Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Matteo Salvini : "Euromaïdan est une fausse révolution financée par des puissances étrangères"

Les événements de 2014 en Ukraine ont été une « fausse révolution » financée par les puissances étrangères, a déclaré le vice-président du Conseil italien dans une interview accordée à The Washington Post. Selon lui, cela contraste avec le référendum en Crimée.

 

Matteo Salvini, le vice-président du Conseil et ministre de l’Intérieur de l’Italie, interrogé par The Washington Post, a qualifié les événements de 2014 en Ukraine de « pseudo-révolution » financée par des pays étrangers. Il a également comparé l’« Euromaïdan » au référendum en Crimée en mars 2014.

« Comparez [le référendum en Crimée, ndlr] avec la fausse révolution en Ukraine qui a été une pseudo-révolution financée par des puissances étrangères – similaire aux révolutions du Printemps arabe », a-t-il rétorqué à la journaliste qui a qualifié ce référendum de « faux ».

Auparavant, Matteo Salvini avait déclaré que les autorités italiennes avaient l’intention d’évoquer la question de la levée des sanctions antirusses à Bruxelles avant la fin de 2018.

La Crimée a adhéré à la Fédération de Russie après un référendum organisé en mars 2014 suite à un coup d’État en Ukraine. 96,77 % des électeurs de la république de Crimée et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol se sont alors prononcés pour la réunification avec la Russie.

Qui est Matteo Salvini ? Voir sur E&R :

La vérité sur l’Ukraine, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents