Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pape met en garde contre l’éternelle tentation des "fake news"

François aux ordres du Grand Sanhédrin ?

Le pape François alerte, ce mercredi [24 janvier 2018], contre la tentation des « fake news  ». Selon lui, la toute première de ces fausses nouvelles est celle-ci  : les arguments fallacieux du serpent incitant Ève à croquer dans le fruit défendu.

 

Dans son message annuel sur la communication à l’occasion de la Saint François de Sales, patron des journalistes ce mercredi, le pape François est longuement revenu sur un épisode biblique. Celui d’Ève qui fut en proie à la tentation pour se saisir du fruit défendu. Pour le pape, les arguments trompeurs du serpent sont comme « la première des fake news ».

Depuis la nuit des temps, « il faut démasquer ce qui pourrait être défini comme “la logique du serpent”, capable partout de se dissimuler et de mordre », a prévenu le pontife argentin.

Et comme l’épisode biblique l’illustre, « aucune désinformation n’est inoffensive  ; de fait, se fier à ce qui est faux, produit des conséquences néfastes. Même une distorsion apparemment légère de la vérité peut avoir des effets dangereux », a-t-il fait valoir.

[...]

Et pour discerner la vérité du mensonge des discours, François invite à s’intéresser à leurs fruits et à voir « s’ils suscitent la controverse, fomentent les divisions, insufflent la résignation ou si, au contraire, ils conduisent à une réflexion consciente et mûre, au dialogue constructif, à une dynamique fructueuse ».

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

Comprendre comment un pape a pu devenir anticatholique,
en lisant sur Kontre Kulture

 

François, le pape mondialiste, voir sur E&R :

 






Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents