Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le FMI juge la dette française inquiétante et appelle Macron à réduire la dépense publique

Le diagnostic est sans appel. Le Fonds monétaire international a appelé ce lundi la France à « procéder à un effort budgétaire structurel ambitieux », en clair à se serrer la ceinture, afin de réduire sa dette publique, jugée « trop élevée » et « inquiétante ».

 

« Pour concilier les priorités du gouvernement et la réduction de la dette, il est nécessaire de consentir un effort considérable du côté des dépenses », estime le FMI dans un rapport sur l’état et les perspectives de l’économie française.

[...]

Après avoir salué l’an passé les « progrès impressionnants » réalisés par la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron, le FMI insiste sur la nécessité d’achever, voire renforcer, les réformes prévues pour accélérer la croissance de l’économie à long terme.

Il estime en particulier que des réformes supplémentaires sont nécessaires sur la dépense publique « pour assurer que la réduction en cours de la charge fiscale puisse s’inscrire dans la durée et que la dette publique soit placée sur une trajectoire clairement à la baisse ».

Lire l’article entier sur bfmtv.com

À ne pas manquer, sur E&R :

Pour et contre la dette, sur E&R :

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents