Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le consigliere Jacques Attali menace-t-il le président de la République Emmanuel Macron ?

C’est l’impression pas très vague qu’on a en lisant sa chronique dans L’Express ce lundi 23 juillet 2018 au matin. Emmanuel, pourtant promu par Jacques, a-t-il quelque part fait une boulette impardonnable pour le lobby mondialiste incarné par Attali ? On vous laisse juges en découvrant la métaphore du prophète de la banque humaniste...

« On aura, j’espère, compris la métaphore : une entreprise, une nation, un État, un chef d’État, un être humain quelconque, peut faire illusion, faire croire à sa force, son utilité, sa durabilité, jusqu’à ce qu’une épreuve de vérité vienne révéler la réalité de sa consistance, de son épaisseur, de sa capacité à résister aux coups d’une épingle, aux entailles d’un couteau, au tourne-vis ouvrant une valve.

Cette épaisseur, d’une entité ou d’une personne, est fort difficile à prévoir, à deviner de l’extérieur. Et on est parfois fort surpris. On a connu des entreprises apparemment indestructibles disparaître en un instant. D’autres, apparemment fragiles, contrecarrer toutes les adversités. On a vu, (on voit tous les jours), des gens s’effondrer quand leur réputation est mise à mal, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. »

Un ange casqué de la carrure d’Alexandre Benalla passe... Attali se désolidarise-t-il de son poulain en difficulté ou joue-t-il un rôle actif dans la coulisse pour glisser des peaux de banane sous les pieds de Manu 1er et éventuellement lui trouver un remplaçant plus contrôlable, mieux recentré sur la ligne de départ ?
Parler de « dégagisme » seulement un an après l’élection du nouveau président est étonnant dans la bouche de ce faiseur de rois, c’est du moins ce dont il se vante.

Mais avant cela, écoutons l’interview récente (juin 2018) du prophète de la banque humaniste par un agresseur sexuel pas du tout mais alors pas du tout inquiété par la justice. Il en profite pour montrer très clairement que la politique de Trump n’est pas du goût du camp mondialiste :

« Le sommet Trump-Kim, c’est Munich pour moi... C’est juste une occasion de donner un label de valeur internationale à un dictateur. »

 

 

Mais ça, on le savait. C’est la limite de la lucidité du pseudo-visionnaire. Car Attali, c’est un peu comme Élisabeth Tessier, la voyante qui déposait un peu partout des prédictions sous scellés et qui faisait ouvrir devant huissier celle qui correspondait à la réalité...
Attali, lui, a quand même une boussole fixée sur son projet eschatologique : faire d’Israël la première puissance mondiale et de Jérusalem la capitale du monde. Malheureusement, Jacquou-le-Prono ne sera peut-être plus là pour voir le grand Achèvement de plusieurs millénaires de luttes et de magouilles. Mais revenons à notre interview.
Le morceau intéressant arrive à la fin.

Haziza (à 19’24) : « Alors dernière question, puisque vous êtes proche du président Emmanuel Macron... »

Attali : « Je ne suis pas son conseiller. »

Et les deux terminent l’interview sur la blague du « pantalon », qui fait moyennement rire les Français...

 

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le ballon et l’épingle

Prenez un ballon d’enfant, un de ces ballons qu’on trouve encore dans les foires ou sur les manèges des fêtes foraines. Un ballon rond, ovale, ou en forme d’animal. Il est beau, il est rutilant. Pourtant, un coup d’épingle suffit à le rendre flasque à jamais.

 

 

Prenez un ballon de foot, bien gonflé, un de ces ballons que des milliards de gens ont vus récemment. A priori, il est indestructible. Une épingle ne peut rien contre son enveloppe qui résiste aussi à tous les coups de pied du monde. Par contre, si on emploie un couteau, ou si on trouve la valve par laquelle il a été gonflé, il n’est bientôt plus qu’un morceau de caoutchouc sans importance.

Mais, si le ballon est plein, comme le sont certains ballons de plage en mousse, ou les ballons qu’on utilise en salle de sport, nul ne peut le détruire, il résiste à tout.

A priori, rien ne distingue pourtant ces trois sortes de ballons. Ils sont, à première vue, identiques, même si l’usage en est fort différent. Parfois même, les ballons les plus fragiles sont les plus rutilants, les plus attirants, les plus convoités. Et ce n’est qu’en tentant de les percer qu’on en comprend la vulnérabilité.

[...]

C’est évidemment une leçon utile pour les crises du jour.

À moins que la métaphore du ballon et de l’épingle ne suffise pas, et qu’on soit plutôt, comme je l’ai prévu ici à plusieurs reprises, dans une transition entre un dégagisme soft et un dégagisme hard, quand un peuple ne se contente plus d’affaiblir le système qui le dirige, et qu’il veut en finir avec lui. Les épingles ne sont alors que les prétextes pour se débarrasser d’un ballon dont on ne veut plus.

La seule réponse est, dans ce cas, de recréer le désir de ce ballon, de montrer sa valeur, sa force, son épaisseur, son utilité : dans la vie publique, comme dans la vie privée, rien ne vaut le désir et le projet, le désir du projet.

Lire la métaphore du mage Attali entier sur lexpress.fr

Triangulation du mondialisme attalien,
à lire sur Kontre Kulture

 

L’affaire Benalla-Macron, sur E&R :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il faut savoir que les sionistes sont aussi divisés que d’autre groupes..
    Il se trouve qu’Attali à misé sur la mauvaise personne (ça arrive des fois) et tout les sionistes l’ont cru, sauf qu’il se trouve que Macron est une fiotte....pas recommandable dans le milieu talmudique, alors tous les médias aux ordres se mettent à lui cracher dessus, alors que six mois avant ils lui léchaient le c..

    Il sera p-e le premier président à "démissionner" pour laisser la place à "la prochaine présidente de France", comme annoncé par Attali, soit Marion Maréchal !
    Elle a déjà banni le nom de "Le Pen", elle s’est séparé de sa tante (et c’est mieux comme ça vu qu’elle est mise à mort !), elle est jeune et elle est pas trop dégueulasse à regarder, genre le dynamique Macron....Parfaite candidate pour la présidence sous soumission !

    Comme disait Coluche, "Vous verrez en 2012 quand les socialistes seront aux pouvoir en 2012 !", un visionnaire !

     

    Répondre à ce message

  • Intéressant... : le couple victime n’a porté plainte qu’ aujourd’hui, lundi. Leur version est étrange : ils allaient pour rejoindre des amis en apéro, tombés sur la manif, ils parlent de "réaction sanguine" pour justifier le fait d’avoir jeté une carafe d’eau aux crs, enfin lui parce qu’elle, blackout...
    Attendez le meilleur : l’avocat qui les défend représentait la licra au procès Merah...

     

    Répondre à ce message

  • Ils viennent de faire une loi pour pouvoir virer le président. C’est peut-être juste Macron, qui a fait tout le boulot en un an, qui veut partir, pour éviter de se manger le retour de bâton...

    Attali le désavouant, j’y crois pas une seconde. C’est encore de la manipulation.

     

    Répondre à ce message

  • #2011565

    Les propos d’Attali sont d’une naïveté déconcertante pour ceux qui, contrairement au parcours d’Attali, ont fait une carrière vraiment internationale. Il omet un facteur essentiel. Pour connaître véritablement les cultures du monde, il faut maîtriser les langues du monde. Les traductions sont bien sûr utiles mais pour comprendre l’âme d’un peuple, il faut parler et vivre dans sa langue et comme on ne peut revivre sa vie ou rebourgeonner que très peu de fois dans un nouvel environnement linguistique au cours de notre vie, on demeure effectivement très limité dans notre connaissance du monde. Par contre, il existe des oeuvres culturelles théoriquement accessibles au grand public comme le cinéma peut en offrir et qui permettent au profane d’avoir un aperçu sur les cultures étrangères aux nôtres. Cependant, en France, les distributeurs de films étasuniens, avec leurs affidés français, bloquent systématiquement la diffusion des chefs d’oeuvre du cinéma étranger à de très rares exceptions près. La culture étrangère se réduit à la caricature la plus violente et la plus débile de la culture anglo-saxonne qui étouffe véritablement tout ce qui est en provenance du reste du monde. Nous bouffons et nous chions de l’amerloque par les yeux, par les oreilles et tous les pores de notre peau. Au lieu de dire des âneries sur les cultures du monde, Attali ferait mieux de dénoncer le caractère hermétique de la chape de plomb anglo-saxonne qui pèse de tout son poids sur toute tentative de diffusion de la culture étrangère en France. C’est cela le vrai problème !!

     

    Répondre à ce message

  • Attali commence à douter de Macron lorsque les Oligarches rendent les armes à Trump. Les Windsor l’ont fait. Attali n’est que la courroie de transmission des ordres de la City. Macron est incontestablement une erreur de casting, son erreur ! Macron partira très prochainement et Attali sans doute aussi. c’est programmé.

     

    Répondre à ce message

  • #2011664

    Allez, la marionnette, un petit coup de tourne-vices et on y retourne !
    Mais Attali, ça lui vient d’où son "label de valeur internationale" ?
    On ne remerciera pas Sarkozy, ou on ne le remerciera jamais assez !..
    Attali : "y’a 100 lieux qu’il faut avoir vus"... enfin, ce qu’il en reste !

     

    Répondre à ce message

  • De quoi doute Attali ?
    du refus d’aller mener la guerre en Iran ?
    du désengagement en Syrie ?
    par rapport à la Russie ?
    du refus de considérer Jérusalem capitale d’Israel ?

     

    Répondre à ce message

    • Bien vu Sofia !
      Tu as tout résumé !
      C’est systématique, dès que le pouvoir en france a des problèmes intérieurs : scandales, agitations sociales etc.

      Tu peux être sure que le pouvoir réel est en train d’agir pour faire comprendre à ceux qui sont en place, que c’est pas comme ça qu’il faut faire ! Qu’ils ne sont pas à leur place pour faire ce qu’ils veulent !

      Le plus drôle c’est quand Attali cite trump dans sa métaphore comme exemple à suivre, comme le gars solide, qui résiste ... c’est à mourir de rire !

      S’il y a bien un type, "un dirigeant" totalement soumis aux lobbys, à l’oligarchie, aux vrais maitres, ceux pour qui personne ne vote, c’est bien LUI !

      Pour ceux qui décident actuellement, la priorité c’est l’IRAN, surtout que le plan en syrie a échoué !

       
  • Je pense que le Macron échappe à ces créateurs avec sa reforme constitutionnel
    Les députés et les sénateurs friands de subside de lobby ainsi que les médias voient d’un mauvais oeil cette réforme

    Les médias ont une autre botte secrète ,après celle de Benalla c’est les MacronLeaks

    Si il y a toute ces attaques maintenant ,juste au moment de la lecture de ce projet de loi, ce n’est pas pour rien ;que cache donc cette réforme ?
    Déjà elle introduit une dose de proportionnalité dans les élections (cela devra faire plaisir à Marine Le Pen ,imaginez la France insoumise 50 députés et le Front national 60 députés et que cela réduise le nombre de députés du PS ,de LREM et de l’UMP )

     

    Répondre à ce message

  • #2012494

    Monseigneur Attali voudrait il déjà mettre sa féministe au pouvoir avant la fin de mandat du ventriloque ?! ça sent l’gaz cette affaire.

     

    Répondre à ce message

  • Oui, effectivement....mais moi ,je suis très inquiet pour la France et pour nous tous...le défaut de paiement la faillite de l état France n est toujours pas loin...avec des conséquences plus que dramatiques....et risque d une guerre civile...j ai l impression que tout est fait pour ça j ai vraiment la trouille oui je le dis je ne suis pas courageux ...enfin tout le contraire de Soral et j ai honte oui c est vrai....que faire que puis je faire...je suis habitué de mon petit confort...mais je voudrai faire quelque chose de sensé ...mais quoi !? Car commenter les choses ça va un moment...je voudrai Faire !mes salutations à tous et à Monsieur Soral qui est loin d être un fou ça c est sûr...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents