Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Matteo Salvini menace de fermer les ports italiens aux bateaux qui secourent les migrants

« À partir d’aujourd’hui aussi l’Italie commence à dire non à la traite des êtres humains, non aux histoires d’’immigration illégale. Mon but est d’assurer une vie sereine pour ces enfants en Afrique et pour nos enfants en Italie » (Tweet de Matteo Salvini dimanche 10 juin 2018).

Le ton monte entre l’Italie, Malte et les ONG. Le nouveau ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a menacé dimanche d’interdire aux bateaux portant secours aux migrants l’accès aux ports en Italie si Malte refuse de prendre en charge des centaines de personnes sauvées par une ONG, a rapporté la presse.

 

Selon le journal La Repubblica, le ministre a envoyé une lettre aux autorités maltaises dans laquelle il écrit qu’il se verrait « contraint de fermer les ports italiens », si 629 migrants secourus par l’ONG française SOS Méditerranée n’étaient pas autorisés à se rendre à La Valette, la capitale de l’île de Malte.

[...]

 

Ceux-ci ont été secourus par le bateau de SOS Méditerranée Aquarius au cours de six opérations distinctes en Méditerranée centrale dans la nuit de samedi à dimanche et étaient dimanche à la recherche d’un port où débarquer de manière sûre. L’ONG française a précisé que parmi eux se trouvaient 123 mineurs isolés, 11 petits enfants et sept femmes enceintes.

Après un autre bras de fer avec Malte, un bateau de secours allemand, le Seefuchs, transportant 126 migrants, a finalement été autorisé à toucher terre dans le port sicilien de Pozzallo samedi. « Si quiconque pense que nous n’allons pas bouger un muscle alors que nous subissons un autre été de débarquements, de débarquements et encore de débarquements, eh bien ce n’est pas ce que je vais faire », a déclaré M. Salvini à des journalistes.

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

 

Laurent Joffrin, le patron de Libération, s’est fendu d’un édito avec amalgame shoatique de toute beauté et dénommé « Aquarius, Exodus : terrible ressemblance ». Si ce Mouchard-là n’est pas fait Juste un jour, avec tournée générale à Yad Vashem et compagnie, c’est à désespérer de la soumission !

« Ce n’est pas seulement une rime : Aquarius, Exodus… Le gouvernement italien vient d’annoncer par la voix de son ministre de l’Intérieur Matteo Salvini (Ligue) que l’Italie refusait désormais d’accueillir dans ses ports le bateau humanitaire Aquarius avec quelque 600 migrants à son bord. Il a enjoint aux autorités de Malte de laisser le bateau amarrer dans l’île, mais le gouvernement maltais a rétorqué qu’il n’avait rien à voir dans cette affaire et qu’il refusait de laisser entrer l’Aquarius.

En 1947, un bateau affrété par la Haganah, la branche militaire du mouvement sioniste et rebaptisé Exodus, en référence à l’exode des Juifs en Égypte aux temps bibliques, transportant plusieurs milliers de rescapés de la Shoah, avait été arraisonné par la marine britannique et interdit de débarquer en Palestine, but de son voyage. Le gouvernement britannique, pour ménager les États arabes, avait promis d’interrompre l’immigration des juifs d’Europe en Palestine. Le sort de ces passagers misérables, errant sur les mers, avait touché le monde entier et favorisé, par l’émotion suscitée, le vote d’une résolution de l’ONU prévoyant un partage de la terre palestinienne entre Juifs et Arabes, ce qui conduisit à la création de l’État d’Israël en 1948. Aquarius, Exodus : comment ne pas faire la comparaison ? »

Lire l’article entier sur liberation.fr

 

 

 

Réveil des nations et chute de l’UE, lire chez Kontre Kulture :

 

La renaissance italienne, sur E&R :

 






Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • << Le sort de ces passagers misérables, errant sur les mers, avait touché le monde entier et favorisé, par l’émotion suscitée, le vote d’une résolution de l’ONU prévoyant un partage de la terre palestinienne entre Juifs et Arabes, ce qui conduisit à la création de l’État d’Israël en 1948. Aquarius, Exodus : comment ne pas faire la comparaison ? >>
    ... Donc il nous faut faire un partage de la terre française entre autochtones Français et les dits-migrants. C’est vrai que c’est d’une légitimité indiscutable comme l’est la partition de la Palestine au(x) bénéfice(s) des autres souffrant éternels.
    La comparaison sera à poursuivre Mouchard ? Faudra laisser s’étendre ce territoire offert a tous les on-souffrent-beaucoup dans la même proportion que la Sion de lierre ? Pourra-t-on choisir notre Gaza à nous ? Enfin moralement je veux dire. Car s’il n’y a plus de place pour nous bon, droits de l’homme obligent, on se jettera à la mer. On est pas des fachos nous.

     

    Répondre à ce message

  • Jacques Attali :"monsieur le Maire de Marseille où êtes-vous ?". Je rappelle qu’il y a des règlements de compte toutes les semaines à Marseille. Monsieur Attali pense peut-être qu’en rajoutant de la pauvreté sur la pauvreté on supprime la pauvreté... Croyance magique où diabolique ?

     

    Répondre à ce message

  • L’Espagne va les accueillir - et s’empresser de leur faciliter le passage pour la France . Les "migrants" se tiennent à carreau en Espagne, où la police fait son travail .

