Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Voiture de police incendiée : lourdes réquisitions contre les militants "antifascistes"

Le procureur a requis vendredi de lourdes peines contre les neuf prévenus jugés pour l’attaque et l’incendie d’une voiture de police à Paris le 18 mai 2016 lors des manifestations contre la loi Travail.

 

Le parquet a requis vendredi de lourdes peines contre les neuf prévenus jugés pour l’attaque et l’incendie d’une voiture de police à Paris le 18 mai 2016, dont quatre ans de prison ferme contre Antonin Bernanos. Le procureur a décrit cet étudiant en sociologie de 23 ans, arrière-petit-fils de l’écrivain Georges Bernanos, comme « très impliqué dans des actions antifascistes ». Il a souligné qu’Antonin Bernanos « contestait farouchement » être celui qui frappe un policier assis dans sa voiture et fracasse la lunette arrière avec un plot métallique, lors de l’attaque quai de Valmy, à Paris, dont la vidéo est devenue virale. Pour le parquet au contraire, il y a un « faisceau » d’indices qui le désignent, allant de la couleur de son caleçon aux cernes sous ses yeux, en passant par la marque de ses chaussures. Pour le ministère public, le jeune homme, qui ne « se remet pas en cause », présente « clairement un risque de réitération ».

En récidive égale, puisqu’il avait été condamné en 2013 pour des « violences aggravées », Antonin Bernanos risque jusqu’à vingt ans de prison, en théorie. Le parquet a demandé pour les huit autres personnes poursuivies des peines graduées selon leur implication dans cet événement très médiatisé, intervenu alors que montait la contestation contre la loi Travail. Contre trois jeunes hommes, dont Angel Bernanos, frère cadet d’Antonin, ont été requis un an d’emprisonnement avec sursis pour le délit de « groupement formé en vue de commettre des violences », créé en 2009 à l’initiative de l’actuel maire LR de Nice, Christian Estrosi. Les deux représentants du parquet qui se partagent le réquisitoire, ont ensuite demandé un an de prison ferme, aménageable, contre Thomas Richaud, qui a donné des coups de pied et de poing dans le véhicule. Contre Kara Brault et Ari Rustenholz, qui ont frappé le véhicule à coups de plot métallique, respectivement deux et quatre ans de prison ferme ont été requis.

Lire l’article entier sur parismatch.com

À ne pas manquer, sur E&R :

La violence des antifas n’a aucune limite, lire sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

 

Comment le pouvoir utilise l’antifascisme pour désamorcer
la lutte sociale, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et ils ont de la chance, à telaviv ou vachinton, ils seraient tous morts


  • La racaille se trouve très bien en prison !

     

    • Il va connaitre le sort des femmes de ménage de DSK version Mouloud le petit Antonin !
      J’espère que quand il sortira il sera encore antifasciste & antiraciste ?
      Il va goutter au joie de la diversité et du vivre ensemble (cantine, parloir, promenade, racket, douche virile)


    • @No Passaran-Tamplan
      Sûrement pas.


    • @Rivarol
      Tu te trompes, il n’est qu’un pion et pour le moment un pion remplaçable, et si en prison il se fait violer, ils s’en serviront comme martyre antifasciste pour radicaliser les troupes (donc ils seront gagnant quoi qu’ils fassent )
      Je parie même qu’ils sont capable, eux, de payer des islamo-racailles ou des conver-natios (suprématistes conversanistes le degrés zéro des natios) pour en faire un atout dans le cheminement forcé de la France, vers la guerre civile ou une raie-volution coloré !
      Ne préjuges pas des gens qui nous gouvernent, ils sont loin d’être des idiots
      Bien à toi Rivarol même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce que tu écris, il y a plus de choses qui nous rassemblent, plutôt que de choses qui m’opposent à toi


    • @Rivarol
      Tu te trompes, il n’est qu’un pion et pour le moment un pion remplaçable, et si en prison il se fait violer, ils s’en serviront comme martyre antifasciste pour radicaliser les troupes (donc ils seront gagnant quoi qu’ils fassent )
      Je parie même qu’ils sont capable, eux, de payer des islamo-racailles ou des conver-natios (suprématistes conversanistes le degrés zéro des natios) pour en faire un atout dans le cheminement forcé de la France, vers la guerre civile ou une raie-volution coloré !
      Ne préjuges pas des gens qui nous gouvernent, ils sont loin d’être des idiots
      Bien à toi Rivarol même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce que tu écris, il y a plus de choses qui nous rassemblent, plutôt que de choses qui m’opposent à toi


  • Comme quoi, l’intelligence ne se transmet pas...


  • Ce qui m´intrigue dans la généalogie Bernanos, c´est le second étage de la fusée, car, on passe, d´un écrivain de génie catholique à une caricature d´antifa, en 80 ans.

    Au premier niveau, on trouve Georges, grand écrivain, catholique, de l´action francaise, de la première moitié du XXè siècle, qui a 5 enfants et qui part vivre à Mallorque pour raison de coûts de la vie.
    Au troisième étage, le papa d´Antonin qui devient propagandiste de la Shoah dans l´Éducation Nationale.
    On pourrait presque trouver des circonstances atténuantes à Antonin, qui a 23 ans, est, étudiant en sociologie, presque une blague.
    Ca a forcément déconné au second niveau de la fusée. Un des fils, ou fille de Georges a engendré un gauchiste.

