Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Migrants : Emmanuel Macron (déjà) dans les pas de George Soros

Via l’Allemagne de Merkel

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont prononcés pour un « droit d’asile commun pour les réfugiés ». Une proposition qui nous vient droit du plan pour les migrants rédigé par George Soros en septembre 2015.

 

Transfert de souveraineté oblige, la plupart des lois françaises sont une transposition dans notre droit de directives européennes. Il existe cependant d’autres initiatives, à première vue « indépendantes », mais qui trouvent en réalité leur origine dans des influences extérieures. Le cas de la « crise » des « migrants » nous en a déjà donné au moins deux illustrations.

En premier lieu, Bernard Cazeneuve, dans une circulaire du 1er août 2016, abolit de fait (et non dans ces termes, comme pouvait le laisser supposer à première vue un titre de tribune [1]) la distinction entre immigration légale et immigration illégale, en appuyant la mise en place de « prestations » à l’égard des migrants [2]. Si cette progressive fusion entre les deux types d’immigration n’est pas sémantiquement explicite, il s’agit là d’une première étape. On pensera ici à la feuille de route de 2012 de PICUM (Plateforme internationale pour les migrants sans-papiers), influente au niveau européen, qui publiait le 3 octobre 2013 le rapport Garantir l’accès aux soins de santé aux immigrants en Europe : quel rôle peuvent jouer les autorités locales et régionales ? [3] Financé entre autres par la Commission européenne et depuis 2014, également, par l’Open Society [4], PICUM publia en 2014 justement un court livret explicatif notamment destiné à convaincre de bannir de notre vocabulaire les termes « sans-papier » et « irrégulier », et de ne pas parler de « clandestin » ni d’ « illégal » car une personne ne pourrait pas être « illégale ». Le livret s’appuie sur une citation de l’ancienne Commissaire européenne pour les Affaires intérieures, la suédoise Cecilia Malmström. Précisons que DC Leaks avait révélé un document interne de l’Open Society, pour qui Malmström représentait l’un des atouts européens à hameçonner, car elle pourrait être utile à cinq branches de l’Open Society : Soros Economic Development Fund, US Programs, Information Program, Africa Regional Office, Asia Pacific Regional Office. [5]

En second lieu, Emmanuelle Cosse, au cours de l’été 2016, avait proposé que des particuliers volontaires hébergent des migrants chez eux pour pallier le manque de places en centres d’accueil, avec une aide publique de 1 500 par personne et par an [6]. Une idée qui ne vient bien entendu pas d’elle. En partenariat avec le Migration Policy Institute, la branche International Migration Initiative [7] de l’Open Society avait financé et co-rédigé deux rapports dont l’un, daté du 16 décembre 2015, s’intitulait « Saluer l’engagement. Comment le parrainage privé peut renforcer l’installation des réfugiés dans l’Union européenne » [8].

Aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron, le président de la République française, qui marche très clairement dans les traces de George Soros. Au-delà de la similitude de nom entre MoveOn.org (plateforme soutenue entre autres par Soros) et « En Marche ! », Emmanuel Macron s’est prononcé, avec Angela Merkel, pour « un droit d’asile commun pour les réfugiés » [9]. Cette décision s’inscrit dans la continuité du programme d’En Marche ! sur l’immigration et l’asile [10] et de l’idéologie du délégué national du mouvement, Jean-Marc Borello, délégué national d’En Marche !, « vrai patron » [11] de Macron et président du Groupe SOS – lequel s’occupe notamment de répartir les migrants de Calais dans des villages français [12]. Sur la section microdon du site de l’entreprise Accenture, Jean-Marc Borello déclarait que « l’accueil des migrants n’est pas une charge, mais une chance pour notre pays. Il y a des emplois disponibles que personne ne veut, des patrons appellent pour dire qu’ils ont besoin de main-d’œuvre. Ils sont parfaitement capables de s’intégrer, il faut mettre en place les conditions pour le faire » [13].

 

 

En quoi ce « droit d’asile commun » que réclame Macron est-il lié à Soros ? Il s’agit tout simplement de la troisième des six demandes du plan Soros du 26 septembre 2015 pour les migrants dans l’Union Européenne [14], que nous résumons ici :

- L’Union Européenne doit accepter un million de demandeurs d’asile ( e. de migrants) par an, que les pays se répartiront de manière équilibrée – en s’appuyant sur les préférences des demandeurs. L’UE donnerait 15 000 euros à chaque migrant pour leurs deux premières années afin de les accompagner dans leurs frais. Comment l’UE financerait-elle ? Elle emprunterait sur les marchés financiers…

- L’UE doit financer le Liban, la Jordanie et la Turquie, à hauteur de 5 000 euros par réfugié, soit un total de 20 milliards, ces trois pays cumulant 4 millions de migrants. Les affaires n’étant jamais loin des préoccupations de Soros, l’Union Européenne devrait aider à créer des zones économiques spéciales avec un statut commercial adéquat, en particulier au Maroc et en Tunisie (zones par lesquelles arrivent également les migrants, avant de traverser la Méditerranée), afin d’attirer les investissements et de créer des emplois pour les réfugiés et les citoyens de ces pays. [Rappelons que Soros avait déclaré, en septembre 2016 : « Je vais investir dans des startups, des sociétés établies, des initiatives sociales et des activités fondées par les migrants et les réfugiés eux-mêmes » [15], ce qu’a confirmé le budget prévisionnel de l’Open Society.]

