Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Okamura, leader d’opposition tchèque : "Accepter les migrants ou défaire l’UE"

Alimuddin Usmani interroge Tomio Okamura, le leader du SPD, un parti d’opposition tchèque d’envergure, sur la problématique de l’immigration en Europe. Il évoque le front anti-immigration qui monte dans l’Union européenne, et le dilemme auquel sont confrontés les dirigeants occidentaux : soit accepter les migrants, soit défaire l’Union.

 

On a de plus en plus l’impression que l’UE et ses métastases (Parlement, Conseil) dans leur tour d’ivoire bruxelloise augmentent la pression sur des peuples qu’ils ne connaissent plus, qu’ils méconnaissent ou qu’ils méprisent. Car à part quelques imbéciles, personne ne veut d’un flot de 50 millions de clandestins déboussolés. Les peuples européens finiront par rejeter eux-mêmes non leurs frères humains, mais les oukases des dingues de Bruxelles et Strasbourg. Les migrants reflueront, et emporteront les responsables européistes avec eux. Pour l’instant, l’heure est à la résistance, et aux résistances nationales.

 

 

Okamura compte sur la résistance italienne incarnée par la Lega de Salvini pour consolider la barrière anti-migrants, c’est-à-dire ces frontières que les traîtres de Bruxelles ont lentement et discrètement diluées, pour le plus grand bénéfice de leurs maîtres, les tenants des multinationales et de la finance mondiale. Okamura, fermement campé sur son antimondialisme et son anti-immigrationnisme, rêve probablement d’un avenir à la Salvini, tant les peuples sont aujourd’hui tentés de franchir le pas, celui que leurs élites leur ont interdit, le pas national vers leur libération.

Peu à peu, les dirigeants des pays d’Europe, s’ils ne veulent pas être balayés par leurs peuples dans ce qui reste de démocratie participative, sont obligés de prendre acte de l’insoumission grandissante aux exigences de Bruxelles. Orban est de ceux-là mais lui, il n’a pas fallu trop le forcer, ce qui n’est pas le cas de Merkel ou Macron. Certains se font tirer l’oreille pour qu’ils entendent, et la pression augmente. Justement, la Hongrie vient de se retirer du pacte mondial sur les migrations. Trump avait auparavant montré la voie. Mais lui, il n’écoute que lui, c’est-à-dire le petit peuple américain. Du coup il ne craint pas le retour de bâton électoral.

 

« Pour Budapest, cet accord est "dangereux" car il encourage les mouvements de population. Le pacte mondial sur les migrations "incitera des millions de personnes à prendre la route", a estimé mercredi le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto.
Washington s’était de son côté retiré fin 2017 de l’élaboration du Pacte. Les Etats-Unis affirmaient que l’accord comprenait des dispositions contraires à la politique d’immigration de Donald Trump. »(Source : rts.ch)

La réaction du président de l’Assemblée générale de l’ONU, Miroslav Lajcák, est à la limite du comique involontaire. Il a indiqué, par la voix de son porte-parole, que :

« le Pacte "ne devait pas être vu comme une menace". Ce document doit "au contraire être considéré comme la première plate-forme de gestion du phénomène international des migrations". »

Ces oligarques inconscients promettent aux peuples hôtes « une migration sûre, ordonnée et régulée », ce qui signifie un migroduc permanent, sécurisé, où des dizaines d’Aquarius feront la navette entre les côtes libyennes et italiennes. Le rêve.

 

JPEG - 104.1 ko
Un couple de Roms en Grèce nous envoie un petit cœur

 

En face, sans faire des peuples hôtes les ennemis des peuples nomades, on s’organise et on organise sa défense, car on ne peut pas compter sur les politiciens corrompus par les tenants du mondialisme. Les choses sont aujourd’hui très claires, le bras de fer est entamé. Cependant, dans l’opposition européenne qui monte et se structure, tous les nationalistes ne sont pas sur la même ligne. Certains sont des opposants superficiels, d’autres des opposants profonds.

L’UE et l’arnaque de la « crise migratoire »,
lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Bonjour !
    Est ce que quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi l’UE, Bruxelles, veulent absolument nous imposer tout ces migrants ? Quel est leur objectif ? Merci .

     

    Répondre à ce message

    • Tirer les salaires à la baisse, métissage forcé et sociétés multi-ethniques afin d’enlever tout sentiment d’appartenance nationale et ainsi pouvoir nous contrôler plus facilement

       
    • #2011084

      Détruire les nations et les peuples d’origine chrétienne

       
    • Pour créer une main-d’œuvre beaucoup moins chère, et sans aides sociales ou le moins possible,(retraite, chômage, aides en tous genres etc. etc .) Ce qui favoriserait les grandes entreprises dans un premier temps, ensuite création de services à la personne en tous genres payés (à la fronde) syndicats inexistants .Un bouleversement de société sans précédent concernant les naissances, entrainant une submersion étrangère et disparition petit à petit de la nationalité qui, d’ici là n’existera plus .Dans tout ça toute l’oligarchie bruxelloise avec son gouvernement fantoche vivra comme des nababs et sans oppositions.
      Pour le reste de la société qui a la longue sera devenue minoritaire et ruinée, n’aura plus son mot à dire ou juste à prendre ses valises ou alors subir l’insupportable dans un espace anarchique .
      Soit c’est ça en résumé, ou une révolution, et virer tout ce petit monde sans oublier l’UE en premier.

       
    • Les mondialistes par idéologie, intérêt économique et politique, veulent une humanité déracinée et sans attaches, plus malléable que des gens attachés à leur identité. Dès lors un métissage généralisé leur semble être une bonne option. Cela remonte loin...

      Richard Coudenhove-Kalergi, penseur du projet Paneuropa (1923), a publié en 1925 un livre intitulé "Praktischer Idealismus". Il y imagine un avenir où les futurs Européens ne seraient plus majoritairement originaires du Vieux Continent, mais de mélanges raciaux provoqués par le croisement avec des populations issues d’Afrique et d’Asie, dans le but de créer un troupeau multi-ethnique sans qualités spécifiques et facile à dominer par une nouvelle élite. "La race du futur, négroïdo-eurasienne, d’apparence semblable à celle de l’Egypte ancienne, remplacera la multiplicité des peuples par une multiplicité des personnalités."

      Il développe ensuite une suite de préjugés sur les métis qui frise le racisme. Prônant la création d’une élite basée sur l’eugénisme, il écrit que "seule sera libre l’alliance des hommes les plus nobles avec les femmes les plus nobles et inversement, les personnes de valeur moindre ["ceux qui ne sont rien" ?] devront se satisfaire de personnes de valeur moindre" [...].
      Il prône enfin la formation d’une caste "purifiée de tous ses éléments faibles en volonté et pauvres en esprit" et qui sera le fruit de "deux races de qualité : la noblesse de sang et le judaïsme. Dans ces deux races avantagées hétérogènes réside le noyau de la noblesse européenne du futur [...]. Le socialisme, qui a commencé par l’abolition de la noblesse et par le nivellement de l’humanité, culminera dans la production de la noblesse, dans la différenciation de l’humanité entre un peuple métissé et une élite sélectionnée par eugénisme."

      Ce livre gênant pour les élites européennes a été publié la même année que "Mein Kampf". Il révèle chez son auteur une obsession raciste inversée par rapport à celle du dictateur nazi.

