Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 19 décembre 2017

"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise

 

 

Le « marave challenge », qu’est-ce que c’est ? Une bande de mecs qui frappe un lycéen au hasard à la sortie d’un bahut et qui se fait verser 10 euros pour l’exploit. Jeu ou sport, en tout cas nouvelle expression de la violence chronique des racailles de banlieue, calquée cette fois sur le KO game des Noirs américains. Pas tous les Noirs, hein, juste les racailles noires. On préfère préciser, des fois qu’on serait taxés de racistes, d’adeptes du KKK...

 

Des jeunes de 17-18 ans se sont donc fait frapper sans raison par des bandes d’une dizaines de racailles. On ne leur a même pas piqué leur portable ou leur blouson. C’est de la violence gratuite en apparence, mais l’expérience nous montre qu’il n’y a pas de violence gratuite : la violence coûte, et rapporte. Elle coûte à ses victimes, en traumatismes physiques et mentaux, et rapporte à ses auteurs, en avantages matériels et psychologiques : le butin et la domination.

La racaille déclassée des faubourgs s’attaque aux jeunes des quartiers « non sensibles » qui sont promis à un avenir (études, travail, couple, famille, logement) tandis que les premiers vont ramer toute leur vie, passant de la case prison à la case aide sociale sans vraiment devenir des caïds de haut vol. Car la différence entre la racaille de base et Lucky Luciano c’est l’organisation de la violence.

La racaille produit une violence explosive et non durable, qui mène plus sûrement à la prison et au déclassement social qu’à la bourgeoisie et la fréquentation des élites. L’image du truand dans les films est notoirement mensongère. Elle rappelle l’Eldorado que les Africains qui ont réussi leur émigration en France décrivent aux candidats au départ...

Mike Tyson, interrogé sur le KO game, se demande comment on peut frapper une fille, qui plus est par derrière. Pour lui, il ne peut s’agir que d’une pure expression du Mal (vidéo en anglais) :

 

 

L’article du Républicain Lorrain sur la question ne nomme pas les agresseurs mais on sait de qui il s’agit. La France ne pourra aller mieux, on le sait, que si la racaille d’en bas et la racaille d’en haut, qui laisse faire celle d’en bas pour des raisons de contrôle social, disparaissent. C’est un travail de longue haleine, mais il n’y en a pas d’autre pour qui aime la France.

Dans notre beau pays, il y a des professionnels de la défrancisation ou de la dévalorisation nationale. On ne va pas faire la liste, on n’a pas les moyens de se défendre face à un juge sous contrôle. Le journal Le Monde a ainsi ouvert ses colonnes du 18 décembre 2017 à Pap Ndiaye qui explique qu’il « existe bien un racisme structurel en France ». Le racisme des racailles qui font chier les jeunes à la sortie des lycées d’où ils se sont exclus par manque d’assiduité ou de culture ?
Non, celui des méchants Blancs, et vas-y que j’te refous une couche de racisme sur la tartine nationale !

 

JPEG - 6.3 ko
Pap est le frère de Marie, qui a été couronnée par le Goncourt pour son roman sur les femmes (noires)

 

Après les deux polémiques débiles qui ont suivi la déclaration de Miss France 2018 et le déguisement d’Antoine Griezmann, l’historien de l’EHESS – cette école d’où suinte toute la bien-pensance de l’élite universitaire française –, spécialiste de l’histoire sociale et des minorités en Amérique, défend les réunions de « non-mixité sociale ». Vous savez, le truc où les Noirs chient sur les Blancs entre eux. Ce qui améliore grandement le dialogue interethnique...

