vitale pour l’Arménie, entourée d’ennemis à l’Est (Azerbaïdjan) et à l’Ouest (Turquie et enclave azérie du Nakhitchevan). C’est d’ailleurs par là que passent les avions russes à destination d’Erevan, auxquels seul l’Iran ouvre son espace aérien.

Autre signe du raidissement graduel de l’ours dans le conflit, le système de brouillage électronique Belladonna aurait descendu neuf des fameux drones turcs Bayraktar. Drones qui n’ont d’ailleurs de turc que le nom...

 

 

Mauvaise nouvelle pour Ankara, le Canada et maintenant l’Autriche ont d’ailleurs suspendu la livraison des composants cruciaux qu’ils fabriquaient pour ce drôle d’oiseau. Le sultan a intérêt à avoir fait des réserves...

Mais revenons à notre « belle dame ». Elle a ses quartiers dans la 102e base à Gyumri, très loin du théâtre d’opération donc. La presse russe, reprenant vraisemblablement des sources militaires, assure que ces drones n’ont été abattus qu’à proximité de la base, mais on se demande bien pourquoi ils se seraient aventurés aussi loin, au risque d’ailleurs de provoquer Moscou. De plus, leur rayon d’action ne leur permet vraisemblablement pas d’arriver à Gyumri.

En réalité, n’y aurait-il pas un petit coup de main discret (la Russie est officiellement neutre dans cette histoire) aux forces arméniennes ? Cela cadrerait en tout cas avec le véritable feu d’artifice qui vient d’avoir lieu en Syrie.

Sur le terrain, comme prévu, les Turco-Azéris n’ont avancé que dans la plaine méridionale du Haut-Karabagh (en rose sur la carte suivante) grâce à leur supériorité aérienne totale, mettant logiquement à rude épreuve les défenseurs en terrain découvert.

 

 

Étant totalement barrés vers l’ouest par le double niet russe et iranien comme vu plus haut, ils tentent de remonter vers le carrefour stratégique de Lachin, afin de couper le cordon ombilical entre l’Arménie et l’enclave. Mais les montagnes font maintenant place au terrain plat et l’énorme supériorité en armement des Azéris, notamment les drones, leur serviront beaucoup moins à présent.

De plus, comme nous l’avons dit, l’ours vient d’y établir une base, signifiant peut-être aux Turco-Azéris qu’ils peuvent garder leur plaine désolée mais que la fin de la récré est sur le point d’être sifflée. Tout le monde y trouverait son compte au final, ce qui serait bien dans les manières de Vladimirovitch. Bakou pourrait sauver la face en se vantant d’avoir « libéré 100 villes et villages », même si la plupart ne sont que de vagues hameaux désertés. Quant aux Arméniens, ils conserveraient la majeure partie, et de loin la plus importante, du Karabagh.

Confirmation (ou infirmation) au prochain épisode...

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2578257

    Les réserves d’or de la Turquie s’épuisent apparemment et la monnaie turque s’écroule. Je pense comme Meyssan que c’est un piège tendu à Erdogan que plus personne ne souhaite à la tête de la Turquie.

     

    • #2578474

      C’est pas parce que toi tu l’aimes pas que les Turcs l’aimeraient pas non plus. Prend pas ton cas pour des généralités. Les Turcs aiment beaucoup Erdogan.

      Ceux qui parles de Kemalisme Erdoganien sont des bas de plafond de niveau mondial.


  • #2578333

    L’ours russe, vous ne doutez de rien !
    Un ourson serait plus idoine.

     

    • #2578396

      Le niveau d’endoctrinement des kemalistes erdoganiens n’a pas de limite, merci d’en faire état ! A la fin de l’histoire, on verra bien lequel des deux il ne fallait pas emmerder.


    • #2578403

      En comparaison de l’ourson russe, Macron est un insecte et Trump une peluche.
      Tant qu’au sultan va la cruche à l’eau...c’est un môme capricieux qui ferait mieux d’accrocher un poster de Mustapha Kemal dans sa piaule plutôt que celui d’Enver pacha.


    • #2578422

      Les petits toutous de Merdogan sont de sortie. La dernière fois que cette pitoyable nation s’est crue plus forte qu’elle ne l’est réellement, ces soldats ont fini empalés devant le château de Vlad Tepes.


    • #2578468

      @mathcraftz

      Parler de Kemalistes Erdoganien c’est une oxymore totale.


    • #2578798

      @oklez > peut-être qu’il y a un peu d’admiration béat de la part de l’auteur (encore que, l’image de "l’Ours russe" est devenu quelque chose qui est entré dans l’esprit populaire depuis longtemps), autant je ne miserai pas un seul rouble sur Erdogan si un bras de fer s’engageait entre eux deux... ce n’est pas comme si Erdogan n’avait pas fait de revirement par le passé...


    • #2578895

      Déjà les russe et français ont le teint rose pas blanc, puis les Turcs sont un peuple hautement civilisé héritier de l’empire byzantins, dans les villages turcs les habitants sont très blancs de peau pas du tout rose. Hitler aimait les musulmans et puis l’empire Ottoman était au côtés des Allemands lors de la 1ere guerre mondiale. Contrairement aux franjs qui sont les ennemis mortellement de pleins de peuples dans le monde de l’Indochine en passant par la Guyane. Ce sont les musulmans qu’on ont inventés les chiffres et l’alphabet le plus ancien et Berbère et Phénicien dont s’inspire d’ailleurs le grec. Lisait le livre de l’allemande sigried hunke sur l’occident vous verrez que tout vient des musulmans.


    • #2579223

      Kabyle est un grand comique. Les grecs se seraient inspirés des musulmans.... L’islam a donc plus de 3000 ans d’existence.... C’est du Djamel Debbouze dans le texte


    • #2579691
      le 29/10/2020 par Fais pas ton Dajana Pospiš
      Face à la Turquie, l’ours russe hausse le ton

      @Olivier
      Kabile doit être encarté au NPA et manifester avec BLM le week-end, sur du Rap de Kaaris


    • #2579794

      Oklez
      Un ourson qui a desossé l’empire ottoman !


  • #2578392

    Camarades de E&R

    Je ne sais pas d’ou sort cet article , mais bon...on a été habitué à de meilleurs analyses.
    Erdogan vient de tester les S400 russe.
    Tout se passe très bien entre la Russie et la Turquie.
    Certains semblent oublié ,ce que doit Erdogan à Poutine quand les domneh ont essayé de le renverser avec l’aide de qui vous savez. Donc Erdogan ne fera rien contre son ami Poutine.
    Cet article est un article écrit probablement par des Français qui ne supportent pas que la Russie ne soit pas Charlie.
    Erdogan n’a jamais eu comme intention d’annexer quoi que ce soit de l’Arménie officielle .Par contre les Arméniens,probablement poussés par ceux qui nous font croire que notre civilisation est judéo chrétienne , ont dépassé les limites de leur capacité.
    La Turquie défend ces intérêts proches. Nous, que faisons nous au Tchad au Mali en côte d’Ivoire en centre Afrique en... en... en... ? Ah la paille et la poutre.

    Ne varietur

    Lavrov.

     

    • #2578478
      le 27/10/2020 par Fort comme un Turc
      Face à la Turquie, l’ours russe hausse le ton

      Merci pour cette rectification, certains de non compatriotes ne comprennent pas les temps présent.
      La Turquie ne s’arrête pas a Erdogane, ce peuple a certainement un rôle à jouer dans la victoire contre le NWO.


