Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte

 

 

Omar Sy est le plus grand acteur français. Il mesure 1m90 debout. Jean Gabin, à côté est petit : 1m74 seulement ! Quant à Alain Delon, il culmine à 1m77, le pauvre. On a cherché parmi les acteurs français les plus célèbres, on n’a pas trouvé plus grand qu’Omar.

 

Omar sauve le world

Profitant de cette forme d’élection céleste, Omar a pris fait et cause pour les Rognagnas, Rockhayas, Runningags, Rohingyas. Cette population, d’après Omar, qui est aussi le plus grand des géopoliticiens, est réprimée en Birmanie et contrainte à l’exil au Bangladesh. Grâce à Omar et aux stars qui se mobilisent, les Rohingyas semblent sauvés : des milliers de clics vont leur apporter l’aide nécessaire. Ainsi, Omar a-t-il déjà amassé sur son seul nom 68 000 clics et 57 000 petits cœurs [1].

Attention : ce qui suit n’est pas du cinéma.

 

Les alaouites syriens et les chrétiens d’Irak attendent désormais avec impatience le messie Sy pour résoudre le problème du démembrement programmé du Proche-Orient par la paire anglo-américaine selon le plan Oded-Yinon. Gageons qu’Omar et ses clics et ses cœurs seront d’un grand secours à toutes ces victimes de l’empire !

Pendant qu’Omar se bat de tout son souffle pour effacer la promo foireuse de son dernier film complètement naze, la chaîne France 2 souffre. Elle aussi aurait bien besoin d’Omar, Docteur Clic ou Knock. Que se passe-t-il ? Eh bien pressée par Delphine Ernotte, c’est-à-dire Macron, de faire des économies, près de 50 millions (ce qui correspond à la baisse d’audience et de pubs des chaînes publiques), France 2 serre le budget de ses magazines d’investigation. Les émissions Envoyé spécial et Complément d’enquête sont menacées et vont devoir lâcher du lest en termes d’effectifs.

« Les 17 CDD ne seront pas renouvelés en juin, et quatre journalistes en CDI vont être transférés au JT. Sur les 27 reporters que comptent actuellement les deux magazines, seuls six vont être maintenus à leur poste. Impossible dans ces conditions de faire une soirée par semaine. La grande majorité des reportages seront désormais confiés à des sociétés de production extérieures » déplore un journaliste interrogé par Le Parisien.
Un second s’agace : « Ils gardent l’usine mais ils enlèvent tous les ouvriers. Ces marques vont être des coquilles vides. Et pourtant, maintenant que l’investigation a disparu de Canal+, ces magazines sont les seuls du PAF à faire de l’investigation et du grand reportage. Quelle société extérieure va oser s’attaquer à un magnat des médias comme Vincent Bolloré ? » [2]

Et là, il y a deux approches possibles.
La première, c’est l’approche gauchiste : salaud de pouvoir qui prive les journalistes de leur capacité d’enquêter, il se protège de l’investigation, il a peur, Élise Lucet vaincra !
La seconde, c’est l’approche populiste : la rédaction de la télé publique à elle seule représente une armée mexicaine de 1 340 journalistes, oui, vous avez bien lu, mille trois cent quarante. Et les effectifs de tout le groupe public comprenant télé et radio se montent à 10 000 personnes [3]. Ensuite, il y a un calcul des « équivalents temps plein », mais on ne va pas se lancer dans ces pinaillages.

 

Quand on pense à tous les Envoyé spécial et Complément d’enquête qui nous ont fait passer pour des malades et des fachos…

De plus, les deux émissions qui pleurnichent ont une idée très personnelle de la déontologie : elles nous ont chié dessus plus que de raison, relayant ainsi les injonctions du pouvoir profond. Alors l’indépendance journalistique, la résistance face aux forces du Marché, la noblesse du métier, la défense du petit contre le fort... elles repasseront.

Comment voulez-vous qu’on soutienne confraternellement ces pseudo-journalistes ? Le couperet de la justice immanente est en train de tomber, on ne se réjouit pas des (quelques) emplois perdus mais, quelque part, merde, quand on tapine pour le Power on finit toujours par se faire balourder. Le sort des vieilles putes n’est pas très enviable.

Que cela serve de leçon à tous les collabos : après avoir bien servi, vous finirez dans la fosse, car ceux qui vous utilisent vous méprisent ; seuls ceux que le pouvoir attaque et que vous attaquez de manière injuste et lâche survivront mais ça, vous êtes trop intoxiqués pour le comprendre !

 

(Pour voir l’image s’animer, prière de cliquer sur ces mots)

 

En attendant les journalistes de France 2 (le Titanic qui coule inexorablement) dans les files d’attente du Pôle emploi, on se console de notre relégation médiatique – on n’est toujours pas invités à développer nos idées devant les Français sur un service public qui sert normalement à ça – en regardant un concert sur Arte. Il faut bien justifier les 138 euros de redevance.
Oh, Behemoth ! Mais, attendez, Behemoth… ne serait-ce pas un des noms du Malin ? On a été farfouiller fébrilement dans notre liste des démons, et on a trouvé « Behemoth » :

« Démon majeur, prêtre de Bacchus. Il ressemble à un corps de femme surmonté d’une tête d’éléphant. Grand échanson et sommelier sa force est dans ses reins, ses domaines sont la gourmandise et les plaisirs du ventre. Il commande 1 100 légions de démons qui frétillent de la queue, appelés aussi les “insexuels” par rapport a ceux qui n’ont pas de queue. Béhémoth concentre sa force non seulement dans cette queue, “aussi ferme que du cèdre” dit le livre de Job, que dans ces reins. On dit que c’est un démon complètement stupide. »

On reprécise la mission officielle d’Arte, chaîne culturelle franco-allemande :

« Le Groupement a pour objet de concevoir, réaliser et diffuser ou faire diffuser par satellite ou par tout autre moyen, des émissions de télévision ayant un caractère culturel et international au sens large, et propres à favoriser la compréhension et le rapprochement des peuples en Europe. »

Expliquez-nous, dirigeants d’Arte, en quoi le stupide malade sexuel Behemoth favorise « la compréhension et le rapprochement entre les peuples ». En injectant la permission pornographique à des foules stupidifiées par l’alcool bas de gamme ? C’est quoi le projet ? Sataniser le peuple ? Lui rappeler que l’oligarchie aime Satan, que l’oligarchie EST Satan ?
Vivement que les fins limiers d’Enfoiré spécial et Complètement quéquette investiguent sur la relation Arte-Behemoth et nous délivrent du Mal !

Voir aussi :

15 décembre
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
14 décembre
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
37
13 décembre
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22

Notes

[1] D’après un dernier pointage à 17h34 GMT

[2] Peut-être celle de Cyril Hanouna, on sait jamais, un miracle est toujours possible.

[3] Ses dirigeants ne connaissent pas eux-mêmes le chiffre exact, c’est dire la rigueur de la gestion.

People et journalistes du Système, même combat !
Sauvez votre âme avec Kontre Kulture

 
 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1850182
    Le 28 novembre à 23:29 par GIL
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    le grand Omar Sy, petit soldat de l’empire

     

    Répondre à ce message

  • #1850194
    Le 28 novembre à 23:57 par Bébert
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    Pourquoi Elise Lucet, la grande redresseuse de torts, ne parle-t-elle jamais du scandale du scrutin majoritaire à deux tours et ne réclame-t-elle pas le retour de la Proportionnelle, supprimée en 1958 ? Parce que le sujet est tabou, les sionistes interdisent d’en parler . Si elle passait outre, elle serait envoyée aux oubliettes, et pour toujours .

     

    Répondre à ce message

  • #1850243
    Le 29 novembre à 02:21 par Un gars
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    "Service après vente des émission$" ?... "j’ai vu doudou humanitaire..., c’est pas crédible"

     

    Répondre à ce message

  • #1850303
    Le 29 novembre à 08:44 par Eric
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    C’est plus fort que moi mais ce sketch ambulant d’Omar Sy me fait penser à Lassana Bathily. Même éloquence fulgurante. Arrête ton cinéma Omar, sérieux !

     

    Répondre à ce message

  • #1850480
    Le 29 novembre à 14:29 par redsniper06
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    Omar m’ a tuer !!!...

     

    Répondre à ce message

    • #1850531
      Le 29 novembre à 15:44 par redsniper06
      Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

      "M’a tuée" ...eut été conjugué correctement.... mais comme dans le film de Roschdy Zem je garde la faute du meurtrier !!!...

       
  • #1850565
    Le 29 novembre à 16:44 par jclebelge
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    J’aime bcp ce que vous faites mais comme vous êtes les premiers à dézinguer ceux qui parlent sans savoir (à juste titre)... quand on n’y connaît rien à la musique métal (en l’occurence le black metal) on se tait svp. Behemoth est un de mes groupes préférés. Et l’iconographie qui en ressort est du spectacle et vient aussi de l’histoire catholique particulière de la pologne dont sont originaire ces gais lurons. De la même façon que le faisait Alice Cooper alors qu’il est Pasteur :-). Se renseigner un minimum avant de raconter n’importe quoi et de voir du satanisme à l’oeuvre. C’est de l’art et les gouts et les couleurs..... Merci. Sinon vous avez tout bon au début ;-)

     

    Répondre à ce message

    • #1850708
      Le 29 novembre à 19:26 par Guillaume
      Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

      En voilà une bonne réponse ;)
      Je partage ton avis

       
    • #1854337
      Le 4 décembre à 23:19 par leopold
      Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

