Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les étudiants en grève de Tolbiac explorent le sens du ridicule

On va pas se raconter d’histoires : la grève soudaine des étudiants contre le projet gouvernemental de sélection (si peu) est un coup en douce (et parfois en dur) des « France insoumise ». Générer et entretenir un petit chaos afin d’en tirer des avantages politiques et syndicaux.

 

À la manœuvre, les réseaux du NPA qui a toujours eu bonne presse chez les étudiants et les lycéens, dont le désir d’une société plus juste est habilement exploité par les professionnels de la manipulation (Besancenot, Dray et compagnie).

On pourrait logiquement penser que les têtes pensantes de La France insoumise ne voient pas la gentillette sélection à la Blanquer d’un mauvais œil, puisque ce dernier rétablit ce qu’on appelle le mérite républicain, celui qui donne sa chance aux enfants de pauvres. Mais l’honnêteté est une chose, et la politique en est une autre : aujourd’hui LFi a besoin d’apparaître comme le premier parti d’opposition et pour cela, il faut être à la tête du combat – ou du chaos – social.

 

 

Les étudiants de la fac de Tolbiac (Paris XIII) bloquent donc comme il y a deux ans (voir la vidéo ci-dessus) l’accès aux cours à leurs infortunés camarades, qui aimeraient bien bosser un peu. Que voulez-vous, la révolution c’est ça, c’est embarquer les masses avec un effet de levier. Les bolcheviques n’étaient-ils pas une poignée de milliers en 1917 qui ont entraîné un pays entier de 128 millions d’habitants (au recensement de 1897) ?

C’est le rêve gauchiste devenu réalité, une réalité parfois brutale dans la future URSS, mais en France, on est plus proche du mont Ridicule que de l’histoire avec un grand H.

 

« Bienvenue dans cette première auto-conférence de l’auto-média de la commune libre de Tolbiac ! »

Trois étudiants grévistes et un chien ont donc donné une conférence de presse jeudi 5 avril 2018 dans l’amphi. Il s’agit de lutter contre les nouvelles modalités d’accès à l’université, dont on sait qu’elles sont trop pleines d’étudiants qui n’ont pas tous le niveau requis pour donner à leurs diplômes cette valeur qui permet d’entrer dans la vie active pas trop difficilement...

« Pourquoi sommes-nous masqués ? Tout simplement parce que nous avons décidé de ne pas avoir de porte-parole, de ne pas avoir d’individualité qui pourrait se dégager de Tolbiac mais pour pouvoir porter une parole commune »

Si cette conférence de presse humano-canine fait rire dans les chaumières, il y en a qui ne rient pas : ce sont les étudiants non gauchistes qui veulent juste ne pas louper leurs partiels. Mais le parfum de Mai 68 enivre nos révolutionnaires de pacotille :

 

 

Si les étudiants veulent vraiment renverser les tables, qu’ils fassent la vraie révolution, et cela suppose du sang versé. Un bras de fer avec le pouvoir profond et pas avec des CRS qui n’ont pas le droit de les corriger comme pourrait le faire un père non absent. La grève dure des ouvriers avec juste de quoi vivre grâce au syndicat (dont la caisse était destinée à supporter une grève longue à l’origine) c’est une autre affaire que de jouer aux marioles avec un toutou pour faire le buzz.

 

 

 

Bonus : le planning

Pour comprendre le rapport entre l’oligarchie et le chaos,
lire sur Kontre Kulture

 

Le chaos, l’arme oligarchique contre les peuples récalcitrants, voir sur E&R :

Étudiants de gauche, le goût du chaos, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les nouveaux barbus d’al cailleraida...font peur avec leurs petits poings de bobos haineux...wouarf !

