Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien avec Alain de Benoist

Propos recueillis par E&R Aquitaine en février 2014

Pour E&R Aquitaine, Alain de Benoist revient sur son parcours intellectuel et aborde la question des religions, de la tradition, mais aussi de l’économie et de l’évolution des sociétés occidentales modernes.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

Retrouvez Alain de Benoist sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #785541
    le 12/04/2014 par Le Pari
    Entretien avec Alain de Benoist

    Beaucoup de respect pour ce monsieur mais bon sang, il ne pourrait pas lacher ses clopes 5 min ?!!!

     

    • #785638
      le 12/04/2014 par Stev
      Entretien avec Alain de Benoist

      Bah non, il ne peut pas... C’est ce qu’on appelle la dépendance, l’addiction !


    • #786313
      le 13/04/2014 par goy pride
      Entretien avec Alain de Benoist

      A son âge il fait ce qu’il veut ! Foutez lui la paix ! Votre réaction me rappelle ces pétasses dans les hospices de petits vieux qui insultent, humilient des vieillards qui osent avoir l’insupportable vice de boire du vin ou de se fumer une clope de temps à autre ! Les mecs sont en fin de vie, ils peuvent crever du jour au lendemain mais on vient encore les emmerder parce qu’ils picolent ou fument !!! Pour l’anecdote voilà ce qui est arrivé à un petit vieux placé à l’hospice que je connaissais : une fois un camarade à lui du même âge (proche de 90 balais) était passé lui faire une visite avec une bouteille de pinard. Pendant qu’ils se picolaient tranquillement leur bouteille en discutant du bon vieux temps une pouffiasse du personnel est rentrée dans la piaule du petit vieux et les a surpris. Résultat : enfer et damnation leur sont tombé sur le coin de la gueule ! Des hurlements hystériques, la bouteille saisie et éclater contre le sol (!), le copain du vieux virer à coup de pompe dans le cul avec interdiction de revenir...Voilà comment on traite des petits vieux qui ont tout perdu : leur femme (mari), leur maison...qui se retrouvent tout seul dans un mouroir dans lequel on ne les autorise même pas à jouir sobrement des derniers moments de leur vie ! Voilà où en est la France d’aujourd’hui ! Peuplée de cinglés moralisateurs, puritains dégénérés ! Et ce sont ces mêmes gens qui ne voient rien à redire que l’on enseigne aux gosses à l’école de se branler et de se faire enculer !!! C’est la modernité ! Pauvre France !


    • #786493
      le 13/04/2014 par popov
      Entretien avec Alain de Benoist

      Moments delicieux comme toujours dans la compagnie d Alain de Benoist : grande familiarité avec les grands penseurs , pensée claire qui les rend accessibles a tous , honneteté , et franchise , il apprend a conduire ses pensées et nous rend plus intelligents .Lucidement trop accro a la clope , "clous de cercueil " dit Gainsbourg il est comme Gaisbourg un dandy , dandy de l intellience . Cela dit , il y a quand meme beaucoup plus d hardeurs black dans le porno qui circule et pour "défoncer " cruellement des adolescentes bien claires de l est europe : le porno est foncierement sadique .


    • #787033
      le 14/04/2014 par Enguerrand Dubh
      Entretien avec Alain de Benoist

      @ Popov

      Etant l’intervieweur (et comme je sais que les questions sur le porno sont celles qui vont susciter le plus de commentaires), il faut remettre cela dans son contexte. Monsieur de Benoist est un homme de sa génération. Je pense qu’il a une vision de la pornographie qui correspond aux années 70 et on ne peut pas l’en blâmer (comme ses goûts en musique sont aussi ceux de sa génération) de plus, ce n’est pas forcément un sujet qui le passionne. Je ne suis pas certain qu’il se tienne au courant de l’actualité de ce milieu.

      De plus j’ai pour le coup mal posé la question, puisque je voulais mettre en parallèle d’un côté la réification des hommes noirs dans le porno (qui relève même d’une désérotisation) et de l’autre côté la mise en scène très agressive de la sexualité mettant en scène un noir avec une blanche, comme le montre tout le discours autour du cuckold, et une sorte de volonté de vengeance à travers les générations de certains noirs, comme on le trouve dans le rap, ou avant cela, dans la blaxploitation (cf Mathias Cardet). Ce qu’on ne trouve pas dans les autres configurations interraciales dans le porno, même si bien sûr, comme il le souligne, elles existent.

      Mais ce n’est pas non plus vraiment un secret que certains producteurs de porno américains ont un discours très anti WASP, et même qu’ils voient leur travail comme un moyen de détruire le christianisme.

      Donc, pour le coup, c’est un peu tombé à l’eau.


  • #785694
    le 12/04/2014 par petit_poney
    Entretien avec Alain de Benoist

    Le fait que M. De Benoist souhaite que le site d’E&R ne soit pas focalisé sur le lobby juif et les problèmes liés à celui-ci, censure, CRIF, corruption des élites, Gaza, etc, ne me dérange pas, et je pense qu’il a raison.
    Ce qui me dérange, c’est qu’il ne puisse le dire que par sous-entendu. Il me semble que ce tabou inconscient est plutôt une maladie de l’homme moderne, l’homme traditionnel est conscient des mots qu’il s’interdit.

     

    • #786757
      le 13/04/2014 par Bug2410
      Entretien avec Alain de Benoist

      D’abord, E&R dépasse, et de beaucoup, cette “focalisation” sur le seul lobby juif, que certains lui reprochent, par la multitude de ses dossiers : politique, religieux, industrie, alternatives, défense, nutrition, santé, mœurs, monde multipolaire, histoire, musique, architecture, etc., même si une certaine communauté peut se révéler, peut-être, “un tantinet sur-représentée”...

      Or il est manifeste qu’Alain de Benoist rechigne à s’engager dans ce dernier constat - ce qui d’emblée réduit énormément l’importance de sa réflexion intellectuelle, pourtant d’un bon niveau, mais autrement moins libre que celle d’un Soral. Malin comme il est - mais, et de loin, pas aussi téméraire que les InfréKKentables -, il sait trop bien que s’il poussait comme eux le feu de son analyse dans cette direction, l’ensemble de son œuvre et de ses réseaux, jusqu’ici tolérés, connaîtrait une nouvelle attaque, sans doute cette fois d’une violence neuve étant donné la tension montante en ce domaine ultrasensible.

      Dès lors, il lui reste à surfer sur les initiatives secondes, comme dans son entretien récent avec Farida Belghoul, où la différence en courage et détermination saute aux yeux - certes aussi, mais à l’inverse, en précision et culture complexe ; cf. :

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Même sur le plan du religieux : celui d’une souhaitable réévaluation du “paganisme”, ses idées restent bien trop marquées par l’historico-politico-économique, et même le philosophique occidental, pour nous aider vraiment à redécouvrir ce que pouvait être la vie “anté-monothéiste”.

      Voilà pourquoi la critique d’un E&R “focalisé” sur le seul lobby juif semble un argument commode, injustifié, comme un clin d’œil obligé adressé à la pensée dominante, du genre : “euh, messieurs les censeurs potentiels, vous en faites pas : j’ai compris et accepte votre domination ; je reste en deçà du seuil d’’infréKKentabilité ; je vais même jusqu’à inciter mes concitoyens ex-compatriotes à dénigrer ce qui reste d’’adossement possible aux structures nationales séculaires, pour mieux vous être livrés, par régions, certes encore "enracinées” mais sans possibilité de “masse critique” ni de “force de frappe” contre votre Empire... ; alors, en échange, merci de ne pas toucher à mon œuvre, qui permet à mes addictions d’acheter mes clopes et du mou pour mon chat...”


    • #794401
      le 22/04/2014 par petit_poney
      Entretien avec Alain de Benoist

      Je suis bien d’accord Bug.
      Et tout cela en traitant les idées défendues en particulier par Pierre Hillard d’idioties, oui là il peut être "courageux".


  • #785938
    le 13/04/2014 par Fulgence Ridal
    Entretien avec Alain de Benoist

    « Que le sexe, ce soit réel, ne fait pas le moindre doute. Et sa structure même, c’est le duel, le nombre deux. Quoiqu’on en pense, il n’y en a que deux, les hommes, les femmes. […] Ce dont il s’agit quand il s’agit de sexe, c’est l’autre sexe, même quand on lui préfère le même. »
    ou pire ... Lacan.

    Ceci dit, De Benoist dit la chose la plus intelligente que j’ai entendue depuis bien longtemps : le mondialisme se sert, se nourrit, utilise les Etats comme rampe de lancement. C’est dans les Etats dits forts qu’il est le plus à son aise. Surtout quand ils mènent des politiques inflationnistes.

    Je n’arrive pas à comprendre que l’on ne comprenne pas cela.
    Vous interdisez les déficits structurels, la dette, et vous revenez à un étalon or, la finance (et la rente) n’a plus de points d’appui pour prospérer ... et l’économie devient naturellement une économie ancrée dans la réalité.

    C’est toujours les dettes (ou la création monétaire) qui créent une dépendance et les problèmes. Keynes l’avait déjà montré dans ses études sur le franc.
    Il n’y a que toujours de mauvaises solutions pour résorber des dettes , la pire étant l’inflation ... et la finance internationalisée ne rêve d’une chose : que les Etats mènent des politiques inflationnistes pour les récupérer à la petite cuillère.

    Après ... je trouve que De Benoist est un peu court sur certains sujets. Levi-Strauss l’a montré au niveau de la civilisation, et Lacan au niveau de la santé psychique : qu’il était important d’éloigner l’enfant du désir de la mère. Et la fonction symbolique nait de cette séparation qui définit la fonction paternelle. Et à l’inverse de ce que dit De Benoist, tout n’est pas d’égal valeur dans ce domaine : le discours capitaliste a compris depuis le début qu’il avait intérêt à déconstruire ce non (nom) du père (ce nom à la jouissance), afin d’hystériser les valeurs et de mettre du care (cad des mères derrière chaque individu).

    Ce faisant, il propose sans cesse ces objets transitionnels, partiels à profusion les maintenant dans un état d’un désir toujours insatisfait (ce qui est le propre de l’hystérie)
    On ne peut pas comprendre les problématiques du gender, du mariage homosexuel, de la mono parentalité ... sans cette volonté du monde capitaliste d’hystériser les valeurs ... dans son jargon c’est tout simplement mettre la ménagère de moins de 50 ans au centre de la société...et si possible de mettre les mâles dans cette fonction. Le pire c’est qu’il y parvient...

     

    • #786156
      le 13/04/2014 par aramis
      Entretien avec Alain de Benoist

      le mondialisme se sert, se nourrit, utilise les Etats comme rampe de lancement. C’est dans les Etats dits forts qu’il est le plus à son aise.
      Se servir de structures existantes est quelque chose de très ancien lorsque qu’une nation veut en coloniser une ou plusieurs autres. Les Anglais et les Français ont pratiqué cette technique à grande échelle et systématiquement dans leurs colonies respectives. Or le mondialisme actuel orchestré et dirigé à partir des USA n’est pas seulement la somme des activités prédatrice de la Banque il est aussi une colonisation visant à faciliter les processus de prédation et ce sur le modèle qui est le plus favorable aux activités de pillage de la Banque : les USA. Aller dire, comme le fait au fond AdB, que parce que la Banque a pris le contrôle des états européens ils doivent être supprimés n’est pas sérieux. La lutte contre l’Empire leur rendra leur autonomie et refondera l’Etat-Nation dans une forme, une morphologie qui ne sera pas nécessairement celle d’aujourd’hui.


  • #786208
    le 13/04/2014 par Philippe de Macédoine
    Entretien avec Alain de Benoist

    M. De Benoist est un esprit brillant d’une disponibilité et d’une courtoisie remarquable. Sa pensée est complexe et evolue bien dans le temps.

    Il a un positionnement raisonné et médian sur l’économie que je trouve très pertinent (antimatérialiste et antilibéral) même si on peut lui reprocher d’être anti- et non pas pro-. On le comprend, il faut se situer par rapport aux référentiels existants actuellement. Cela dit, je crois qu’il faudrait qu’il invoque, comme Michea, le terme orwellien de "décence commune" qui couvre ses deux positions et beaucoup d’autres.

    Cela dit, sa position sur la nation dans cette vidéo est pour le moins brouillonne, à moins que je ne l’ai pas compris. Il saute de nation à état nation comme si les deux choses étaient les mêmes pour conclure que la "région" (concept qui est indéfinissable sérieusement même du point de vue historique) est la structure de base dans une Europe "confédérée".

    Je pense qu’il a tort. L’Histoire est le ferment des sociétés et l’Histoire ne porte aucun crédit aux Régions depuis César.

    En France on parle des Gaules, du royaume des Francs, du royaume de France avec ses duchés, comtés et baronnies, de la République Française.

    Il y a de l’ethnicisme ou plutôt de l’identitarisme dans le concept de Région. Il suffit de voir les mouvements "nationalistes" ou séparatistes régionaux. Ce sont des mouvements qui se sont créé sur un terreau identitaire.

    La nation française n’existe que parce qu’elle a brisé ces identitarismes et c’est sans doute son plus grand succès. Il n’y a pas de rejet d’une région par une autre comme c’est le cas en Allemagne, en Italie, en Espagne ou en Angleterre. En France, c’est traité par la dérision et l’humour.

    Je ne pourrais jamais faire une croix sur cet acquis essentiel.

     

    • #786956
      le 14/04/2014 par ouhm
      Entretien avec Alain de Benoist

      ""La nation française n’existe que parce qu’elle a brisé ces identitarismes et c’est sans doute son plus grand succès""

      Non, c’est sa pire réalisation.. rien d’autre que du colonialisme.. Ils ont tués ces peuples, linguicide, assimilation, ont tués tout particularisme pour ne laisser que la "nation" avant de la trahir elle même... si les anciennes colonies de la république Français n’en sont plus, le territoire métropolitain lui, est toujours colonisé par ce régime destructeur.

      ""Ce sont des mouvements qui se sont créé sur un terreau identitaire""

      Faux, il y en a certes, et je les soutiens, sauf les séparatistes, je les soutiens même pour l’aspect ethnique, des corses, bretons etc.. ne sont pas des mêmes ethnies et cultures, avant la révolution, les peuples étaient reconnus, le Roi parlait "des" peuples de France et la nation existait déjà, il y avait les différentes provinces, différents peuples avec des histoires différentes, mais Français.
      Il y a pleins de définitions de la France, ma préférée est celle qui dit que la France est l’alliance des peuples indigènes sous la nation Française et ça n’implique en rien de devoir détruire ses racines et de trahir sa patrie charnelle, surtout quand ces racines se trouvent sur le territoire Français.. contrairement à un étranger qui lui a des racines ailleurs.
      Pour la région, je considère que la mienne vient d’anciennes provinces qui viennent elles mêmes d’un ancien territoire gaulois jusque dans le nom.

      Tant qu’aux mouvements régionalistes, séparatistes actuels, ils sont poussés par l’union européenne, beaucoup sont des séparatistes gauchistes dont la principale identité revendiquée est l’universalisme...
      Quoi qu’il en soit, l’ue soutient ces mouvements, gauchistes, identitaires ethiques, régionalistes, langues régionales etc.. pour leur faire revendiquer une autre appartenance que la France, pour les monter contre la France, afin de la détruire et de la fondre dans l’ue. Ces imbéciles ne comprennent pas que l’ue sera bien pire que la nation Française, si jamais ça réussissait, ç’en serait fini à jamais de leurs régions...

      Seule la France peut protéger et préserver ces régions, mais pas la France républicaine...
      Chaque peuple dont les racines sont en France devraient apprendre sa vraie langue à l’école en plus du Français.




      Sinon, dommage que mon message d’hier n’ai pas été validé, ça lançait un nouveau débat..


  • #786509
    le 13/04/2014 par farfadet
    Entretien avec Alain de Benoist

    Passionnant entretient , intelligence delicieuse d Alain de Benoit qui balance une petite aiguille a l autre Alain , celui d E R :" il ne faut pas enfoncer toujours le meme clou " ; oui Alain de Benoist sans doute sauf que ce clou il n y a jamais eu personne pour y donner du marteau ! il s agit pourtant d un clou enorme , gros comme une colonne mais que personne ne veut voir !


  • #786967
    le 14/04/2014 par Alexandre
    Entretien avec Alain de Benoist

    27’ les Grecs adoraient des Dieux Grecs et les Romains des Dieux Romains"
    Sauf que c’était les mêmes !
    Sur le plan religieux et métaphysique De Benoist est un guignol ... il n’a aucune connaissance sérieuse sur l’ordre traditionnel, ça se sent, ça s’entend ... De plus , sa critique puérile du Catholicisme est suspecte pour un intellectuel de son niveau .... à bon entendeur.

     

    • #788331
      le 15/04/2014 par werner
      Entretien avec Alain de Benoist

      comme un gnostique...Evola, Guénon ont bien aidé, qu’ils le veuillent ou non, la maçonnerie en affaiblissant le catholicisme. C’est tout le problème des traditionalistes. Alors que le bien se trouvait à une certaine époque dans l’Eglise, et le mal dans la synagogue de Satan, les gnostiques et tradi allaient chercher du côté du paganisme. Et cette opposition était parfaitement valable pour le FM, qui souhaitait par dessus tout briser la France en tant que fille aînée de l’Eglise.
      Ploncard d’Assac désigne De Benoist et le GRECE comme des compagnons de route de la FM (cf le nationalisme français)
      D’avance merci de diffuser ce message.


    • #790704
      le 17/04/2014 par ouhm
      Entretien avec Alain de Benoist

      T’es un catho intégriste ou quoi ?
      Traiter DeBenoist de guignol sur ces sujets là n’a pas de sens quand on accepte d’être remis en cause, cet homme a la plus grande bibliothèque privée de France et est un érudit, quand il dit que le christianisme fait partie de ses idéologies contenant en sein sa propre destruction, il dit vrai on le constate aujourd’hui, quand il parle du concept de progrès tirant ses racines dans le sens de l’histoire chrétien, il dit encore vrai, idem quand il va jusqu’à expliquer que la théorie du genre trouve sa source ultime dans le christianisme qui fut le premier à totalement séparer l’âme du corps, le monde moderne est en partie basé sur une dégénérescence du christianisme, et alors ? où est l’anti christianisme ?


    • #791431
      le 18/04/2014 par werner
      Entretien avec Alain de Benoist

      @ouhm
      beaucoup de faits attribués aux dérives du christianisme ou plutôt du catholicisme, sont souvent, pour ne pas dire toujours, le résultat de l’entrisme maçonnique au sein de l’Eglise. Mgr Delassus a réuni toutes les preuves démontrant cela dans son oeuvre la conjuration antichrétienne. Quand tu auras lu ce livre, qui est une sommité pour la compréhension de l’histoire de France, passée comme actuelle, tu comprendras à quel point les remarques antichrétiennes de De Benoîst ou d’Evola sont tout à fait déplacées, et montrent de leur part, au pire de la subversion maçonnique, au mieux de l’ignorance (sur ce sujet).
      Si tu es musulman ou chrétien c’est à dire croyant, tu comprendras ce livre sans aucun problème. Si tu ne l’es pas, alors ce livre va t’aider à te situer :)


  • #789683
    le 16/04/2014 par Gargantua
    Entretien avec Alain de Benoist

    @ Alexandre

    je t’invite à t’essayer à la lecture de "comment peut on être païens ?" d’ADB, tu t’apercevras qu’il s’y connait en théologie chrétienne mieux que beaucoup de catholique mais également en théologie des religions ancestrale indo-européennes. Tu t’apercevras peut être que ta critique est difficilement tenable et que ta prochaine sera plus nuancée.

    à bon entendeur


  • #792863
    le 20/04/2014 par Thermidor
    Entretien avec Alain de Benoist

    Interview remarquable qui fera date. Bravo au jeune interviewer d’ E&R Aquitaine pour la préparation de ces deux heures et demi d’entretien.

     

    • #793306
      le 21/04/2014 par Enguerrand Dubh
      Entretien avec Alain de Benoist

      Merci pour le compliment.

      Au passage, à presque trente ans, je ne suis plus si jeune que ça.