Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère

 

 

Un sympathisant malintentionné nous a envoyé ce qui suit. Pourtant, on se croyait imperturbables, blasés, imbougeables mais là, avec cette pièce de théâtre, on a mis la main sur un trésor, un concentré de bien-pensance comme on n’en avait jamais vu. D’habitude, ce genre de scénario, on l’écrit en déconnant, quand on veut pousser les feux de la connerie dominante jusqu’à l’absurde, mais là ça a été pensé, écrit, mis en scène et joué. Qu’est venu faire l’excellent jazzman Michel Jonasz dans cette embuscade ?

 

 

Voici le résumé de la pièce sur ticketac.com, le site de la FNAC [1] :

Le rideau s’ouvre sur un banc et son réverbère... Nous sommes devant la rue Papillon. Sur le banc, Joseph, un vieux juif solitaire.

Soudain, des halos de gyrophare... Le contrôle d’identité d’Haïssa, un jeune rebeu : « Tu descends de ta voiture et tu sors tes papiers ! », « Mais j’ai rien fait, M’sieur »... Ça dégénère, un malentendu, une bousculade, un coup de feu…

À vingt ans, Haïssa meurt sur le coup, le 19 février 2017. Une porte s’ouvre lourdement… Haïssa entre en scène et tombe sur Joseph, tué le 16 juillet 1942, jour de la rafle du Vel d’Hiv.
La porte se referme. Ce sont deux fantômes !

Comment qu’ça donne envie d’y aller la vie d’sa mère ! Il faut s’attendre à de l’émotion car il y a un parallèle entre la persécution du juif et celle de l’Arabe, voyez-vous. On n’en dira pas plus, halte au spoilage (et à la spoliation), on sait que vous allez entrer en force au théâtre La Bruyère, ça pue le guichet fermé à plein nez ! Ah, n’oublions pas les critiques des critiques de la presse théâtre :

Figaroscope : « Une leçon d’histoire et de fraternité ! »
Le Parisien : « Drôle et touchante, la pièce fait du bien. »
France 2 : « Coup de cœur de l’année… Formidable… Courrez-y, ça vaut tous les cours d’histoires du monde. »
France Inter : « Duo rempli d’humanisme. »
France 3 : « Rejoint l’actualité, une pièce intemporelle. »
Vivement Dimanche prochain (...à Jérusalem, l’émission de Michel Drucker) : « Une pièce magnifique. »
LCP (la chaîne du harceleur Haziza) : « Une pièce forte, émouvante, qu’il ne faut pas rater. »

Bon, assez rigolé, avouons que c’était facile. La presse est tellement naze dans son ensemble, c’est-à-dire dans le chœur grotesque qu’elle produit par peur (du dérapage) et mimétisme (pour continuer à toucher les subventions) qu’on pourrait trouver chaque jour 50 occasions de rire. Pourtant, elle fait des efforts, elle essaye parfois d’être un peu féroce, mais pas trop. C’est le cas de GQ qui veut prendre le contre-pied du classement des 50 personnalités préférées des Français, ce sondage truqué où Kalifat, Valls et Haziza arrivent toujours en tête.

GQ est un magazine pour hommes « modernes », c’est-à-dire corrompus par ce mélange de lâche dépolitisation, de gauchisme sociétal et d’appétit de consommation féminin. Appétit féminin et pas consommation féminine, nuance.

 

 

Tiens, le harceleur Haziza n’est pas dans le top 5. D’habitude, il est toujours dans les bons coups. À propos, on a remarqué que malgré sa mise à pied, il était encore sur LCP à diriger le débat politique Entre les lignes . Malgré les mains au cul et aux nichons, il... ah non, merde, il figure certes sur la page de la Chaîne parlementaire mais il n’est plus aux commandes du débat qui était – maintenant on peut le dire sans risque de procès – complètement naze entre les fats représentants de la presse de soumission !

 

JPEG - 71.5 ko
Frédo-la-procédure a été remplacé par une poupée gonflable !

 

Évoquer la fabuleuse carrière – courte mais ô combien enrichissante – de Frédo-la-procédure nous emmène tout naturellement, avec un art consommé de l’enchaînement bien lubrifié, vers le harcèlement sexuel, un sujet à la mode qui nous permet de parler de cul tout en faisant croire qu’on traite de politique et de sociologie. C’est qu’on est malins, sur E&R.

Une fois n’est pas coutume, on revient sur un article malheureux qui a été diffusé par on ne sait quel raté de l’Éducation nationale sur notre site. Il s’agit de l’affaire de harcèlement qui pollue l’école Polytechnique. L’article E&R s’est basé sur une source plutôt fiable, l’enquête de Mediapart, et là on n’est pas ironiques. Mediapart a les moyens de ses ambitions, ils ne sont pas soumis au racket permanent de la justice française comme d’autres. De plus, ils ont de bien riches parrains, alors qu’E&R est né dans une grange, un soir de Noël, sur la paille...

Bref, des polytechniciens et ciennes ont été corriger le tir en commentaires, ce qui est appréciable. Ça veut déjà dire qu’E&R attise le débat, qu’on est punis par l’oligarchie et tous ses prolongements larbinesques, mais que les gens nous considèrent. Un bon point, donc. Secundo, alors qu’il y a même pas de primo – mais ici c’est liberté d’expression et compagnie – faut pas prendre la dérision pour argent content. Certes, l’image et la vanité de cette prestigieuse école ont été touchées, mais par une mini torpille. Que les polytechniquophiles se rassurent, elle s’en remettra. L’école, pas la torpille.

 

JPEG - 61.6 ko
Anne Chopinet, la première polytechnicienne, avec le président Pompidou en 1973, année du basculement financier de la France

 

D’un point de vue plus politique, nous ne sommes pas contre l’excellence, on l’a maintes fois prouvé sur ce site en s’attaquant à l’entreprise suicidaire de l’enseignement égalitariste du couple Hollande-Belkacem. Pas la peine de montrer nos papiers sur ce coup-ci. En revanche, si la sélection naturelle ne nous choque pas, les meilleurs à l’école finissant à l’ENA ou à l’X, et parfois aux deux, on doit bien admettre que le prix de cette hypersélection est un échec massif pour les autres (150 000 zozos sortent chaque année de la scolarité sans rien).

En gros, l’élite française n’est pas assez démocratique. Cela ne veut pas dire qu’il faille faire entrer un Rom au QI de hérisson à l’X par le moyen de la discrimination positive à la Richard Descoings – paix à son âme SM –, non : il faut élargir la pyramide de la formation des élites. On l’a déjà dit 85 fois, une nouvelle élite politique se forme malgré les interdits oligarchiques dans l’ombre, à l’écart des circuits habituels, et E&R en fait partie, en tant que petite université populaire (PUP). Petite mais musclée. Nous ne sommes pas les seuls à informer, former ou réinformer, loin s’en faut, mais on est dans le peloton de tête des universités parallèles. Une sorte de fac de Vincennes nationale et sociale.

 

 

La France ne peut pas se contenter comme couches de renouvellement de ses élites de deux promotions de l’ENA et de l’X chaque année, dont le meilleur produit est le jérusalémiste Jacques Attali. Vous voyez où ça mène ? On se fout comme de notre première nuit de cristal des trois mains au cul à l’X en dix ans, ce qui compte, ce n’est pas de former 200 ou 300 cadres pour la nation chaque année, mais 10 000, 20 000 mecs et nanas capables de penser le présent et l’avenir. De plus, et on l’a mis dans l’article, les diplômés de l’X préfèrent désormais le privé au public, moins rémunérateur. Nous, c’est le contraire : on forme une élite pour le public.

Eh oui, à l’X, comme dirait Laborit, on forme des polytechniciens monoconceptualistes et chez E&R, des monotechniciens polyconceptualistes. Et les grands hommes ne viennent pas des grandes écoles, ça se saurait. Il jaillissent toujours d’en bas au bénéfice de secousses politico-sismiques de grande envergure. La vision, ça ne s’apprend pas à l’école, mais sur le terrain, au contact, comme disent les militaires !

Sur ce, bonne continuation à cette école qui cumule tous les avantages, quand un pauvre lycée de banlieue ne dispose que de merde en barre comme matos. Voilà un truc à repenser. Cela ne veut pas dire « supprimons l’excellence, supprimons l’X et tout ira bien », non, au contraire : Xons l’école française.

Voir aussi :

Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 22 décembre 2017
Les migrants ou nos enfants ?, le FN pour le Système, l’axe Paris-Berlin-Moscou
9
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 21 décembre 2017
Dealer intouchable, France à l’envers, Schiappa grosse fellation, Tex et Ruquier
13
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 20 décembre 2017
On fait péter la pauvreté, les roteuses et la ZAD !
15
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 19 décembre 2017
"Marave Challenge" à Metz, Le Monde anti-Blancs, Le Drian la soumise
19
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 18 décembre 2017
Marianne attaque Belattar, Lancelin casse Enthoven, la liste des morts de la rue
8
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
38
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
Décembre 2017
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
Décembre 2017
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
Décembre 2017
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
Décembre 2017
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
Décembre 2017
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
Novembre 2017
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
Novembre 2017
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
Novembre 2017
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
Novembre 2017
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
Novembre 2017
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6

Notes

[1] Faut bien manger, on fait du placement de produit dans tous nos articles désormais et ça rapporte un max. Par exemple à chaque fois qu’on cite le « CRIF », on reçoit un virement d’Israël. Cependant ça paye pas très bien, on ignore pourquoi.

Prolongez les débats avec
Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1857271

    Pourquoi, il ne la joue pas à Tel Aviv cette pièce, ça aurait de la gueule, entre un Juif et un Palestinien . Mais peut-être que là ce serait moins vendeur, et cette pièce se transformerait en une immense farce, qui en est déjà une au départ..


  • #1857273

    Complétement incohérent le classement des personnalités politiques les plus détestées
    Comment un type qui s’est fait éjecter de la primaire de son propre camps et qui est obligé de tricher pour un simple poste de député peut il passer après Marine Lepen qui a obtenue le suffrage de plus d’un tiers des Français a la présidentielle ..
    Vals est évidement la personnalité politique la plus détestée , et de loin !


  • #1857278
    le 08/12/2017 par Jojolapin
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    Bonne remarque des rédacteurs sur l’X : nivelons la société par le haut, et non pas par le bas !


  • #1857280
    le 08/12/2017 par Bernard Lapotre
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    C’est vrai qu’à l’X on a parfois l’impression qu’ils sont payés pour faire du cheval et de l’aviron entre 2 amphis, mais jusqu’au milieu du 20ème siècle des grands noms de la science en sont sortis tels que Poincaré, Becquerel, Cauchy, Le Chatelier... et n’oublions pas le général Foch.


  • #1857282
    le 08/12/2017 par Un ancien artésien
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    " qu’est venu faire Michel J .... ? " Ben il est du sérail quand même !


  • #1857289

    Quelqu’un sait si Freddy La Main Verte officie toujours sur Radio J ?


  • #1857314
    le 08/12/2017 par Chaud king
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    « l’excellent jazzman Michel Jonasz »...j’adore cette chronique pleine d’ironie.


  • #1857329

    Aujourd’hui 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge.

    J’espère que tous les chrétiens du site E&R l’ont fêtée sans oublier les lyonnais.

    Que les temps de l’Avent vous apportent joie et sérénité.


  • #1857367
    le 09/12/2017 par Gloria Lasso
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    Michel Jonasz... un "excellent jazzman" pour oreille en carton...


  • #1857389
    le 09/12/2017 par L’Infante d’Espagne
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    Où ai-je entendu (forcément sur une radio du net ou lors d’une conférence sur YT...) que le gros des bataillons recrutés par les plus "prestigieuses" grandes écoles (ENS, X, HEC,...) avaient fait leurs premiers pas dans une soixantaine de jardins d’enfants de Paris intramuros ?
    Alors, exagération, caricature, bobard, "délire négationniste"...ou banale réalité rarement évoquée ?

     

    • #1857445
      le 09/12/2017 par bastienpays
      Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

      je l’ai entendu aussi... plus exactement ce sont une cinquantaine... :)
      C’est Charles Gaves qui a prononcé ces propos...
      J’adore Charles même si je suis pas toujours d’accord avec lui (mais c’est un homme qui a une grande ouverture d’esprit et qui doute.. comme tout homme sage)
      Il a écrit des "lions menés par des ânes" qui est assez prophétique sur le sort de l’Euro....
      Je vous invite à regarder son site Institut des Libertés.
      Après son amour inconditionnel pour les Anglais (nos ennemis séculaires...) m’attriste :)


  • #1857413
    le 09/12/2017 par baron william
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    Très fort le clin d’oeil à Labo rit, inventeur malin du GHB.... C’est vrai que, les grosses têtes d’X se pensent trop intelligents, pour se faire enfler à l’insu de leur plein gré, par une poudre de perlinpinpin, versée dans leur verre, par un de leurs petits camarades .
    C’est vrai aussi qu’à leur àge, ils perdent moins leurs dents et leurs cheveux ....


  • #1857442
    le 09/12/2017 par fela kuti
    Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017

    plié de rire sur les critiques des journaux à la botte du lobby qu’on ne peut pas nommer.


  • #1857450

    Le médecin : "vous prendrez cette Shoah matin midi et soir."
    Le patient : "pendant combien de temps Docteur ?"
    Le médecin : "pour toujours."

     

  • #1857466

    Excellent article, et chute en apothéose. Merci !


  • #1860214

    La photo de Pompom nous rappelle un temps ancien où l’on pouvait, d’un air goguenard, prendre le bras d’une jeune femme sans être accusé de harcèlement.


Commentaires suivants