Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le pape François sur la pédophilie : "Cela me rappelle des rites païens"

Le pape François avait promis des « mesures concrètes » contre les abus sexuels au sein de l’Église. Dimanche 24 février, en clôture du sommet sur la protection des mineurs qui s’est tenu à Rome, le Vatican a dévoilé les actions qui seront entreprises pour lutter contre les abus sexuels.

 

Voici les principales mesures qui ont été annoncées au cours d’une conférence de presse :

- une législation pour encadrer la lutte contre d’éventuels cas d’abus sexuels au sein de la Curie et de la Cité du Vatican, qui se trouvent actuellement dans un vide juridique en la matière, sera dévoilée prochainement ;

- le pape François souhaite également la création d’équipes mobiles d’experts compétents pour aider certaines conférences épiscopales et diocèses « sans moyens et sans personnel formé », ont fait savoir dimanche les organisateurs du sommet devant la presse. Le père Zollner, un expert de la question qui parcourt le monde pour faire de la prévention, a souligné que cela répondait à une forte demande sur le terrain ;

- un vade-mecum, spécifiant les démarches à entreprendre si un cas d’agression sexuelle émerge, sortira d’ici à deux mois à l’intention des pays manquant d’experts ;

- trois membres de la Curie ont également évoqué durant la réunion la possible levée du « secret pontifical » pour des cas avérés d’abus sexuels du clergé. Ils veulent de la transparence sur les procédures judiciaires de l’Église, qui entendent les victimes comme témoins puis ne les informent jamais de l’état d’avancement du dossier.

[...]

Le pape a également comparé les abus sexuels perpétrés sur des mineurs au « sacrifice » d’enfants des « rites païens » :

« Cela me rappelle la pratique religieuse cruelle, répandue par le passé dans certaines cultures, qui consistait à offrir des êtres humains – spécialement des enfants – en sacrifice dans les rites païens. (…) Aucun abus ne doit jamais être couvert, comme ce fut le cas par le passé et sous-évalué. »

Le souverain pontife argentin a beaucoup insisté aussi sur la présence du « mal », en estimant que le clergé coupable de tels faits devenait « un instrument de Satan » :

« L’inhumanité du phénomène au niveau mondial devient encore plus grave et plus scandaleuse dans l’Église, parce qu’en contradiction avec son autorité morale et sa crédibilité éthique. La personne consacrée, choisie par Dieu pour guider les âmes vers le salut, se laisse asservir par sa propre fragilité humaine, ou sa propre maladie, devenant ainsi un instrument de Satan. Dans les abus, nous voyons la main du mal qui n’épargne même pas l’innocence des enfants. »

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bien sûr il n’y a plus de "rites païens" à notre époque moderne, vous pensez bien que maintenant qu’on a des voitures et internet les gens n’ont plus du tout d’idées bizarres !

     

  • Je ne vois pas le rapport avec des rites païens. Les païens n’avaient pas pour habitude de sodomiser des enfants ! Il s’est bien gardé de citer des moeurs plus actuelles ou de dénoncer la pédocriminalité !

     

    • Cette détestable habitude de cracher sur les Païens en les diabolisant à partir de ragots...


    • Un paillasson qui s’en prend aux païens, marrant.


    • Il veut dire que l’Église doit traiter ce problème comme elle a traité les sacrifices rituels : en le faisant disparaitre.

      Le Pape fait référence aux anciens rites païens des sacrifices d’enfants qui ont bien existé. Et c’est pour mieux en souligner la monstruosité... pas pour "se faire du païens."...

      Mais bon, quand on ne regarde pas plus loin que le bout de son nez...


    • C’est quand même assez cavalier d’amalgamer dans le même commentaire les sacrifices d’enfants et cet histoire de nez si proéminent qu’on ne peut y voir plus loin que son extrémité....


    • Ça reste d’ailleurs à prouver ces histoire de sacrifices d’enfants chez les païens.... Il parle des aztèques là ? Qu’est-ce qu’ils viennent foutrent dans cette affaire ?


    • Je ne suis pas sûr que les derniers laïcs, athés, imams et rabbins à s’être faits serrer en la matière, relèvent du paganisme.
      Aussi répétons-le encore une fois : il n’y a jamais autant de pédophiles que là ou s’éveille le nain de jardin : cela vaut pour toutes les obédiences, quelque école, quelque cité, quelque colonie que ce soit. Seul l’esprit alerte et « axé », doit être vigilant et veiller à la progéniture de la Terre...
      Sans jamais avoir été victime de ces lascars, de mon temps, j’ai connu un Frère (mariste) et trois « civils » (profs et pions) qui étaient du phénomène (encore qu’ici le terme de pédophilie serait mal choisi puisque nous n’étions plus prépubères mais loin d’être encore adultes) et que nous pensions, sans plus de connaissance que cela, à nos âges, ces gens-là « pédés », cependant que « l’École en bateau »(*) qui vogait tout foc dehors, n’avait rien de cléricale, ni de païenne.

      Voilà un délit qui nécessiterait une Cour Internationale de Justice au-dessus des juridictions nationales qui s’en battent l’oeil, le plus souvent, lorsqu’elles ne camouflent pas.

      (*) Affaire pourtant antérieure qui sortira bien après celle de Marc Dutroux : c’est dire ! Ce que l’on comprend beaucoup moins, c’est que l’auteur des faits, Kameneff (condamné à 12 piges), ait écrit « L’écolier sans tablier », bouquin qui décrivait le concept dans lequel tout était dit et que les parents n’aient jamais levé le petit doigt ou même compris.



    • Je ne suis pas sûr que les derniers laïcs, athés, imams et rabbins à s’être faits serrer en la matière, relèvent du paganisme.
      Aussi répétons-le encore une fois : il n’y a jamais autant de pédophiles que là ou s’éveille le nain de jardin : cela vaut pour toutes les obédiences, quelque école, quelque cité, quelque colonie que ce soit. Seul l’esprit alerte et « axé », doit être vigilant et veiller à la progéniture de la Terre...




      Oui... et pourtant vous bottez en touche...

      Pourquoi éviter comme le diable la question du célibat ?
      Que faire d’un prêtre qui perd la foi par exemple ? Y’a un service.. une assistante sociale pour une reconversion professionnelle ?

      Lorsque le prêtre qui réalise ne pas avoir la vocation doit gérer ses pulsions sexuelles et si il n’ose pas quitter une vie et un plan retraite qu’il a mérité comment doit il gérer un vœux de célibat qui ne lui convient plus ?

      Avant il y avait le terme de « pédérastre » qui impliquait l’idee d’un adulte prédateur de chaire fraîche...Il y a des prédateurs pédophiles qui infiltrent l’église ça fait aucun doute, mais il y a aussi des hommes d’églises pas toujours convaincus de leur mission ?

      il faut se rappeler qu’à l’époque certaines écoles religieuses ouvertes à tous étaient censés amener au séminaire et beaucoup d’enfants s’y retrouvaient très jeunes sans la vocation !!! Et lorsqu’ils venaient de famille nombreuses.. les parents étaient contents de pouvoir en caser au moins un de la fratrie dans l’Église. C’était également une source de fierté !
      En conséquence, beaucoup trop de gens pas à leurs place qui auraient eu des vies maritales tout ce qu’il y a de normal mais ils se sont trouvés dans une situation de répression de tout désir...

      L’homosexualité en prison est répandue chez des hétérosexuels car ils cherchent un palliatif à des pulsions qu’ils ne canalise pas et tout cequi bouge pourrait y passer.

      Alors certainement des prédateurs existent dans d’autres milieux mais le vœux de célibat pour des gens qui n’ont pas réellement la vocation leur perversité est sûrement vécus comme une « fatalité » !

      Enréalité, si ils étaient reelemnent décidés de protéger les jeunes etla réputation de l’église ils mettraient en place une sortie pour les prêtres incapables de résister à leur pulsions en leur garantissant une reconversion sociale... Ça ferait au moins sortir des prêtres qui se sentent inadéquates... et il ne resterait plus alors que ceux avec une vocation de pédophiles..


    • µPeter, tu confonds petit et grand séminaire, Le séminaire dont tu parles (où on mettait les enfants de bonne famille) était le petit séminaire, une école religieuse de diocèse (il y en avait une dans chaque diocèse pour donner aussi une chance d’éducation à des enfants pauvres.
      Mon grand père et mon père y sont allés et n’ont pourtant jamais voulu être curé. l’Eglise n’a jamais forcé personne à devenir prêtre. ensuite sur la question du célibat : il n’y a pas que les prêtres catholiques qui y sont soumis, c’est valable aussi pour toutes les règles monastiques hindoues (sauf rarissime exception) et bouddhistes.il y a bien sûr des histoires de cul de temps en temps chez les moines (personne n’est parfait) mais cela se passe entre adultes consentants, pas avec des gosses. pourquoi ? une question de culture, de rapport social à la sexualité ? j’en sais rien, mais c’est un fait. Enfin il y a plein de rabbins pédophiles et pourtant ils peuvent se marier


    • @ Peter,

      Vous plaisantez ou quoi ?
      Dans un État laïque comme la France, le C.C.A.S. est ouvert à tout citoyen. Donc le gonze qui a professé sa triade de vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance pour se consacrer à Dieu, cette promesse étant libre, peut tout autant retrouver sa liberté si son bazar le démange (contrairement à votre gus en taule qui n’est pas libre), se barrer et se reconvertir tout comme le pompier blessé au feu qui ne peut plus exercer, tout comme l’handicapé par un mauvais hasard de la vie, tout comme le bidasse qui en finit avec ses 15 ans d’engagement ou moins parfois, comme toute personne ne trouvant plus satisfaction dans la voie dans laquelle il se trouve ou qui l’a perdue : etc.
      Par ailleurs, je ne vois pas, dans votre esprit, où se trouve le fait de botter en touche puisque tous ceux qui naviguent au coeur des enfants se retrouvent mis dans le même panier et @paramesh vous rappelle qu’il est plein de rabbins pédophiles qui pourtant peuvent se marier, tout comme certains pasteurs et d’autres encore. Ce à quoi je rajouterai qu’il est nombre de célibataires athés et laïcs qui n’iront jamais toucher un cheveu de gamin ; sans avoir besoin de quelque assistante sociale que ce soit pour les en empêcher...
      Donc relisez s’il vous plaît, la totalité du paragraphe avant de monter sur vos grands chevaux : il est fait état d’un Frère et de plus de trois laïcs (tous mariés) pour déconner : comme vous. Aussi, reprenez-vous, car c’est l’enfance qui est en danger ; pas l’Église (sur ce sujet).


  • Je vois qu’il n’est question que du catholicisme lorsqu’on parle de pédophilie. J’ai pourtant eu vent de non-catholiques qui patinent dans les mêmes cercles (vicieux) et qui sont trop "raddins" pour accepter de payer l’addi-sion.....


  • C’est une très bonne comparaison, et une excellente prise de conscience. Cela signifie qu’il va nettoyer l’Eglise d’une main de fer. On attend que ça. D’autre part, comme il le dit, ce fléau est présent partout, pas seulement dans L’Eglise. Mais c’est à cette dernière de montrer le chemin et c’est d’abord ici que les prédateurs doivent dégager et être punis.Au moins, elle regarde le problème en face... Peut-on en dire autant de nos institutions toutes aussi malades de ce mal, et qui ne cessent de taper exclusivement sur l’Eglise ?

     

    • C’est plus un petit clin d’oeil ou une provocation. Le Vatican dépense des milliards pour étouffer les nombreuses affaires de pédo-satanisme.
      Benoit XVI a été cité dans les crimes rituels d’enfants indiens au Canada dans l’institute Mohawk.

      En mai 2013, une autre affaire a éclaboussé Benoît XVI. Toos Nijenhuis, une Hollandaise obligée, pendant des années, par son père, de participer à des rituels sataniques, témoigne avoir vu le cardinal Ratzinger assassiner un enfant, dans un château français, en août 1987.
      En octobre 2013, un autre témoignage oculaire confirme les assertions de Toos Nijenhuis, déclarant aussi avoir vu le cardinal Joseph Ratzinger mettre à mort un enfant, à l’automne 1987.
      Toos Nijenhuis, fille et nièce de deux membres d’une secte satanique, depuis son plus jeune âge, a été contrainte à participer à ces cérémonies et rites sataniques, dans lesquels des enfants sont utilisés dans des actes répugnants. Elle a notamment subi des violences sexuelles de la part de son père et de son oncle. Dans une vidéo d’une demi-heure, elle raconte le déroulement de réunions secrètes, dans des châteaux isolés, auxquelles participent les plus hautes autorités politiques et religieuses. Les scènes décrites sont effroyables. Les cadavres encore chauds sont violés.
      Il sera inquiété mais François dès son élection, par décret, refusera de le rendre à la justice.
      C’est peut-être pour cela qu’il reste au Vatican... Toutes ces horreurs seront connus du grand public un jour.


  • La photo n’est pas de la messe d’aujourd’hui, j’espère !?
    Etant donné que c’était la sexagesime aujourd’hui, le célébrant doit être en violet et non en vert...

    Pour le reste, rien de neuf, hélas.
    Tant que la hiérarchie de l’Eglise ne reviendra pas à sa fonction première, à savoir convertir les âmes pour tout restaurer dans le Christ, on n’a pas fini d’assister à ce genre de spectacle.


  • Le pape François est le pape actuel, nul doute, la fumée blanche est sortie lors de l’habeus papam. Est-il catholique ? C’est autre chose.

    Je suis breton, donc catholique. La Bretagne fut une terre qui a refusé lors de 1789 la Constitution civile du clergé. La très grande majorité du clergé fut réfractaire. Peu après pendant le Directoire et jusqu’à la restauration de Charles X, il eut le mouvement populaire dit des Chouans. Ces derniers refusaient tout autre pouvoir que d’inspiration divine, autrement dit catholique.

    Mais en même temps, la Bretagne avait (a ?) conservé un paganisme avec toute une série de saints pas canoniques (non reconnus par Rome), avec des processions dont le parcours date de la nuit des temps, des offrandes et des prières près de sources, la conservation de symboles celtiques dans les chapelles et les constructions en pierre. Mais jamais de prosélytisme pédophile, graveleux ou qu’est-ce ! Au contraire la Bretagne fut une terre ultra-conservatrice, ou la mort était très crainte du fait de ses pêchés et de l’enfer dans l’au-delà.

    Donc le Pape devrait regarder dans son entourage. Il découvrirait des personnes peut-être des non-catholiques et des non-païens.

     

  • Lui c’est le diable son but c’est de tuer l’église pour faciliter le travail de l’empire, et ça marche depuis plusieurs siècles !
    C’est marrant qu’on parle systématiquement de pédophelie dans l’église, comme par hasard dans des états gouvernés par des Franc-maçons.
    Étrange coïncidence non ?
    Avez-vous entendu parler de pédophilie dans une église d’Amérique du Sud, d’Afrique, ou d’Asie ?
    La réponse est non !
    Si on les suit la bible aurait pour conséquence de rendre les hommes pédophiles.
    C’est entierement faux et c’est même tout le contraire.

     

    • Euhhh je ne serais pas aussi catégorique. Ce pape argentin trimballe des casseroles sur des faits de pédophilie qu’il aurait soit disant tu. Pourquoi aussi l’Asie et l’Afrique seraient épargnées ? Je ne connais pas le sujet mais ça doit pas être si simple en Thaïlande par exemple.


  • l’infiltration de la franc-maçonnerie dans l’église ne date pas d’hier ! Sachez qu’un franc-maçon peut très bien, et sans aucun scrupule malgré sa propre religion satanique, infiltrer l’église du moment que cela sert ses intérêts ! Discréditer et salir Jésus par tous les moyens est leur seul but !

    On salit toujours ce que l’on craint le plus c’est bien connu !

    Les vrais chrétiens ne sont pas dupent là-dessus et ils savent faire la part des choses car Jésus a dit : "les portes de l’enfer ne prévaudront point contre l’église".

     

    • Oui entre la liste Borghese et Pecorelli, les innombrables témoignages et actes satanistes en tout genre : messe noire, sacrifices rituels etc... On a ce qu’il faut.
      De leur côté, les ennemis ont environ 20000 pages sur ces moeurs de perdition. Ils sont tous tenus ! Cuits avant l’heure !

      En 2001, l’antipape Benoît XVI recevait déjà sur son bureau un pavé de centaines de pages sur les abus sexuels dans la secte conciliaire.
      Et quid de la salle Paul VI et sa tête de serpent ? La sculpture diabolique au fond ?
      L’église satanique de san giovanni rotondo en haine de Padre Pio et de son combat anti-maçonnique avec Don Luigi Villa ?... Etc etc...

      Est-ce la fin de la Passion de Son Église ?... Dieu va t’il châtier durement tout ce petit monde et faire éclater le Triomphe de Son Église
      militante à la face de tous très bientôt ? Pauvre et purifiée. C’est ce que nous a promis NTSVM à la Salette.
      Car humainement au Vatican c’est impossible.


    • @crux
      " L’antipape Benoit XVI "... Vous amalgamez un peu bêtement il me semble.

      Benoit XVI s’est fait viré comme un malpropre (une première dans l’histoire papale me semble t-il) pour avoir refusé la privatisation/soumission de la banque du vatican.

      Il a également réintégré les évêques bannis de la fraternité de saint Pie X de Mgr Lefebvre et ré-autorisé les messes en latin.

      Les faits parlent d’eux même.


    • Comme vous dites, les faits parlent d’eux-mêmes :
      En 1999, il signait la Déclaration conjointe sur la Doctrine de la Justification entre l’église conciliaire et l’union mondiale luthérienne.
      En 2006, après la démission du " cardinal " d’état FM Angelo Sodano pour raison d’âge, il nommait un autre " cardinal " FM Tarcisio Bertone. ( Une affaire de frère ).
      Le 20 juin 2009, il adoptait un nouveau pallium avec 6 grandes croix rouges templières.
      La même année dans son encyclique Caritas in Veritae, il reconnait la nécessité d’une autorité politique mondiale.
      Le 1er mai 2011 : " béatification " de l’antipape antroposophe Jean-Paul II.
      Le 20 décembre 2012, il signait le décret qui proclamait les vertus héroïques du félon et inverti Paul VI qui devenait " vénérable ".
      Dieu Pan sur le nouveau catéchisme et sur une de ses mitres avec d’impressionnant symboles sataniques. Tout le programme y est résumé. Son blason également qui s’apparente à un blason chevalier kadosch.

      Si l’antipape Benoit XVI a été viré c’est uniquement parce qu’un groupe de frères cardinaux : Daneels, Van luyn, Kasper et bien d’autres voulaient Bergoglio dès 1996, pour accélérer le rythme.
      Dans les années 80 déjà, le FM Jean Guitton dira à sa secrétaire Michèle Reboul : " dans une vingtaine d’années sera élu un argentin qui achèvera le travail de démolition de l’église. "

      C’est juste que le vrai poulain c’est François mais depuis le FM Roncalli c’est la même équipe.
      Un rapport du père Kolvenbach dans ces années là était très défavorable à Bergoglio mais Jean-Paul II n’en tiendra aucun compte et enterrera le dossier.
      Benoit XVI ne servait que de tampon, c’est François qu’ils voulaient depuis longtemps. Ce n’est qu’une question de degré, il est juste plus performant que Ratzinger.


    • @Stavroguine

      Sans oublier les menaces de mort - ce que le porte-parole du Vatican a nié, sans vraiment le nier. Ca sans doute aussi joué dans la renonciation du pape Benoit XVI.


    • C’est en gros ce que nous a expliqué notre curé hier dans son homélie, il a évoqué cette mafia qui s’est infiltrée au Vatican et les entrées dans les séminaires, hier on faisait le tri, celui qui avait des mauvaises moeurs était éliminé mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Truchot ce matin aux GG était scandalisé par les paroles du pape "c’est trop facile de mettre ça sur le compte de satan", il s’est fait rembarré par une auditrice et les invités sur le plateau. Il fait tout simplement son job, ceci est bien l’oeuvre de satan et c’est normal qu’il le rappelle.


  • Ne pas confondre paganisme et satanisme...La secte conciliaire est un cloaque diabolique...Cela dit : à quand de grandes campagnes de dénonciation de la pédophilie dans les milieux du pouvoir,du show-biz,de la franc-maçonnerie etc... ?


  • J’adore la sortie de Lagerfeld : "Vous croyez en Dieu ?" réponse de KL : Oui mais sans ce qui va autour comme les églises.

     

  • Pratiques païennes ou satanistes ? Souvent les sacrifices humains des rites païens étaient voués à des idoles telles que Baal.

     

  • Phénomène étrangement surmédiatisé.
    A l’évidence, il ne peut avoir qu’un impact négatifs sur les fidèles tout en offrant, aux détracteurs, la matière pour mieux dénigrer l’Eglise .
    De même, on aurait aimer comparer le ratio du nombre de cas avérés de ce sous-ensemble par rapport aux cas de dérives de l’ensemble de la société.


  • Oui ; mais le sacrifice payen sert une cause ... le bien être de la communauté par exemple (de meilleures récoltes, la réussite, la fertilité, la protection)... là j’ai du mal à voir quel cause ça sert !

    Si Jésus s’est sacrifié et que Dieu veille, le paradis nous attend, qu’est ce que le paganisme sur les enfants cherche à intercéder ? De qui ? et en faveur de quoi ?


  • Je n’ai pu m’empêcher d’entendre dans ces propos de potentielles allusions voilées qui n’étaient pas forcément toutes directement destinées au grand public.

    J’ai une idée assez arrêtée sur le Vatican en tant qu’institution humaine, mais elle ne ressort pas vraiment des deux écoles les plus représentées, visibles ici aussi dans les commentaires (-> a) Défense de l’Eglise par principe ; ou b) Secte conciliaire). Et je ne me sentirai jamais non plus un protestant.

    On peut objectivement avancer que, plus tôt le ménage sera fait, moins il y aura de victimes, et que cette institution devrait à terme regagner en crédibilité au moins sur cet aspect-là.

    Sinon, même si j’ai quitté l’aumônerie à 14 ans, mon curé de paroisse était un type très bien, oh pas un grand savant dominicain ou franciscain, pas forcément armé pour répondre à tout, mais fondamentalement quelqu’un qui tenait sa place de prêtre et d’homme.


  • Et le mariage ?

     

  • Si vous ne voulez pas que vos enfants se fasse "sodomiser"

    OCCUPEZ VOUS EN !

    PARLEZ LEUR

    faites votre devoir de PARENTS.....sinon d’autre le feront à votre place et là vous ne gérez plus grand chose !


  • Encore des injures et des calomnies contre les païens. Voilà qui serait nouveau : une association de défense du paganisme. Et de ses pompes et de ses oeuvres. On prend tout. S’il n’y avait pas eu le paganisme, le monde serait d’un chiant ! Réduire la religion au mantra : "Dieu est Amour" est pauvre.

    En tous les cas, ce n’est pas le successeur d’Alexandre VI Borgia et promoteur du culte de la Vierge Mère et de l’Enfant Roi qui peut honnêtement prendre la pose à ce sujet. Quant à savoir ce qu’il restera de l’Eglise catholique dans dix ans, il faut aller consulter les haruspices. Le signes inquiétants se multiplient dans le ciel et les dieux semblent de moins en moins favorables à poursuivie l’expérience,


  • Ce pape a l’ignominie de mettre en cause ces "païens" que l’Eglise judéo-chrétienne a martyrisé et finalement exterminé . Les véritables martyrs, ce furent les païens, que les rabbis judéos chrétiens ont transformé en "chrétiens" dans leurs textes mensongers . Hypathie "remplacée" par la juive sainte Catherine d’Alexandrie - qui n’a jamais existé .

     

    • C’est assez mon opinion. Mais le problème de la religion païenne à son déclin, c’est le manque de "sincérité". Au fond, on y croyait plus et toute religion exige un minimum de "sincérité", sinon c’est quoi ? Dans les sphères distinguées de l’élite qui trahit toujours, des cyniques, des pyrrhoniens, des épicuriens, des sceptiques, des stoïciens (qui étaient rigides sur les moeurs d’ailleurs). Tout ce petit monde de snobs se faisaient des nœuds au cerveau, des intellectuels avant l’heure, mais ils n’y croyaient plus, à ce que disaient les pontifes de la religion traditionnelle. ...

      Les paysans seuls continuaient à jouer de la flûte et à danser en l’honneur du Grand Dieu Pan, d’Hercule et de Bacchus. (d’où le terme "païens", derniers à croire aux vieux rites et touchants et beaux de naïveté. Des demi-intellos des villes faisaient pourrir le poisson par la tête et comme Juvénal l’a remarqué, "l’Oronte se déverse dans le Tibre" et encore aujourd’hui. La religion des demi-savants levantins grécisant et baragouinant sur des concepts post-platoniciens mal compris allait triompher car elle apportait une nouvelle "sincérité", la "Foi". . . ).

      Ces crétins de petits philosophes qui n’avaient pas compris la pensée grecque, ont tué la "superstition". La belle affaire ! Ils tuaient aussi la "Religion". La frontière entre religion et superstition, où est-elle ? Et d’ailleurs, qui peut en juger ?

      Je préfère l’horoscope du jour de "Paris- Boum- Boum" qu’un livre de Bernard Henri Levy ou de Michel Onfray.


    • L’empire romain a imposé sa religion par la force aux païens qui était libres et émancipés.
      Le prétexte de l’expansionnisme était de civiliser ces barbares qui soit disant pratiquaient le sacrifice humain, pour leur apporter le modernisme, ça me rappel quelque chose.
      Au final ont en a fait des serfs devant travailler pour dieu et se soumettre aux nobles descendant direct de celui ci.
      Si ont rajoute que l’histoire est de fait écrite par les vainqueurs et aussi plus tard par les moines, je pense qu’il y aurait beaucoup de choses intéressantes a découvrir sur la vie de l’Europe pré chrétienne.


    • Vous racontez tous des conneries, tant en matière historique que métaphysique. Et visiblement vous ne savez pas lire : le Pape n’a fait qu’utiliser une image. Ce n’est pas une dénonciation du paganisme antique, dont 99,99% des gens s’en foutent complètement !


    • Les derniers païens sont ceux qui lisent respectueusement l’horoscope. Et il y en a, c’est moi qui vous le dis ! Tout n’est donc pas perdu. Le Grand Dieu Pan n’est pas tout à fait mort.


  • Une solution assez marrante au problème du pape et du Vatican serait de refixer la papauté à Avignon, en France, au Palais des Papes, et de lui rendre le Comtat et ses revenus de vignes et d’oliveraies et d’élevages de mules. (restaurer la royauté en France préalablement est un sine qua non)

    Cela aurait un avantage immédiat : foutre à la porte, virer à coup de bottes de mousquetaires les pseudo-artistes débiles et les violoneux snobs et les intellectuels de la gauchiasse qui occupent périodiquement un des monuments les plus étonnants de l’occident, et faire cesser leurs festivals à la con et leurs jongleries diaboliques...


  • Ce qui est certain en dehors des discours partisans navrants, que l’Etat du Vatican et ses autorités avaient une manière assez spéciale de gérer les scandales sexuels. Lire "Les Clés de Saint Pierre" de Roger Peyrefitte qui s’y connaissait.

    Un évêque pris dans une histoire de bordel était nommé archevêque titulaire d’Aphroditopolis. (évéché "in partibus infidelium") ou censeur des moeurs au Saint-Office.

    Et hop ! Affaire suivante !

    C’était le bon temps.


  • Ce serait intéressant voir très révélateur de connaitre le nombre de curés incriminés par la justice, car les médias s’en donnent à cœur joie de tenter de criminaliser l’ensemble de l’Eglise.
    Ils se font beaucoup plus rares lorsqu’il s’agit de parler des miracles, Fatima, Garabandal, notre dame d’Akita, le linceul de Turin, etc...

    Mais aussi de connaitre, parmi ces curés incriminés pour de la pédophilie, ceux qui sont également homosexuels...


  • #2151024

    Pour info, je suis tombé sur une vidéo où ce Pape embrasse les mains de Rockefeller et des autres sbires de Satan.

    Ça doit pas être le contraire ? C’était digne d’une scène à la Don Corleone !

    Franchement hallucinant !!!


  • « Païen », issu d’un terme latin "paganus" qui signifie "paysan" qui provient lui-même du mot "pagus" qui signifie "campagne ". D’après son étymologie, ce mot signifie donc "paysan " ! Parce qu’un pédomaniaque serait vite lapidé par la communauté paysanne alors que dans les milieux aristocratiques et bourgeois, on se protège ... encore valable aujourd’hui, hélas !

    Il n’y a qu’à zoomer +++ sur la photo ci-dessus en tête de l’article pour découvrir les yeux dans les yeux, qui est à la tête de la véritable Secte : effrayant !

    Les pédomaniaques ne sont pas issus de la paysannerie mais des milieux aristocratiques, bourgeois, faussement nobles qu’on retrouve aujourd’hui dans les classes sociales huppées que protège ce faux-pape antiChristique !

    Plus commode d’accuser les païens donc paysans, le peuple, les peuples que l’hyperclasse !

    Marion Sigaud réouvre le dossier dans son ouvrage « LA MARCHE ROUGE – LES ENFANTS PERDUS DE L’HÔPITAL GÉNÉRAL ».


  • Tous les cinq siècles environ, l’Eglise connait une crise grave. Et à chaque fois elle s’est relevée moralement. Espérons que cette conférence soit le début du renouveau.


  • les prêtres catholiques reconnu pédophiles doivent se reconnaitre dans vatican II , je doute que les autres que l’ont nomment péjorativement intégristes le soient car ils craignent la colère de dieu, et pourtant certains médias et films qui évoque le sujet n’hésitent pas à ciblé la catégorie qui les arrange


  • Une mesure concrète ?
    Abrogation de Vatican 2.

     

    • Avant Vatican II, les tordus existaient deja, ca ne date pas du tout d’aujourd’hui !
      Tout comme les athées libertins-adultères-pédo-avorteurs-violeurs-voleurs-criminels n’ont pas attendu mai 68 pour s’exprimer, ils détruisent la civilisation depuis très très longtemps, un temps immémorial !


  • L’Église vit sa Passion. Tout ce que nous voyons là a été prédit dans les prophéties ; du Livre de la Révélation, des apparitions mariales (La Salette, Fatima, Kibeho, Akita), et d’un grand nombres de clercs et mystique depuis des siècles.
    L’Église l’a inscrit dans son catéchisme (675 - 677). Toutes les prophéties à son sujet se sont réalisés, et se réaliseront. Lire à ce sujet Mgr Segur ;

    Extrait ;
    « Jésus-Christ et l’Église forment un tout indivisible. Le sort de l’un, c’est le sort de l’autre ; et de même que là où est la tête, là également doit se trouver le corps, de même les mystères qui se sont accomplis en Jésus-Christ durant sa vie terrestre et mortelle doivent se parachever en Son Église durant sa vie militante d’ici-bas. Jésus-Christ a eu sa Passion et son crucifiement : l’Église doit avoir, elle aussi, et sa Passion, et son crucifiement final.
    Jésus-Christ est ressuscité et a triomphé miraculeusement de la mort : l’Église ressuscitera, elle aussi, et triomphera de Satan et du monde... »...

    La dernière prophétie, celle qui viens juste après est le Triomphe de l’Église.


  • Pape Grégoire XVI, Mirari vos ; 15 août 1832 :

    « L’Apôtre nous en avertit : “Il n’y a qu’un Dieu, qu’une foi, qu’un baptême” (Éph. 4 : 5) ; qu’ils tremblent donc ceux qui s’imaginent que toute religion conduit par une voie facile au port de la félicité ; qu’ils réfléchissent sérieusement sur le témoignage du Sauveur Lui-même : “qu’ils sont contre le Christ dès lors qu’ils ne sont pas avec le Christ” (Luc 11 : 23) ; qu’ils dissipent misérablement par là même qu’ils n’amassent point avec lui, et que par conséquent, “ils périront éternellement, sans aucun doute, s’ils ne gardent pas la Foi Catholique et s’ils ne la conservent entière et sans altération” [Credo Athanasien]. »


  • Pape Eugène IV, Concile de Florence, « Cantate Domino ; » 1441, ex cathedra :

    « La sainte Église romaine croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Église catholique, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés ; elle professe aussi que l’unité du corps de l’Église a un tel pouvoir que les sacrements de l’Église n’ont d’utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s’il verse son sang pour le nom du Christ, s’il n’est pas demeuré dans le sein et dans l’unité de l’Église catholique. »


  • C’est curieux en terme d’horreur ça lui rappelle pas du tout la Saint-Barthélemy, l’extermination des Cathares, le massacre des Saxons par Charlemagne, etc,etc...

     

    • Toujours le même disque, vous avez pas autre chose ?
      Historiquement les ennemis des catholiques ont fait bien pires... Génocide en Vendée, Nagasaki, famine en Irlande par les anglo-protestants (1 million de mort), traite des irlandais aux USA...

      Peut-être aussi parce qu’il n’est pas responsable, ni aucun catholique de nos jours de ce qu’il s’est passé il y a 500 ou 1000 ans... Alors que les crimes rituels païens existent encore... (destruction de la ville catholique de Nagasaki et de ses 80 000 âmes en 1945 par Truman qui est passé 33e degrès de sa secte après se crime...)


  • Perso, je n’aurais pas dit du tout comme ce pape, j’aurais plutot dit :

    "tiens ??? Il y a quelques pédos dans l’Eglise.... Curieux, ça... Ca me rappelle le monde athée et laic rempli jusqu’à ras bord de pédos, de criminels, de violeurs, de voleurs, d’avorteurs, de colons, de va t en guerre, de destructeurs de civilisations, d’abandonneurs de familles, d’obsédés sexuels hystériques en tous genres, de libertins, d’adultères, bref, de débiles bons à enfermer...."


  • Point de comparaison entre le monde premier celui des païens et le monde second celui du dieu unique. Étant païen, sortit du catholicisme, je ne répondrai pas à la provocation de cet ancien indic de barrio qui gère sa boutique – secte – comme il peut.

     

    • À le colonel,

      Tu n’as surtout aucun argument à avancer, et tu tentes un post débilo-vide comme tu peux...

      Les paiens, et c’est un fait historique et philosophique, n’ont jamais bâti de civilisation, nulle part, même un athée comme Onfray le reconnait à longueur de bouquins/vidéos.
      Paiens et athées = barbarie ou/et destruction de la civilisation construite par d’autres.

      Ce pape pédale peut être dans la choucroute, mais l’Eglise qu’il a derriere lui est bien plus ancienne, et a bâti notre civilisation, et ce ne sont pas quelques ignares gaucho-marxistes athées qui n’ont jamais rien construit qui vont pouvoir la critiquer valablement.
      Quant au Paganisme, pourquoi pas, encore faudrait il être capable de l’ériger en Grand Système Philosophique Bâtisseur de civilisation, ce que les charlots de l’Histoire n’ont jamais réussi à faire, à part les Hindous, seuls au monde pour ce qui est de comprendre profondément la philo religieuse, qu’elle soit monothéiste, polythéiste, paganienne, chamanique, dualiste ou non-dualiste....


    • Les romains... Ils sont concidérés comme païen non ? Niveau civilisation et empire ils ont été plutôt pas mauvais...


    • Le christianisme c’est plutôt bâti sur des civilisations ancestrales existantes et en phagocytant les rites locaux.


    • Tout a fait. Il y a un excellent livre "How the Catholic Church Built Western Civilization" (comment l’Église Catholique a bati la civilisation occidentale) de Thomas E.Wood Jr qui explique le processus et remet le pendules à l’heure. Notamment sur ce que nous devons à l’Eglise (bien plus qu’on ne le croit et nous enseigne) et sur beaucoup d’idées reçues négatives qui sont fausses, et même inversées. Un héritage colossal, dans tous les domaines, dont nous n’avons même pas idée. Il est malheureusement en anglais, et ce serait une excellente chose si les éditions KK pouvaient le traduire et l’éditer en français.


  • Les prêtes pédophiles sont-ils ceux-là même qui sont homosexuels ?


  • Dans l’état où elle est, l’Eglise a encore la force de menacer les païens du bûcher. Alors que les païens l’aiment bien, l’église et son culte, ses mages à défaut d’autres. Je suis païen voilà ma gloire

    Ils reviendront, ces dieux que tu pleures toujours.
    Le terre a tressailli d’un souffle prophétique
    Le Temps va ramener l’ordre des anciens jours..


  • Par manque de place en terme de caractères... donc 1ère partie :

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, jouer les intellos car je ne le suis pas ou les pseudos fidèles de Jésus-Christ (j’en suis une vraie) avec leur catéchisme à 2 balles qui sont très loin de la vérité et de se trouver sur le bon chemin... comme quoi, lire des pavés de papiers reliés ne permet aucunement de comprendre et de se rapprocher du créateur (divin) et ouvrir la porte qui permet d’accéder à l’intelligence (la clef est manquante), pour ça il faut être un vrai croyant, pas un semblant ou un usurpateur, d’en comprendre ses traces, ses signes et ses messages pourtant nombreux (nul besoin de lecture à n’en plus finir pour ceux qui le cherche véritablement), afin de savoir qui il est et donc de le connaître puis par ricochet connaître les fondements de l’humanité.

    Pour faire très simple, sans grands mots, ni belles phrases complexes de style (ou plutôt pour s’en donner, du style...) et de singeries de lecture :

    - Les fidèles de la Franc-Maçonnerie (haut degré), du Vatican, du Prieuré de Sion et tout le toutim = Serviteur de Moloch (infiltration généralisée).

    - Les Fidèles du Christ et donc en son Fils Jésus = Salut à Yahweh.

    Jésus-Christ n’était pas un simple homme dissident (il n’y aurait pas eu et encore aujourd’hui toutes ces histoires rocambolesques, ces pseudos mystères, ces divisions, ces guerres donc tout ce tapage, ces horreurs ici-bas et le concernant depuis tant d’années) et il ne faisait partie d’AUCUNE sectes religieuses ou communautaires... c’est toujours à l’ordre du jour donc d’actualité.

    En effet, c’est dur de l’entendre, de l’intégrer ET de l’accepter si vous considérez que l’homme (l’humain) est un "Dieu" et/ou un "Diable", dans ce cas vous êtes probablement et paradoxalement plus proche de la théorie de Darwin que vous ne le pensez peut-être... ! Ou alors vous nagez vous même en plein délire sans vous en rendre compte, et c’est bien là que le bât blesse depuis toujours... prétendre être des serviteurs du Christ en son fils Jésus, parler et s’exhiber en usant de son nom et/ou de son image sans le reconnaître, à quelle fin... se donner un statut, obtenir une place particulière et privilégiée au sein de la société en pseudos bons serviteurs ou sauveurs de l’humanité et/ou de sa/ses Nation(s) comme en tout temps ?

     

    • Vous feriez mieux de lire en effet.... Quel charabia. Ce n’est pas en mettant tous le monde dans le même panier pour servir votre pensée que vous allez convaincre quiconque... La maçonnerie a pour but la destruction finale de l’Église (lire Henri Delassus, Pierre Hillard), vous devriez donc vous poser les bonnes questions...

