Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les agriculteurs en colère bloquent la 16ème étape du Tour de France

Le peloton a été contraint de s’arrêter en cours d’étape après qu’une manifestation a troublé la course.

 

 

Les coureurs du Tour de France ont été contraints de s’arrêter mardi midi, après 30 kilomètres après qu’une manifestation a essayé de bloquer la course. Les coureurs ont réussi à passer le barrage installé par les manifestants mais ils ont posé pied à terre quelques minutes plus tard pour se rincer le visage, après avoir été touchés par des gaz lacrymogènes.

 

 

Des manifestants ont essayé de bloquer la route avec des bottes de paille mais ils ont été écartés par les forces de l’ordre. Les agriculteurs manifestaient pour réclamer le maintien de l’Ariège en zone défavorisée.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite de l’article sur lequipe.fr

Voir aussi, sur E&R :

L’agriculture française en danger, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2011915

    Grand soutien aux agriculteurs (même ceux qui utilisent les produits phytosanitaires). Leur profession est difficile, et parfois tellement malmenée par le marché, qu’ils travaillent à perte.
    Il est temps que les privilégiés cessent de peser et d’imposer leur vitesse par le jeu du capital.

     

    Répondre à ce message

  • Les coureurs du TdF ne sont franchement pas la meilleure des cibles...
    La Sky et son gros budget mis à part, la plupart tournent à 1500€ par mois, bien loin de beaucoup d’autres sports où l’on n’a pas besoin de travailler au terme de sa carrière sportive. Les moins bien payés donc, mais sûrement parmi ceux qui s’entraînent le plus et le plus dur, avec un gros risque de blessures, parfois pas sans graves séquelles, et une hygiène de vie faite de sacrifices (surveillance du poids oblige).
    Y’a d’autres gens à emmerder avant eux.

     

    Répondre à ce message

    • #2012178

      Oh ben oui alors, y vont aller emmerder la coupe de france de volley ball, ca aura aucun impact médiatique pour eux mais au moins vous pourrez regarder votre tour de france dans votre canapé bière à la main.

      Salauds d’agriculteurs qui se battent pour vivre !

       
  • #2011981

    Bon troisième tentative ? Toujours pas compris d’où venaient leurs problèmes . L’ue ça leur dit rien et avec le Brexit , il vas falloir trouver dans leurs et nos poches 10 milliard d’€ .

     

    Répondre à ce message

  • Heureusement que la plupart de ces agriculteurs ne sont pas comme ça et nous laisse nous divertir tranquillement...en allant se pendre tout seul dans leur grange.

    Une pensée aussi pour ces cyclistes qui ont dû aller se rincer les yeux. Il faut les rassurer et leur dire que, le gaz lacrymogène, n’est probablement pas le produit le plus dangereux auquel ils seront exposés au cours de leurs vies de "sportifs".

     

    Répondre à ce message

  • #2012007
    Le 24 juillet à 21:56 par mosantopinambour
    Les agriculteurs en colère bloquent la 16ème étape du Tour de France

    Bon, je vais dènoter. Ces péquenots privent le peuple d’un loisir de vacances et tout le monde se fout de leur empaillage. Ils se trompent de cible et sont contre-productifs. On les entend moins sur le glyphosate ou lorsque les subventions (momentanées, il est vrai) tombent sur leurs comptes. Ils ont perdu. Ils sont perdus.
    Leurs pleurniches touchent désormais autant que la choah (à la différence que...).
    Oui, il y a des suicides, comme chez les flics, chez Orange et même, c’est nouveau, chez les femens. Mais chez eux comme ailleurs il n’y a pas que des suicidés.
    C’est fini ! Ils ont voté pour qui ?

     

    Répondre à ce message

    • 1) Le loisir de vacance que vous évoquez concerne principalement le bas peuple qui ne réfléchit pas, est assez peu productif et qui n’a aucune conscience politique de l’utilisation de ces jeux pour l’enfumer.
      De plus qualifier de loisir le fait d’être vautré sur un canapé avec une bière toute l’après midi, ne fait qu’alimenter mon propos

      2)Cette fixette sur le glyphosate est navrante, les grandes cultures (céréales, oléagineux) ne peut être pratiquée sans glyphosate sans à passer 10 fois par an travailler le sol et donc polluer encore plus.
      Surtout, les techniques innovantes comme le semis direct sous couvert végétal (équivalent permaculture pour les très grandes surfaces, plus de travail du sol et 1 seul passage par an), ne peut se faire sans glyphosate pour détruire le couvert (sauf certaines rotations spécifiques mais ca ne marche pas à tous les coups)
      Dans votre petit jardin vous pouvez pailler et bacher par dessus pour occulter, comment vous faites sur 5 hectares ?
      Je fais du maraichage sur 2 hectares en sol vivant, c’est à dire en permaculture "professionnelle" . La 1ère année j’ai du ramener 240 tonnes de matière sèche, as tu la moindre petite idée de ce que ca représente ?
      23 camions bennes remplis, à vu de nez 10 000 brouettes. Et je consomme 40 tonnes de paille, soit 2 semis remorques blindés, 180 bottes de paille géantes.
      Tu crois que c’est à la portée de tout les agriculteurs ? Et surtout, tu crois qu’il y a 100T de MS pour les 30 millions d’hectares arables en France ? 3 milliards de tonnes de mulch, bon courage mon garcon.

      3) Vous vous dites certainement que les permaculteurs qui vendent leur production genre Bec Hellouin (pas les mec avec 3 buttes enherbées) n’utilisent pas de produit ? RATE ! On utilise tous au moins du phosphate ferrique. (limaces)

      4) Les subventions sont très faibles, et ne concernent que les gros, de plus elles ne servent qu’à compenser le problème principal, le prix de vente est inférieur au coût de production.

      5)Il a des suicidés partout, ce qui compte c’est la proportion, et ils sont bien au dessus

      6) TOP 3 des votants pour Marine Le Pen : Agriculteurs, militaires,policiers. ils ont donc bien voté.

      Bonne soirée.

       
    • #2012130
      Le 25 juillet à 02:07 par Ça devient Chaud
      Les agriculteurs en colère bloquent la 16ème étape du Tour de France

      ’’C’est fini ! Ils ont voté pour qui ?’’

      La totalité des agriculteurs ont du voter pour le FN comme les 11 millions de citoyens français...mais ce système pourris n’en n’à rien à foutre de l’avis de ces 11 millions de citoyens français, ils n’ont aucun pouvoir et aucune parole face aux hordes de t*rés qui ont votés pour Jupiter 1er et probablement dernier.
      Bienvenue en Démocrassie !

       
    • #2012140

      Les grandes cultures biologiques se passent de glyphosate.

      Et ça ne pollue pas plus, ça pollue d’ailleurs même moins.

      Empoisonnez-vous si vous voulez, mais évitez de devenir ridicule au point d’en arriver à faire la promotion d’un poison.

       
    • #2012151

      Merci clem.

       
    • #2012158

      Clem, je veux bien, mais comment faisait-on avant le chimique ? : on désherbait à la main
      et cela n’a rien de monstrueux : j’ai trois hectares de vergers (Thailande) et je te garantis que tout le désherbage est fait exclusivement à la main :
      à trois personnes on passe deux fois 10 jours soit 20 jours par an ; on n’attend pas que ça pousse trop, on intervient dès l’apparition des mauvaises herbes on les mets en sacs et on brûle immédiatement(graines éventuelles) c’est vrai que cela implique d’être tous les jours sur place pour niquer toute tentative de repousse en période sèche car sinon le travail devient exponentiel. cela implique aussi que tout le monde fasse pareil alentour (ce qui est le cas même si c’est parfois avec des produits chimiques pour les moins courageux, mais c’est une minorité. des terres propres, cela demande une gestion collective car si un connard se laisse envahir, tout le monde trinque. De plus , ici, dans les zones agricoles, si tu as une terre agricole non exploitée, les taxes sont tellement prohibitives que t’as intérêt à vendre fissa, ou tu te ruines.

       
  • #2012033

    Et pas un seul Benalla pour s’occuper « manu » militari de la paysannerie...
    Pfff : que fout le préfet ?
    Gaffe les condés en remuant les ballots (et non pas l’inverse), qu’une aiguille ne s’égare pas sur la route : les chambres à air n’étant pas un détail du Tour de France...

     

    Répondre à ce message

  • #2012048
    Le 24 juillet à 22:59 par The Médiavengers Zionist War
    Les agriculteurs en colère bloquent la 16ème étape du Tour de France

    Ils manifestaient pour rester dans l’UERSS je parie...

     

    Répondre à ce message

  • Les gendarmes toujours au service des puissants donc des forces d’argent ! Mais c’est de pire en pire, avec cette oligarchie sans limite !

     

    Répondre à ce message

  • #2012259

    Il y a énormément de manifestation d’agriculteurs durant le tour chaque année, ceci par le biais d’animation visuelles souvent très originales. J’ai toujours beaucoup de sympatie pour ceux-ci.

    Par contre, bloquer le tour c’est se tromper de cible, ça ne sert pas la cause, mais plutôt l’ego. Au mieux ça canalise une colère, ça passe les nerfs...

    Ce groupe ne représente que lui-même, certainement pas les agriculteurs, surement pas dans ces conditions.

    Pour l’histoire des lacrymogènes, c’est la police qui les balance, pas les agriculteurs. Je ne leur jete pas la pierre, c’est comme ça qu’on leur dit de faire. Mais si on veut pas déranger les sportifs faut trouver d’autres moyens de disperser une foule sur le tour.

    Enfin, une course cycliste, les coureurs ne sont pas solidaires de manifestations quelconques c’est vrai... Durant ma journée de boulot je ne le suis pas non plus. Il y a un temps pour tout. Seul les oisifs on la possibilité de faire ce qu’ils veulent quand ils le veulent.

     

    Répondre à ce message

    • #2012531

      « Seul les oisifs on la possibilité de faire ce qu’ils veulent quand ils le veulent. »



      Chaque homme libre, au sens d’être affranchi, fait ce qu’il veut, quand il veut. C’est surtout le point numéro 1 de toute émancipation.

       
  • #2014098

    etant cycliste je suis a 200 pour cent avec les agriculteurs la cause est juste

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents