Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

Avec Makao, Jawad et la LDJ en guest stars

Qui veut la peau de Roger Macron Rabbit ?

Pour ceux qui reviennent de vacances, le président Macron et sa suite sont dans un dans sale pétrin. Le Monde a sonné l’hallali (et non l’Attali, quoique...) en balançant les images d’un nervis de Macron qui tabasse un manifestant. Jusque-là, rien de bien grave, sauf pour le tabassé.

 

Mais l’affaire va plus loin : le tabasseur en question n’a pas de fonction très claire à l’Élysée et pourtant, il bénéficie d’un tas de passe-droits. Personne n’ose le contrarier, que ce soit du côté des grands flics ou des politiques. Quel est donc le rôle exact de cet individu, qui se fait appeler Alexandre Benalla ?

C’est ce que toute la presse et toute l’opposition cherchent à savoir. L’ensemble fait un peu feuilleton de l’été mais le plus étonnant, c’est qu’il existe une chaîne de contacts entre Benalla, Makao (l’ex-garde du corps de Macron) et Bendaoud, le logeur de Daech. Quelque chose nous dit qu’on navigue dans les eaux marécageuses de la barbouzerie.

 

 

Rien n’est clair, le politique s’embourbe dans des explications vaseuses, vraies et fausses pistes se croisent et s’entrecroisent, on parle pouvoir visible et pouvoir profond, et même Karim Achoui surgit dans le sujet, cité par Le Figaro :

« Alexandre Benalla, le collaborateur d’Emmanuel Macron qui a été filmé frappant deux personnes lors des manifestations du 1er mai, s’est vu refuser le port d’armes en 2013 par le ministère de l’Intérieur, révèle M6 ce vendredi.
La demande de port d’armes avait été formulée par l’avocat Karim Achoui, qui avait reçu des menaces de mort après avoir fondé en 2013 la ligue de défense judiciaire des musulmans. Mais cette demande a été refusée, d’après le site d’information. Alexandre Benalla, alors garde du corps de l’avocat, reviendra à la charge plusieurs fois, en vain, selon un ancien de Beauvau, cité par M6.
Ce permis de port d’armes n’aurait été obtenu que plus tard, "grâce à une intervention de l’Élysée". »

Comme l’écrit Julien Rochedy dans un tweet, l’Élysée a toujours utilisé des nervis pour faire le boulot que les policiers ne pouvaient pas faire officiellement, et jusqu’à plonger quelques racines dans la grande truanderie. C’est ainsi, dans les années 60 en France, que le grand banditisme corse a voisiné avec les grands flics, corses aussi, le tout au service du Général. Cependant, la presse est aujourd’hui un peu moins muselée qu’à l’époque, du coup, tout sort. Enfin, un peu en vrac. C’est à qui aura le scoop sur Benalla et donc sur Macron.

Et le Benalla, on le retrouve partout, même dans une manif avec de la LDJ !

« "J’ai vu sur les images un homme qui l’accompagne, que j’avais personnellement repéré, lors d’une manifestation en hommage à Mireille Knoll, on avait été agressé par la LDJ et cet homme, était-il policier je ne sais pas, était à nos côtés, il était assez agressif. Il est là, donc monsieur Benalla n’est pas seul", a ainsi posé Alexis Corbière. » (Source : BFM TV)

Autre scoop, la vidéo du tabassage originel est désormais consultable sous tous les angles.

 

 

Les chroniqueurs bien serviles du Système se mettent à leur tour à faire du journalisme offensif, presque de l’investigation ! Ça alors, c’est un vrai miracle. Au fait, qu’ont-ils donc soudain contre ce président qu’ils ont admiré, vendu et survendu au peuple ?

 

 

On sent bien que le pauvre Collomb, surnommé Son Altesse sénilissime, va prendre cher. Il est convoqué ce matin pour se faire tirer les oreilles, voire pire.

Alors évidemment, au milieu de cette affaire dite d’État, de petits plaisantins en profitent pour rigoler aux dépens d’un président courageux sous la mitraille, un président qui vient mine de rien de sceller une petite alliance en Syrie avec les Russes, et donc avec Assad, mais ce léger revirement géopolitique ne peut pas être à l’origine de ses ennuis. Peut-être faut-il remonter encore plus haut pour connaître les raisons de cet acharnement médiatique de la part d’une presse qui ne nous a pas habitués au courage et à la déontologie.

 

 

Dans le genre délirant (et faux), on a trouvé mieux :

 

 

Qu’on arrête tout ce foutoir, et que la justice française pourrie fasse son travail, que diable !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

L’ancien « monsieur sécurité » d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a été identifié par Le Monde en train de commettre des violences contre des manifestants, le 1er mai 2018. Depuis, l’opposition dénonce un « scandale d’État », accentué par le silence du président de la République.

 

À chaque jour son rebondissement. Les cinq suspects de l’affaire Alexandre Benalla – l’ancien chargé de mission à l’Élysée, un employé de La République en marche et trois hauts gradés de la police – ont été mis en examen, dimanche 22 juillet. L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, mis en cause pour avoir frappé deux manifestants le 1er-Mai, avait dans un premier temps été simplement suspendu quinze jours, avant d’être finalement licencié une fois l’affaire ébruitée dans la presse. Si vous n’avez pas suivi toutes les révélations, voici notre récapitulatif.

 

Qui est Alexandre Benalla ?

L’homme de 26 ans était « chargé de mission » à l’Élysée, adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron, qu’il accompagnait aussi bien sur ses déplacements publics que lors d’escapades privées.

Sa carrière a débuté par un passage au service d’ordre du PS, où il a été garde du corps de Martine Aubry durant la campagne pour la primaire de la gauche de 2012. D’après les témoignages de ses collègues, le jeune homme ne fait alors pas particulièrement parler de lui. À l’issue du scrutin interne, il devient membre du service d’ordre de François Hollande, pour assurer sa protection lors de la campagne. La même année, il a ensuite brièvement officié comme chauffeur d’Arnaud Montebourg à Bercy, mais l’ancien ministre assure au Monde qu’il s’est séparé de lui « au bout d’une semaine » : « Il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite. »

 

JPEG - 28.2 ko
Martine Aubry en campagne pour la primaire socialiste, accompagnée d’Alexandre Benalla (à sa gauche, à droite sur la photo), le 9 octobre 2011 à Pari

 

Entre 2012 et 2015, il intègre le groupe Velours, une société de sécurité et de management des risques fondée par d’anciens policiers. Réserviste à la gendarmerie, il poursuit en parallèle des études de droit et obtient un master 2, avant d’arriver auprès d’Emmanuel Macron fin 2016, au moment du lancement de sa campagne présidentielle. « Il travaillait surtout sur la sécurisation des meetings et il était assez pro, je n’ai jamais été témoin d’un souci particulier » confie un membre de la campagne à franceinfo.

Comme le montrent plusieurs clichés réunis par franceinfo, l’homme s’est révélé rapidement omniprésent aux côtés du candidat. On le voit ici maintenir la foule à distance lorsqu’Emmanuel Macron s’était rendu à l’usine Whirlpool d’Amiens (Somme), lors de l’entre-deux-tours. Il l’a ensuite suivi à l’Élysée.

 

JPEG - 34.5 ko
Le 26 avril 2017, à l’usine Whirlpool d’Amiens (Somme) menacée de fermeture, Emmanuel Macron est accueilli par des huées et des chants au son de "Marine, présidente !". A ses côtés, Alexandre Benalla est là pour assurer sa sécurité.

 

Quel est le point de départ de l’affaire ?

Mercredi 18 juillet, Le Monde publie un article accompagné d’une vidéo montrant le collaborateur d’Emmanuel Macron en train de frapper un jeune homme à terre, en marge des cortèges du 1er-Mai. Entouré de plusieurs CRS, il le traîne au sol et le frappe à plusieurs reprises. La scène, filmée par un militant de La France Insoumise, se déroule sur la touristique place de la Contrescarpe, dans le 5e arrondissement de Paris. On entend un témoin crier : « Regardez bien sa tête ! Il l’a tabassé par terre ! » en désignant Alexandre Benalla.

 

 

D’autres images, mises en avant sur Twitter le lendemain, jeudi 19 juillet, montrent le début de la scène. On voit Alexandre Benalla faire reculer une jeune femme contre un mur avant de la forcer à s’asseoir, quelques secondes avant de s’en prendre au manifestant.

 

 

Que faisait-il aux manifestations du 1er mai ?

Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, a expliqué au Monde avoir reçu « deux jours » avant les rassemblements du 1er-Mai, une demande d’Alexandre Benalla pour obtenir l’autorisation « de participer à une intervention auprès de la préfecture de police pour voir comment se gérait une grande manifestation ». Celle-ci lui a été accordée, à condition que le chargé de mission n’y assiste qu’en tant que simple observateur.

Contactée par franceinfo, la préfecture de police confirme accueillir occasionnellement

« des personnes extérieures à [ses] services lors d’opérations de maintien de l’ordre, pour de courtes durées ». En général « des journalistes, des chercheurs, ou des magistrats en formation ». « Il est, en revanche, assez rare que ce soit un membre de ministère ou de l’Élysée, même si ce n’est pas une hérésie », commente cependant Patrice Ribeiro, du syndicat de police Synergie-officiers, dans Le Monde.

Avait-il le droit d’intervenir ainsi ?

Alexandre Benalla est visiblement allé largement au-delà du rôle qui lui était dévolu. « Il est clair qu’il a outrepassé ses fonctions d’observateur », a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe, jeudi 19 juillet au Sénat. Interrogé par franceinfo, le secrétaire général de l’Unsa-police, Philippe Capon, confirme que ces fameux observateurs n’ont, en aucune manière, l’autorisation de participer directement aux opérations de maintien de l’ordre. « Il frappe violemment et utilise des moyens d’interventions qui sont normalement complètement à proscrire dans ce type de situation », pointe-t-il.

[...]

Etait-ce la première fois qu’Alexandre Benalla faisait parler de lui ?

Ce proche d’Emmanuel Macron s’était déjà fait remarquer pour des méthodes parfois brutales comme le montre cette vidéo.

 

 

Le 16 novembre 2016 à Bobigny (Seine-Saint-Denis), Alexandre Benalla avait ainsi expulsé manu militari un militant venu poser une question au candidat Macron, le jour de l’annonce de sa candidature. « Lorsqu’ils m’ont attrapé, j’ai crié car je ne comprenais pas pourquoi je n’étais pas autorisé à entrer dans la salle. Ils m’ont ensuite emmené dans un couloir et c’est là qu’ils m’ont frappé » avait confié le jeune homme à Buzzfeed News qui avait révélé la scène.

Le 4 mars 2017, lors d’un meeting d’Emmanuel Macron à Caen (Calvados) Alexandre Benalla s’en était pris cette fois à un journaliste de la chaîne Public Sénat, qu’il avait ceinturé et poussé sur 50 mètres, tout en lui arrachant son accréditation presse. « Un précédent qui aurait dû alerter », affirme la chaîne.

[...]

L’affaire a vivement fait réagir au sein de l’opposition, qui dénonce notamment la réaction de l’Élysée, jugée trop légère : Alexandre Benalla avait en effet simplement écopé de 15 jours de suspension après les faits. Sous pression, l’Élysée a finalement annoncé vendredi son licenciement. Au total, cinq personnes ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire dans cet affaire : l’ancien chargé de mission ; Vincent Crase, un gendarme réserviste employé de LREM, également présent le 1er-Mai ; et trois autres fonctionnaires de police, soupçonnés d’avoir transmis des images de vidéosurveillance à Alexandre Benalla.

Emmanuel Macron a pour l’instant refusé de s’exprimer sur le sujet. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, sera auditionné lundi matin par la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Le gouvernement a suspendu l’examen au Palais-Bourbon du projet de révision constitutionnelle, bloqué de fait depuis la révélation de l’affaire.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

En lien, sur E&R :

 

Décrypter l’actualité en temps réel grâce à Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2010881
    le 23/07/2018 par James Fortitude
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Le responsable n’est pas Macron mais bien les personnes qui ont fournis un brassard de police et un équipement ainsi que le grade d’officier de réserve de Lieutenant Colonel à un homme qui n’a certainement ni la compétence ni la formation !
    Macron n’y est pour rien, ce tapage n’est que politique, les responsabilités sont ailleurs !

     

    • #2010916

      Et tout ça sur ordre de.... Je vois pas des hauts fonctionnaires octroyer toute cette panoplie de leur propre chef, ils ont déjà fonction de fusible ils ne vont pas alourdir leur situation d’eux mêmes


  • #2010883

    Belle synthèse !
    Ai-je bien lu ? Ce type, qui a visiblement tripatouillé dans les pots les plus puants, avait les codes nucléaires du Pays ? Pourquoi ?
    Quant à l’intervention de l’exCema, qui doit trouver son compte à tenter de déballonner aussi maladroitement l’affaire, je n’ai plus confiance pour ma part.

     

    • #2010944

      Je ne sais pas si cette émission de BFM TV concernant le général de Villiers existe. Il peut s’agir d’un hoax, répété ici et là. Ce serait énorme ! Les codes nucléaires donnés à un bachi-bouzouk ! De quoi faire une révolution, en plus du reste évidemment.
      Macron a déplu, peut-être en Russie où il se comportait à peu près convenablement, peut-être en Amérique.
      Le fait est que les banques sont déstabilisées en ce moment, l’euro baisse, le dollar aussi. Juncker essaie d’obtenir des US que les automobiles ne soient pas taxés. Lire boursorama.
      Je me demande si l’affaire du gamin suspendu sauvé par Mamoudou n’a pas été mise en oeuvre par ceux qui veulent faire tomber ou recadrer Macron ? De quoi le discréditer ! Surout si le voisin (première mouture) sur le balcon ressemble à Benahlia comme deux gouttes d’eau !


    • #2010946

      Il a eu aucun code c’était une blague


    • #2011002
      le 23/07/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Pour les codes nucléaires, c est issu d’un site parodique Belge. Bref, c est une blague.


    • #2016847

      @Agent 007 Au contraire l’affaire Mamadou a profité à Macron.


  • #2010889

    Rien sur Miserski ? J’ai le sentiment que si on attrape l’affaire par ce bout on va dérouler toute la pelote . Un bon titre a venir " Les heures maussades de la république " .

     

    • #2010989

      J’ai regardé en direct les questions au Ministricule de l’Intérieur à l’Assemblée.
      Les questions concernant Miserski ou le talkie-walkie de Benalla sont celles auxquelles il ne répondait pas.
      Et il faut admettre que le groupe qui y revenait toujours, c’est le groupe FI.


  • #2010893

    Le plus inquiétant , et qui pose question, c’est la proximité entre Jawad le logeur de DAESH et l’ancien garde du corps de Macron, lui même recruté par Bennalla.
    Pour peu qu’on soit un peu "complotiste " on s’explique d’un seul coup l’impunité du premier et sa propension a parader sur les réseaux sociaux malgré la gravissime affaire du bataclan ,Il y a clairement de quoi imaginer des scénarios du pire sur cette affaire avec des connexions pareils.
    Mais absolument pas pour nos médias , tout va bien, un hébergeur de terroristes avec le garde du corps de Macron rien de plus normal , inutile d’investiguer. laissons les "fachos" se poser des questions.


  • #2010900

    On est dans un pays de barbouzes et de non droit mais quel est l’élément déclencheur, qui fait que l’état profond qui a mis en évidence cette affaire pour mieux tenir Macron ?


  • #2010905

    Et bien là on se rend compte que le fruit est pourri jusqu’au trognon .Cet homme est tout simplement un voyou, n’a rien d’un garde du corps officiel promu SVP par l’Élysée comme lieutenant-colonel de réserve, et d’un CV long comme le bras .
    Lorsqu’on analyse tout cela, on ne peut que se poser la question :( par qui sommes-nous gouvernés aujourd’hui)., mais j’ai comme l’impression que c’est une bande de barbouzes en costard cravate


  • #2010908

    Sans vouloir aucunement défendre Benalla : si un CRS me tabasse pour rien je pose plainte le lendemain matin.
    L’ont-t-ils fait ?


  • #2010911

    Tout ça commence à prendre une tournure intéressante,je m’attendais à ce que Benalla se fasse promouvoir à un poste plus discret après des excuses publiques du ministère de la justice mais de découvrir tous ces liens me fait effectivement voir tout ça d’un autre angle. Watergate est peut-être un peu fort mais croisons les doigts pour que les dominos continuent de tomber


  • #2010914
    le 23/07/2018 par crepebretonne
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Pour info, la présidente de la comission des Lois de l’Assemblée qui va enquêter, et auditionner Gérard Collomb, s’appelle Yaël Braun ...

    https://www.lexpress.fr/actualites/...

     

  • #2010922

    Ce qui est marrant avec ce Benalla c’est qu’il est exactement à l’image de ceux qui le défendent.
    Gros, bête, moche, vide, méchant, faible, sans charisme, et possédant aucune profondeur d’esprit.
    Le pire c’est que ce gros chameau bloquait la place pendant des années...

     

    • #2010970

      Je me faisais aussi cette réflexion.
      Mais comme ici, il n’y en a qu’un qui ait le droit d’évoquer le physique...

      Les traits psychologiques du personnage correspondent bien à ses traits physiques.
      Tout en finesse.

      On s’en rend bien compte lorsqu’il agresse les deux étudiants, épais, pataud, raide, sans aisance. Tout dans la force brute, la violence.
      Pour ceux qui ont lu Balzac, il aurait bien mis en adéquation sa morphologie et ses comportements.
      La morphopsychologie, si elle n’est pas infaillible, donne quelques indices.
      Il a ce que l’on peut appeler un physique ingrat (peut-être pas tant que ça au fond).


    • #2011115
      le 23/07/2018 par envolées-des-incultes
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Et étranger !

      Nous serions donc dirigés par des étrangers ... CQFD.

      Alors, on comprend mieux les dérives, tant au niveau de la politique extérieure qui ne sert pas nos intérêts nationaux, mais au contraire, nous désert, que de la politique intérieure qui terrorise et vole les Français.

      Il y a matière à réfléchir, voir plus si affinité avec le sens du bien commun de la nation et de l’éthique . . .


  • #2010926
    le 23/07/2018 par Georges 4bitbol
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Dieudo avec son sketch sur l’1 justice Fronçaise, et la récente affaire lahcene benalia, collent parfaitement avec l’état de tiers mondisation africano-maghrébine organisée, sponsorisée, cautionnée par une élite dominatrice. La corruption, la décomposition, le caïdat, le système D, la violence, l’injustice institutionnalisée, la lâcheté, la veulerie... Comme là-bas.
    Comme le déclarait l’ immigrationiste frère merluchon :" je n’aurai jamais pu vivre dans un pays peuplé uniquement de blonds aux yeux bleus..."
    Au moins un qui est heureux comme "Dieu" en Fronce !


  • #2010931
    le 23/07/2018 par La Plèbe s’amuse
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Cette affaire "nucléaire" Ben-Alla donc, rivalise de taille avec le navet longue durée apocalyptiquement à chier de TF1 ("saga de l’été" des mères-grand) pondu par un certain Eric Fuhrer ("Plus belle la vie") !

    Nous sommes cernés vous dis-je, mais la Providence a beaucoup d’humour.


  • #2010936

    Qu’une barbouze moleste deux manifestants (des enfants de chœur évidemment) quelle importance ? A mon avis Macron refuse certaines choses aux sionistes, il fait le "complexe de Beckett" : l’évèque ami du roi - et nommé par lui - qui se rebiffe quand l’honneur de l’Eglise est en jeu . Comme les sionistes ne le trouvent pas assez docile, pas assez obéissant (rapprochement avec les Russes et Assad ?) le petit garçon risque de se faire destituer . La populace approuvera : " puisque c’est la télé qui le dit c’est que c’est vrai " .


  • #2010942

    Le mec agressif de la Préfecture de Police dont parle Corbière est Philippe Mizerski, c’est sans doute un agent des RG, ou du Mossad, ou des 2 puisque c’est pareil maintenant.