      A l’heure où la chancelière allemande ouvre les portes de l’Europe à une immigration massive et incontrôlée, un tel ouvrage prend une dimension particulière. Fait troublant : Angela Merkel fut, en 2010, le premier récipiendaire du tout nouveau prix Coudenhove-Kalergi, lequel est décerné tous les deux ans à un Européen méritant, c’est-à-dire suivant les critères de l’oligarchie mondialisée, actif dans la promotion du multiculturalisme. »
      (De "cet étrange M. Monnet" de B. Riondel)

       
    • #2011122

      L’immigration massive de peuplement, c’est jacquouille attali qui en parle le mieux :
      "les pays doivent devenir des hôtels pour migrants( nomades) pauvres et nomades riches, dirigés par une gouvernance mondiale dont le siège serait à Jerusalem".
      Maintenant, il vous reste à définir qui sont les nomades riches, soit moins de 1% de la population mondiale, et qui sont les 99% de nomades pauvres, nous, l’arrière-garde, les sans-dents, les multiculturels multiethniques métissés obligatoires.

       
    • Je viens de finir neuro-pirates de Lucien Cerise, dont je vous conseille la lecture, l’immigration de masse peut être compris par le prisme de l’évolution du capitalisme.
      Créer une société "liquide", où les humains puissent être construits et déconstruits à volonté, réduits à l’état de marchandises où un reset mondial aura instauré l’argent comme valeur absolue et source de la création du monde. Le post humanisme en somme.
      Selon ce point de vue, l’immigration massive comme le lgbtisme sont les outils d’une ingénierie sociale globale ayant pour objectifs d’annihiler par manipulations furtives toutes formes de faits structurants, qu’ils s’agissent de frontières, de limites (physiques, spirituelles, mentales), de différences sexuelles etc.
      Gouverner par le chaos pour nous transformer petit à petit en Barbapapa décérébré de 7 ans d’âge mental cloné avec une méduse. (La conclusion vient de moi).

       
    • #2011143

      Coudenhove-Karlegi.
      Le type est tout sauf oublié chez les élites de Bruxelles : son nom est celui d’une importante distinction décernée par l’UE.

       
    • Merci pour vos explications.
      Donc si j’ai bien compris c’est pour le fric tout ça ! C’est affolant .
      Est ce que selon vous il prennent en compte/anticipent le chaos et le désordre que cela engendrera ? L’insécurité ? L’image de la France à travers le monde ? Ou est ce qu’ils n’en ont rien à faire ?
      Perso j’habite dans un quartier de Paris ( au sud ) ou les ravages ne se voient pas trop encore mais ça commence . Déjà ils donnent de plus en plus de logements vacant à des personnes d’origine Africaine, contre qui je n’ai rien, j’ai même plusieurs amis Africains mais ils sont nés en France, il savent comment se comporter ( du moins ceux que je fréquente ) . Le problème c’est qu’il y a beaucoup de personnes issues de ces pays qui n’ont franchement aucun savoir vivre : Ils dégueulassent tout, sont très bruyants, ont des enfants qu’ils ne savent malheureusement pas tenir .. Il y a des résidences entières ( souvent logements sociales ) qui se composent de plus en plus majoritairement d’Africains, franchement ça fait peur, ça va très vite . Cela me peine beaucoup que des zones entières perdent leurs identités comment ça ...

       
    • Par idéologie, les européens étant considérés comme des oppresseurs en puissance ayant lésé moult victimes colorées plus ou moins imaginaires il faut donc faire en sorte de réparer ces torts en créant un futur meilleur débarrassé des attitudes racistes, sexistes et discriminatoires, pour ce faire il faut faire en sorte de lutter contre toutes formes d’exclusion et créer une nouvelle société basé sur le respect des autres et les droits de l’homme, ainsi on accueil des peuples venus du monde entier pour permettre la création de cette Utopie égalitaire et universelle, une Jérusalem nouvelle où se mêlerait tout les peuples et toutes les races de la Terre et où l’humanité pourrait enfin vivre en harmonie libéré de ses anciens démons et des privilèges de ses oppresseurs.

       
    • Tout est dans le PDF les pires ennemis de nos peuples que tu trouveras sur Internet

       
    • Il faut favoriser l’économie de l’immobilier et maintenir les prix, car l’Etat empoche 20% de tva sur toutes les constructions neuves, et près de 10% du prix des biens grâce aux droits de mutation, sans parler des taxes locales. La surpopulation des villes est un facteur de compétition sociale horizontale, et de domination pour l’Oligarchie.

       
    • Alors c’est très simple ; il faut cumuler les morts de la 1ère guerre mondiale + les morts de la peste noire, qui découlent directement de la 1ère guerre mondiale, à celà, on ajoute les morts de la 2ème guerre mondiale, il faut encore ajouter les civils non inclus ainsi que les nombreux blessés décédés après la guerre. Grosso modo, pour l’Europe faut bien compter 100mio de morts. On peut aussi ajouter les 30 mios de Russes et pourquoi pas les morts de la révolution contre le Tsar. Pas besoin d’un dessin pour comprendre que les gens du continent européen ont payés un prix énorme en morts et par conséquent en forte diminution démographique. On paye encore les pots cassés. On a moins de renouvellement, donc moins de consommateurs. Il faut donc essayer de combler le vide par l’immigration, les naissances ne suffisent pas à y remédier.

       
    • Vous autres occidentaux vous auriez pu évitez tout cela en empêchant vos présidents de bombardé leurs pays pendant 30 ans, maintenant ils sont migrants et il viennent chez vous.
      a l’époque
      vous chantiez lors des bombardement maintenant dansez.

       
    • @Domino La fin de la monarchie, à permis à des putes et des fils de rien, de s’ériger en une nouvelle aristocratie sur le sang encore frais de nobles dont ils se sont accaparés terres et bien héréditaires que leurs ancêtres ont acquis après maints services rendus à la nation. Kalergi devait être très complexé par sa condition de métis austro-japonais pour écrire cela. @Akira
      Ne mettez pas tout les occidentaux dans le même sac, comme vous pouvez le voir, tous n’ont pas applaudi comme les gauchistes attardés l’effondrement organisé de régimes démocratiques. Les patriotes ne méritent pas cette submersion migratoire.

       
    • @Domino La fin de la monarchie, à permis à des putes et des fils de rien, de s’ériger en une nouvelle aristocratie sur le sang encore frais de nobles dont ils se sont accaparés terres et bien héréditaires que leurs ancêtres ont acquis après maints services rendus à la nation. Kalergi devait être très complexé par sa condition de métis austro-japonais pour écrire cela. @Akira
      Ne mettez pas tout les occidentaux dans le même sac, comme vous pouvez le voir, tous n’ont pas applaudi comme les gauchistes attardés l’effondrement organisé de régimes démocratiques. Les patriotes ne méritent pas cette submersion migratoire.

       
    • Pour des raisons démographiques : moins 50 millions d’européens de souche, dont moi, dans les trois décennies à venir. Donc de 50 à 70 millions de migrants pour combler.

      Ce calcul ignoble est le résultat de toutes les raisons déjà évoquées : asservissement des peuples, dissolution de notre bassin civilisationnel, liquidation totale du christianisme et de ses valeurs en attendant d"en finir avec l’islam, éclatement prémédité des nations et mutation du capitalisme.

      Résister radicalement à la migration c’est envoyer aux peuples du monde un message de résistance et de dignité humaine face à l’impérialisme.

       
  • Camarades de E&R
    En réalité ceux qui voient la politique migratoire comme une volonté de remplacer pour je ne sais quelle obscure raison métaphysique, sont des imbéciles.
    La migration n’est que le résultat de ce capitalisme dans lequel nous nous levons tout les jours sans sourciller.
    En effet après avoir fait de nous des individualistes trèss peu prompts à se reproduire et fonder une famille. Ils (les capitalistes ) se doivent de combler ce vide . Comment. En promouvant une politique de natalité et incitatrice ? Je déconne. Ce qui arrive est évident. Prévisible et mathématique.
    Ils ne peuvent d’un côté promouvoir lgbt et de l’autre avoir une politique de natalité cohérente. Par conséquent ceux qui pratiquent l’individualisme au point de ne pas se reproduire sont des collbaroteurs des capitalistes. Il est tout de même curieux à mon sens que ce soit un homo comme Camus qui se plaint de ce grand remplacement sans voir sa propre responsabilité... Combien des dirigeants occidentaux n’ont pas d’enfants ?
    Donc les camarades de E&R, pour éviter que des technocrates ne finissent de nous enfumer comme des saumons incapables de remonter le courant, va falloir s’y mettre les couillus. Car une fois les migrants refoulés, restera le problème d’arithmétique
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    Répondre à ce message

    • Le problème n’est pas la dénatalité, les japonais ou les italiens ont une population plus vieillissante que la nôtre et refusent l’immigration. Les ressources sont limitées et nous sommes déjà plus de 7 milliards. On a besoin de moins de bras dans l’industrie et l’agriculture.
      Ce sont les africains avec leurs 7 enfants par femmes qui auront des problèmes à l’avenir.
      La France dans son histoire a connu des hauts et des bas en matière de démographie et s’en est toujours sortie. La Chine a bien compris cela au XX° siècle avec sa politique de restriction des naissances.

       
    • @Lavrov

      Vous prenez le problème à l’envers. Vous partez du principe que le capitalisme comble un vide (vous devez être un peu trop marxiste) mais vous ne réalisez pas que ce vide il l’a lui-même créé... Ce n’est pas une résultante cause/conséquence naturelle, il y a une volonté derrière. La politique de natalité, elle aurait pu être faite il y a très longtemps mais ce n’était évidemment pas dans l’intérêt du système, qui a préféré faire venir de la main d’oeuvre étrangère (en avait-on réellement besoin ? on peut en douter de plus en plus...une société pour tourner rond n’a pas besoin d’une croissance exponentielle) dont le but était la mise en concurrence, tirer tout vers le bas, avec évidemment en arrière plan idéologique (et là on sort du matérialisme historique) le remplacement des populations au profit de qui on sait (cf plan Kalergi).

      L’individualisme n’est pas la cause, ce n’est que le résultat de tout ça, et d’autres stratégies destinées à détruire l’enracinement des peuples, la famille, la figure de l’homme et de la femme,le sentiment national...

      Rejeter la faute sur les victimes du plan oligarchique c’est un peu du foutage de gueule quand même, non ?

       
    • Non, je ne rejette la faute sur personne, je constate simplement que les peuples européens (la volonté de les dissoudre ) sont les victimes de ce plan. Les immigrants (consentants) sont un moyen de la mise en œuvre de ce remplacement.

       
    • la belle grille de lecture marxiste pas hasbeen pour deux balles. Et en plus tu nies le concept de race on est d accord, les races n existe pas ?
      Et puis sur le marché du travail les migrants, j ai même envie de dire les extra européen tout court son plus au chomdu qu au turbin, acté approuvés on à même des stats la dessus, malgrès l interdiction des stats ethniques. Bref le marxiste c était marrant dans les années 50/60. La lutte des classes c est plié depuis 50 ans les gars, les ouvriers blancs noirs jaunes main dans la main contre la capitale on dirait un mauvais sketch des inconnus, les 1% ont depuis longtemps enfilé la populace et le combat est terminé pas de second acte, fini plié. Le jour ou ca va rentrer dans les caboches de certains ont aura fait un bond en avant de 50 ans. Lutte classe marxiste OUT ou on sera encore à enfiler des mouches dans 10 ans.
      Evidemment il y a une volonté de remplacement , pourquoi aller taper du travailleurs nord africains qui est mal formés et pas compétent demandons au chinois ce qu il pense des travailleurs en Afrique on va se marrer, tu fais venir des européen de l est si tu veux juste trouver des taffeurs, les autres d Afrique dans la majorité qu on me jette la première pierre ou bière si je me trompe reste au rsa, caf pas cohérent ton histoire , y a qu une seul et simple raison , d ailleurs tu remplace nos 15 à 20 millions de Français d origine nord africaine et afrique noir par 5 millions de migrant chinois tu deviens deux fois plus compétitif , et les "capitalistes" le savent mieux que nous, on peut dire ce qu on veut sur camus si il aime aspirer des 22cm avec sa bouche c est son délire mais sur le grand remplacement il avait juste 20 ans d avance aujourd hui tout le monde si mets enfin a par quelques gauchiste tendance ex urss

       
    • @MM

      Oui, j’étais d’accord avec votre message, j’adressais ma réponse à Lavrov.

       
    • @wakeup

      Donc migration de peuplement et non économique en somme.
      Un suicide européen taillé sur mesure ?
      Comment l’histoire se termine pour ceux qui l’écrivent ? Il faut bien un mythe fondateur pour que la future nouvelle artistocratie puisse être légitime à nous gouverner ouvertement.

       
    • Oui, merci huckle, c’est moi qui me suis trompé..... Désolé....

       
  • @ Kim ,
    si vous avez un mélangeur , c’est le robinet de droite et si vous avez un mitigeur , tournez le manche vers la droite et levez celui ci . Sur E&R , l’eau chaude n’est recommandée que pour l’hiver et pour la douche , pas pour la consommation .

     

    Répondre à ce message

  • Les effets collatéraux visibles de l’immigration ne doivent pas cacher la nature profonde et radicale du mal invisible qui ronge l’Europe et le monde. L’essence du messianisme mondialiste est d’unifier l’ensemble de l’humanité non-juive en une masse homogéne, dé-nationalisée, dé-culturalisée et "dé-religionisée". Les conférences de Pierre Hillard sur YouTube documentent l’historique et tous les détails de ce projet. L’UE est une partie de cet ensemble final et c’est Coudenhove-Kalergi qui en a été le précurseur en proposant, en 1923, le premier projet moderne d’une Europe unie dans son livre Paneuropa. Il est bien reconnu comme tel, puisqu’il fut le premier à recevoir le prix Charlemagne, qui récompense ceux qui ont oeuvré de façon remarquable à l’avènement de cette Europe unie. Mentionnons en passant que Henry Kissinger, Bill Clinton et Tony Blair font aussi partie de la liste des lauréats. Dans son livre "Idéalisme pratique", Coudenhove-Kalergi appelle de ses voeux une Europe métissée : "La future race eurasienne-négroïde, extérieurement similaire à l’ancienne race égyptienne, remplacera la diversité des peuples par une diversité de personnalités." Selon lui, cette Europe unie aura vocation à être dirigée par une nouvelle noblesse, ou le rôle du judaïsme sera central.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_...

     

    Répondre à ce message

    • #2011249

      Une seule race est impossible, même avec le métissage.

      Il faudrait rendre toutes les portions de la terre équidistantes du soleil, déjà, puis supprimer l’individualisme pour que tous les humains adoptent le même régime alimentaire partout, enfin, il faudrait que tout les environnements soient identiques.

      Bon courage . . .

      T’as plus vite fait de coller des lunettes noires à tout le monde.

       
    • @envolée

      D’accord avec vous sur le plan stricto racial.
      Mais je pense que 80 ans plus tard, le plan continue sans les fantasmes de l’époque dont Coudenhove-Kalergi était le fruit.
      Plus besoin de cohérence raciale dans la préservation ou le mélange puisque le résultat est le même.
      Des aborigènes jusqu’au Coréens en passant par l’Europe et l’Amérique du Sud, tout le monde a le droit au modèle unique Mac world libéralo-capitaliste amenant au même gloubiboulga déshumanisé.

       
  • une sorte de koudenove-kalergie mais inversé

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour !
    Est ce que quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi on se laisse commander par l’ union européenne obligatoire alors que les Français l’on refusé par le référendum de 2005 en votant NON ?

     

    Répondre à ce message

    • @ Bardamu

      Parce que vous n’êtes pas en "France" mais en "république Française" et que en "république Française", le vote du peuple est purement consultatif (un gros sondage quoi). Mort à la république et vive la France.

       
    • @ Bardamu

      J’ai failli oublier le plus important : les Français sont masochistes.

       
    • #2011778

      C’est à dire que le peuple français est une race particulière d’hominidés qui possède des cellules hyper-sécrétrice de sébum à l’orée de la rondelle, ce qui lui confère un talent remarquable pour se faire enfiler par tout ce qui bouge.

      Les chercheurs et biologistes s’accordent à dire que ce serait la consommation de pinard, de saucisson et de frometon, qui aurait engendré un changement dans le microbiote, conduisant à cette évolution de l’espèce ; la dysbiose due à cette alimentation particulaire aurait permis aux bactéries nouvellement au pouvoir d’opérer des changements dans le génome.

      Ils sont à présent complètement possédés par de petits organismes de merde et ne réagissent plus qu’à l’émotion. C’est foutu. Cette race est foutue, à moins d’une série de jeûn s’étalant sur plusieurs années, avec un retour à une diet adéquate. Mais même avec ça, les réparations ne se verront que dans plusieurs générations. Il y a une inertie indépassable dans les changements au niveau du génome. On ne peut pas tout changer en même temps, le nombre de modif’ est limité à chaque génération.

       
  • En France, il n’y a qu’ Henry de Lesquen et le PNL qui propose la Remigration

     

    Répondre à ce message

  • Suite :
    Mélangeons les mauvaises bières et les cognacs des plus nobles ! Rendons les gens malades. Nos petits cocktails de famille passeront mieux ! se dirent Kalergi et sa femme, tous deux assez nomades culturellement et génétiquement, excessivement contents d’eux-mêmes, ce qui traduit un complexe sous-jacent.
    C’est ainsi que le peuple devient un faire-valoir. Le jour où l’ancien paysan robuste et fier est devenu un ivrogne en recherche d’esclavage, le jour où un petit Mozart, un vrai petit Montaigne du vrai pays, livre des falafels sur un scooter, Attali le pas-doué-pas-beau, peut passer enfin, selon lui, pour Apollon, Socrate, voire même un Français... Et si on n’arrive vraiment pas à y croire, c’est trop gros comme substitution, il pousse devant un Macron, une soubrette, un Mélenchon...
    Cette oligarchie n’existe que par contraste : il faut que l’Autre soit moins qu’elle, pire qu’elle, pour qu’elle puisse continuer d’exister et de nuire.
    Un peu comme ces errants qui volaient des enfants (dit-on) et les mutilaient pour les mettre à mendier dans la rue. C’était la terreur de nos campagnes.

     

    Répondre à ce message

    • Cela s’appelle la médiocratie, et ceux qui la promeuvent sont des médiocrates. Tout se qui est un nivellement par le bas est bon
      pour cette république qui elle même a été portée à nu et fondée par des médiocrates, dont la royauté craignant qu’ils entachent la réputation de la France par leurs écrits vomitoires, veillait à se que leurs idées puantes de bêtises ne viennent encrasser le cerveau du peuple.

       
    • Cela s’appelle la médiocratie, et ceux qui la promeuvent sont des médiocrates. Tout se qui est un nivellement par le bas est bon
      pour cette république qui elle même a été portée à nu et fondée par des médiocrates, dont la royauté craignant qu’ils entachent la réputation de la France par leurs écrits vomitoires, veillait à se que leurs idées puantes de bêtises ne viennent encrasser le cerveau du peuple.

       
  • On dirait la version japonaise de Salvini.

     

    Répondre à ce message