Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : coup de maître Assad-Hezbollah ?

Zabadani, la ville libérée dont les médias ne parlent pas

La libération de la ville de Zabadani dans la banlieue ouest de Damas est une « victoire absolue » pour l’axe de la Résistance.

 

Zabadani est une cité située à 45 km au nord-ouest de la capitale et à 11 km de la frontière libanaise. C’était une cité logistiquement vitale pour les terroristes à partir de laquelle ils lançaient des assauts contre la capitale Damas et « harcelaient » l’armée syrienne.

Les médias occidentaux ont passé sous silence cette victoire, mais l’armée syrienne et le Hezbollah viennent de remporter une très grande victoire : une trêve a permis l’évacuation des cités chiites de Foua et de Kafraya, au bout de deux ans de siège imposé par les terroristes. L’évacuation se poursuit en ce moment même. En contrepartie, les terroristes encerclés depuis des mois à Zabadani, à Baqin, à Madaya, à Houch Arani, à Sabna et à Arana tous situés près de Damas et près des frontières libanaises ont été évacués à Idlib. Après la libération de ces localités près de 95 % des régions frontalières syro-libanaises ont été sécurisées ce qui constitue une retentissante victoire pour la Résistance.

 

Pourquoi ?

Zabadani est une localité qui longe l’autoroute Damas-Beyrouth. Une emprise terroriste sur la ville aurait signifié à terme une rupture de la voie de communication entre Damas et le Liban, soit davantage d’insécurité pour la capitale syrienne.

Désormais, il ne reste aux mains des terroristes qu’un tout petit secteur situé dans le sud-ouest de la province de Homs, sur les frontières avec le Liban qui inclut l’importante localité d’Erssal et quelques secteurs dans le sud-ouest de Damas, dont Beit Tima, Kfar Hawar, Beit Sayer, Maqar Al Mir, et Beit Jinn.

La sécurisation des régions frontalières syro-libanaises facilitera ainsi le processus de l’acheminement d’armes et de munitions à destination de l’armée syrienne.

Depuis le début de la guerre en 2011, en Syrie, les terroristes takfiristes et leurs soutiens ont tout fait pour s’emparer des régions frontalières syro-libanaises, façon de mettre à mal les coopérations des unités de l’armée syrienne avec le Hezbollah. C’est à l’aide du régime israélien que les terroristes ont d’ailleurs réussi d’occuper de grandes parties de la province de Homs, de l’ouest de la province de Damas, des monts de Qalamoun, de Yabroud et de Qusseir.

Ces dernières localités, toutes d’une importance géostratégique majeure, ont toutes été libérées depuis. Et le domino des libérations a commencé en 2013 quand le Hezbollah s’est militairement engagé sur le terrain syrien et qu’il a contré l’avancée des terroristes vers le Liban. À l’époque, ces derniers occupaient plus de 60 % des régions frontalières avec la Syrie avec en toile de fond la multiplication des attentats-suicides et des attaques sur le territoire libanais.

 

À ne pas manquer, pour comprendre la question syrienne :

La vérité sur l’Empire et les terroristes, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1708797
    le 23/04/2017 par homme_des_forêts
    Syrie : coup de maître Assad-Hezbollah ?

    Le mondialisme à du plomb dans l’aile en ce sens que les peuples grondent (élection de trump, la monté inexorable de Marine LePen), les pions terroristes en Syrie se font laminer, la logique du dollar vacille de plus en plus... me fond vraiment craindre le pire vis-à-vis de leur réaction future !

    Vont ils encore semer le chaos avec une troisième guerre mondiale ?
    Ou bien va t’on leur pardonner afin qu’ils ne sentent pas en insécurité suite à une éventuelle reconnaissance de leur meffets et que la vie puisse reprendre un cours un peu plus normal ?

    Personnellement, je n’en veux pas aux zombis d’agir de manière malsaine car moi même, si j’étais dans leur contexte, que j’avais grandi dans des idéologies délirantes, peut être aurais je agis encore pire que ces gens là !
    Par contre, là où ils m’exaspèrent, ces dans le fait qu’aucun moyen à ma connaissance n’existe pour dialoguer et arriver à des consortiums puisque nous vivons tous de fait sur la même planète et qu’il serait sage il me semble que l’on puisse tous pouvoir s’épanouir ici bas.


  • #1708913
    le 23/04/2017 par Bonne nouvelle
    Syrie : coup de maître Assad-Hezbollah ?

    C’est une trèèèès bonne nouvelle, une excellente nouvelle.


  • #1709094
    le 24/04/2017 par Tenir et tenir encore
    Syrie : coup de maître Assad-Hezbollah ?

    Ça fait du baume au cœur, après les bombardements récents sur le Golan, de la part du voisin d’apartheid au sud.

    Je suis sûr que ça fera l’objet de la prochaine chronique de Bernard Guetta (France Inter), archétype de l’homme formé, informé et informant (pardon pour la petite pique ; j’en ai vraiment marre de ce hiatus entre la propagande de guerre imposée et l’info réellement disponible - dont vous participez ; merci une trois centième fois E&R).


  • #1710349
    le 25/04/2017 par djiguit
    Syrie : coup de maître Assad-Hezbollah ?

    salut a tous,excellente nouvelle ! mais il me semble que zabadani faisait l’objet d’incursions incessantes des commandos du hezb depuis pas mal de temps afin je suppose de maintenir les egarés dans une situation permanente d’insecurité,al masdar ,organisme de l’etat syrien en a fait etat plusieurs fois,grande victoire de la resistance,quelle emotion parmis le peuple de zabadani,encore une fois l’empire joue et perd