« Ces réunions visent à rassembler ponctuellement des personnes qui ont en partage un ou plusieurs stigmates pour exprimer les difficultés en confiance et favoriser l’“empowerment”. Aux États-Unis, ce genre d’événement est courant dans la vie sociale, c’est une pratique de socialisation parmi d’autres. »

Et quand Le Monde lui demande « quel regard portez-vous sur ces initiatives ? », voici ce que répond Ndiaye :

« Les associations spécifiques (féministes, homo, juives, de personnes racialisées, etc.) ont toute leur place dans le débat public. Elles apportent une connaissance très fine des torts et des méfaits vécus et peuvent contribuer utilement à la vie démocratique. Les causes spécifiques sont des causes d’intérêt général : faire reculer le sexisme n’est pas bénéfique qu’aux femmes, de même que lutter fermement contre l’antisémitisme est essentiel pour la démocratie. »

Voici la conclusion de notre chercheur, dont le diplôme vaut parole d’Évangile :

« En revanche, il existe bien un racisme structurel en France, par lequel des institutions comme la police peuvent avoir des pratiques racistes. Il y a du racisme dans l’État, il n’y a pas de racisme d’État. »

JPEG - 64 ko
Chaque année à la fin décembre, les Français fêtent le racisme

 

Voilà, c’est la France une semaine avant Noël. Il y a encore du boulot pour que tout le monde marche ensemble. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que le haut ne montre pas l’exemple au bas.
Malgré leurs exactions, les racailles ne vont plus en prison, la justice française les relâche dans les rues, histoire de calmer les velléités de lutte sociale des Français qui reçoivent de plein fouet les obus du libéralisme. On l’a écrit et réécrit 100 fois, le but est d’inverser les priorités entre le social et le sécuritaire, de façon à ce que la peur de la violence – racaille ou terroriste – passe devant celle du déclassement social. Et c’est en passe de réussir.

On parlait du mauvais exemple donné au bas par le haut : la classe politique nous fait honte, dans l’ensemble. Entre ceux qui tapent dans la caisse, que la justice laisse tranquilles, ceux qui travaillent objectivement contre les intérêts de notre pays, et donc du nôtre, on pense par exemple à l’ancien ministre de l’Économie Emmanuel Macron qui a vendu des fleurons de notre industrie à des groupes étrangers pendant son bref passage à Bercy, il n’y a pas grand monde à sauver. Tenez, le seul ministre qui tenait un peu la route sous le règne de l’archipitoyable Hollande, au milieu d’un tas d’adeptes du rabaissement national, c’était Le Drian.

Aujourd’hui, Yves est relégué au rang de sous-ministre des Affaires étrangères. Il sert juste à ratifier les contrats passés avec les pétromonarchies, ce qui est à la fois honteux d’un point de vue moral et sans intérêt pour le commun des Français : on sait tous que les bénéfices des grandes multinationales, particulièrement de l’armement, ne profitent pas à la Nation. Donc on n’en a rien à foutre de leurs contrats de merde. Oui, bien sûr, ça fait bosser quelques milliers d’ouvriers, mais c’est tout. Et quand on voit les choix stratégiques de nos dirigeants en matière de diplomatie...

« D’abord, M. Bachar el-Assad ne me semble pas vraiment en situation de pouvoir affirmer une prise de position politique tant qu’il est dépendant de la Russie et de l’Iran. Ensuite, quand on a été le premier à libérer (de prison) les djihadistes de Daech, on ne donne pas de leçon. Et enfin, quand on a passé son temps à massacrer son peuple, on a généralement un peu plus de discrétion. »

Le Drian, qui doit encore être intoxiqué par Hollande, s’est piqué de donner des leçons à Assad, qui a supporté, avec son peuple et son armée, une guerre terrible qui a duré près de 7 ans, et qui n’est peut-être pas terminée. Et ce pauvre Drian qui croit se faire bien voir de l’oligarchie en accablant le président syrien et en incriminant l’Iran...
Plus lèche-cul, tu meurs dans le slip sale de Netanyahou !

 

 

On se croirait retombés en Hollandie, une des pires périodes que la France ait connue sous la Ve République.
Dieu, si Tu existes, débarrasse-nous de tous ces biiip d’en haut et d’en bas, s’il Te plaît !

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6

La violence oligarchique d’en haut et d’en bas, l’arnaque de l’antiracisme
et le rabaissement de la diplomatie française dans le conflit syrien,
tout est sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1864684

    La racaille d’en haut et d’en bas auraient "tord" de se priver, les gens du milieu aiment cela : les Français sont masochistes.

    Les deux plus grands problèmes en France sont :
    - Le manque de Foi
    - La fainéantise (oisiveté assumée)

    Vivement un dirigeant à poigne pour nous rectifier tout cela ... inch’allah/si Dieu le veut.

     

  • #1864689
    le 19/12/2017 par réGénération
    Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

    "c’est un travail de longue haleine" oui bah qui va le faire ? si les policiers ne le font pas et qu’ils ne vont pas en prison ?

    Collomb avec sa prochaine loi "immigration & asile" ne va pas dans ce sens : https://francais.rt.com/france/4660...

    Si on passe par une loi pour légaliser l’invasion, à ce qui était à la base une situation exceptionnelle, c’est bien la preuve que le chaos est voulu et pas l’apaisement.


  • #1864704
    le 19/12/2017 par sa majesté
    Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

    Bien écrit et amusant. Tommy Sotomayor, une des personnalités noires des plus controversées aux States a encouragé tout blanc qui serait victime de ces KOgames de tuer le malfaiteur. Je doit admettre que ce n’est que le fait de Noirs. Tout ceux qui ont été aux States savent que la racaille en France sont des enfants choeurs par rapport à ces niggers comme ils sont aussi appelés par les noirs. C’est des véritables sous-merde qui font peur à tout le monde et qui sont tous, sans exception, le produit de single-mothers.

    Le racisme structurel en France existe bel et bien mais envers soi-même. Je ne crois pas qu’il y ait un pays plus xénophile au monde que la France.


  • #1864724
    le 19/12/2017 par Le prieur
    Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

    Le Drian qui prétend que Bachar el-Assad, qui est pourtant président de la Syrie, n’a pas à exprimer de "prise de position politique" souveraine "tant qu’il est dépendant de la Russie et de l’Iran", ça revenait un peu à dénier à De Gaulle toute légitimité en tant que Président de la République française, après la Libération par les troupes françaises, au motif que les américains y auraient participé lors du débarquement. Et puis, avec leur gestion économique et diplomatique de la France, qui croient-ils duper, sinon eux-même, en sous-entendant que la France serait en situation d’autonomie parfaite, dans le contexte de mondialisation qu’il se refuse par ailleurs à contrer ? Notre gouvernement est tellement indigne de notre Nation.


  • #1864732

    La dernière phrase de l’article est amusante : "Dieu, si tu existes, débarasse nous ...".
    M’est avis qu’on est loin d’avoir tout vu dans ce pays et que ce n’est que le début. Quant à Dieu, il doit faire grève ou plus justement se contrefout de ce pays comme de son 1er slip.

     

    • #1864745

      Il attend juste le bon moment pour faire le ménage.


    • #1864806
      le 20/12/2017 par Jésus57
      Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

      Aide toi le ciel t’aidera ! Doit attendre deux trois, pas plus, bonne volonté !


    • #1864823
      le 20/12/2017 par Le prieur
      Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

      Les voix de Dieu sont impénétrables. De toute manière, il fallait que, tôt ou tard, la France prenne conscience de l’emprise du mal qui oppresse la nation afin qu’elle puisse, avec l’aide de Dieu, se libérer pour de bon et pour longtemps. Dieu nous donne ici l’opportunité d’être les acteurs d’une révolution durable et démocratique in fine, dans l’intérêt de notre pays. S’il n’y avait pas d’obstacles, nous n’apprendrions pas. Dieu marche avec les résistants à ce qu’Il déteste, tels l’injustice et la tromperie.


  • #1864771

    Le Drian tenait la route ? C’est une blague ? Parce qu’il reprenait à son compte les quelques marchés que les américains voulaient bien nous laisser pour récompenser nos ventripotents au jeu de ’qui sera le toutou favori’ de POTUS ? Obama ayant eu à se faire pardonner son renoncement in extremis à aller jusqu’au bout dans le dossier syrien.

    Allons !

    Le seul ministre qui valait la peine sous Hollande, c’est Montebourg.