     

    Répondre à ce message

  • Je me suis posé plusieurs fois la question de l’immigration. Biensur la pyramide des âges est inversée en Europe et en Russie. Mais la cause première reste les massacres de population européenne et russes, par les 2 guerres mondiales et les régimes après la mort du Tsar. Des millions de mâles européens et russes n’ont plus été en mesure de pro-créer, donc plus de descendance et déclin inéluctable de la populace. Gouverner c’est prévoir, à ce que l’on dit. Ainsi par ce constat amer, les gouvernements européens auraient dû favoriser, de mille et une manière les plus diverses, le renouvellement de leur population. Que des balbutiements. Ainsi, depuis des décennies, la déferlante migrants débarque chez nous, par couches successives mais incessante, Merkel en a rajouté de sa petite note personnelle et les réseaux de passeurs se sont depuis, fait la main, Khadafi n’étant plus là, c’est la tournée générale. Pourquoi donc un migrant ne choisirait-il pas la Chine, en pleine croissance, taux de chômage a nous rendre jaloux, développement fulgurant, etc. Trop loin ? D’accord, quoique, mais prenons la Russie dans ce cas mais.... que nenni, personne. Peut-être la Turquie ? Non plus, elle ne fait que dans "l’arabophone". Dans ce cas saisissons le sésame des droits de l’Homme. Pas valable non plus, des millions d’enfants crèvent de faim alors qu’ils pourraient être nourris...Les droits de l’homme ne sont que du vent pour eux. Tiens, la majorité des migrants sont des hommes, jeunes, étonnant les vieillards et femme avec enfantS ne peuvent pas partir sauver leur peau ? Nous parlons bien de personnes quittant leur pays en raison d’un danger de mort. Soit, les migrants économiques arrivent et cherchent a entrer dans les pays européens a plus grand status social. Israêl en refoule un grand nombre, la Hongrie va jusqu’à accuser Soros, l’Angleterre crée Calais par ses tris.On sent l’histoire de la patate chaude, chaude à telle point que nos bobos crient au scandale d’un retour du nationalisme. Mais ils en sont en partie responsable, à force de nous obliger à ouvrir nos frontières, pour bien au mondialisme, des patrons et quels autochtones surhumanistes. Non, non le ministre italien Salvini a raison, cela doit cesser. Tiendra-t-il le coup aux nombreuses pressions que l’on sent déjà venir ?

     

    Répondre à ce message

  • Vaste opération de com’ avec l’Aquarius : "ils" sont en train de nous refaire le coup de l’Exodus en 1947 qui avait fait pleurer la moitié de la planète.

    Le pire, c’est que ça va marcher.

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui est surprenant quand même c’est le silence de la France , ni Macron, ni Philippe n’ont jugé bon de faire un quelconque commentaire.

    La France si prompt a donné des leçons de morale à la terre entière se trouve là au pieds du mur. Les masques vont enfin tomber. Enfin on va savoir quelle voix ce gouvernement compte prendre : Immigration ou refoulement ?

     

    Répondre à ce message

  • Et il paraît maintenant que les corses ramènent leurs fraises et s’en mêlent comme s’ils étaient indépendants, et veulent les "accueillir" (l’accueil des corses ! ) "dans un port corse" (ils pourraient dire "port français en corse") !

    Très bien. Une fois en Corse, les migrants voudront repartir (par exemple chez eux) en quatrième vitesse à pied à cheval ou à la nage. La solution semble trouvée !

    Je propose d’affréter un navire de parisiens pratiquant le nudisme intégral et voulant échapper aux persécutons en région parisienne et ne pouvant pas pratiquer leur mode de vie artistique de la quéquette au soleil. Ils rembarqueront également en quatrième vitesse les fesses peintes en vert.

    Et les adeptes de la gauchiasse universelle devront aller faire des stages dans des villages corses. Pas mal de problèmes peuvent être corsisés et réglés selon la mode locale.

    Tout cela c’est peut être des "clichés" contre lesquels il y a lieu de "lutter", mais les corses répondent très gentiment, avec l’affabilité qu’on leur reconnaît bien volontiers, aux pires clichés qu’on porte sur eux.

    Alors profitons-en.

    .

     

    Répondre à ce message

  • C’est déjà un bon début, maintenant la réémigration !

     

    Répondre à ce message

  • #1984567

    Et bien, chose faite. Viva Italia.

     

    Répondre à ce message

  • Paris est moins peuplé, on a de la place dans le tramway pour une fois. Le RER D est en grève ou en panne, le RER B a des ennuis de déraillage... Le déversoir des pires banlieues est provisoirement au rencart. A moins que ce ne soit la pluie bienfaisante qui décourage les excédents, eux qui prospèrent dans la touffeur et la chaleur.
    Quand ils sont là les excédents démographiques, la vie est dure, l’espace restreint, la rue étroite, les transports en commun bondés, la queue au supermarché longue, le RV chez le docteur lointain, l’humeur sinistre, le siège et l’emploi occupés...
    Paris intra-muros trois millions d’habitants ? Au moins le double en journée normale !

     

    Répondre à ce message

    • En effet Paris donne une impression de saturation générale permanente. Le pire, ce sont les musées. Ce qui était autrefois un endroit calme, des petits musées poussiéreux où l’on pouvait flâner tranquillement, il faut maintenant y faire la queue (Guimet !)

      J’ai voulu visiter la tour Saint Jacques. Bloquée à 8 heures du matin ! Il fallait prendre rendez vous à deux à trois semaines !

       
Afficher les commentaires précédents