Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syndic de faillite

Marine Le Pen retire à Florian Philippot sa responsabilité "stratégie et communication"

Suite aux pressions de Louis Aliot, Nicolas Bay (ex-mégretiste), Jean-Lin Lacapelle et Steeve Briois, Marine Le Pen a retiré aujourd’hui à Florian Philippot sa responsabilité « stratégie et communication ». Il conserve la vice-présidence, mais son poste étant vidé de son caractère stratégique, Florian Philippot est de fait renvoyé du Front national.

La placardisation de Florian Philippot – voire son départ du parti, assez probable désormais – fait disparaître le principal artisan au Front national d’une ligne économique et sociale de gauche.

La réconciliation entre cette gauche du travail et la droite des valeurs constituant le seul espoir de voir un jour un parti authentiquement nationaliste reprendre le pouvoir, les cadres du Front national semblent avoir fait le choix de la défaite.

 

Le texte du communiqué de Marine Le Pen :

« Florian Philippot, sollicité par mes soins, n’a pas répondu à la demande de mettre un terme au conflit d’intérêts résultant de sa double responsabilité de vice-président du FN chargé de la stratégie et de la communication et de président de l’association politique Les Patriotes. J’ai pris la décision de lui retirer sa délégation à la stratégie et à la communication. Sa vice-présidence sera, à compter de ce jour, sans délégation. »

 

Florian Philippot sur CNews le 20 septembre 2017 :

 

(Si la vidéo ne s’affiche pas, la visionner ici.)

À ne pas manquer, l’analyse d’Alain Soral
sur la scission en cours au Front national :

 

La seule ligne patriote viable : gauche du travail, droite des valeurs !
Tout est chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

176 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1805077
    Le 21 septembre à 11:38 par Case départ
    Syndic de faillite

    Le retour à la "question identitaire" que prône le nouveau Fn se limite à la seule question de la présence en France des maghrébins et des noirs musulmans. Philippot à raison. Désormais ça ne volera pas plus haut au FN.
    Leur prétention à lutter contre l’islam politique est vouée à l’échec.
    Ils ne feront pas le poids c’est évident ni politiquement ni idéologiquement.
    Le jeu des conflits triangulés (tel que Lucien Cerise l’a esquissé) va donc se poursuivre.

     

    Répondre à ce message

    • #1805554
      Le 21 septembre à 23:17 par James Fortitude
      Syndic de faillite

      Exact et ca sonne la mort du FN, le clan Le Pen n’étant plus du tout soudé uni et crédibles aujourd’hui .....

       
  • #1805108
    Le 21 septembre à 12:36 par liz
    Syndic de faillite

    Le FN est mort ! D e toute façon aucun parti, je dis bien aucun parti n’est indépendant.... Leurs maîtres sont tous les mêmes. La vraie libération viendra quand le peuple aura décidé de ne plus être des moutons, qu’on mène à l’abattoir..... Nous servons de "nourriture" à d’autres entités, comme nous notre nourriture sont nos animaux. Ce monde ou cette planète n’est qu’une chaîne alimentaire......

     

    Répondre à ce message

  • #1805125
    Le 21 septembre à 12:53 par noel
    Syndic de faillite

    @ L’après Macron #1805063

    Votre commentaire est un résumé lucide, historique et juste de la situation.

    Merci pour votre message !

    La moisson et l’ivraie ne sont pas de notre ressort !

     

    Répondre à ce message

  • #1805267
    Le 21 septembre à 16:19 par Paul82
    Syndic de faillite

    "Il conserve la vice-présidence, mais son poste étant vidé de son caractère stratégique, Florian Philippot est de fait renvoyé du Front national. "

    Je ne sais pas qui a écrit ca, mais c’est idiot ! Il y a une marge entre être placardisé et être viré du parti. Certes Philippot a démissionné depuis, mais les mots ont un sens et il serait bien de respecter la logique. Pardon je m’énerve sur un détail sémantique, mais qui se préoccupe de la défense de notre langue ?

    Quant au fond du sujet, c’était inévitable. Tout le monde cherche un bouc émissaire depuis les élections, et visiblement Philippot est le coupable idéal. Il ne reste plus qu’à s’interroger sur l’avenir de ce parti (s’il existe d’ailleurs) - en spectateur pour moi, je ne suis pas adhérant au FN.

     

    Répondre à ce message

  • #1805270
    Le 21 septembre à 16:23 par La rochejaquelein
    Syndic de faillite

    « Florian Philippot ne peut pas se permettre de diaboliser avec les arguments de l’adversaire le Front National. C’est lamentable ! » Nicolas Bay

     

    Répondre à ce message

    • #1806129
      Le 22 septembre à 19:10 par Eric
      Syndic de faillite

      Comme quand Aliot qualifie Philippot d’extrémiste par exemple :-) Merci pour la rigolade.

       
  • #1805284
    Le 21 septembre à 16:46 par Fiat Lux
    Syndic de faillite

    Ah ça vous plait ça.La politique de parti.A croire qu’il n’y a que ça et rien d’autres.Ca vous intérresse mais je m’en tamponne complètement.J’en peut plus d’eux.De ces politocards qui ne représente qu’eux même et une infime parti.
    On entend on loin les voix sinistres des collards et de la clique réussir leur coup.
    Vous allez réfléchir a l’avenir quand ? Ca c’est le passé !
    Notre jour ne viendra jamais si vous leur faites confiance.Ce Philippot devrait créer un mouvement dissident hors politique de parti.Mais le salaire et les retombées ne seraient pas la même... Quel pays d’enfants.

     

    Répondre à ce message

  • #1805309
    Le 21 septembre à 17:26 par Memo
    Syndic de faillite

    la division des force Françaises est toujours négatif. On ne construit rien en se séparant, en se divisant. Les supranationaux, mondialistes et anti-France de tout bord doivent jubiler. Pathétique.

     

    Répondre à ce message

  • #1805361
    Le 21 septembre à 19:03 par Liberté
    Syndic de faillite

    J’apprécie Florian Philippot , pour tout ce qu’il a apporté ,
    c’est une erreur de stratégie de la part de MLP......je pense
    qu’il y a beaucoup de jalousie qui c’est installé de beaucoup
    de personne , avec je pense une reprise en main des radicaux d’antan...

     

    Répondre à ce message

    • #1806215
      Le 22 septembre à 21:08 par Florian Geyer
      Syndic de faillite

      nationaliste et socialiste cela peut être compatible mais Philippot c’est du "canada dry" , de la bibine "patriote et sociale démocrate" compatible avec le système et qui aspire à être admis au club ; La campagne sur l’euro n’interpellait personne même si sur le fond la critique était fondée car selon les économistes sérieux l’euro n’est pas viable à terme et va exploser en vol . En revanche le thème de l’immigration incontrôlée dans l’UE parlait à chacun car tous la constataient . Ce thème fondamental a délibérément été sacrifié pour "faire comme les autres" .
      Le FN doit revenir à ses fondamentaux sans être réactionnaire ou néolibéral . Quant au changement de nom du parti , c’est méprisable , c’est la pauvre combine des malfaiteurs en cavale avec des faux papiers .

       
  • #1805544
    Le 21 septembre à 23:07 par Rivarol
    Syndic de faillite

    MLP, en bonne chef d’entreprise, se débarrasse des éléments qui coûtent sans apporter de revenus au parti.
    Ce n’est qu’une question pécuniaire !
    De plus, sept ans c’est long dans un couple, surtout si les résultats ne sont pas là.
    La situation financière du Front est catastrophique.

     

    Répondre à ce message

  • #1805547
    Le 21 septembre à 23:11 par James Fortitude
    Syndic de faillite

    Il n’avait aucune chance avec l’association clanique des Le Pen car le FN c’est la famille Le Pen à sa tête et jamais personne d’autre qu’un Le Pen !
    Si le FN meurt se sera parce que les Le Pen se sera auto détruit !
    Philippot tout comme Marion apportaient de l’intellect et des connaissances de fins économistes dans le FN, aujourd’hui sans cela, le FN retrouve sont côté radical mégrétiste primitif.

     

    Répondre à ce message

    • #1805914
      Le 22 septembre à 13:59 par jean
      Syndic de faillite

      tellement clanique que Le Pen père ne veut plus entendre parler de sa fille qui l’a chassé de son parti, que la relève prometteuse de la nièce a préféré s’éloigner de sa tante vouée à l’échec...

       
Afficher les commentaires précédents