Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jacques Sapir – Le coronavirus est-il en train de contaminer l’économie mondiale ?

Le couillonnavirus, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour ruiner l’URRS de Gorbatchev, les US donnèrent l’ordre à l’Arabie Saoudite d’augmenter sa production pour faire baisser le cours du baril : il passa de 40 dollars à 20 entre 1985 et 1986 . En 1991 l’URSS disparaissait . Bis repetita placent : les US viennent de donner l’ordre à l’Arabie Saoudite de surproduire : le cours du pétrole vient de s’effondrer : il s’agit maintenant de ruiner la Russie de Poutine, POUR LUI FAIRE LACHER PRISE EN SYRIE . La Russie pourra-t-elle résister ?

     

    • Tu oublies une donnee importante dans l equation
      En 1991, les usa n etait pas le 1er producteur mondiale de petrole de schiste a 60 dollars mini le baril pour etre rentable
      Surtout que c est la russie qui a decidé de pas baisser sa prod malgre la chute des cours...


    • Aujourd’hui, le rapport de force s’est inversé.
      Les Saoudiens ont besoin d’un baril à 85 dollars pour équilibrer leur budget étatique.
      Les USA ont quant à eux besoin d’un baril à au moins 50 dollars (probablement plus) pour équilibrer les couts d’extraction du pétrole de schiste.
      Les Russes quant à eux, ont une dette nulle, un budget équilibré, des réserves de devise et d’or et un cout de production de 20 dollars par baril.....

      Ce qui va se passer, c’est que l’industrie US du pétrole de schiste sous perfusion va imploser, entraînant avec elle une partie de la finance US.
      Les Russes sont en train de gagner sur toute la ligne.


    • @ gégé

      Possible, mais pas sûr.

      D’abord, le fait que vous énoncez est connu de tous. Si la Russie a une économie en berne, n’importe qui pourra alors accuser les USA ... et il ne faut pas oublier que les partis qui font la plus grosse concurrence à Russie Unie sont les nationalistes et le PC.

      Ensuite, la faillite de l’URSS ne lui a pas fait quitter Tartous ... et je doute que la Russie connaisse la même horreur économique que ce qu’elle a connu dans les années 80-90.

      De plus, le revers de la médaille de cette tactique est qu’elle a fait également plonger toutes les économies asiatiques (la grande crise asiatique des années 90 fut un contre-coup de la crise du pétrole des années 70-80) or, qui en a tiré les marrons du feu ? La Chine ! Refaire baisser Yvan pour faire monter Tchang ne serait pas une tactique qui arrangerait tout le monde à Washington, loin de là ! D’ailleurs la politique étrangère de Trump s’appuie sur le fait qu’il tape dans la zone de divorce entre les impérialistes partisans de la "Chine est notre plus grand ennemi" et les impérialistes privilégiant, eux, la Russie comme ennemi suprême des USA.

      Enfin, ça fait 9 ans que la Russie s’oppose aux USA en Syrie, déjà en 2008 : Moscou a affronté en Ossétie du sud les sous-fifres de Washington. Cela fait un moment que tout est fait pour plomber l’économie Russe (blocus suite à la guerre larvée en Ukraine, soutien à tous les opposants et terroristes internes à la Russie, multiples entraves à Southstream & Northstream).

      Et puis il ne faut pas tout confondre : ce sont les occidentaux qui sont sur un déclin de leur niveau de vie matérielle, les Russes aussi, mais à un moindre niveau.


    • @Bob, dans votre scenario, ce sera WWIII, tout simplement.
      Car l’Empire ne se laissera pas faire.
      M’est avis qu’il est encore trop tôt pour décréter des gagnants et des perdants.
      Juste faire observer que la situation à Hong Kong et Shangaï posait des problèmes bancaires, pour ne pas dire plus.
      Affaire réglée "grâce" au coronavirus.
      Dans une moindre mesure, des troubles politiques en Iran, en Italie et en France.
      Là aussi, le Coronavirus règle, même, momentanément, le problème politique.

      Ca donne l’impression que le traitement politique du Coronavirus a donné la priorité à l’étouffement des mouvements sociaux, donc à la stabilisation politique, plutôt qu’à la bourse, ce qui est logique, c’est l’instabilité qui pose problème aux mondialistes.

      Donc attention, on se focalise sur de la géostratégie à deux ou trois bandes, alors qu’il s’agit peut être d’une opportunité d’aubaine quant à calmer le jeu politique mondial devenu très néfaste pour l’économie spéculative.

      Sinon, ca peut basculer sur une crise dont on ne voit pas encore la portée exacte ni les conséquences funestes.


  • Que les petits porteurs et boursicoteurs se préparent à perdre très gros..... Comme toujours dans chaque crise financière.

     

    • Ca remonte toujours au bout de quelques années . Ne jamais vendre au plus bas ! Attendre - si on peut . Quand le CAC était à 6100 tout le monde savait qu’il y aurait une "correction" plus ou moins sévère . LA question : vont-ils réduire les dividendes ? Cela fait 35 ans que Total sert le même dividende, et même pendant la crise des subprimes .


    • CAC a +1.34% ce matin, tout est au vert au niveau Européen sauf en Espagne.
      On va attendre Wall Street, avec le triptyque Dow, S&P et Nasdaq, mais la gigantesque correction marque sa première véritable inflexion.

      Donc la paralysie productive chez les pays encore fortement industrialisés va continuer à cause du Coronavirus, mais le capitalisme spéculatif va repartir, mais avec une plus grande volatilité de son marché, tant que la pandémie sera actée.

      A priori, le Coronavirus a non seulement démontré l’interconnexion du monde sur le plan sanitaire, économique et boursier, mais il démontre surtout que le Capital est en crise pour cause d’un affrontement entre l’économe spéculative et l’économie productive, dont la première est de plus en plus décorrélée de la seconde.


  • On va pas y échapper et çe sera 32 x pire que 2008.
    Faites des réserves et quittez les villes,achetez des câbles chauffants,faites des courges à huiles,pour le reste les glands de chênes suffierons,cuits dans plusieurs eaux pour retirer les tanins.
    J’ai fais une vidéo récente la dessus.

     

  • La couverture médiatique change.
    Aujourd’hui lundi, sur BFM, bien sûr la totalité du temps d’antenne est consacré au virus mais le prisme est totalement différent de ce qui était jusqu’à présent.
    Jusqu’à hier, les titres des journaux c’etaient +213 cas par rapport a hier +3 morts, les masques, les gels hydroalcooliques, foyers d’infections, quarantaine.
    Aujourd’hui, les décideurs, les vrais voient leurs sousous fondent comme neige au soleil à la bourse, il est temps de siffler la fin de la partie
    Maintenant la majorité du temps d’antenne est sur les conséquences sur l’économie et la société. On voit de moins en moins de toubib sur les plateaux.
    J’ai l’impression que leur délire médiatique d’ingénieurie sociale leur pète à la gueule et qu’ils se rendent comptent qu’il faut tout arrêter.
    Je prédis que le président va bientôt reprendre son agenda normal et dire que tout est sous contrôle


  • Rien de tel qu’une bonne récession avec comme pretexte un virus pour renflouer l’économie et donc les banques. Bientôt un plan mondial de soutien de l’économie. Pour rappel il y a 6 mois la fed injecta 80 milliards ds l’économie US. Aujourd’hui les banques sont fauchés croyez moi je suis dans l’immobilier et je vois bien qu’on est en train de fermer les robinets...pourquoi ?? Plus d’argent dans les caisses...

     

  • On a quelques articles de consommations qui ne sont plus dispo dans certains commerces de Saône et Loire,comme le papier hygiénique,les gens font des réserves,je pense plus par rapport au virus que pour l’effondrement économique (hélas).
    Mais bon,j’aurais 80 ans je me méfierais plus du corrona.