    Parmi les accusés il y a Kara Brault, une américaine transgenre et Ari Rustenholz, un breton authentique, qui vont écoper de peines plus légères. L´idiot utile sera donc Antonin.
    Le meilleur pour la fin " Me Leclerc a encore plaidé que « la République (était) par nature antifasciste. » Puis l’avocat de 83 ans a lancé pour la défense de son client, qui avait cet âge au moment de son interpellation : « Si à 18 ans on ne rêve pas d’un monde plus juste, quand le fera-t-on ? » ".


  • Ils vont avoir du sursis, on ne va pas incarcérer des jeunes gens qui sont en pointe dans le combat anti FN ! Ils peuvent rendre encore bien des services...


  • Des antifascistes avec des méthodes digne de fascistes....
    Parasites utile du système.


  • Magistrats, nous avons honte de vous :

    Appliquerez-vous les mêmes peines aux auteurs des mêmes délits, ceux innombrables où les voitures de police sont incendiées, les personnels, parce qu’en uniforme, aveuglément agressées ?

    Si oui, en vertu de l’égalité de tous devant la justice, appliquerez vous des peines similaires aux incendiaires criminels des voitures de la Saint sylvestre et/ou du désoeuvrement ?

    Si oui, en vertu de l’égalité des victimes devant leur préjudice, appliquerez-vous des peines aggravées à l’encontre de ceux qui, se croyant couverts par une prétendue immunité communautaire, se vantent de leurs crimes en plus de les commettre, de préférence sur personne non dépositaires de l’autorité publique, non par civisme, mais parce que l’Etat ayant le monopole de la force, la victime qui n’en fait pas partie est une victime sans risque de riposte ?

    Si vous avez répondu oui à toutes les questions, alors vos réquisitions sont insuffisantes et en fait, ce n’est pas à vous de juger ces délinquants mais au jury seul de la Cour d’Assises.

    Mais si, en votre for intérieur, vous avez répondu non à l’une au moins des questions, pour les motifs d’opportunité qui vous appartiennent,

    alors changez de métier.

    Car juger n’est pas un métier mais un sacerdoce.


  • C’est du show, je n’y crois pas un instant. Tout cela se terminera par des acquittements ou des peines légères, voire symboliques, que ce soit en première instance ou en appel.
    Le système ne condamne pas ses propres milices.

     

  • juste avant les réformes serait ce un avertissement aux excités gauchistes


  • Tiens, c’est bizarre, ce coup ci on entend pas la licra et sos racisme hurler au crime raciste d’un méchant blanc qui a voulu assassiner un policier noir...


  • De lourdes peines...on s’attend a du criminel 15 ans et du délictuel 7 ans, et là surprise....quatre ans !

    Magique, dire qu’on partait sur tentative d’homicide à la base.....

     

    • Tentative d’homicideS ... intentionnels. Donc tentative de meurtre... avec acte de barbarie (brûlé vif dans une voiture).

      Compte tenu qui étaient 3 dans la voiture, les réclamations du parquet auraient dû être le triple de l’affaire Halimi. Comme c’est sur dépositaires de la force publique, x6 ... avec récidive légale x12.

      Douze fois plus, mais non... C’est différent...

      Qu’est-ce que brûler vif dans une voiture ? Il faut comprendre ... Ils ont beaucoup souffert... Leurs intention étaient pures et droites.
      Parquet aux ordres.


  • L’avocat à la coupe de baba cool de la défense a dit qu’on avait le droit de brûler des flics en "démocratie" (entrevue france 3)


  • « En second lieu, quelque part au tréfonds de moi-même, j’en vins à comprendre le principe ésotérique de l’impossibilité de la violence, c’est-à-dire de l’inutilité des moyens violents pour atteindre n’importe quoi. Je vis avec une parfaite clarté, et par la suite je ne devais jamais perdre ce sentiment, que les moyens violents ou les méthodes de force, en quelque domaine que ce soit, doivent infailliblement produire des résultats négatifs, c’est-à-dire opposés aux fins mêmes pour lesquelles on les applique. Ce à quoi je parvenais ressemblait à la non-résistance de Tolstoï, mais ce n’était pas du tout pareil, parce que j’arrivais à la même conclusion, non pas d’un point de vue éthique, mais pratique ; je n’y arrivais pas du point de vue de ce qui est meilleur ou pire, mais du point de vue de ce qui est plus profitable ou plus efficace. »

    Ouspensky, Fragments d’un enseignement inconnu (1949).


  • Grenoble : incendie d’un gendarmerie revendiqué par un site anarco-libertaire en soutient au petit Bernanos.
    http://www.20minutes.fr/lyon/213671...

    Dans cette gendarmerie se trouvaient les scellés de l’affaire Maëlys.
    http://www.leparisien.fr/faits-dive...

     

  • TOP-Là !
    Que tout ça se transformera, abracadabra, en sursis bizarre ou remise de peine d’à peine (hé, hé !) 1 an. Même pas le temps de devenir la reine de son quartier de prison. Bof !


  • on en reparle dans un an ...
    et on fait le bilan de l’escroquerie de plus .


Commentaires suivants