- L’UE doit homogénéiser son système d’asile et établir des règles communes à ce titre.

- Des routes sécurisées (des corridors) doivent être créées, qui puissent mener sans encombre les migrants de Grèce et d’Italie jusqu’à leur destination finale. Dans un deuxième temps, l’UE devra agrandir ces routes pour sécuriser les passages des migrants via la mer Méditerranée. Ceux-ci seront alors moins disposés à se cantonner à un lieu de transit… mais seront incités à poursuivre leur voyage.

- Les mécanismes pratiques et financiers mis en place par l’UE devraient servir à établir des normes globales (mondiales ?) dans le traitement des demandeurs d’asile et des migrants.

- Pour pouvoir absorber et intégrer plus d’un million de migrants par an, l’UE devra impliquer le secteur privé (ONG, groupes religieux et entreprises), notamment pour garantir un apport de fonds suffisants.

 

Nous savons donc à quoi nous attendre. En 2016, les États de l’UE ont plus que doublé les droits d’asile, soit 710 400 demandes acceptées cette année-là. L’entente étant complète sur ce sujet entre Emmanuel Macron et Angela Merkel, l’infographie ci-dessous réalisée par Ouest France [16] à partir des données d’Eurostat permettra au lecteur d’anticiper l’avenir de la France sur le court et le moyen terme, en jetant un simple coup d’œil à l’Allemagne.

 

 

Thibault Kerlirzin

George Soros, le visage de l’Empire ?
Lire chez Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a deja un accord dans les Landes qui priorisera l’emploi de migrants.

     

  • " Droit d’asile commun pour les réfugiés " ça veut dire que l’Allemagne va nous expédier ses "réfugiés" inexploitables .


  • Oui c’est vrai pourquoi exige-t-il Macron au sujet des ONG de Poutine.... ?

    De quoi se mêle-t-il se tr..du c... , les politiques Français plus ils sont des nuls
    plus ils se prennent pour des géants..... ?


  • #1736042

    Nous étions prévenus ! Un des mentors de l’actuel président n’a cessé de rabâcher , à qui voulait l’entendre, les arcanes du grand remplacement avec moultes détails depuis pas mal de temps .
    Mlp a t’elle évoquée le simple nom de soros par exemple ?
    L’insoumis de salon à t’il réagit sur ce sujet ? Ou pour aller dans le sens de l’intégration de ces populations d’envahisseurs !
    Les centaines d’assos ( payées par le contribuable ) mobilisées pour leur faciliter la vie quotidienne , qui vocifèrent avec l’appui des pouvoirs publics lorsque des nationaux excédés se mobilisent !
    bref , le plan machiavélique du grand remplacement n’est pas près de s’arrêter . Dans quelques années , à raison d’un million par an , le chaos voulu par le système , dans des pays où la ruine de la production suite aux délocalisations massives fera monter drastiquement encore le chômage , ce chaos va pouvoir miner les États membres de ces forfaitures .


  • #1736048

    Soros veut, selon le vieux projet de sa communauté, dissoudre les nations européennes par l’immigration. Toutes les nations, sauf une : Israël. En Israël, Soros ne propose pas d’ouvrir les frontières ni d’organiser la venue massive de "migrants".
    Visiblement, ce qui est bon pour certains pays est mauvais pour d’autres... enfin, pour un seul autre.

     

  • Evidemment aucun ne travaillera, l’emploi ira sans cesse en diminuant, ils vivront de l’aide sociale payée par les classes moyennes.


  • Monsieur Macron a bien parlé "d’autouroute" de l’immigration, non ? Pour barrer la route aux fachos nauséabonds nos "invités" à droit de vote l’ont fortement soutenu. Dorénavant le néo-immigré sera celui qui détrônera l’immigré actuel qui vivra de la manne (rétrécie dans l’avenir) en attendant sa déchéance (pas grave, bien fait pour sa gueule) mais aussi malheureusement celle de ses gosses qui n’ont rien à voir avec l’imbécilité de leurs géniteurs.
    Je suis celui qui a écrit ici, à une époque moins tendue, que pour un patron Français, embaucher un "Arabe" était la porte ouverte aux emmerdes, au syndicalisme, à la revendication anti-raciste et autres conneries (j’ai été chef de plusieurs entreprises). A l’avenir, les embauches de néo-migrants permettront de s’affranchir de ces aléas. Le beurre et l’argent du "beur" va en prendre un coup. Pas grave ! Laissons passer 2 ou 3 ans, le temps que ça soit vraiment en marche.
    Cette immigration maghrébine, manipulable, manipulée, aura au final tendu le bâton. Touche pas à mon pote, à mon cul, quoi !
    j’ai déjà dit ici concernant une autre communauté (de lumière, elle) qu’ils se démmerdent si ça foire. Alors, dans ce cas, je dirai "idem" !
    Les Juifs peuvent faire leur halya (un truc comme ça), les immigrés en phase de remplacement non, car les Arabes de souche n’en veulent pas dans leur Pays d’origine (pas cons).
    Alors, à la Dray ou à la boutique (humour), qu’ils pensent printemps puis automne puis hiver, l’été faut oublier.
    Utile, le vote... Donner le droit de vote aux immatures est dans le plan.
    Merci de m’épargner d’éventuelles réponses communautarismes, je suis désormais hermétique (sauf petite poignée d’intervenants Arabes-ER que j’apprécie et que je plains)