     

    • #1937623

      Et il y en a pas un pour mettre un bon tampon et une fessé, à ces gosses pré-pubères turbulent en manque d’autorité ?
      Ici il y a quelques jeunes de l’équipe de rugby (élevés au grain et au cassoulet) qui se feraient une joie de leur botter le cul
      « Allez les bébés un coton dans les narines , une couche , un peu de crème sur les fesses et au coin »


    • #1937690
      le 06/04/2018 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Les étudiants en grève de Tolbiac explorent le sens du ridicule

      Privé de télé et de console , puisque c’est ça
      Et en plus, argent de poche de mémé & pépé supprimé
      Ainsi que du dessert toute la semaine
      Petits chenapans
      Et si tu râles encore, je dis à tous tes petits copains, que j’ai trouvé un gay-pied hebdo sous ton lit mouillé
      Vilain


  • Le gauchisme est une maladie mentale. Ce n’est pas une opinion mais un fait.

     

    • C’est surtout la résultante de lacunes éducatives. Pas assez de temps, d’affection, trop gâtés et surtout : les parents les éduquent la haine de l’autre.
      Voilà comment on forme ces sauvages égoïstes, lâches et stupides.


    • La gauche du travail existe, c est toutes ces personnes salariées obligés de quasiment mendier leur dignité chaque jour pour certains, ce sont comme vous le savez les masses laborieuses et rien à voir avec ces merdeux entrain de s exciter comme la menteuse Fourest contre le patriarcat


  • "Bute le patriarcat "
    Comme si le patriarcat était encore au pouvoir en France...
    C’est justement pour cela que ça va mal.

    Ce sont les hommes de plus de 50 ans et patriotes qui sont traditionnellement les gardiens de toute société qui se respecte. Ils ne sont pas victimes de la dernière mode, ils se sont battu pour leur pays dans leur jeunesse, ils ont les meilleurs intérêts de la nation à coeur et la sagesse de leur expérience...ce sont de toute évidence les plus à même à garantir la meilleur marche du système et le plus de justice .ils savent intuitivement qu’il ne faut pas promouvoir la pornographie ou la théorie du genre. Pas par méchanceté mais précisément au contraire pour protéger les plus faibles.

    Ces petits bourgeois apatrides des syndicats étudiants de tolbiac le savent-ils d’ailleurs ? Leurs maitres c’est sur. Ils connaissent leurs ennemis naturels. Ils les ont détruits et feront tout pour empêcher qu’ils se relèvent.


  • #1937588

    Ou comment faire le révolutionnaire et casser les couilles en étant sur la droite ligne du pouvoir et de l’oligarchie. Leur seul ennemi est en fait le peuple. Eternels sociaux-traitres.

    Dans le même genre, et de haute volée, ceux du Mirail a Toulouse (pudiquement renommée université Jean Jaurès, ce qui fait que les nouveaux arrivants croient qu’elle se situe sur les allées Jean Jaurès, très connues, dans l’hypercentre huppé de Toulouse, alors qu’elle se trouve dans le quartier pourri du Mirail à 5 km de là...), qui font grève, ne glandent rien, et osent demander à 75% des 10/20 à toutes les épreuves alors qu’ils n’ont rien branlé.
    Rien que pour ce comportement inacceptable, ils mériteraient de la sélection.
    PS (c’est le cas de le dire...) : c’est une fac de psycho socio, avec beaucoup de punks à chien cannabisés.
    Elle n’existerait pas que ce serait pareil voir mieux, la situation universitaire de la ville.


  • La chienlit anarchiste et communiste toujours présente en France à ce que je vois !

     

  • Dommage que le chien ne parle pas. Cela aurait été intéressant d’avoir son avis sur tout ça.
    La prochaine réunion c’est avec le lapin et le cochon d’inde ou avec le nounours ?

     

    • Il ne parle pas mais c’est lui qui a l’air le moins con, en plus il n’est pas ridiculement masqué.


    • Je m’auto-pose la question de savoir ce qu’auto-pense le chien :
      - Punaise, je vais passer pour un couillon auprès des autres chiens qui vont me voir là.
      - Qu’est-ce que je fous avec tous ces auto-cons... ?
      - Ils m’ont bien eu avec leur croquette, j’aurais dû me douter qu’il y aurait une contrepartie...
      - C’est ça ta fac, Sophie ? Ah bah j’comprends mieux pourquoi t’es conne maintenant !

      Ou tout simplement : Ça manque de chiennes ici. Faut que j’me barre.


  • #1937621

    L’extrême gauche,tout comme l’islamisme et le matérialisme irréfléchi sont aussi ridicules qu’inutiles au bien être de notre société. Ils sont l’expression de décérébrés néfastes, ce sont des cancers qu’il faut éradiquer par une chimio et une radiothérapie ciblée et impitoyable...Il en va de la survie de nos valeurs et de notre civilisation.


  • Elle fait un peu pitié cette nouvelle révolution, avec ses slogans à la Titeuf.
    Tout un symbole, cela dit.


  • Si j’ai bien compris ce qu’elle baragouine la fille masquée c’est un collectif de gouines féministes qui haïssent les hommes et qui sont principalement pour que le chaos arrive le plus vite possible mondialement et donc elles se donnent le droit de bloquer l’avenir de jeunes hommes qui pensent pas comme elles. ils ont quoi de mieux les hommes kurdes pour avoir le droit de tuer des irakiens, des iraniens, des syriens, des turques ? les kurdes préfèraient-ils les gouines ? Si la gouine française féministe masquée passe par là pour m’expliquer (si parrain besancennot et ses sbires boutonneux cogneurs de petits français blancs l’y autorise)


  • C’est tellement caricatural...... Mais ça ne fait rire que les téléspectateurs de Hanouna et anal+..... Et dire que ces "dirigeants" syndicaux étudiants et lycéens de maintenant, seront promus"politiques" bientôt......


  • Après la commune de Paris voici la commune de Tolbiac !
    C’est une idée plaisante, mais je ne crois pas du tout qu’ils iraient plus loin ! Pour cela ils devront arracher le goudron, les pavé pour cultiver la Terre ! Hé oui, on ne fait pas une commune émancipée avec un partis et un super marché !

     

  • Il ne faut pas rêver, si NPA et le postier sont sortis de la naphtaline, c’est que le système le veut bien.
    Ils étaient inaudibles lors de la présidentielle et même bien avant et d’un coup, les plateaux télés se multiplient…
    Diviser l’ultra gauche pour mieux la contrôler, Mélenchon semble, certes, se faire déborder par sa gauche (un comble) sur les cheminots et les étudiants, mais Mélenchon fera comme avec Pierre Laurent en le "tuant" politiquement ralliant son troupeau à sa cause et lorsque les échéances le commanderont.

    Si le postier rêve d’une convergence des luttes, Mélenchon, pas du tout, puisque son job est justement de les empêcher, un peu dans le même esprit quant à diviser le populisme en deux, celui de gauche et celui de droite.
    J’ajoute que Mélenchon et ses sbires sont les thermomètres des manifs, ils flairent les ambiances, analysent les slogans, évaluent les tensions et s’adaptent au contexte.

    Ce sont les chiens de garde du système, certains l’ont compris, d’autres pas du tout.

    Quant à la brigade cynophile gauchiste, ils rêvent, la vérité est que s’ils sont encore majoritaires dans le milieu universitaire, ils n’ont plus le monopole, des organisations d’étudiants souverainistes ou de droite se sont progressivement implantées et si numériquement, ils ne peuvent pas empêcher le leadership des gauchistes, la bataille des idées, elle, ne fait que commencer et c’est elle qui comptera à l’avenir.

    Le système ne le sait que trop et fera tout pour que ces usines à fabriquer des progressistes, des humanistes et des immigrationnistes, continuent leur travail de sape et Mélenchon en est le garant, bien évidemment.


  • #1937638

    Expliquez-moi pourquoi un doyen et un Professeur de Montpellier ont été mis en examen pour avoir envoyé leur milice expulser des étudiants, avec moins de fracas d’ailleurs, et pourquoi la milice d’État est commissionnée pour faire pire en toute impunité quinze jours plus tard. Non, ce n’est du tout, mais alors pas du tout de la violence institutionnelle : cela s’appelle le maintien de l’ordre.