    • #2578505

      @Lavrov, merci de relever le niveau et de rétablir toutes ces vérités. Oui, Poutine avait informé Erdogan du coup d’état, c’est pourquoi son iPhone était resté dans l’hôtel où les mutins pensaient le cueillir et il était lui même avec un autre téléphone dans un autre hôtel.
      Néanmoins, il faut nuancer et rappeler que ce n’est pas par philanthropie mais bien parce que si Erdogan tombe, il sera remplacé par un "opposant" à la botte donc fin des projets stratégiques (Turkstream, S-400, centrale nucléaire d’Akkuyu, collaboration en Syrie...).
      Depuis 2014, la Russie est le 2eme partenaire économique de la Turquie après l’Allemagne, elle n’a tout simplement aucune raison de se brouiller avec Poutine. Pour ceux qui ont une cervelle, ils relèveront que, indépendamment du test des S 400, le fait que les essais se fassent à Sinop, en mer noire, sont là preuve qu’il s’agit, pour la Turquie, de répondre au déplacement des armes nucléaires de la base Turque d’Incirlik vers la Roumanie (d’où ils peuvent mettre la pression sur la Turquie si elle était trop tentée de se rapprocher de la Russie) et en Grèce, en Thrace Occidentale soit à 2 pas de la frontière Greco-Turque.
      L’agenda avance les garçons et la Turquie est sur ce qui doit devenir le Grand Israël, les alliances ne sont plus ce qu’elles sont que sur le papier, il va falloir vous trouver une autre occupation que le Turkey Bashing...
      Bonne soirée Lavrov et merci encore pour ce commentaire plein de de vérité.


    • #2578822

      @ ismi et Lavrov qui défend la présence française au Tchad ou au Mali sur ce site ? Personne ! Vous êtes de très mauvaise foi.
      Qu’a fait Erdogan après le massacre de la flottille turque au large de Gaza ? RIEN


    • #2578881

      @ Lavrov
      "Tout se passe très bien entre la Russie et la Turquie."
      Alors que signifie cette forte attaque russe sur Idlib svp ?


    • #2578932

      Camarade Lavrov, vous m’avez convaincu.

      Merci pour votre commentaire éclairant.


  • #2578430

    Cette analyse rejoint peu ou prou celle du Saker. La Russie n’a aucun intérêt à soutenir ouvertement l’Arménie (qui lui a souvent craché au visage ces dernières années) et ne veut pas gâcher ses bonnes relations avec l’Azerbaïdjan.

     

    • #2578476

      L Arménie est détenu par la Cabale. La famille Pallavicini sont les principaux propriétaires de la mafia arménienne ou du pouvoir arménien qui opèrent à Hollywood en tant qu’exécutants, trafiquants d’êtres humains et sécurité pour les criminels de haut niveau. Trump s’en ai occupé.


  • #2578649

    Il n’y a que Poutine pour faire rentrer Erdogan à la niche et calmer le jeu.


  • #2578697

    Excellent article, mais d’accord avec l’analyse de Meyssan ... que le faux calife Erdogan est volontairement mis sur une voie de garage ou de dégagement ... question = ce sera pour quand ?


  • #2578839
    le 28/10/2020 par François Desvignes
    Face à la Turquie, l’ours russe hausse le ton

    Tant que la Turquie ne fermera pas le détroit du Bosphore, elle n’aura rien à craindre de la Russie.

    C’est la vraie ligne rouge : le libre accès de la flotte de Crimée à la Méditerranée.

    La Russie (qui tient la laisse) veille


  • #2578844

    Ce qui est amusant, c’est de voir les appartenances ethno-culturelles prendre le pas sur les réalités...
    Je n’ai rien pour ou contre Erdogan et lui donne plutôt raison vis-à-vis de Macron. Qu’il agisse en faveur de son peuple comme devraient le faire tous les responsables nationaux...
    Mais, les voltes faces du leader turc tantôt favorables à l’OTAN, tantôt à la Russie (sans compter ses petites trahisons : avion russe abattu, achat de S-300 puis S-400, soutien aux "rebelles" et bonne entente avec Israël...) laisse présager du peu de fiabilité du personnage et de sa politique... Contrairement aux russes qui ont une ligne directrice assez claire et lisible...


  • #2579036
    le 28/10/2020 par Omar Hadith
    Face à la Turquie, l’ours russe hausse le ton

    @Soleimani

    Erdogan c’est plutôt lui le tapin ...
    ainsi que tous ces Kebabistes qui en réalité sont des narcotrafiquants
    qui se servent de leurs Kebabs comme couvertures et arrières salles
    pour dealers de drogues et toxicos afro-maghrébins et turco-albanais
    de voyous et des crapules Quoi !


  • #2593955

    Mandark, à chaque fois que je vois ton nom dans les commentaires d’E&R, c’est à chaque fois la même chose...ça vole bas ! tu devrais réfléchir un peu, et argumenter, putain !