    Son boulot, c’est de superviser la LDJ et vérifier qu’elle tabasse correctement.

    Ca m’étonnerait pas que Benalla, le seul Marocain au monde qui avait des codes nucléaires, soit tombé dans un piège.

     

    • #2010972

      Ouaip je crois aussi que Benalla a été le parfait idiot utile au service d’Israel.

      Faut pas rêver "ils" ont été assez malins afin que pour le péquin moyen et les "zidentitaires sionisés" Benalla soit et restera un marocain oeuvrant pour quoi que ce soit d’autre qu’Israël.
      Y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, et ils seraient idiots de ne pas en profiter.

      Un "gros cul" qui à 26ans obtient tout ce qu’il a eu .... par un travail des services marocains ?
      Ben voyons.... plus c’est gros plus ça passe.

      De toute façon même si ils l’ont fait passer par les services marocains, qui a la main mise totale sur le Maroc.
      Déjà via la famille Azoulay, père et fille, fille qui fut ministre sous Hollande... Quand même !!
      Et pas que...
      Suffit de savoir à quel point M6 apprécie les pointures 54 au moins autant que Macron, pour comprendre à quel point il est tenu, car ça au Maroc ça signerait sa fin immédiate si cétait rendu public preuve à l’appui !!!


    • #2011034

      @whyldman pourriez-vous clarifier le dernier paragraphe svp ? je comprends ce que M6 et 54 veut dire, mais je n’ai pas compris ce que ceci veut dire à propos de Benalla et pourquoi il serait tenu. merci


    • #2011147

      @pointure 54

      La main mise du pays le plus moral du monde sur le Maroc je pense que ça n’étonne personne ici, et c’est pas nouveau (même pour la guerre des six jours ils ont renseigné Israel...bref).
      Et aujourd’hui c’est au point d’avoir de quoi faire partir M6 dans l’heure.... si t’as bien compris.
      (Oh oui c’est sûr à 100% l’info sur "54&M6", disons qu’à une époque j’ai eu la chance de côtoyer des gens très bien placés et où il passait régulièrement ses vacances ... bref j’en dirais pas plus mais je peux garantir que c’est vrai et même qu’à partir d’un certain niveau de "sphère sociale" et pour les gens bien informés tout le monde le sait... mais de là à rendre ça public hein...bref)

      Si effectivement il y a des preuves que "gros cul benalla" soit passé par les services marocains, c’est parce que ses vrais maîtres ont fait en sorte qu’il y passe, pour lui assurer une couverture parfaite.
      Quitte à devoir siffler M6 pour l’imposer, car il serait pas étonnant que même les services marocains ont pas du le trouver au niveau .... mais avec l’appui (ie l’ordre de M6) bon t’as compris.

      A mon avis pour ce qui est de pouvoir prouver des liens avec des services israëliens, faut pas rêver, y en aura même officiellement aucun à trouver.
      Vu qu’il a pas mal servi au Parti Socialiste, et que le frère de Julien Dray a été le patron du Betar un moment, il faudrait plutôt chercher par là je pense.
      Mais vu la main mise du lobby ici aussi ... bon courage.


  • #2010945

    Agent du mossad quand tu nous tiens....


  • #2010952

    Soit ce Benalla avait des dossiers sur Maquereau d’où la complaisance de ce dernier à son égard, soit le copinage était plus serré, vous voyez ce que je veux dire...Mais ce qui est certain c’est que si maintenant tous les merdias s’acharnent sur Maquereau alors qu’ils l’avaient largement sponsorisés, c’est que ce dernier a du pas mal s’écarter de la feuille de route de l’oligarchie pro-immigration, anti souveraineté et anticlérical !

     

  • #2010956

    "Alexandre" ne va pas avec "Benalla". Quel est son vrai prénom ?
    Peut-être une piste (j’écris bien "peut-être") :
    https://www.algeriepatriotique.com/...

     

    • #2011086
      le 23/07/2018 par Georges 4bitbol
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Lahcene benalia.
      Alexandre ça fait plus smart, le pédantisme du parvenu.


    • #2011285
      le 23/07/2018 par Aymard de Chartres
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Il est impossible légalement de modifier le patronyme à consonance étrangère en patronyme à consonance étrangère. S’agissant du prénom, l’acte de francisation se réalise par le biais d’une liste communiquée au requérant et du choix que ce dernier opère en l’espèce.

      La francisation du patronyme peut s’opérer de différentes manières selon les possibilités existantes. Ainsi, le patronyme Bourakowski, peut être l’objet d’une troncature avec ajout d’un t final. Ainsi la francisation de Bourakowski pourrait être Bourat ou Bourrat.

      La personne concernée peut tout aussi bien renoncer à son patronyme et adopter un patronyme français courant en lieu et place comme Durand, Dupont, Ferrand,...

      Toutefois, un patronyme de type étranger ne peut se voir modifier en patronyme différent de type étranger. Ainsi, le patronyme de Benalla n’a pu faire l’objet d’une modification administrative en francisation.

      Sur le cas du Patronyme Benalla, ce dernier n’a pu faire légalement l’objet d’un acte de francisation dans la mesure où ce patronyme est étranger


    • #2011459

      C’est la première quetion que je me suis posé .Faut arreter de nous prendre pour des neuneus .
      Moi je dis que c’est un Franco-Marocain mais d’obédience judaique , c’est la raison pour laquelle il peut etre en relation avec la ldj. (entre autre )
      De plus depuis quand on laisse des "musulmans" s’approcher du système de sécurité nationale. ?


  • #2010960

    Autre information Ô combien importante qui confirme le tropisme des plus hautes autorités françaises sur l’antisémitisme.
    En effet je suis en train de regarder en direct Gérard Collomb interrogé par la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale. Un des députés lui reproche de ne pas avoir dénoncé les agissements de Bénalla au titre de l’article 40 (Tout fonctionnaire doit dénoncer à la justice tout crime ou délit porter à sa connaissance). Collomb répond que ce n’est pas dans les us et coutumes du Ministre de l’intérieur de dénoncer les crimes et délits qui sont portés à sa connaissance. Et pour se justifier il énonce tous les cas de dénonciation à la justice de ses prédécesseurs Ministre de l’Intérieur. Et ÔÔÔÔÔ SURPRISE, 80% de la liste énoncé en direct par le ministre a un rapport avec Israël/Holocauste et/ou antisionisme (pour moi). "Appel à Boycott d’Israël sur Internet ou par tracte", "Révisionnisme dans Rivarol", vidéos de Hervé Ryssen sur Internet (Il sera content d’apprendre qui a donné l’ordre de le faire condamné) etc

    Encore une preuve supplémentaire du traitement de faveur de certains délits par rapport à d’autres. Deux poids deux mesures. C’est juste scandaleux. C’est donc au plus haut niveau De l’État que ces demandes de poursuites sont faites, ce n’est pas forcément des français du quotidien, ceux en l’occurrence qui pourrait se sentir potentiellement victime, qui porte plainte.