     

  • Ce qui est remarquable, c’est comment le sujet de l’immigration a été soigneusement évité pendant la campagne présidentielle.
    Tout est sous contrôle, mais le jour où ça explosera...


  • #1736229

    Ces migrants ne s’intégreront jamais, et ils n’en ont pas du tout envie. On devrait juger ces politiciens qui mettent en danger la France et notre société. Ces gens là sont des traîtres et des criminels...

     

  • Jean-Marc Borello déclarait que « l’accueil des migrants n’est pas une charge, mais une chance pour notre pays. Il y a des emplois disponibles que personne ne veut, des patrons appellent pour dire qu’ils ont besoin de main-d’œuvre. Ils sont parfaitement capables de s’intégrer, il faut mettre en place les conditions pour le faire » [13].

    Une chance pour notre pays, ou pour le capital ?
    il y a des emplois disponibles que personne ne veut. C’est sûr que des emplois à 300 Euros par mois, personne n’en veut en Europe.
    Tout cela est tellement évident, et personne n’en parle dans les médias.

     

    • #1736367

      Suite aux grèves dures de mai 68, le grand patronat a fait le choix de l’immigration massive de peuplement pour déliter les solidarités ouvrières et détruire le lien social.
      Accompagnés par les associations droit de l’hommisme, anti- racistes et filousophes tous de la communauté de lumière, le peuple Français a été laminé par les slogans :
      - les immigrés ont reconstruit la Fronce..
      - les immigrés font le sale boulot que les Fronçais ne veulent pas faire...
      - les immigrés sont une chance pour la Fronce...
      Plus la repentance, la shoa, la lutte contre les fachos, le colonialisme ( macron récemment) l’esclavagisle, le petainistes, la collaboration, l’antisemitisme, l’anti-racisme... et on aboutit à l’élection anti-fachos d’un ni-droite/ni-gauche ni homme ni femme, ni pour ni contre , ni-ni mais véritable exécuteur de la phase finale.


    • C’est pour quand ,des journalistes et présentateurs à 500 euros/mois ,que nous puissions rire à se rouler par terre .Ça c’est le boulot que tout le monde veut faire ,parce que grassement payé à se glander .C’est d’ailleurs pour ça qu’ils se ruent et se courtisent en léchant des culs du matin au soir .Parce que la gamelle est bonne ,et tellement bonne qu’on veut pas la lâcher l’ morceau et pour cela prêt à tout .Il n’y aurait pas quelques migrants journalistes ou présentateurs dans le lot ?? histoire de rire.


  • #1736310
    le 30/05/2017 par Colère Bleu Blanc Noire
    Migrants : Emmanuel Macron (déjà) dans les pas de George Soros

    Soros, comme Macron, sont les deux des employés de Rotschild, et leurs exécuteurs. Puisse le Ciel nous débarasser bientôt de lui, comme de l’autre nuisible Brezinski.


  • Les Français ont signé pour 5 ans .Maintenant faudra pas venir se plaindre ,je pense qu’on a été prévenu .Ah !!! Il fallait faire barrage au fascisme (FN) et à (DF) . Mais je crois que le fascisme ,les Français n’ont toujours pas compris qu’il n’était pas de ce coté .On va en payer lourdement les conséquences .La France "insoumise" tu parles d’un slogan .Moi j’aurais préféré ,la " France tend son cul " et ça pendant 5 ans ,on va avoir du mal à s’assoir ..


  • Les Oukonlémés arrivent en masse. Qu’en pensent les Onéchénous ?


  • #1737361

    En Allemagne les logements non habités (avec encouragement à dénoncer) sont réquisitionnés et le propriétaire doit payer en plus les rénovations. Bienvenus dans cette Europe de fous !


  • #1737367

    En Allemagne l’immigré qui a violé (sodomisé quand même) l’enfant de dix ans à la piscine devait faire 6 ans de prison mais il n’en fera que 4 parce qu’ils ont estimé que ce n’était pas si grave. Bienvenus dans cette Europe de fous ! Ce n’est que le début, il est déjà trop tard.


Commentaires suivants