Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilad Atzmon commente l’affaire Weinstein

"Weinstein pourrait être considéré comme un disciple du rabbin Sabbataï Tsevi"

Le philosophe et Jazzman Gilad Atzmon commente à sa manière les derniers événements liés à l’affaire Weinstein :

 

Le Daily Mail rapporte que le « déshonoré Weinstein croit qu’il est un sauveur qui est né pour "changer le monde" en supportant le fardeau des agressions sexuelles.

Des sources proches du producteur honteux disent qu’il s’est résigné à être puni pour ces allégations "en tant que martyr du changement social". »

Weinstein pourrait être considéré comme un disciple du rabbin Sabbataï Tsevi qui déclara être le Messie en 1666. Tsevi avait proclamé qu’on pouvait obtenir la rédemption à travers des actes de pêché et il rassembla plus d’un million de croyants passionnés, ce qui représente à peu près la moitié de la population juive au cours du 17ème siècle. Le passage de pêcheur intégral à nouvelle figure messianique fut certainement rapide pour le prédateur en série Weinstein. Mais cela ne devrait pas nous surprendre. Le fait que Weinstein se voie comme un « martyr pour le changement social » est en accord avec Tikkoun Olam-la croyance juive erronée selon laquelle il revient aux Juifs de réparer le monde.

Je pense que nous assistons à un changement radical dans le monde de la défense pénale. Jeffrey Epstein pourrait simplement prétendre qu’il a contribué, en rétrospective, à sensibiliser le public à propos de la prostitution infantile. Pour sa défense, Israël pourrait dire que son histoire parsemée de crimes contre l’humanité en a fait un martyr pour la justice sociale en prouvant à quel point l’idée d’élection et d’électionnisme sont mortelles. Mais est-ce que Jimmy Savile pourrait en faire de même ? Qu’en serait-il de Staline ? Poussons le raisonnement encore plus loin, est-ce qu’Hitler pourrait appliquer la même stratégie pour sa défense ? Serait-il admissible à devenir un martyr anti-raciste ? Je vais vous laisser réfléchir à ce dernier cas...

Traduit de l’anglais par Alimuddin Usmani

Retrouvez Gilad Atzmon chez Kontre Kulture Musique :

Et chez Kontre Kulture :

Retrouvez Gilad Atzmon, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1835706
    Le 8 novembre à 14:08 par Sedetiam
    Gilad Atzmon commente l’affaire Weinstein

    En cours de lecture, j’étais sur le même questionnement quant à la conclusion qui offre une vision plurielle des possibles repentirs de tous ces sauvageons, quant à leurs exactions commises au nom de l’humanité.
    Une bonne perceuse montée d’une mèche à bois pour rotules et innombrables sont ceux qui se raviseraient de vouloir jouer les martyrs, suppliant à genoux qu’on les épargne.

     

    Répondre à ce message

  • #1835716
    Le 8 novembre à 14:43 par Albert
    Gilad Atzmon commente l’affaire Weinstein

    Oui bien sûr car il était à moitié élu, ce qui était courant dans son pays natal. De plus, le monde entier était au courant de ses actes et l’a laissé faire.
    Car à l’époque la vie humaine, surtout celle des pauvres, ne comptait pas (encore souvent vrai aujourd’hui). Seul le but était crucial.
    On ne peut juger les actions passées avec les yeux du présent.

     

    Répondre à ce message

  • #1835724
    Le 8 novembre à 14:56 par Pierre-Albert Espénel
    Gilad Atzmon commente l’affaire Weinstein

    La "philosophie" de Sabattai Tsevi devint caduque lorsqu’il se trouva contraint de sauver sa peau en se convertissant à l’Islam et le résultat ne fut guère probant par la suite.
    A quoi se pourrait convertir WeinStein pour sauver ses fesses et celles de ses congénères cette fois ? Au christianisme d’accord mais alors seulement s’il accepte de se faire crucifier pour tester ainsi sa sincérité.

     

    Répondre à ce message

  • #1835767
    Le 8 novembre à 16:05 par spiridon
    Gilad Atzmon commente l’affaire Weinstein

    En fait le mec,c’est un vaccin !Merci Harvey pour votre contribution à un monde meilleur !

     

    Répondre à ce message