    PS : Sur l’interrogatoire en lui-même de Gérard Collomb par la commission de l’AN, après une heure d’écoute, franchement je trouve les débats ennuyeux, pour moi cette affaire va vite se dégonfler.
    La réaction des députés a été beaucoup trop émotives. Cette commission se réunit dans la précipitation ce qui n’est pas bon. Cette commission parlementaire me fait penser à Closer ou Voici. On dirait une assemblée de députés voyeurs qui veulent assouvir un besoin de voir mais qui in fine, après une heure de mastication très molle, n’arrivent pas à jouir.
    Possiblement il y aurait d’autres questions plus intéressantes à poser (rapport à la CC de M. Bénalla, pratiques ou penchants sexuels, etc ....bref du vrai voyeurisme).

    Mais on est en France et donc on ne pose pas ce genre de questions très personnel.


  • #2010965
    le 23/07/2018 par Le Basque Bondissant
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Bonjour à tous,

    Une remarque tout à fait factuelle. J’ai beau regarder ces vidéos en boucle et à aucun moment je ne vois le moindre "passage à tabac" des deux zozos jeteurs de bouteilles. Ou bien l’expression "passer à tabac" n’a pas le sens que je lui attribuais, c’est à dire ce genre de choses https://youtu.be/5bzTuShZaOw.
    Quand on est passé à tabac, on reste au sol et, si on n’est pas mort, on est récupéré par une ambulance direction l’hôpital le plus proche. Je pense que cette affaire est une instrumentalisation, un prétexte et je remarque que tous les médias qui, hier encore, étaient des soutiens inconditionnels d’Emmanuel Macron et ont même participé, par leur propagande éhontée, à son élection, se retournent comme un seul homme. C’est ça qui m’étonne le plus. Cette affaire est bien plus compliquée et profonde que le prétexte du soi-disant passage à tabac qui n’est en fait qu’une interpellation musclée.
    Je vais rester modeste et dire que je ne comprends pas ce qu’il y a derrière tout ça bien que je subodore un truc vraiment très grave et tordu. Est-ce la fin du sémillant Emmanuel Macron ? Pour quelles raisons ? Qui vivra verra, ou pas...

     

    • #2011065

      Au Basque bondissant,

      Vous dîtes exactement ce que je pense
      sur l’incident banal et musclé d’une manif .
      Benalla fait un boulot classique de provocation,
      sans même un masque !
      Un casque n’est pas un masque ,au contraire
      c’est un signe officiel .
      Le Journal "Le Monde",avait donc préparé
      une opération de grande envergure
      C’est là qu’il faut chercher .
      Depuis 1968,"Le Monde",a fait et défait tous
      présidents .
      Merci de me donner l’occasion de cette remarque
      partagée .


  • #2010966

    Arrêtons les fantasmes en tirant vainement le fil d’Ariane pour débusquer un semblant de Chemin, c’est une histoire franco-française exhumant le laxisme du secrétariat général du château, à savoir le cabinet de Jupiter, dont a profité un nervi opportuniste qui n’aurait jamais dû exercer autre chose que bodyguard du PS.

    On pourra toujours s’interroger sur le pourquoi du comment ces faits connus par la presse depuis mai ne sortent que maintenant, se monter le bourrichon sur les liens avec Achoui ou Jawad, infos susceptibles d’affoler les RG, certes, mais ce qui ressort en première lecture des faits, c’est l’incompétence de certains pions du château voire de l’amateurisme en bande organisée sous prétexte de conserver des pions fiables et n’ayant pas trahi depuis la campagne présidentielle.

    Collomb va sauter suivant ses prestations convaincantes ou pas lors de ses auditions, de toute manière il est demandeur, fatigué par le poste, lassé de passer pour le facho de service et aux yeux de la FI, il n’aspire qu’à retourner à Lyon d’une part, pour contrer la montée en puissance de Wauquiez sur la région, tenter de prendre la métropole pour laquelle il rencontre une opposition farouche et d’autre part, contrôler la polémique qui enfle autour du financement de la campagne de Macron.

    Quant à Macron, il est même capable de capitaliser sur cette crise, comme quoi les délires d’impeachment pour cette affaire Benalla, c’est la preuve que les médias continuent de manipuler le plus grand nombre.
    Quant à Attali, il prépare déjà la femme présidente pour 2022, Macron, lui, prépare déjà la suite, avec ou sans lui, il n’a pas été coopté pour durer, étant donné sa popularité inversement proportionnelle au rythme de ses réformes.

    En résumé, les lampistes vont sauter, un fusible va probablement sauter, mais Macron ne risque strictement rien et tirera plutôt profit de cette séquence, quand il prendra la parole.

     

    • #2011037
      le 23/07/2018 par La dame blanche
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      La présidente de 2022 pourrait être Christine Lagarde
      Elle a tout ce qu’ il faut pour bien représenter le système, grande , mince , allure sportive ( ancienne championne de natation) costume Chanel, collier de perles , rassurante, discrète, elle parle bien Anglais, connaît bien le ministère des Finances , est passée au FMI ....Je vous dis, elle est bien cette femme la ....( LOL....évidemment.....)


    • #2011068

      Je rejoins ...Il faut arreter de fantasmer sur le MOSSAD , les sionistes , que sais je encore ?... C’est le résultat des élections de 2017 qui ont mis aux manettes une bande de branquignols totalement inexpérimentés , ces quadras " chasseurs de males blancs de plus de 50 ans ", .Clà se vérifie depuis un an à l’assemblée ou LREM est juste bon à jouer les godillots , au niveau présidentiel , on le constate à chacun des voyages à l’étranger de JUPITER , qui ne se rend meme pas compte de ses échecs , ni du fait qu’il est la risée des pays visités : aux USA avec TRUMP, au mondial avec Poutine, face à l’ITALIE de SALVINI , ou l’ALLEMAGNE de MERKEL ....Un gouvernement d’amateurs incompétents .


    • #2011365

      @ goyband : merci pour ce résumé qui me semble être la synthèse la plus pertinente que l’on puisse dresser à l’heure actuelle.

      Je me demande toutefois si l’on connaîtra un jour les raisons pour lesquelles les Dfahi, Niel et consorts semblent avoir changé leur fusil d’épaule, eux qui en 2017 étaient tout crème avec Macron et qui maintenant sont en première ligne dans la bronca.


  • #2010994
    le 23/07/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Les raisons qui expliqueraient l’explosion de cette affaire restent incompréhensibles. Jeter Macron maintenant après tout le mal qu’il se sont donnés ne tient pas debout. Même un changement de stratégie "Attalienne" ne justifie pas ces déballages publics. Macron reste le représentant idéal des mondialistes.
    La vérité est ailleurs...

     

    • #2011085

      Macron veut se rapprocher de Assad et de Poutine, alors les porteurs de couches ont peur !


    • #2011132
      le 23/07/2018 par The Médiavengers Zionist War
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      @ Alcalin

      Ça ne justifie en rien ce revirement brusque. Macron ne s’est pas rapproché de la Russie ni d’Assad. Il fait semblant, évidemment. Ce sont des broutilles aussi insignifiantes que cette histoire de barbouze montée en épingle.


  • #2011033

    La... "performance" du ministre d’état, ministre de l’Intérieur, chef de la police, 1er flic de France et autres titres ronflants en cascade, a été tout simplement lamentable. Même si j’ai raté le début de sa comparution en commission des Lois.

    Il y fut fuyant, laconique, ostensiblement ignorant, sûrement menteur. Remettant lui-même sans cesse en question, ses connaissances en la matière, puisque précédant la plupart de ses réponse par : "À ma connaissance" ce qui est une manière prudente, de sous-entendre que manifestement, il y a une (immense ?) part d’ignorance. Le fait de botter sans cesse en touche, en se référant à l’enquête de l’ I G P N en cours (Que n’a-t-il attendu ses conclusions, avant d’accepter de comparaître ? S’accordant le même et confortable droit au silence que son "guerrier" de président ?) Pour le reste, il ne fait aucun doute qu’il ait eu recours aux mensonges les plus éhontés. Car, assurant ne pas connaître Benalla il n’en affirme pas moins, qu’ayant rencontré Jupiter, la veille, c’est tout juste s’ils ont parlé du barbouze... Or ce fut l’occasion d’en apprendre sur le gaillard, de manière à éclairer ladite commission. Hé bin, non !!! C’est du Collomb tout craché, ça !

    À mesure des questions, c’est un Collomb qui évacue de plus en plus sa responsabilité vers ses subalternes et... au final, vers l’Élysée lui-même. Ça sent le sapin, là.

    Bref, voilà un haut commis de l’état qui nous gratifie d’une prestation aussi ahurissante que l’état de ses compétences. Pour réaliser des économies, l’état pourrait foutre à son poste, un chômeur en fin de droit, qu’il ne ferait sans doute pas pire. Ben quoi ? Ne riez pas ! Benalla n’était-il pas destiné à une carrière de sous-préfet ? Et la "polyvalence", bordel !

    Voilà pourquoi il m’est impossible d’accorder une once de respect, à tous ces trous du cul, surtout politiques, qui, plus ils sont ambitieux, prétentieux, plus ils s’avèrent n’être au mieux, que des crabes. Et j’ai vécu suffisamment longtemps, pour savoir que ce cas de figure, n’est pas exceptionnel. Loin s’en faut !


  • #2011036

    Sur le site de Jovanovic [http://www.jovanovic.com/blog.htm],

    On apprend que benalla disposait d’avantages vertigineux et disproportionnés (je rajoute : qu’un cadre supérieur quelque fois n’obtient pas) sans tenir compte de son salaire brut de 10.000€ :

    - voiture de police de luxe Renault Talisman avec gyrophare type VO
    - appartement de fonction quai Branly, là où François Mitterrand avait logé sa maîtresse et sa fille Mazarine. Notez au passage que la police a perquisitionné son appartement d’Issy les Moulineaux, et pas quai Branly.
    - badge d’accès de niveau "vice-président" de l’Assemblée Nationale
    - permis de port d’arme qui avait été refusé par la PP sous Hollande
    - titre officieux de "le vrai chef de la sécurité d’Emmanuel Macron" qui lui permettait de donner des ordres, comme au commandant de gendarmerie à Roissy
    - nomination au grande de Lt Colonel de Gendarmerie de réserve
    - nomination prochaine envisagée au grade de... "Sous-préfet" (je rajoute que cette fonction nécessite de multiples compétences diplomante juridiques, stratégiques, financières et ne s’acquiert qu’à l’âge de 35 ans et non 26 ans (je rajute : comme benalla mais à bac++++ ce qui n’est nullement le cas de benalla).
    - contrairement aux policiers du GSPR qui se relaient, Benalla est toujours avec Macron que ce soit en voyage privé ou public
    - chargé de la réorganisation/refonte totale des services de protection de l’Elysée.
    - chargé de coordonner l’arrivée du bus des Bleus de Roissy jusqu’à l’Elysée... Cela avait donné lieu à un clash entre le QG des gendarmes et lui (je rajoute, on apprend qu’il déchargeait seulement les valises pour 10.000 € brut par mois, le coût de service me paraît prohibitif).

    Le 1ere épisode en 6 volets, on peut lire que jupiton est une tante (je rajoute : je ne m’étonne guère vu les yeux de Chimène et enjoués qu’il avait le jour de sa fête de la musique à l’Elysée et ce qui ne trompe pas c’est la façon de se tenir à vélo (comme une femme et non comme un mec portant ses couilles). Jovanovic via les paroles de policiers, lecteurs de ses livres, (j’ai pu en voir certains lors de ses dédicaces) le confirment. Ceci est relaté par l’article suivant : [https://www.telegraph.co.uk/news/20...].

    Les articles de Jovanovic sont sourcés par les policiers lecteurs de Jovanovic et par les articles de presse nationale et internationale.


  • #2011041

    J’ai dit il y a 1 semaine que Ben Allah était un pote du Jawad et du Makao... ben voilà. Y’a plus qu’à investiguer. Des fois qu’il y aurait des mercenaires de daesh planqués à l’Élysée...

     

    • #2011079

      ce Lachene Benalla est un des vers qui a été chopé dans ce gouvernement pourri jusqu’au trognon mai c’est l’infestation généralisée au cœur meme des pouvoirs régaliens ces terroristes jihadistes crapuleux pullulent au sein meme des instutions étatique .


  • #2011052

    Vous devriez être plus explicites quand vous relayez "blagues" de style Gorafi/Nordpresse etc. comme ici l’histoire des codes nucléaires donnés à Benlala.
    Vous avez des lecteurs qui ne sont pas informés et/ou qui prennent ça au premier degré.(voir les commentaires)


  • #2011053

    Si Macron est lâché par ceux d’au dessus, ne serait-ce pas le moment pour nous de le soutenir ?

     

    • #2011090
      le 23/07/2018 par Julot casse croute
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      soutiens le toi-même ton président ! moi je ne suis pas souteneur ni proxo !


    • #2011120

      Si Macron est lâché par ceux d’au-dessus, ne serait-ce pas le moment pour nous de le soutenir ?



      - Premièrement, tu n’as pas le carnet de chèques à la hauteur de quelque soutien qu’il soit.

      - Deuxièmement, manifester est une perte de temps.

      Reste “l’intervention lourde”, ce qui revient au point numéro 1 -> l’argent.

      Au fait, cette histoire, c’est de la com... Quand les médias en parlent, c’est signé par la Maison Mère.

      Si t’as vraiment rien d’autre à foutre, prends du recul, achète-toi DES CHIPPSS ! et détends toi. Pause-toi en mode loisirs & divertissement (mais SURTOUT, n’oublies pas de remplir ta p’tite fiche d’imposition...)

      Amen/ou Akbar (selon les souches)


    • #2011138
      le 23/07/2018 par sylvie une française
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      J’ose espérer que vous faites de l’humour.
      Macron va réapparaître plus dédaigneux que jamais grâce à ses acolytes.


    • #2011343

      Soutenir un type qui m’oblige à rouler à 80 km/h, ça va pas la tête !


    • #2011360
      le 23/07/2018 par Ça devient Chaud
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      @Ernestor

      Euhh.. comme pour Fillon qui s’est fait n*qué avant les présidentielles via un complot de la clique derrière Macron, je ne pleurerai pas plus pour Macron quand ce sera son tour !
      PS n*qué est le terme le plus approprié dans cette affaire.


  • #2011070
    le 23/07/2018 par Frédéric Bautista
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Je récapitule...

    Benalla, recruteur de Makao, ami de Jawad, logeur des terroristes ;
    A été pris en flagrant délit de violence dans une manifestation...

    ...

    Ce même Benalla se trouve aussi accessoirement être l’homme de confiance du président de la république.

    Il détient notamment, un badges d’accès top niveau à l’assemblée nationale (ce qui est contraire à la séparation des pouvoirs) et s’est, entre autres, vu remettre les CODES NUCLÉAIRES par le chef des armées françaises...

    ...

    C’est bien ça, j’ai juste ?

    ...

    C’est une blague ?

     

    • #2011318
      le 23/07/2018 par Frédéric Bautista
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Donc pour les codes nucléaires c’est une histoire qui provient d’un journal satirique belge. Tout ça n’est qu’une vaste plaisanterie, d’accord pardon...

      Je ne savais pas que E&R donnait dans la parodie de l’information...
      Je vérifierai un peu plus les informations que je trouve ici à l’avenir.


  • #2011102

    Pour moi tout ce tapage médiatique n’est que nuage de fumée,

    Je suis assez surpris qu’il n’y ait pas eu d’article sur la soumission absolu d Édouard Philippe hier, dénonçant les traîtres français pendant la seconde guerre mondial.

    Sympathique, pour ceux qui sont morts pour la France, sous occupation nazi.

     

    • #2011183

      tu veux dire plutôt tout ce tapage sur la voie publique . . . et racolage dans les médias public en bande organisée et association de malfaiteurs en rapport avec une organisation terroriste (Daech)


  • #2011103

    Hm comme d’habitude on sait qui est derrière tout ce crique médiatique, le gars à mis deux coup de bâton bon c’est pas correct on à déjà vu pire en terre palestinienne à ce que je sache !! Ensuite il faut son boulot le type, les deux jeunes l’ont insulté et sont resté sur place sans bouger en se mangeant les coups bon c’est à leur risque et péril après tout, un mec intelligent il se casse.

     

    • #2011158
      le 23/07/2018 par dobermann and pitbull
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      lahcene Benalla l’ex bodyguard du PS et de la Ripoublique En Marche va etre embauché avec les chippendales du cabaret spectacle (bordel) en Marche Les Ripoux .


    • @Leurre

      Il faut être complètement aveugle pour relativiser le comportement de Benalla et de ses commanditaires. Au-delà de l’affaire qui sert des intérêts complexes, le type est un milicien, une barbouze. Il n’a rien à faire sur les lieux, les policiers et gendarmes sont là pour le job.
      Pas grave, un connard qui se défoule en toute impunité ?


  • #2011144

    Macron (qui n’a pourtant pas d’enfants, mais voit quotidiennement les petits-enfants de sa femme) a t il eu envie de changer sa politique anti-France ? A t il refusé de faire certaines saloperies à notre Pays ? Si oui, le Système va le lui faire payer.

     

    • #2011328
      le 23/07/2018 par Georges 4bitbol
      Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

      Pour un ignare qui prétendait que l’art Français n’existait pas, il est allé en compagnie de lahcene benalia et mémé, visiter la demeure de Claude Monet à Giverny.
      Ne cherchons pas plus loin, le maqueron vient de découvrir que la France était un pays de culture, d’histoire et d’identité hélleno-gallo-romaine catholique. Sous le choc de la découverte, il a dû en faire part à jacquouille attali.


    • #2016864

      Je sais pas pour sa politique anti-France, par contre sa politique anti-chômeur vient de reprendre plus belle, c’est un vrai enculer, il fait tout par derrière, à l’ombre des arbres.


  • #2011166

    Benalla est “très sensible à la cause musulmane”, selon l’avocat Karim Achoui, fondateur de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, tout un programme.


  • #2011178

    Macron veut faire nommer son cheval consul comme Caligula voulait imposer son amant lieutenant colonel de gendarmerie.... Dite moi que ce n’est pas vrai !!!

     

  • #2011216

    Puisque chacun y va de sa théorie, je vous livre la mienne .

    Ca sent la reprise en main des services de l’état par des militaires de l’active !
    Des militaires gradés d’active jusque dans les services de renseignement
    et qui observent pour l’instant le comportement de l’assemblée nationale, de la police et de la justice !
    Ils savent et ont eux, les moyens de manipuler les média pourris .

    Atali s’éloigne de sa créature ! Pourquoi ? Craint-il d’etre piqué lui-aussi ?
    _

     

  • Et si cette affaire était un écran de fumée pour que nous ne parlions plus de ce qui se passe actuellement à Jérusalem. Cela est tout à fait plausible, ce ne serait pas la première fois que ce genre de situation arrivé.

     

  • #2011292

    l’ivresse du pouvoir, ses dérives et ses conséquences....le pouvoir est maudit, disait louise michel


  • #2011335

    Cette affaire, c’est la démocratie qui est à l’œuvre puisque chacun sait que les complots, çà n’existe pas, que c’est du fake.


  • #2011344

    Avec toutes les salopries qui ont ete commises ces dernieres annees..c est tout ce qu ils ont comme biscuit ? Un Benalla parmis tant d autres... sachant que les histoires reelement dangereuses pour les institutions ne sortent jamais..ou 40 ans apres dans des versions edulcorees. Ce systeme ne joue jamais reelement contre lui meme... Les journalistes sont dans le meme bateau (wagon ) ils le savent tres bien.

     

  • #2011348

    Le feuilleton parfait pour l’été. Il n’y a aucun sujet pour prendre le relais.
    Les chaînes infos n’ont que ça à se mettre sous la dent
    Ça va bientôt faire une semaine que les chaînes infos nous pompent l’air avec une affaire où il n’y a ni victimes, ni blessés. Et Mélenchon le roi de l’esbroufe s’en donne à cœur joie dans les médias pour nous faire la leçon alors que ses comptes de campagne ne sont pas clean (association paraLFI qui a engrangé beaucoup d’oseille) et qu’il est poursuivi par plusieurs tribunaux sur des diffamations contre un ministre.

    OVERDOSE EN VUE


  • #2011367

    Mon résumé à moi : un ministre qui est au courant de rien, qui ne connait pas les chefs de comandements dans la fameuse chambre de comandement, il se pose pas des question sur des personnes étranger dans son service... il était lamentable pendant les auditions, malgré le retard voulu de l’audition afinque le ministre de l’interieur prépare son audition, il s,est trouvé accablé par les questions... il y a deux semains un prisonier prend la fuite par helicoptere et l’évenement passe commme un fait divers... vous imaginez que la France avec un ministère et un ministre de l’intérieur de la sorte peut faire face au danger terroriste ? Regardant et suivant les effets de la. Fuite en helicoptere à l’affaire benalla, je pense que la racaille est entrain de jouir ... la preuve que la violence urbaine est à la hausse, les casseurs cassent sans rien craindre... si on veut aller plus loin dans le doute, on peut se douter de l’identité des casseurs et des policiers qui violentent les civils.. est ce que ces casseurs sont des casseurs embauchés ? Est ce que certains policiers ne sont pas policier et sont semés au milieu de la police pour enraciner la haine contre la police....
    à mon avis la démission du ministre de l’intérieur et du directeur de cabinet du président de la république ou même du président est la moindre des choses...


  • #2011411

    Désolé si je suis vulgaire, mais cette histoire semble quand même tourner autour de la bite...
    Mon défunt père né en 1922 , m’a dit à la fin de sa vie que ce monde tournait via l’argent et le cul.
    Et ça semble tourner encore ...
    Il est là le mouvement perpétuel que recherchait notamment Céline dans « Mort à Crédit »...


  • #2011425
    le 24/07/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Résumé de la tentaculaire affaire Benalla-Macron

    Moi je l’aime bien Benalla.
    Le mec avait 10000€/mois, des avantages et des passes-droit a foison, des bonus, des primes de risques et il a préféré échanger tout ça contre rien du tout juste pour pouvoir éclater du gauchiste sur son jour de repos.
    Moi je dis, respect...


  • #2011426

    En tout état de cause le silence de Macron peut-être interpréter de plusieurs facons. L’une d’elles serait qu’il attend la fin des révélations car s’il parle trop vite il risque d’être pris à défaut et donc être taxé de menteur, ce qui provoquerait sa demission. Il attend aussi qu’un autre événement médiatique d’importance chasse cette affaire de la une médiatique car les medias n’ont rien d’autres pour le moment à se mettre sous la dent au creux des vacances et de l’été. Un petit attentat l’arrangerait bien, non ?


  • #2011509

    Benala on sen moque !!! Qu’on le mettent en prison pour le moment, et qu’on trouve qui la mit la, qui lui accorde tous ses privilégies tous ses passes droit. La discutions auras plus de sens. Cette individu , n’est que le rocher qui cache la montagne


  • #2011527

    Je m’étonne que l’explication la plus évidente ne soit pas davantage mise en avant, d’autant que l’homosexualité possible du président a déjà été évoquée (perso ce qui m’a convaincue c’est quand même cette histoire de mec qui chaussait du 54 et sur lequel Macron expliquait que ça le faisait rêver sur le reste... je ne connais aucun homme hétéro qui serait capable de penser un truc pareil !). Quand beaucoup cherchent à caser mari et femme dans les ministères, etc., quoi de plus normal pour un président que de chercher à hisser au plus haut son petit copain - dans ce monde bien pourri de 2018 ?
    PS : à partir du 04 août auront lieu les Gay Games sous le haut patronage de notre président (qui nous avait déjà exprimé sa sympathie pour les pédés lors de la fête de la musique...) Il vous en faut encore ?

     

    • #2012070

      Je n’ai pas l’impression que ce soit là la bonne explication pour plusieurs raisons.

      D’abord, le dieu de l’Olympe aurait certainement été plus discret afin de ne pas mettre tant que ça en avant une relation. On est là dans le caricatural.
      De plus, malgré sa gueule de psychopathe, il doit pouvoir se lever des mecs d’un autre niveau physique. Le lahcene est vraiment ce que l’on peut appeler un thon.
      Souvenons-nous du bellâtre de la radio qui devrait correspondre plus à ses goûts et position sociale. On nous a bien laissé entendre que d’était lui...
      Et, entouré comme il l’est de vaillants militaires et flics bien en valeur dans des uniformes sexys qui ne rateraient certainement pas une bonne occase de prendre du galon, pourquoi serait-il allé entreprendre un voyou avec les risques que cela implique ?

      L’explication est à chercher ailleurs ainsi que les vidéos d’Aldo et Cros Houplon (gros croupion, puisque c’est le sujet ici) peuvent le laisser entendre...

      Il est fort possible que des "forces obscures" aient imposé ce délinquant pour des raisons tout à fait aussi obscures.


  • #2011534

    La dernière de Médiapart : L’affaire Benalla c’est du racisme.
    Bientôt les heures les plus sombres.
    Voir Bd Voltaire.


  • #2011560

    La question qu’on peut se poser derrière toute cette affaire, c’est de savoir si notre "chère" président valide ce type d’agissement, de comportement, face à des manifestants lors des mobilisations du 1er mai ? Au vu de la première sanction (15 jours de suspension), il y a de quoi s’interroger. Toute cette histoite confirme le mépris de classe de Mr MACRON pour le peuple français (fainéant, illettré, alcoolique, ceux qui ne sont rien). Un nouveau bras d’honneur aux classes populaires...


  • #2012432

    Affaire Benyahvé ? Simplissime !
    Après avoir été le gigolo d’une Lilloise haut placée, il est monté en grade parceque l’anorexique parisienne paye beaucoup mieux !


  • #2013232

    Merguez et Alcaloïdes. Ca sent une fin à la Richard Descoings, le nez dans la poudre une bite dans le cul. On est dans la rubrique faits divers, déjà... I’m not like the boss, I’m the boss Macron ; qui a pris une balle. Pas sûr qu’il se la mette celle-ci....


  • #2013364

    Résumé : La "france" n’ est pas prête (et de loin) à être, de gaîté de coeur, représentée à l’ international, par un inverti qui est devenu la risée du monde entier ./


Commentaires suivants