Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Censure d’Internet : après Alex Jones, TeleSur

La grande purge impériale

Facebook a annoncé retirer les comptes en anglais de la chaîne de télévision panaméricaine TeleSur.

 

Le 7 août 2018, Mark Zuckerberg, le directeur de Facebook, avait personnellement coordonné avec Apple, Google, Spotify et YouTube (mais pas Twitter) la suppression des comptes liés à Alex Jones et à InfoWars pour cause de « conspirationnisme ». Il entend également supprimer la « propagande communiste » (sic).

Créée à l’initiative du président Hugo Chávez, TeleSur était une chaîne publique d’information continue commune à l’Argentine, à la Bolivie, à Cuba, à l’Équateur, à l’Uruguay et au Venezuela. Cependant, au cours des dernières années, l’Argentine et l’Équateur s’en sont retirés.

En 2005, suite au Congrès Axis for Peace organisé par Thierry Meyssan à Bruxelles, TeleSur, alors dirigé par Aram Aharonian, envisagea un partenariat avec Al-Jazeera. Mais c’est à ce moment là que la chaîne qatarie changea de ligne éditoriale pour devenir le porte-parole des Frères musulmans. Depuis, un accord a été conclu avec l’Angola, la Guinée Bissau et le Mozambique pour des programmes en langue portugaise, et un échange de programme est réalisé avec la chaîne libanaise Al-Mayadeen.

TeleSur produit également des informations en anglais que Mark Zuckerberg entend éliminer de la toile. Il est en effet indispensable pour le commandement US de l’Amérique latine (US SouthCom) d’empêcher les autorités vénézuéliennes de communiquer aux citoyens états-uniens leur vision de la crise qui traverse leur pays [1].

Lors de l’attaque de l’actuelle Serbie, en 1999, l’OTAN avait bombardé la télévision yougoslave. Lors de l’attaque de l’Afghanistan et de l’Irak, le président Bush avait envisagé de bombarder Al-Jazeera au Qatar, mais le Premier ministre britannique Tony Blair lui avait annoncé qu’il allait reprendre en main la chaîne avec les Frères musulmans. Lors de l’attaque israélienne du Liban, en 2006, les États occidentaux avaient interdit la chaîne du Hezbollah Al-Manar et Tsahal l’avait bombardée. En 2011, l’OTAN avait bombardé la chaîne nationale libyenne.

Notes

[1] « Le "Coup de Maître" des États-Unis contre le Venezuela », par Stella Calloni, Traduction Maria Poumier, Réseau Voltaire, 11 mai 2018.

Voir aussi, sur E&R :

Le Système contre la Vérité, voir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2025670
    le 16/08/2018 par Technique Ludovico
    Censure d’Internet : après Alex Jones, TeleSur

    Moi aujourd’hui je regarde plus qu’E&R sur internet , s’ils le coupent, finalement ça sera une fin !
    La messe & l’Eglise ,la ferme, ma famille et basta
    J’arrêterai internet,juste ma boite mail et c’est tout

     

    • #2025776
      le 17/08/2018 par lemoinevengeur
      Censure d’Internet : après Alex Jones, TeleSur

      Pas forcément un bon plan,l’ami,on peut toujours regarder les sites russes,juifs,iraniens,(on est noyé sous la propagande sioniste) etc.etc...qui sont en français,qui permettent de faire un tour de table des points de vue,même si souvent la propagande y est visible,celà permet de faire sa propre opinion,question d’habitude que se savoir lire entre les lignes...une lecture édifiante par ex :"Sous nos yeux" de Thierry Messian,mais vous avez aussi raison,si on veut être heureux s’occuper de sa famille,des plantes et des insectes du jardin,s’instruire,c’est super...


    • #2025985
      le 17/08/2018 par Technique Ludovico
      Censure d’Internet : après Alex Jones, TeleSur

      @ lemoinevengeur



      Pas forcément un bon plan,l’ami,on peut toujours regarder les sites russes,juifs,iraniens,(on est noyé sous la propagande sioniste) etc.etc...qui sont en français,qui permettent de faire un tour de table des points de vue,même si souvent la propagande y est visible,celà permet de faire sa propre opinion,question d’habitude que se savoir lire entre les lignes.



      J’ai beaucoup milité, beaucoup bourlingué et aujourd’hui je ne crois plus en la politique, les partis
      Je vais sur E&R juste pour l’info depuis 2 ans plus de radio ou rarement au boulot et encore presque 10 ans que j’ai plus de télé, autant que je ne vais plus au cinéma
      Non j’y crois plus
      Je lis, beaucoup , je me suis coupé du monde, campagne tout petit village ,famille, quelques amis et pour le reste le moins possible
      L’info j’ai parfois même du mal avec E&R
      Tout ça c’est de la perte de temps mais peut-être ais-je tort et toi raison


  • #2025692

    Alex Jones était ultra sioniste, comme quoi ça protége pas.

     

  • #2025747

    Maintenant vous comprenez pourquoi le petit Zuckerberg a été harcelé par les autorités sous prétexte que Facebook ne respectait pas la vie privée des gens... ? On a utilisé ce prétexte pour le faire plier et se conformer entièrement aux injonctions de l’oligarchie mondialiste.

     

    • En précisant que nos analyses respectives ne s’excluent pas vraiment, je voudrais noter que par ailleurs Zuckerberg a probablement réussi à se faire détester de l’oligarchie dans son ensemble, avec son double jeu ;
      Rappelons que pendant la présidentielle Facebook roulait pour Hillary, pendant que par derrière, c’était open bar pour Cambridge Analytica pour piocher dans les données de FB, en extraire par exemple des listings de gens crédules auxquels on balançait des horreurs invraisemblables sur Clinton. Le genre de choses qui auraient été extrêmement contre-productives si les cibles n’avaient pas été sélectionnées par FB pour leur crédulité, mais qui furent évidemment très efficaces dans ces conditions.
      J’ai pas vérifié, mais je pressens que les plus virulents contre le trafic de données privées par FB avec Cambridge Analytica, ils ont quelques relations avec les perdants de la présidentielle.

      Pour revenir à Zuckerberg, se croyant ainsi plus rusé que tout le monde, il a ensuite poussé le culot jusqu’à se dire présidentiable. Alors que du point de vue des dirigeants réels du deep state, il n’est qu’une sorte de technicien, chargé du flicage des opinions, qui prétend donc abuser de son pouvoir technologique.

      Conclusion : il a finalement été repris en main par le système.

      Concernant Jones, je crois - sans certitude - qu’il est assez anti-guerre. Si c’était cela qui expliquait que son sionisme ne l’ai pas protégé, ce serait un mauvais présage.


    • #2035873

      @JP Zuckerberg à toujours été le concierge du système.


  • #2025769

    C’est comme ça que ça marche aussi en vrai. On se croit propriétaire de notre maison ou d’un terrain, mais l’instance du dessus, la marie, peut nous exproprier pour ses propres intérêts dit "communs". On doit aussi avoir son autorisation pour tout et n’importe quoi, comme juste faire pousser un arbre. Cette mairie est-elle même sous l’autorité de la préfecture. Ensuite on trouve l’État, l’État profond, etc...
    Les youtubeurs/facebookeurs se croient maîtres de leurs domaines, mais évidement que l’instance supérieure garde l’emprise totale. Et évidemment aussi qu’il ne s’agit pas d’une coordination de la propre initiative de ces entreprises. Une instance supérieure a donné l’ordre. Twitter, c’est le maire récalcitrant qui va se faire taper sur les doigts. Ou alors c’est volontaire, pour que ce semblant de liberté serve d’entonnoir afin attirer et regrouper les déçus des réseaux pour telle ou telle raison.


  • #2025920

    "oh non, Facebook, ce symbole de la liberté qu’on censure..."

    L’esclave qui pleure ses chaines.


  • #2025963

    L’erreur qu’on fait plusieurs "dissidents" été de faire confiance aux nerds de Silicon Valley. Ces nabots boutonneux ne connaissent rien à la politique, mais connaissent très bien le langage de l’argent. Un capitaliste/materialiste ça chante comme un coq si tu le menaces. Quand Zuckerschmuck est allé faire son numéro de com à Washington, nous avons tous vu les images du Congrès, mais soyez sûr que les vraies discussions se sont tenues derrière des portes closes et loin des caméras.

    Ceci dit, il faut en revenir : internet ce n’est pas que Jewbook, Twitter ou Snapmachin pas plus que l’informatique n’est que Micro$oft ou Apple. Il faut éduquer les gens à se tourner vers Linux et les logiciels libres. Dû à impérialisme culturel américanosioniste, les gens croient qu’ils ont absolument besoin de payer une licence Microsoft pour faire fonctionner leur machine.

    Ils se font doublement avoir parce que Linux c’est gratuit et lui, il ne vous espionne pas pour la gloire de l’Oncle Sam. Il faut dire que les gouvernements ne font aucun effort pour utiliser du logiciel libre ou encore inciter leurs populations à se sortir de leur état de servitude envers Microsoft, ce qui est proprement scandaleux.

    Un système Linux et un VPN bien configuré et bonne chance à votre FAI ou même la NSA pour vous espionner. En tous cas, vous ne les aidez pas. Ce n’est évidemment pas le cas avec Microsoft et une box Orange (qui vous obligent à utiliser leurs DNS censurés par l’État).

     

    • #2026071
      le 17/08/2018 par Sion Dujambon
      Censure d’Internet : après Alex Jones, TeleSur

      “Il faut dire que les gouvernements ne font aucun effort pour utiliser du logiciel libre”

      Faux ! Les parlementaires ont utilisé Ubuntu pendant des années (j’ignore si c’est encore le cas). La police utilise également des OS libres. Le FBI itou. Par contre, je suis d’accord avec vous quand vous dites qu’ils n’incitent pas la population à utiliser Linux. Et pour cause, nos chers gouvernants sont tous pieds et poings liés aux GAFA et sont sommés par la Silicon Valley d’imposer ces merdes à leurs administrés ! N’oubliez pas que Macaron (alors ministre de Flamby) a abrogé une loi qui contraignait Amazon à payer des impôts en France... quelques heures seulement après qu’elle fut votée à l’Assemblée ! La sécurité des données, c’est pour eux, pas pour vous !