Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La coalition américaine aurait tué 8.000 civils à Mossoul

Le but est-il d’achever l’Irak en même temps que Daech ?

Une organisation britannique a donné une évaluation indépendante du nombre de victimes civiles causées par les frappes de la coalition anti-Daech à Mossoul.

Selon les estimations de l’ONG britannique Airwars, les bombardements de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis ont fait plus de 8.000 morts parmi les civils à Mossoul.

Les calculs de l’organisation, basés sur les données fournies par les militants locaux des droits de l’homme, dépassent de loin le bilan officiel des victimes présenté par Washington qui affirme que les frappes réalisées par la coalition en Syrie et en Irak n’ont fait que 624 morts parmi la population civile.

Dans le même temps, le directeur du groupe Airwars Chris Woods souligne que les évaluations de l’organisation seraient dans les faits « bien inférieures » aux chiffres réels.

Toujours selon lui, si l’on prend en compte les morts causées par les militaires irakiens et les djihadistes de Daech, le nombre total de victimes civiles à Mossoul dépasserait la barre des 10.000.

Dans un entretien accordé au journal britannique The Times, M.Woods indique que la bataille de Mossoul risque de devenir « un terrible précédent » si un tel nombre de victimes civils est considéré comme acceptable du point de vue politique comme moral.

 


 

Pour rappel, la réponse de Madeleine Albright, alors ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, à une question sur les centaines de milliers d’enfants irakiens tués par l’embargo américain contre l’Irak de Saddam Hussein (reportage de CBS, 1996) :

 

Voir aussi, sur E&R :

 

Sur la violence anglo-saxonne, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un job à l’américaine, c’est pas nouveau,
    1944 à CAEN
    "Conséquence de la stratégie de bombardements aériens intensifs entre le 6 juin et le 19 juillet, entre 2 000 à 3 000 habitants de la ville sont tués ; 600 000 obus se sont abattus sur la ville en soixante dix-huit jours créant un chaos urbain. La violence des bombardements va laisser un profond traumatisme parmi la population civile." - source Wikipédia.

     

    • En complément et pour comparaison, la population était inférieure à 70 000 habitants !


    • J’ai vécu là-bas, beaucoup de gens considèrent que les Américains les ont sauvés des "fachos". Pathétique.


    • “J’ai vécu là-bas, beaucoup de gens considèrent que les Américains les ont sauvés des "fachos". Pathétique.”
      Ce qui est pathétique c’est que votre réponse montre que vous n’avez rien compris à la question qui se pose, à savoir :
      Libérer une population de l’oppresseur, bien entendu est une bonne action, le tout est de savoir quelle est la méthode employée ? visiblement pour l’armée américaine, la vie des civiles importe peu.


  • Pour l’innocente victime, sa vie vaut plus que celle de toute la terre entière car il n’a rien fait de mal qui puisse justifier son assassinat.
    Il n’a jamais, sans doute, connu d’ennemis il ne sait pas ce que c’est l’Amérique et où elle se trouve.
    Un monde cruel que Madame Aulbright explique, cavalièrement, par : ça en valait la peine !


  • C’est plausible. On vient de découvrir que les atlanto-sionistes n’ont qu’un seul but dans cette région, c’est de la transformer en un enfer sur Terre. Lors du débarquement en Normandie 1944, 50.000 civils ont péri suite aux tapis de bombes de nos chers "alliés". En particulier, le Havre le 5 sept 1944 où les barbares Anglais ont refusé que les 40.000 civils soient évacués et ont bombardé la cité pendant 5 jours avec 5000 tonnes de bombes dont 200.000 au phosphore alors que les Nazis étaient en périphérie. Un bain de sang inutile !

     

    • Les bombardements "alliés" ont causé la mort de 65 000 civils français . Quand il est entré à Brest détruite par ses bombardement, le général américain déclara que "toute la ville de Brest ne valait pas la vie d’un seul soldat américain" . A bon lecteur, salut !


  • Les prochaines générations de jihadistes seront donc pires .D’ailleurs,ne sont-ils pas les effets d’une cause ? L’invasion de l’Irak en 2003 !!!


  • Les frappes chirurgicales pour faire le minimum de mort !


  • Bizarre, les bienveillants n’en parlent pas à la télé, ce doit être du complotisme, oui forcément.


  • Peut-être que demain il se trouvera quelques illuminés pour exprimer que cela valait la peine de buter telle ou telle communauté, de ravager telle ou telle nation, quelle que soit l’épique époque.
    Et l’on déboulenera les mémoriaux.
    Et tout le monde la fermera : au nom de la liberté d’expression.