Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Duchère (Lyon) : 80 policiers mobilisés pour neutraliser un gang de 10 jeunes semant la violence

« Ils se surnommaient “La French connection”. Et ils avaient décidé, selon leurs propres termes, de reprendre le quartier   » qui est situé dans le 9e arrondissement de Lyon, explique la commissaire divisionnaire Marianne Charret-Lassagne, chef de la sûreté départementale du Rhône.

 

Dix jeunes âgés de 15 à 22 ans ont été interpellés dans le quartier de la Duchère, à Lyon, où depuis plus d’un an ils étaient à l’origine d’incivilités, d’intimidations et de violence.

Près de 80 policiers ont été mobilisés pour procéder à leur interpellation, jeudi [5 octobre 2017] au petit matin.

 

Provocations, injures, dégradations, rodéos…

« Tout a commencé par de petites incivilités et petit à petit, ils sont montés en puissance », a ajouté la commissaire.

Provocations, injures, dégradations, rodéos voire barbecues sur la voie publique ont été le quotidien des habitants de La Duchère qui n’osaient pas parler.

« C’est allé jusqu’à la violence si bien qu’il y a eu une espèce d’omerta », a poursuivi la commissaire.

[...]

Sur les dix interpellés, neuf ont été mis en examen pour « violences aggravées ». Parmi eux sept mineurs dont cinq sont déjà connus de la police à l’instar de deux majeurs également poursuivis.

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

Comprendre pourquoi la France, sous régime socialo-sioniste,
est devenue la première productrice de racailles,
en lisant chez Kontre Kulture

 

La Duchère, ou les conséquences de l’antiracisme à la française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 1 an ,c’est déjà très long !...


  • Pour rigoler (amèrement) , j’attends le rendu des jugements ( s’il y en a)...


  • C’est en Irak qu’on a commencé à éliminer les familles des terroristes, maintenant ce sont tous des étrangers.


  • N’accordez aucun crédit, ne tirez aucun enseignement qui serait forcément fallacieux de cet article tout droit sorti de la propagandastaffel de la république à la guimauve.

    La French connection :

    Ce sont des petits blancs (la drogue en moins). Le duvet sous le nez en fait de barbe. Leur père est chômeur, leur mère fonctionnaire municipale à l’Etat civil. Ils se castagnent parce que ça occupe autant que le cinéma Gaumont mais que ça coute moins cher et que c’est plus drôle. C’est avec cette pâte, qu’hier, quand on existait encore, on a fait les armées de l’AN II. ou qu’à Vezelay, Saint Bernard a monté une guitoune pour recruter pour les Croisades.

    80 policiers et un martinet :

    C’était sans risque de coups de feu, la french connection ne disposant que de couteaux à éplucher les carottes. Et c’était rentable électoralement ; ça montrait que si on avait plus de budget on avait encore des effectifs, mais seulement de jour quand les vrais bandits dorment pour se reposer de leurs brigandage de nuit.

    Après une rixe à la sortie du lycée :

    On les a chopés chez eux pour le spectacle plutôt qu’à la sortie du lycée pour l’efficacité. Fô dire aussi que dans un bahut de 1000 adolescents, c’est pas sur que nos 80 policiers dont 40 sont des négresses en surpoids, et 40 des demisels qui travaillent à plein temps dans la police et à mi temps dans la combine, devant 500 gamins gonflés au testostérones et aux jeux vidéo, eh ben, c’est pas sûr qu’ ils auraient eu le dessus : les keufs.

    La mise en examen en masse :

    C’est honteux d’instrumentaliser la justice (des mineurs !) ainsi. Ne vous inquiétez pas : c’est pour faire peur aux chats. Et aux rats.Si vous saviez QUI occupe les postes à l’instruction ( Un énarque qui a raté le concours de l’Ena. et qui connait de la vie ce que les films porno le lui en ont "expliqué") et ceux qui occupent les postes de jugement dans les tribunaux de mineurs (les mêmes mais androposés et un peu vexès de n’avoir toujours connu de la vie QUE ce que leur en disent les films pornos). Sachant cela, vous vous déplaceriez en masse pour voir Guignol GRATUITEMENT et remercier le Bon Dieu de ne pas vous avoir infligé cet handicap .

    Courage : seul E&R vous informe !

     

    • Il n’y a qu’une seule information erronée dans le post : la trouverez-vous ?

      Car c’est dans cette erreur que se trouve toute la morale de l’histoire : la french connection était en carton parce qu’elle était "french" mais seulement de ...."papiers".

      Moralité : La république n’est plus française.

      Parce que le quartier n’est plus français
      la police n’est plus française
      la délinquance n’est plus française
      la justice n’est plus française

      Même le rat et le chat qui se sont enfuis à la vue de la police (les seuls à en avoir encore peur) ne sont plus français.Ils sont importés : un chat et un rat français ne reculent pas devant l’ennemi.

      Dans tout cela, rien n’est plus français.
      Nous sommes occupés, deux fois : en haut et en bas.


  • #1814736

    « Ils se surnommaient “La French connection”. »

    OK, ils ont juste oublié que ça nécessite un cerveau...
    C’est plutôt une petite bande de blousons noirs à l’échelle d’un quartier, d’un bout de trottoir, de la violence de rue sans envergure, mais qui emmerde tout le monde.

    On notera aussi que dans la réalité comme dans le film inspiré, personne, absolument personne, n’a de tendances gauchistes... lol
    William Friedkin "considéré pendant longtemps comme un cinéaste droitier, aux tendances fascisantes" (Jean-Baptiste Thoret).
    Tant qu’aux gangsters Corses et Ritals, inutile de faire un dessin.

    Qu’on se rappelle de la scène de réunion dans le Parrain :
    "They’re animals, anyway, so let them lose their souls..."

     

  • C’ est "Ouest-France" qui relate une affaire qui se déroule à Lyon. Les journalistes de Rhône-Alpes ont-ils peur des représailles ?


  • Padamalgam...

     

  • Ce n’est pas la tôle qu’il leur faut à ces merdeux mais un bon stage chez les pompiers pour aller ramasser les morceaux,avoir un aperçu de ce qu’est se lever à heure régulière,de ce qu’est la discipline,l’entre aide fraternelle pour autre chose que le bizness,le don de soi.
    Et surtout bravo aux parents qui ont bien assumé la petite graine !


  • Si il faut 80 policiers entraînés pour 10 voyous désorganisés et qu’on imagine le gaspillage des ressources humaines et de la dépense publique, qu’est ce qu’il va se passer quand les émeutes vont commencer ? Ça sera la débâcle et chacun pour soi.

     

    • Qu’apprend-on page 187 du livre d’Élise Vincent, La Vague - La France face à la « crise » migratoire​ (2014-2017) ?
      (On notera les guillemets de grande précaution autour du mot « crise », à manipuler avec des pincettes, en ces temps de Politiquement Correct vigilant. Fermons la parenthèse.)

      Eh bien nous lisons ceci : Fabienne Buccio, nommée préfet du Pas-de-Calais début 2015, réclamait depuis des mois des renforts en forces de l’ordre auprès de son ministre de tutelle pour essayer de contenir le chaos de la « jungle » de Calais. À l’été 2015, les arrivées en Europe explosent. En France moins qu’en Allemagne, mais ça commence à se sentir (+ 727 % de mineurs contrôlés à Menton par rapport à 2014 !). Aux déplacés de guerre (plus les clandos opportunistes) des premiers temps s’étaient en effet rapidement mêlés des masses de migranfugiés venus de partout (Somalie, Érythrée, Maghreb, Albanie, Mali, Afghanistan...) et ça commençait à dégénérer sévère.
      Pendant des mois, Cazeneuve lui répond qu’elle peut parfaitement gérer la situation avec les moyens dont elle dispose sur place. Enfin, devant l’insistance pénible du préfet, il finit par envoyer à Calais « fin 2015 (...) le directeur général de la police nationale (...) et le directeur général de la gendarmerie (...). Les deux hommes en sont repartis consternés. Ils ont envoyé sur-le-champ plus du double de renforts : rien de moins que 10 % des forces de maintien de l’ordre du pays.  »

      Un dixième de l’ensemble des forces de l’ordre françaises déployé et mobilisé sur un unique point de fixation migratoire ! Pour un camp de clandestins (j’ai plus les chiffres en tête mais je crois qu’on parle de 5 à 6000 personnes, à ce moment-là) !...

      Effectivement, on peut légitimement se poser des questions (et plus si lucidité) sur ce qu’il adviendrait dans le cas d’un scénario type émeutes de 2005, par exemple, géographiquement plus étendu, sur une plus longue durée et surtout aggravé de manipulations extérieures (mais là, on rentre en zone fantaisie et complotisme, restons sérieux, je vous prie).

