Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un biohacker tente de devenir un surhomme en modifiant son ADN

Le biohacking franchi une nouvelle étape avec ce savant fou qui a utilisé un ciseau génétique pour modifier l’ADN des cellules musculaires de ses avant-bras.

 

Josiah Zayner aura-t-il bientôt des avants-bras surdéveloppés comme ceux de Popeye ? Peut-être bien, en tout cas il a tout fait pour prendre de la masse musculaire et dans son cas ça ne s’arrête pas à manger des épinards ! L’individu a carrément tenté de modifier une partie de son génome le mois dernier en utilisant la fameuse technique d’édition génétique CRISPR/Cas9, que les spécialistes appellent le « scalpel de la génétique » ou les « ciseaux de l’ADN » et qui promet des avancées majeures en thérapie génique depuis sa découverte en 2015.

 

 

Des kits de biohacking en vente par correspondance

Josiah Zayner est diplômé de l’université de Chicago en biophysique moléculaire, il a également travaillé pour la NASA dans le cadre d’un programme de biologie synthétique. C’est aussi une référence dans le monde des biohackers, ces individus qui tentent d’élargir les capacités de leurs corps en s’implantant des dispositifs électroniques ou en essayant de modifier leur génome.

Avec sa dernière expérience, il aura certainement gagné de nombreux aficionados. C’est lors d’un direct diffusé sur Facebook, le 4 octobre 2017, que Zayner s’est injecté dans l’avant-bras une solution contenant la protéine Cas9 et un ARN guide ciblant le gène de la myostatine, une protéine qui inhibe la croissance musculaire.

Le but de l’opération étant de supprimer ce gène et donc de voir si dans le membre en question les muscles vont se mettre à grossir plus que de raison. L’homme ne s’attend pas à devenir le sosie de Popeye du jour ou lendemain : l’expérience est menée pour prouver que l’édition du génome peut être effectuée par presque tout le monde, à domicile et avec un minimum de matériel.

Lire l’article entier sur sciencesetavenir.fr

 

Popeye s’attaque à Sinbad sur son île maudite (1936) :

 

Ce jeune soldat s’est fait des injections massives pour ressembler à Popeye :

Comprendre la manipulation transhumaniste
avec Kontre Kulture :

Un transhumanisme très politique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le truc que j’ai vraiment du mal à comprendre, c’est pourquoi ces gens se tuent à faire des recherches pour vivre plus longtemps dans un monde qu’ils se tuent à pourrir à une vitesse folle ?

     

    • Ce sont des élus !
      Ils le méritent.
      Le pourrissement c’est pour les nazes.

      Problème narcissique problème religieux anecdotique fin des temps, va savoir


    • #1850369

      Si vous êtes payé 5000 balles par mois pour faire ces recherches, vous ne devez pas voir le monde comme pourri, mais plutôt voir la vie en rose.

      On voit le monde d’où l’on est.

      Et puis ceux qui pourront vivre plus longtemps (si tant est que çà marche), comme dit Attali, seront ceux qui auront les moyens de se payer une longue vie. C’est-à-dire pas les pauvres, de plus en plus nombreux.

      Ils ont renié Dieu et son incarnation (le Christ), maintenant ils croient pouvoir refaçonner la Création à leur idée... grave erreur. Mieux vaut rester les deux pieds sur terre et mourir dignement (car c’est la peur de la mort et l’absence de foi qui orientent cette recherche).


    • Ouais pareil pour Valls qui s’est pris dans l’fion des transpalettes de quenelles pendant plus de 4 ans, inhibant son humour et ses capacités cognitives. Alors, comme un automate, il ne s’arrête plus de manger kashrout en répétant des trucs totalement farfelus.
      Ananhacker.


  • Et comment contrôle-t-il l’action limitée de son traitement à son avant bras ?
    Comment garantir l’homogénéité de la mutation génétique ?

    Car le produit, une fois injecté, peut aller n’importe où.

    Donc si cela affecte son cœur, avec les déformations musculaires probables, il est mort.

    Par contre, ce qu’il a démontré de façon indiscutable, c’est qu’on peut vraiment faire n’importe quoi chez soi avec peu de moyens.

     

    • Perso depuis que le film Jackass est sorti, je ne me pose plus de questions concernant la motivation de certains à faire des conneries.