      Vous avez raison. Inutile de s’offusquer sur Behemoth ou sur tout autre "death/dark/black" or whatever "metal". Car l’arbre cache bien la forêt.
      Il y a bien des imageries "charmantes" ayant un air idillique qui le représentent également. Là, seulement il est aussi nommé et tenté de montré tel quel. C’est ce qui dérange ceux qui ne le voient pas ailleur.
      Car ce qu’on appelle "satan" et autre cohorte de démons, est bel et bien la marque de fabrique, voir le chromosome du monde moderne dans son intégralité.
      Ce que vous êtes obligé d’entendre ou ce que vous écoutez pour ne pas l’entendre, sur quoi vous ouvrez les yeux ou ce que vous regardez pour
      pour vous "divertir", et qui arrive par ces deux sens, est sujet au filtrage, brouillage et distorsion.
      C’est vrai que là il s’agit que du spectacle de "joyeux lurons" plus ou moins ignorants. Là, il ne s’agit que de décor. De pulsions infernales au sens propre et figuré.
      Une diffusion de symbôles, d’imagerie, de rythmes et de fréquences qui imprègnent les sens et qui peuvent être plus ou moins évacués avec le temps.

      Une "jolie" vidéo par exemple, qui calomnie le vrai en semant des mensonges et des tromperies, est certainement beaucoup plus sournois, car elle
      veut agir sur les sentiments ou sur l’intellect et peut marquer durablement la conscience elle même. (90% du cinéma ou musiques contemporains)
      Et le cas spécifique des "trash métal"(etc) est très clair. Le lien entre ce genre et le Golden Down (fondé par Aleister Crowley) existe.
      Ils le promeuvent et prétendent d’éduquer en établissant sa généalogie musical via un style qu’ils appellent "néo-classique".
      Cherchez sur le web comme je l’ai fait il y a quelques années, vous trouverez.
      Le personnage et le milieu sont liés aussi de longue date avec des figurent majeures du showbiz (depuis au moins les Beatles, eh oui).

      D’abord le genre "rebel without a cause" bcbg puis "libération" sexuelle psychédélique, puis la souillure de l’innocence et culte de la violence (disney, western...),
      puis esthétique de la débauche (prince, et les ’80) pour culminer avec "madonna" dont le seul nom est blasphème, ou encore "all saints".
      Je m’arrête là. Sans parler des postures de débauche style rap. Il y en a pour tous les goûts. Que du spectacle certes.
      On est libre. D’autant plus qu’on ignore la vraie nature des choses. Et tout ça est fait pour qu’on n’ai même plus la sensibilité pour en échapper.
      On veut bien nous faire crever un oeil afin qu’on suive le borgne.
      A bon entendeur.

       
  • #1850569
    Le 29 novembre à 16:47 par Guillaume
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    @Mike "Il est Charlie et pense comme un antifa de base", je ne vois pas où tu veux en venir.

    @YannAmar Je ne comprend pas non plus ton commentaire

     

    Répondre à ce message

  • #1850880
    Le 29 novembre à 22:46 par Marmiedoise
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    Les larbins et les soumis montent au créneau pour"défendre" l info, la démocratie et j en passe ! Dans la quasi intégralité des cas ils ne font que relayer la pensée dominante mais aujourd’hui alors qu ils sont mis sur la sellette les voilà en incarnation d un contre pouvoir qu ils n ont jamais ete !
    En matière de foutage de tronche, de lâcheté et d hypocrisie à part peut être les tenants de l umps on ne peut pas faire pire que les journaleux !

     

    Répondre à ce message

  • #1851558
    Le 30 novembre à 20:30 par sylvie une française
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    Omar Sy, au créneau ! Hormis sa taille de 1 m 90, il ne pourra jamais avoir la classe de Monsieur Delon, Monsieur Belmondo et tant d’autres.
    Je n’ai vraiment pas compris comment on a pu lui faire jouer un rôle qu’a tenu l’immense Louis Jouvet, c’est tout simplement un manque de respect.

     

    Répondre à ce message

  • #1851845
    Le 1er décembre à 08:30 par Draes
    Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

    D’accord sur les deux premiers points mais de là à venir se sentir menacé par un concert de metal, les chrétiens sont de plus en plus stupides.
    Le metal c’est une musique qui unit des tas de gens chaque jour et dont des lecteurs d’E&R sont fans n’oublions pas.
    Alors au lieu de parler de choses dont on ne connaît rien, qu’on s’informe un minimum : Arte est partenaire du Hellfest, alors ils diffusent bien des concerts, Behemoth en fait parti et c’est tout. Le satanisme dans le metal n’est pas réel mais juste un moyen de provocation, mais oulah ! Faudrait pas que je vous dise ce que vous avez jamais pu comprendre !

     

    Répondre à ce message

    • #1851855
      Le 1er décembre à 08:51 par Titus
      Un jour en France : mardi 28 novembre 2017

      Qu’est-ce qui te permet d’affirmer que les lecteurs d’ER fans de métal ? Tu prends tes désirs pour des réalités.



      Le satanisme dans le metal n’est pas réel mais juste un moyen de provocation




      Peu importe l’intention affichée des auteurs, producteurs ou auditeurs. Les faits sont là. Ne pas les voir relève de l’aveuglement volontaire.

      «  La plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »
      Charles Baudelaire

       
Afficher les commentaires précédents