      Et face au risque de flambée, « nous » continuons sereinement à engranger toujours plus de carburant et d’allumettes, sous la supervision attentive des pyromanes humanistes...


  • Quand l’os est pourri la moelle s’enflamme !!!...


  • Pas possible ! Ils ne sont pas déjà dehors avec un bracelet amovible ?!


  • Ah ouais super ! Y’a du rappel à la loi dans l’air ! Les racailles doivent trembler ! Surtout les mineurs ! Dans 2 jours ils sont dehors...triste république de mafieux


  • Il y a longtemps que la Capitale des Gaules et devenue la capitale des geôles .
    Lyon était une ville magnifique ,c’est aujourd’hui une immense banlieue à no-Go et un centre grotesque à bobos .


  • C’est dans ce même quartier que les supporters algériens avaient mis le feu à une église après le match Algérie-Corée du Sud, au mondial 2014. Tous les matchs algériens, qu’ils gagnent ou perdent, donnaient lieu à des mouvements massifs de violence et de destruction.


  • Rhooo, “interpellés”, "mis en examen", les mots sonnent bien, mais n’en croyez pas plus que le strict sens que ces mots veulent dire.

    La suite dans 5 ans.


  • Moi la Police, je n’y crois plus. À vrai dire je n’y ai jamais vraiment cru... D’ailleurs, dernièrement j’ai vu une suite d’émission sur la gendarmerie sur C8, et à un moment ils étaient toute brigade pour "allumer" de l’automobiliste, un guet-apens... Avec un guet juste après un virage sensible sur une route de campagne ou tous les automobiliste dépassaient systématiquement la ligne blanche... Et ou de simples ralentisseurs (ou dos d’âne) ou même un trottoir central aurait suffit a sécuriser ce virage et éviter des accidents. Et tout une brigade de plusieurs hommes attendait plus bas... Stylo à la main. Il y avait le passage ou ils se "faisaient" du jeunes fumeurs de joint sur la plage l’été...Tous très orgueilleux, paternaliste et "à plaindre") On était sur C8... On dit souvent que les problèmes sont d’ordre politiques, moi je dis que ce sont les hommes. À bon entendeur la Police.

     

  • Vulgaire faits divers !!

    « Tout a commencé par de petites incivilités et petit à petit, ils sont montés en puissance »

    Sauf que : il n’y a pas de petites incivilités. Et que s’ils ont monté en puissance, c’est que la police-justice ne fait rien. Et pas seuleument dans les "mauvais" quartiers...


  • Sans doute des jeunes suédois qui veulent s’amuser, passer le temps, ce sont juste des jeunes un peu écervelés...faut pas en faire un fromage...


  • Face à ce genre de "chances pour la France", je pense que la Police devrait avoir le droit de les défoncer en place publique dans un premier temps et de les enfermer dans un cachot à l’ombre pendant 5 ans, avec une ration de pain et d’eau par jour, et bien sur des claques dans la gueule du matin au soir, même en pleine nuit.
    Un petit traitement de choc qui remettrait bien vite ces trous de balle à leur place.
    Quand je vois certaines méthodes policières en Russie et/ou en Ukraine, mdr ...
    Les flics chez nous ne peuvent rien faire, ils ont peur, ont de moins en moins de moyens, alors que cette bande de jeunes cons mérite une branlée histoire de remettre les pendules à l’heure.
    Et puis enfin condamner aussi les parents laxistes puisqu’il s’agit d’abord d’un problème d’éducation.
    Couper les allocs, les aides, ça calmerai les ardeurs de pas mal de racailles. Mais en France, ils nous crachent à la gueule et c’est open bar, on le voit bien.

     

  • Hier, au sortir d’un bois à Achères, banlieue parisienne ouest. Des déchets éparpillés, des excréments dans le taillis. Puis, sur le terrain communal, une bonne centaine de caravanes flambant neuves. Du mobilier, des ustensiles de cuisine chers, des locaux communaux sous tente flambant neufs. Quelques hommes rassemblés autour d’un barbecue flambant neuf.
    Autour, des immeubles en construction bordant la forêt.
    Renseignements pris auprès d’une lycéenne du coin : ces caravanes sont données à ces gens parce qu’ils sont en attente de logement HLM pour "gitans" et migrants. Beaucoup ont été logés, mais d’autres sont arrivés depuis, arrivent sans cesse.
    Mais qui paie ?

     

Commentaires suivants