      Que voulez-vous, le monde est essaimé de crétins près à se foutre en l’air et à niquer leur santé pour un quart d’heure de gloire... Ne cherchez pas à comprendre... Il est inutile de s’acharner à trouver la logique à un endroit qu’elle a déserté depuis longtemps.


  • #1850342

    Bonne nouvelle ! La sélection naturelle va commencer à trier le bon grain de l’ivraie... ce dingue va se choper des maladies même pas encore répertoriées et va finir aux soins palliatifs.

    Souhaitons-lui seulement de prendre conscience de sa folie avant de mourir.

     

  • #1850346
    le 29/11/2017 par Yann Amar de l’Ashoi
    Un biohacker tente de devenir un surhomme en modifiant son ADN

    Ces gens là n’ont pas d’amis bienveillants ou ne les écoutants pas ils sombrent dans la folie .


  • La folie en action... bienvenue au zoo humain à ciel ouvert !


  • #1850352

    On imagine parfaitement le genre d’individus qui le font ou qui seraient prêts à le faire, et les conséquences. C’est gros comme son bras.
    Une preuve de plus que l’être humain est un génie...Pour se créer des problèmes.


  • Ils vont bientôt faire du twerk avec leurs biceps. Mais quel monde de ridicules...


  • #1850355

    Seigneur ils sont fous ! Sonnez la fin de la récréation, revenez vite !


  • Purée ca promet !!!!
    C’est à la fois flippant et enthousiasmant.
    Dangereux et excitant.
    Un marché gigantesque s’ouvre.
    Nos enfants seront tous des barbies ou des Ken avec des cerveaux à la Einstein ?
    Je vois déjà des chevaux à 6 pates
    Des vaches à 20 mamelles
    Des plantes domestiques qui nous fournissent gratos dans nos appart les fruits et les legumes frais quotidien.
    Il ne fait aucun doute qu’on va découvrir une sequence ADN qui bloquera la vieillesse.
    Du coup le paradis ou l’enfer ce sera ici bas sur terre. Plus de mort naturelle. Que des jeunes beaux et intelligents

    Est-ce que Dieu a prévu ca pour l’humanité ou a-t-il décidé que l’expérience humaine devra s’arrêter un jour ?

     

  • L’ADN est unique à chacun, comment modifier une chose unique ?

     

    • Il y a énormément de locus stable dans l’adn. Les gens d’une même race ont bien 99,9% d’ADN en commun. L’ADN n’est pas "unique" et les différences sont mineurs. En fait un dauphin possède 97% de notre adn donc ces modification marcheraient en général sur pas mal d’autres espèces.
      Modifier une chose unique est très facile mais tout dépend de ce que l’on veut modifier. Un gène code un protéine qui crée une fonction. C’est la base et si cela marche ainsi alors l’adn sera aisément modifiable, mais il y a d’autres cas où c’est plus complexe. Sans entrer dans les détails c’est très simple... en tout cas sur un embryon.


  • De par leur incapacité à avoir une vision globale du corps (à cause d’une pensée linéaire, hyperspécialisée, et simplement par le fait qu’on est loin de tout connaître de la biologie et du monde qui nous entoure...) et de par leur incapacité à raisonner à long terme, ces gens font finir par s’autodétruire tout seul en s’injectant je ne sais quelle merde. Peut-être doit-on s’en réjouir ?
    Et qu’est-ce qu’ils vont faire avec leurs gros bras si le reste du corps n’est pas en capacité à les supporter ? Marcher avec une canne à 40 ans ? Je pense que plus on interviendra de manière délirante sur les corps, plus il y aura besoin de réintervenir par la suite pour corriger de nouveaux problèmes : le transhumanisme se nourrira de lui-même, il entraînera tous ceux qui se lanceront là-dedans dans une course sans fin (le seul moyen pour revenir à un état de fonctionnement normal du corps étant son remplacement total, mais nous ne sommes pas nés avec un service après-vente) ; il créera des monstres dégénérés qui finiront par disparaître, simplement parce que ça ne fonctionne pas.
    Par contre le transhumanisme couplé avec une industrialisation des naissances où la vie est si peu sacrée qu’on peut la détruire à court terme, cela peut avoir des effets dévastateurs (création de chair à canon bon marché et "augmentée", et remplaçable à volonté). On n’y est pas encore même si on en voit les prémices. Dans un futur proche, en terme de technologie, le plus dangereux me paraît être la robotique (robots militaires). Qu’en pensez-vous ?