    Après visionnage de ces images, une vision m’est apparue : Macron ne fera qu’un seul mandat ! Merci à la jeunesse de nous rappeler que la révolution se fait dans les urnes et non a posteriori, que crier au fascisme devant le vote des souverainistes devient rétrospectivement ridicule lorsqu’on est confronté au véritable fascisme d’État, celui qui interdit la tenue d’une assemblée générale et qui légitime la force brute.

     

  • En écoutant bien ont s’aperçoit que seul le discours du chien est vraiment cohérent et apporte un intérêt au débat ! Brave toutou ! dommage que tu soit mal entouré !!


  • Si j’ai bien compris les revendications de la gente demoiselle qui a la haine des hommes le but du blocage de la faculté dans laquelle elle a eté invité à étudier, c’est de faire venir plus vite le chaos mondial en armant les kurdes afin de tuer des irakiens, iraniens, syriens, turques, bref appeler à tuer des gens en empêchant des étudiants d’étudier. Elle aime pas les hommes mais armer les hommes d’un peuple instrumentalisé pour détruire des familles loin de chez elle ça n’a pas l’air de la déranger.


  • un chien trois gouines quelques ecstasy tout ça saupoudré d’un peu d’esprit ZAD. Ah elle est belle ma France !!


  • 1968, c’est les garçon voulant aller dans les chambres des filles.
    2018, c’est les filles voulant aller dans les chambres des garçons (avec leurs chiens).


  • "Le ridicule de leurs prétentions peut faire rire, mais en rire ne suffit pas. Il faut aller plus loin, comprendre pourquoi le monde moderne produit ces bureaucraties extrémistes, et déchirer le voile de leurs idéologies pour découvrir leur rôle historique véritable. Les révolutionnaires doivent se démarquer le plus possible des organisations gauchistes et montrer que loin de menacer l’ordre du vieux monde l’action de ces groupes ne peut entraîner au mieux que son reconditionnement."
    Le Militantisme, stade suprême de l’aliénation
    Un texte à lire.


  • Les gauchistes (babtous) savent sur qui taper !!!! Fort avec les faibles, faible avec les forts. ...


  • Ces jeunes sont saoulant à écouter. Ils parlent trop vite et amalgament tout un tas d’informations n’ayant strictement aucun rapport entre elles. Que vient faire par exemple le soutien aux kurdes dans une revendication de maintien du service public Français ?!?!?!?!?!


  • Cherchez bien ce qu on enseigne à Tolbiac comme matière et vs aurez compris...

     

    • Je me suis inscrit en philo à Tolbiac en 1976 (j’avais 20 ans).Résultat des courses : des militants trotskystes m’ont recruté pour militer à l’OCI (Organisation Communiste Internationaliste dont Pierre Boussel dit Lambert était le président) et à l’époque j’étais jeune et curieux de tout et donc je ne regrette rien (mais je ne suis fier de rien non plus..), il y avait des militants sympas et d’autres moins, bref c’est la vie..
      Il y avait pas mal de frictions avec les militants du PCF, qui étaient bien implantés dans la fac, et comme vous pouvez imaginer je me croyais un "vrai" révolutionnaire, opposé aux "staliniens" qui étaient censés avoir trahi la classe ouvrière mondiale, je croyais donc être "du bon côté", vous savez, quand on est jeune on est prêt à verser sa sueur, son sang et son sperme pour la bonne cause.J’étais ou je croyais être marxiste, bolchevique, matérialiste, athée, bref un homme libre devant qui l’avenir ouvrait grand ses cuisses pour accueillir l’avenir du progrès irrésistible, porté par une classe ouvrière définitivement triomphante.
      Bon, je ne vais pas vous soûler plus longtemps avec mes souvenirs avinés, tout ça pour dire que si nos ancêtres, qui n’étaient sûrement pas plus bêtes que nous, n’ont pas trouvé d’issue honorable pour se libérer de leurs oppresseurs, par et dans le processus historique d’une émancipation socio-politique, toujours promise (par qui ?..) mais jamais tenue, alors il y a peu de chances que nous accédions à une quelconque félicité terrestre dans les années à venir.
      Cela dit, il est du devoir de tout homme de se battre jusqu’à la mort, c’est là sa grandeur et son honneur, même si c’est difficile et même si ça fait mal, et ça fait mal !..


  • #1937686
    le 06/04/2018 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
    Les étudiants en grève de Tolbiac explorent le sens du ridicule

    Une fessée, un biberon et au lit


  • #1937687

    D’un autre côté, s’ils peuvent em_erder Macro : tant mieux !
    Et pour les étudiants qui veulent passer leurs partiels : dites-vous bien que les études ne servent qu’à retarder votre entrée sur le marché du travail et que vos diplômes ne pèseront pas lourd sur le marché du travail (qui a moins d’estime pour les gens d’intellect que pour les gens d’action...ou qui sont près à se prostituer pour un peu d’argent). Voyez ça plutôt comme un départ en vacances précoce. De toute façon, ça reste la faute de Macro si vous perdez une année (mais qu’est-ce qu’une année de repos à côté des décennies de précarité qui arrivent ?) C’est lui, ce président élu sur un malentendu par une minorité de français, qui provoque tout le pays avec ses réformes libérales, ce ne sont pas les grévistes qui ont commencé les hostilités.

    Macro est président avec à peine 18 à 25% des voix des français ; la minorité élit le gouvernement ... Il est bien normal qu’une autre minorité puisse bloquer le pays. Je ne vois pas en quoi les grévistes (cheminots ou étudiants) seraient moins légitimes que la France non-périphérique qui décide pour les autres ?

    On ne récolte ce que l’on sème.


  • Un collectif d’étudiants de Tolbiac déguisés comme des maternelles pour mardi-gras exige la démission de Macron... Le pouvoir tremble de peur ! Brrrrrrrr.... Le mot "pantalonnade" me paraît fort à-propos.


  • Vous vous moquez mais je suis sûr que le chien avait quelque chose d’intéressant à dire !

     

  • #1937736
    le 06/04/2018 par CHARLIE BAUER au secours
    Les étudiants en grève de Tolbiac explorent le sens du ridicule

    n’ayons pas de la merde dans les yeux : il faut savoir que certains mecs qui frappent les anti -blocage sont des espèces de milice extreme gauche payé par les imsoumis et autres chiasse gaucho anti Français : cela ne veux pas dire aussi que certains flics font du zèle : surtout avec des petites nanas.
    IL y a toujours eu dans la police une minorité de gros con.
    amen !


  • 50 CRS pour 30 étudiants pour une manif d’agriculteurs, ils ont fait pareil, il y avait plus de CRS que de manifestants


  • moi j’admire les gens qui assument le ridicule. c’est une qualité. car quand ça assume le ridicule souvent il y a de l’humour derrière. (sauf chalgoumi of course)


  • Ce qu’il ne savent pas ces blaireaux, c’c’est que le chien est une taupe des RG avec un micro cache dans le collier.


  • Sinon ça leur arrive d’auto aller bosser ?


  • Les zétudiants contre l’élitisme...Mort de rire !

    Vu la syntaxe et l’orthographe de ces cornichons, on devrait les rassurer : vous "zinkiétez" pas les gars, l’élitisme ne passera pas par vous, même si vous le vouliez, tellement vous n’en n’avez pas les moyens...pour ce qui est de la sélection, vous êtes déjà au fond du panier...

    Florilège repéré dans le Canard Enchaîné, rapporté par LSB : la réforme de l’université "vient crée de nouvelle barrière " ; "la sélection qui va être instauré", etc...
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_we...

    Petite anecdote : au début des années 90, mon cousin était étudiant au Mirail en hist-géo (Toulouse). Bloqué par le même genre de zozos. Dégoûté, il a quitté la France pour le Japon, étant passionné par la langue. Après une décennie de carrière crescendo là-bas, il est aujourd’hui directeur commercial d’un grand groupe, en Suisse, mieux payé qu’un ministre français. Merci pour lui les Ravachol !...Cela lui aurait été impossible en restant au Mirail. Mais pour un qui s’en sort par le haut, en désertant ce système pourri, combien perdent leur temps et leurs illusions ?...


