Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

Petit à petit, la France grignotée par le chaos

Des commerçants voisins de la place Salengro disent le sentiment d’insécurité grandissant qui les ronge.

Un enfer. Rien de moins. « Les commerçants ne peuvent plus travailler ! » Mounir Letaief, longtemps patron d’une épicerie-primeur au 26 rue du Faubourg, récemment cédée, toujours engagé dans la vie associative – il préside depuis 2010 aux destinées de Mieux vivre à Figuerolles – se désole d’une insécurité décrite comme galopante. Ou quand Salengro semble rimer avec Chicago. « Moi, monsieur, je ne veux pas risquer ma vie pour 1,50 € ou 3 €. » Solide gaillard, le serveur du bar La Pleine lune avoue craindre « certains clients assis en début de soirée, dès 19 h... On bascule dans un autre monde. C’est quand même grave. »

Alain Hachemi, propriétaire depuis un an de cette institution figuerolienne, confirme les dires de son employé. « On se demande encore si c’est Montpellier, ici. Je veux vendre. Je vois d’ailleurs un acheteur ce vendredi. Si on ne fait pas affaire, je dépose le bilan. Je me casse. »

Lire la suite de l’article sur midilibre.fr

La gouvernance par le chaos, un projet bien réel, voir chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1791121
    Le 28 août à 02:20 par PER CAPITA .................
    Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

    Montpellier en prend plein la gueule ce soir et c’est bien normal vu le merdier qui y règne et qui s’aggrave chaque jour un peu plus.
    Ceci étant il ne faudrait pas perdre de vue que c’est ABSOLUMENT PARTOUT PAREIL et non seulement dans toutes les grandes villes mais aussi à présent dans les villes moyennes ... les petites villes ... les villages et même les bourgs.
    Pour l’instant il semblerait que seules les régions de montagnes style haute Savoie soient épargnées mais c’est une question de temps et ceux qui s’imaginent que tout sera totalement pourri dans 15 ou 20 ans se trompent lourdement ... ce sera "foutu" dans moins de 5 ans car PERSONNE ne réagira !.. PERSONNE !..
    A voir d’ici 2022 si je me suis trompé ?..

     

    Répondre à ce message

    • #1791238

      D’accord avec vous Per Capita, un délai de 15-20 ans c’est pour les hyper-optimistes. Il faut être aveugle, sourd et doté d’une mauvaise foi phénoménale pour ne pas se rendre compte que s’opère un remplacement de population pied au plancher..

       
  • #1791248
    Le 28 août à 12:14 par Telecaster
    Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

    Montpellier. Un taux non négligeable de jolies filles au mètre carré . Des artistes paumés qui profitent du beau temps pendant que les loyers grimpent à cause du même beau temps. Un concours de frime vestimentaire ouvert à tous et en toute saison . Des roms qui vous tendent fraternellement la main , la paume tournée vers le ciel . Des établissements de débauche nocturne estudiantine assez industrieux . Une sexualité officiellement multi-trous. Une géographie banale et propice au paludisme, qui n’a pas le caractère remarquable de Marseille . Un arrière-pays méconnu : la Vallée de l’Hérault . Certaines résidences HLM plutôt coquettes . La mer dégueulasse accessible avec un ticket de bus .
    Une absence d’industrie qui laisse l’ air plus pur qu’à Lyon et les comptes publics à l’abri de l’excédent. Un mélange de douceur de vivre et de crasse montante.

     

    Répondre à ce message

  • #1791376

    Mais que fait la police ???....

     

    Répondre à ce message

  • #1791388

    forte communauté gitane
    dont on parle tres peu bizzarement
    leur cite devenue plaque tournante du trafic de cocaine et dheroine...

     

    Répondre à ce message

  • #1791389

    14 ans que j’habite ce quartier ! Le tronçon cour Gambetta/plan cabane est devenu en 2 ans un "marché" de merdasse sur lequel se trafique et se vend tout et surtout n’importe quoi, et où les roms mendient avec leur gosses. J’ai pris pendant un an le tram à Plan cabane via la Mosson pour les hauts de Massane pour allez bosser et là c’était la cour des miracles assurée à chaque trajet...A part les commerçants qui semblent soudés dans ce quartier, cette ville de gaucho bisounours devient de plus en plus insupportable à vivre tant part leur habitants, leurs boutiques de bobos qui poussent comme des champignons et vendent des conneries qui ne servent à rien que par leurs restaurants chers et qui proposent la même bouffe de chez Métro et enfin (liste non exhaustive) les bars à chouettes et les bars à choses sans ambiance ; bref cette ville est effectivement scindée en deux et devient épuisante de superficialité, de bêtise, d’agressivité et d’incivilité (liste non exhaustive non plus)

     

    Répondre à ce message

  • #1791412
    Le 28 août à 16:52 par Antoine lib
    Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

    Dire qu’il suffirait d’une petite dose de fascisme pour que ces aberrations cessent.. Filez moi le pouvoir, je vous règle ça et plus largement le problème de la délinquance en deux heures.

     

    Répondre à ce message

  • #1791417

    Montpellier c’est dla merde !
    Jdit pas que Nantes c’est mieux attention... elle se ressemblent grâce aux libéraux socialos, juste le soleil en moins pour nantes, les moyens financiers en moins pour Montpellier.

    Donc j’ai vécu, 3 mois la bas pour une formation, vers le nord , en résidence universitaire.
    Que dire... ? Un taux de racailles élevé, des étudiants nulissimes qui achètent du shit à ces racailles, des filles superficielles, population flemmarde, bourgeois qui se barricadent. ..

    Le premier jour de mon arrivée en train je me souviens, je check le distributeur de ticket de tram, pour rejoindre mon logement, quand soudain un rom derrière mon épaule : argent donnez argent !
    Je lui dit que j’en ai pas, il me répond : si, toi acheter ticket,
    Il m’a eu le bougre !

     

    Répondre à ce message

  • #1791453

    Non seulement excédé par l’insécurité mais aussi excédé par la cosmopolitisation de Montpellier et par corrélation la France.

     

    Répondre à ce message

  • #1791611
    Le 28 août à 21:16 par GERARD R.
    Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

    Courage amis Montpelliérains, Montpelliéraines ! Reprenez le dessus ! Répétez-vous inlassablement : " Nous sommes Charlie !"

    Vous verrez, tout s’arrangera...

     

    Répondre à ce message

  • #1791987
    Le 29 août à 15:04 par Juda Nanas
    Montpellier : les habitants excédés par l’insécurité

    J’invite toutes les "chialeuses" de Montpellier à venir dans les cités parisiennes et alentours voir la différence. Vous apprécierez votre ville juste après ça, croyez-moi ...

     

    Répondre à ce message

    • #1792075

      Pourquoi dites-vous cela ? Vous êtes vous-même une chialeuse habitant dans l’une des cités parisiennes ou alentours ? Je plaisante. Tout ça pour dire qu’il n’y a pas lieu de faire un concours, ce n’est pas le sujet.

       
Afficher les commentaires précédents