     

    • Votre commentaire est absolument pertinent : j’ajouterai que le fait de modifier la structure de l’ADN est totalement aléatoire et tient plus du "pif-au-mètre" qu’autre chose ; allez demander à un biologiste des infos sur la technique du canon à gènes utilisé pour les OGM (totalement farfelue, qui provoque une baisse des oligo-éléments & nutriments de base).

      Ce que je vois surtout, c’est que ces cinglés n’ont aucune connaissance basique en biologie humaine et ne maîtrise décidément pas les processus onco-géniques générés par l’absorption d’éléments ADN étrangers, qui risquent à long terme une cancérisation progressive... Cela a déjà été prouvé dans le passé, mais aujourd’hui, dans un monde narcissique & pervers où des tarés cherchent le buz à tout prix, cela ne doit pas nous étonner.

      Par ailleurs, je me demande comment cet écervelé de soldat ne subisse pas les douleurs provoquées par cette hypertrophie musculaire ; à mon avis, il doit prendre de drôles de substances, types stéroïdes... Je ne donne pas cher de sa peau à moyen terme !

      La Fin est proche !

      P.S. : je propose que ces personnes, surtout en France, recourant à ces techniques ne puissent bénéficier de traitement en cas de déclenchement de pathologies cancéreuses (cela nous économisera des frais inutiles sur la sécu).


  • #1850371

    Parfait ! Voilà une autre catégorie de tarés qui sera facilement détectable pour être évitée.


  • Course en avant, fuite en avant, précipitation vers l’abime, saut dans le vide sans parachute... notre société en phase terminale produira de plus en plus de fous, de délirants, de "cerveaux vraiment malades" avant de s’effondrer. C’est à ces indices de chaos à tous les niveaux que l’on sait que nous sommes en fin de parcours civilisationnel.


  • C’est des conneries, ce n’est pas du biohacking, il n’y a pas de modification du génome...et c’est comme une bombe nucléaire, cela ne se fabrique pas dans son garage à la McGyver...les mecs s’injectent un truc genre sérum physiologique, de l’huile...dans les tissus intermusculaires...on voit nettement qu’il ne s’agit pas d’une hypertrophie du tissu musculaire en lui même mais d’un gonflement par injection d’une substance...
    Par contre on peut moduler l’expression de ses gènes (épigénétique) par l’exercice physique par exemple...


  • ’’Un biohacker franchi’’
    Visiblement, les surhommes de Science et Avenir ne savent pas maîtriser les règles élémentaires de la conjugaison, de la grammaire et de l’orthographe...


  • On va bien se marrer quand il va augmenter la taille de son cerveau et oublier d’augmenter le volume de sa boite crânienne....

     

  • Ce qui m’étonne le plus c’est le manque de discernement de ce jeune soldat qui, à l’instar des bimbos qui s’injectent du collagène dans leurs lèvres, ne se rend plus compte de la laideur qu’engendre sa transformation.


  • Même le Diable n’oserait pas !!!...

     

  • Pour en avoir une plus grosse ,on peut faire la même chose ?

     

  • Comme dirait bigard....Heu...est ce que ça marche aussi avec les couilles ?...

     

    • Pour les couilles... pas besoin de biohacking, il existe déjà mieux.
      Ceux qui tapinent pour l’empire se font des couilles en or et quand on va dans le sens voulu par le mondialisme, les financements dégringolent "velu".
      Il suffit de voir les salaires dans les secteurs concernés, souvent évoqués.


  • "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme "... Cher Rabelais visionnaire !


  • Le livre de Lucien Cerise "Neuro-pirates - Réflexions sur l’ingénierie sociale" est rattrapé par la réalité ou vice-versa. Ce XXIème siècle est-il celui de toutes les irrévérsibiltés ou le crépuscule de toutes les folies humaines ?


  • Ces gens là relèvent de la psychiatrie.. c’est vraiment flippant !


  • C’est des connerie, le mec se fait des injections de Synthol.Au Brésil et en Inde ce sont des pratiques courantes.


  • Il s’est injecté du synthol, la vidéo du soldat n’a rien à voir avec le début de l’article.


Commentaires suivants