    D’ailleurs, il a été débarqué pour avoir eu à cœur les intérêts du pays avant les intérêts particuliers, et a été remplacé de ce fait par qui vous savez, VRP d’une certaine banque et à la personnalité parfaitement décrite par Minc.

    Encore récemment, mi-décembre, il a expliqué à une commission dirigée par un FM, sous le regard de macronistes gênés aux entournures, comment il a tenté de défendre les intérêts français alors qu’autant les politiques au-dessus de lui que les pontes des entreprises françaises étaient pour vendre, plaire à des intérêts étrangers et se gaver à court terme.

    Tous les autres ministres sont des traitres passibles de cour martiale si ce pays fonctionnait comme une démocratie saine.


  • #1864775
    le 19/12/2017 par Grimlinn
    Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

    Comment sait-on qu’il s’agit de jeunes noirs ?

     

  • #1864783

    Il n’y a vraiment plus aucune valeur d’honneur... et commettre une agression pour quelques dizaines d euros...c’est la honte, autant pour le producteur de divertissement que pour l apprenti bandit... les médiocres, les gens de peu de valeur,ça fait beaucoup de tort à la société.

    Je ne suis pas fondamentalement contre les embrouilles, le racket,et tout ça, si on est dans le besoin, ou que c’est une nécessite, mais là, c est un spectacle misérable pour misérables.

     

    • #1864877
      le 20/12/2017 par Baldr the shining one
      Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

      @Kaya le Turc ? . Tu n’es pas contre le racket en cas de besoin ? Tu plaisantes je suppose ? Le racket c’est souvent terroriser plus jeune et plus faible que soi pour le voler.
      .Si tu es dans le besoin ,tu te prives de ce dont tu aurais besoin c’est tout,Si tu meurs de faim,
      tu vas au CCAS ou tu bosses pendant les vacances comme serveur ou femme de chambre. Voilà ce qui est honorable
      .Tu ne connais pas le Bushido , les 88 préceptes ou ceux du Wotanisme de toute évidence ! Je ne sais pas d’où tu viens ,mais apparemment tu n’as pas le méme sens de l’Honneur que moi,Il faut apprendre à tenir debout tout Seul dans la vie .


    • #1864941
      le 20/12/2017 par karimbaud
      Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

      @kaya4..........le racket est une des pires expression de la pourriture qui peut suinter d’un individu...enfin si c’est nécessaire comme vous dites...c’est sensé rassurer les victimes ( ou bien c’est de l’humour noir...eh, j’ai dis " noir " pas " de noir " ... ) ?


  • #1864796
    le 19/12/2017 par Agésilas
    Un jour en France : mardi 18 décembre 2017

    J’ai découvert un nouveau magasin d’alimentation très bon marché rue Dejean à Barbès ("O Halles") . Miracle : tenu par des Noirs, il est très propre, malheureusement le regard des caissiers noirs me signifie que, seul client blanc, je ne suis pas le bienvenu...

     

  • #1864917

    Des gens comme Le drian n’ont aucune conviction, il répète bêtement ce qu’on lui dit de dire .Il sait très bien au fond de lui-même que ce qu’il dit est purement diffamatoire, ou alors faut qu’il parte dans un asile (quoi que) il en est pas loin le bougre, il n’a juste que la porte à franchir . Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour bouffer à la même auge ?Et dire que la France est gouvernée par ce genre d’individu, on se demande si les Français sont conscients d’avoir ce type de personne avec des responsabilités, alors que lui-même est irresponsable pour venir cracher son venin à Washington sur un homme qui a été élu par son peuple, donc légitime .De quel droit se permet -il ? Qu’il compare le score des présidentielles du président Assad ,et de son patron micron 1er pour voir par combien de voix ils ont été élu , et on verra qui est légitime, et majoritaire dans son propre pays


  • #1864946

    Qu’est ce qu’ils sont moches, eux et leur racialisation ! Moi je ne demande que ça le communautarisme ici mais pas payer les impôts des patrons, pour les flics, la justice et autres parasites subventionnés des autres "communautés" ! Plus de la moitié de la paye des salariés va à l’état, qui la dilapide !


Commentaires suivants