      C’est bien le mal de ce siècle, ou chacun est son propre Dieu et où chacun refuse d’accepter les dogmes divins institué par l’autorité que le Christ nous a confié ; son Église.
      Il n’y a pas de liberté sans l’acceptation des dogmes divins expliquez dans le catéchisme, sinon, c’est la liberté du diable ; l’anarchie... cette fausse liberté qui règne aujourd’hui, et celle qui permet à chacun de souiller par ses mots ce que Dieu a institué pour les hommes...


    • Joarc,

      Relisez-moi encore et encore...

      Et prenez du Xanax pour vous détendre davantage, ou plus précisément pour vous ensuquer ou vous enfumer (je vous laisse le choix du mot) un chouïa plus.

      A votre santé ! ;)


    • Joarc,

      Vraisemblablement, vous n’avez pas lu les 2 paragraphes qui suivent, une réponse quelque peu hâtive donc je vous invite à lire la suite afin de vous éviter une prise médicamenteuse pour le moins toxique...

      Ça devrait répondre à votre commentaire... ;)


  • 2ème partie et fin...

    Que les choses soient claires, le créateur Yahweh (et sa communauté en haut, très haut) n’a pas de peuple élu ici-bas et il n’est pas un mythe... Il aime les gens simples, bons, gentils, justes, vulnérables, les petits sans distinction aucune, comme il aime la terre, sa nature et toutes les espèces qui en font parties, et donc les animaux non humains compris... en une phrase : Il aime et affectionne sa famille et sa création dans son ensemble (le tout).

    Les sacrifices, qu’ils soient humains ou non humains (autres espèces et plus largement la vie et la/sa nature) ne sont pas tolérés et ne lui appartiennent pas... La destruction qui plus est dans le sang, la souffrance et l’agonie au nom de l’histoire des hommes ou des cultes n’est pas le fruit de Yahweh mais de son ennemi et de ses serviteurs et vous en le cautionnant de part vos positions mi-figue mi-raisin sans véritable hauteur verticale (pas de transcendance donc pas de connexion), êtes du mauvais côté de la barre et cela fait de vous de serviles instruments parmi tant d’autres (il y a des degrés en tout), ne vous en déplaise.

    Le jour venu car il arrive... sachez le reconnaître pour ne pas être terrifiés car il n’est pas votre ennemi. Il viendra détruire son/ses ennemi(s) (de sa création, de son Église et de ses fidèles) qui soyez-en sûr est le vôtre pour la pérennité de votre existence.

    Comprenez bien que ce message n’a rien de mystique et/ou de "diabolique" et encore moins qu’il provient d’une illuminée bonne pour l’asile, loin s’en faut ou alors si pour certains il l’est c’est que ce ne sont pas de vrais croyants et qu’ils travaillent bon gré mal gré pour Moloch...

    Comme vous savez si bien le dire haut et fort aux autres... Réveillez-vous mais plus encore éveillez-vous !!! et rangez-vous du bon côté ;)


  • Encore un élément pour les récalcitrants et oui, remettre à sa place ce qui doit l’être dans l’intérêt de tous, ça peut faire un peu mal...

    Passer d’un Dieu et/ou d’un Diable, à pas grand chose et surtout maître de rien à part de soi-même, c’est dur et particulièrement brutal !

    Donc,

    Ne pas confondre ou assimiler : antéchrist (Créateur Yahweh) avec antichrist (Destructeur Moloch).

    Comme ne pas confondre ou assimiler : intelligence pure et naturelle (Yahweh) avec intelligence impure et artificielle (Moloch) en autres...

    Bon, allez bonne lecture, écriture et bon courage à vous.


  • La Sainte Église réussira à se tirer de cette affaire. Elle a déjà fait bien plus pour se débarrasser des loups qui sont à l’intérieur, que ne l’on fait ceux qui donnent des leçons aux catholiques.

    Tous ont espéré sa destruction ; l’Empire Romain, les sarrasins/maures/arabes,, et les turcs ottomans, tout les califats, les sociétés secrètes islamiques et juives, les talmudistes, la monarchie anglaise, la CIA et l’empire américain, le KGB, les barbares du Nord, de l’Est, et du Sud, les protestants (luthériens, calvinistes, évangéliques...) et leur noblesse, les "chrétiens" rebelles, les païens, les hérétiques, les lumières, les philosophes/historiens (calomniateurs) athées ou orientalistes, les révolutionnaires, la bourgeoisie, les marchands, l’empire de Napoléon, Hitler et son empire, les républiques (françaises, italiennes, et les autres), les FMs, les illuminés de Bavière, les carbonaris italiens (Haute-Vente), les alumbrados, les sectes sataniques, les capitalistes, les communistes, les démocraties, les dictatures, les mondialistes, leurs organismes nationaux et internationaux et leurs sociétés "discrètes"... plus récemment ; les promoteurs de l’athéisme et leurs associations anticatholiques, les hédonistes, les eugénistes, les LGBT, l’ultra-gauche (cosmopolite et mondialiste), l’extreme droite néo-pagan, les islamistes, les associations de laïcs catholiques qui ont trahi l’Église, les faux prêtres (infiltrés) ...etc

    Tous (armées, empires, religions, sectes, idéologies, personnalités...) sans exceptions s’y sont cassé les dents. Beaucoup n’existent plus, les empires sont tombés..
    L’Église est blessée, éclipsée... mais debout et toujours là depuis 2000 ans.
    Persécutée de toutes parts depuis ses débuts, L’Église, lumière de ce monde, phare, et guide de notre civilisation, n’est jamais tombée et ne tombera jamais, respectant miraculeusement la promesse que le Christ a fait à son Église Une et Véritable, les messages mariaux et ceux des saints ; les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.


Commentaires suivants