  • Pour paraphraser Hervé Ryssen : merci à Erdogan de nous débarrasser de nos communistes en carton pâte !


  • Cette bande de gauchistes, bien souvent des étudiants en philo/socio/psycho ou histoire, sont des tocards. S’ils voulaient dénoncer ce qui se fait de plus dégueulasse aujourd’hui, dans le supérieur, ils tenteraient de bloquer une école de commerce, du style HEC ou ESSEC. C’est dans ces écoles que les frais d’inscriptions sont exorbitants (cela a été dit par la Cour des comptes) et où, bien souvent, des étudiants sont obligés de s’endetter sur plusieurs années pour pouvoir y entrer.

     

    • Vous êtes un peu dur pour la philo, sinon je vous suis.


    • #1937975

      Seuls les fils et filles à papa vont dans ces écoles.
      Pour les autres il y a d’autres écoles de commerce moins onéreuses mais pas à la portée de toutes les bourses.
      Pour moi ces étudiants sont des imposteurs.
      La plupart des friqués, ceux issus de la classe ouvrière galèrent déjà pour payer leurs études et bossent en dehors de la fac donc leur priorité c’est d’étudier et obtenir leur diplôme.


  • Mon dieu que c’est bête, je suis même un peu gêné pour ces idiots.


  • Où qu’il est le gud ? Ah oui j’oubliais qu’il était mort lui aussi


  • Je pense que l’on doit retrouver dans toutes ces facs des agitateurs passés par les ZAD....Et en fait leur projet , présenté sous l’aspect "commune de Paris " est plutot de créér des ZAD universitaires .Ils n’ont pas grand chose à perdre, de toutes façons les études bidon auxquelles ils sont sensés se livrer ne mènent à RIEN.

     

    • #1937938

      Le barbu c’est quoi ?
      Un hipster-Antifa , pas mal je connaissais le même concept mais du coté opposé
      Rouflaquettes, basané, identitaire, Hassen Accident (domestique)
      Là on est dans le concept , bien au-delà d’une Rachel Dolezal transgenre


  • Toutes les excuses sont bonnes pour ne rien foutre quand on est un jeune enfant gâté-pourri de parents nantis...


  • Le retour du réel quand les méchants CRS cassent des gentils gauchos.
    La récréation est ensuite terminée.


  • C’est tout mélanger, j’ai rien compris et "soutien au peuple Kurde" ils n’osent pas soutenir le peuple Palestinien ?...à moins que le peuple Palestinien n’existe pas pour eux...


  • çà pue un peu leur grève.
    Heureusement que le soir, il y a papa, maman qui assure le gîte et le couvert.
    Je me suis toujours méfié de ses mouvements de "gauchistes" étudiants.
    Chaque année, on a droit à la révolte du petit intello-bobo.
    Rien de méchant. çà fait sourire quand même.


  • #1938086

    Ces gamins sont une conséquence directe d’une malheureuse cascade d’accidents de la société, ayant commencé avec les "baby boomers", voire un peu plus en amont. Il y a même mamie qui veut rattraper mai 68 dans un sens ou dans un autre.

    Une question existentielle m’interpelle : comment peut-on être en grève lorsqu’on est un pur parasite ? S’ils pensent que c’est un rapport de forces qu’ils sont en train d’exercer, ils ont été trop gâtés dans leurs enfances.
    Cette seule question en illustre parfaitement la mentalité disloquée et incohérente.

    Une autre question nettement plus inquiétante : Leurs épaules (biscottes) pourront-elles supporter ce que le monde en évolution aura à leur faire porter ? Je crois que les jeux sont faits de ce coté.

    Et puis merde, pourquoi ça prend toujours des femmes pour faire de la politique de cette qualité ?

    Ceci dit, j’ai un peu de mal à prendre au sérieux Titi, Leonardo, Beethoven et Jabba en conférence sur un fond tagué à la bombe.


  • Le seul à ne pas être de race blanche est le chien, qui d’ailleurs, n’a pas eu droit à un masque en papier comme les autres intervenants : Discrimination !

    C’est le "chien de service" chargé d’être la caution morale de ces blancos.
    Les spécistes ont infiltré l’organisation. Je paries que le staff doit être uniquement composé de carnivores honteux.


  • Tout ça ne serait que risible et pathétique, si parmi ces cousins des zadistes, il n’y avait quelques représentants (faut pas pousser, la sélection elle se fait d’elle même) des futures élites de ce pays. Ça promet un bel avenir...

    Et dire que dans deux ans ma fille va se retrouver au milieu de tout ce bordel qu’on nomme Universités !!!


  • La révolution étudiante est devenu un mythe, depuis 1968 tous ces guignols veulent faire leur petite révolution, pour la célébrité peut être ou pour avoir l’impression de faire quelque chose car ils ont tellement l’habitude de branler le manche et se faire dorloter par papa et maman, qu’ils trouvent un palliatif de leur mal-être, une occupation pour qu’ont parle d’eux .Quand ils auront fini leurs fameuses études, s’ils ont déjà commencé le moindre début d’étude d’ailleurs, ça, c’est déjà plus sûr et lorsqu’ils vont avoir à affronter le monde du travail, avant qu’ils en trouvent un, et là il va y avoir du sport en perspective, ils penseront beaucoup moins à leur révolution, mais plus à leur perte de temps à défendre des causes d’une stupidité sans nom, sachant qu’ils ont passé leur temps à pédaler à côté du vélo .
    À leur place, je m’inquièterais pour mon avenir, pour peu qu’il y en est un, car il y en a qui vont descendre de plusieurs étages, sans passer par l’ascenseur et les escaliers .Et pour ce qui est de la retraite , ils en auront juste entendu parler .
    Bon courage !

     

    • Selon Karl Marx, les étudiants font parti du lumpenprolétariat. C’est à dire ceux en qui il ne faut surtout pas faire confiance en cas de révolution, car ils seront facilement achetés par le pouvoir et rentreront chez eux.


  • 50 ans après la première révolution colorée, on reprend les mêmes et on recommence ! Les gauchistes, de loin ce qu il y a de plus manipulé et de plus con en politique, ne comprennent rien mais surtout ne retiennent rien ! La bien pensance étudiante monte au créneau sous des airs de résistance alors que la plupart de ces pantins finiront en bons petits cadres de cette administration publique qu ils détestent parce que "fachisante" ou de ces multinationales qu ils vomissent parce que tenantes du "grand capital" mais aucun de ces révolutionnaires de pacotille ne viendra grossir les rangs des employés et ouvriers dont la majorité qui se risquera à défiler à leurs côté le 5 mai prochain finira comme ce fut le cas 50 ans plus tôt au nombre des sempiternels baises.... C est pitoyable, c est affligeant mais pourtant couru d avance ! Bis repetita !


  • ER, champion toutes catégories du titre et du sous-titre, loin devant libé...


  • Les femmes, les étudiants, les migrants sont les êtres les plus manipulables !
    M. Alain Soral


  • Aussi, est-on bien certain qu’il ne s’agit pas d’une chienne ?

    Plus sérieusement :

    "Il est d’une importance qui dépasse de loin les effets immédiats que l’opposition de la jeunesse contre la "société d’abondance" lie rébellion instinctuelle et rébellion politique.
    La lutte contre le système, qui n’est portée par aucun mouvement de masse, qui n’est impulsée par aucune organisation effective, qui n’est guidée par aucune théorie positive, gagne dans cette liaison une dimension profonde qui compensera peut-être un jour le caractère diffus et la faiblesse numérique de cette opposition."

    H.Marcuse, préface de L’Homme Unidimensionnel , 1967


Commentaires suivants