Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vaccins : quand Édouard Philippe passe chez Sanofi en catimini

Le gouvernement de Macron prend vraiment les Français pour des moutons

On doit l’information à l’insoumis Rufin : Édouard Philippe s’est fendu d’une bien maladroite visite « secrète » chez Sanofi alors que le gouvernement s’apprête à violer le Code de la Santé Publique pour favoriser la commercialisation des vaccins de ce géant pharmaceutique. En plein débat sur la lutte contre les conflits d’intérêt en politique, l’opération est vraiment maladroite.

 

François Rufin a eu la bonne idée de relever l’événement. Le jour où Édouard Philippe lançait les états généraux de l’alimentation, il passait sous silence un autre événement sur lequel les citoyens aimeraient bien avoir quelques explications : sa visite en grande pompe, mais à huis clos, chez Sanofi. De ce petit crochet par Vitry, personne n’a eu vent. Il fallait consulter le site de Sanofi pour en avoir connaissance.

 

Un secret bien maladroit

Que le Premier ministre rende visite à une grande entreprise française est d’usage courant. Ce genre de moment touristique fait partie de la fonction. Personne ne peut s’en offusquer.

Alors pourquoi l’avoir tenue secrète ?

Pourquoi avoir laissé Sanofi communiquer sur le sujet sans en parler à personne ? Ce jour-là, Édouard Philippe se consacrait aussi aux états généraux de l’alimentation. Il était entouré de journalistes. On ne peut donc évoquer un oubli malheureux...

Sur le fond, Édouard Philippe pourrait donc découvrir à ses dépens que la meilleure façon d’attirer l’attention sur ses agissements, c’est de vouloir les cacher.

Lire la suite de l’article sur atlantico.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1773299
    Le 26 juillet à 21:48 par VIVACHAVEZ
    Vaccins : quand Édouard Philippe passe chez Sanofi en catimini

    Ce gouvernement ferait passer la mafia sicilienne pour la cour de récréation d’une école maternelle. Quand on voit ce panier de crabes, on se dit qu’Al Capone, c’était Paul Préboist.......

     

    Répondre à ce message

  • #1773318

    Eh bien c’était pour remercier Sanofi de son soutien financier électoral

     

    Répondre à ce message

  • #1773371
    Le 26 juillet à 23:29 par Georges 4bitbol
    Vaccins : quand Édouard Philippe passe chez Sanofi en catimini

    Non, moi je ne trouve pas que ça se voit tellement la collusion entre les lois pondues par ce gouvernement de mongols et les grands groupes de haut vol.
    En tout cas, les charlie qui ont voté maqueron n’ont pas la semoule neuronale qui a coagulé suffisamment pour faire le rapport.

     

    Répondre à ce message

  • #1773479

    On nous prend pour des moutons, et on nie, remplace puis fume notre patrimoine.
    Bernard Cazeneuve s’était permis de substituer aux trésors séculaires soigneusement recueillis d’un musée maritime, ancien lazaret, sur une île au large de la Normandie, celles d’un musée de la mémoire repentante de la 2e guerre mondiale. Dans substituer, il y a tuer.
    Les pièces déplacées du musée maritime on flambé en juillet, suite à un orage, dans leur remise non sécurisée, dont trois tableaux de maîtres prêtés par le musée du Louvre (un ou deux Nicolas Poussin).
    Les pièces (récentes) de substitution mémorielle n’ont rien eu du tout, bien protégées qu’elles étaient, elles, entre les murs de pierre du musée. Bêêê, on respire.
    Merci Cazeneuve, merci les socialistes, merci la clique.

     

    Répondre à ce message

  • #1773480

    On sent vraiment que ce gouvernement est là pour ponctionner le contribuable, et pas autre chose, dans tous les domaines . Je ne me rappelle plus le nom de ce ministre Allemand qui avait dit : " faut que les Français entendent le cri de souffrance des Grecs " .Déjà là, on voit où ils veulent en venir, on est juste au début de l’histoire.

     

    Répondre à ce message

  • #1773490
    Le 27 juillet à 08:32 par Jean Le Chevalier
    Vaccins : quand Édouard Philippe passe chez Sanofi en catimini

    La corruption des élites n’est plus à démontrer... c’est factuel, à droite comme à gauche. Ils n’ont pas la spiritualité, l’éducation pour résister à l’appel de l’argent. Tous leurs gestes et paroles sont dictés par l’appât du gain : voir Sarko, Fillon, Hollande, Fabius et cie...

     

    Répondre à ce message

    • #1773544

      À partir du moment où vous n’avez plus la main sur votre monnaie , et que chaque année les banques apatrides vous fixent le pourcentage d’intérêt que vous leur devez selon votre degré d’asservissement à la politique mondialiste qui vous est dictée , la porte est ouverte à TOUT excès , et ces élites fantoches, pantins de cet impérialisme ne dérogent pas à la règle .

       
  • #1773510

    Et ce n’est que le début...

    Sanofi se renforce dans les vaccins en rachetant l’américain Protein Sciences

    Voilà ce que nous rapporte cette dépêche de la très officielle agence AFP.

    « Sanofi va faire l’acquisition de l’américain Protein Sciences pour un montant pouvant aller jusqu’à 750 millions de dollars, une opération relativement modeste à l’échelle du groupe, mais qui devrait lui permettre de se renforcer dans les vaccins antigrippaux aux États-Unis.

    Fondé en 1983 dans le Connecticut (nord-est des États-Unis), Protein Sciences a obtenu en octobre dernier l’autorisation de commercialiser aux États-Unis son vaccin antigrippal quadrivalent Flublok, le premier vaccin antigrippal à base de protéine recombinante approuvé dans le pays.

    L’alibi de la santé ne reste qu’un alibi…

    Nous devons donc mettre en cause dès maintenant la responsabilité future de nos dirigeants pour engager dès à présent leur responsabilité personnelle et pénale.

     

    Répondre à ce message

  • #1773579

    Excusez du peu mais un mouton me semble plus noble et intelligent qu’un électeur. Ensuite, il faut comprendre les élites ; comment ne pas mépriser les masses de peuples tant elles sont abruties ? Ils ne méritent aucun respect ni traitement de faveur. Avant il faisaient tous ces affronts cachés, désormais, après du petit à petit, ils peuvent afficher leur arrogance, leur haine des gens, leur mépris et railleries etc, sans aucune pudeur et même en insultant les gens directement, il n’y a aucun répondant en face, donc pourquoi nous respecteraient-ils ?

     

    Répondre à ce message

  • #1773649
    Le 27 juillet à 13:31 par Juda Nanas
    Vaccins : quand Édouard Philippe passe chez Sanofi en catimini

    C’est ce que l’on nomme hypocritement le lobbying. Alors qu’il ne s’agit ni plus ni moins d’associations de malfaiteurs, de corruption, de délits d’initiés, de techniques mafieuses et j’en passe et des meilleures je suis pas expert !
    Le plus légalement du monde puisque ces mêmes personnes font les lois ...
    Et bien sur pas un mot dans les médias totalement sous contrôle exclusif des riches qui côtoient ces gens. L’argent est le mal absolu, dans sa forme actuelle, et achèvera le peu d’humanité qu’il reste à l’homme.
    Ces gens me révulsent à un point ... Sauf qu’ils n’emporteront rien dans leur tombe.

     

    Répondre à ce message

  • #1774243

    " Édouard allez distribuer ce poison aux pauvres, voulez-vous !"

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents