Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron : l’hiver vient…

Nous avons donc un nouveau Président, et un nouveau gouvernement. Ce dernier apparaît comme le résultat de tractations politiciennes, mais aussi d’une alchimie subtile visant à donner au Président tout pouvoir sur la politique menée par le pays. Qui peut encore croire que « le Premier ministre conduit et dirige la politique du pays » selon les termes de la Constitution ? Les récentes fuites sur les relations des conseillers d’Emmanuel Macron avec les journalistes [1] confirment le tournant autoritaire de la Présidence Macron. Au-delà de ce fait, qui n’est pas anecdotique, les impasses de la politique voulue par le Président se révèle au fur et à mesure que les jours passent.

 

Un Président et un gouvernement peu populaires

Ce gouvernement commence d’ailleurs avec une côte de popularité très faible [2], une situation tout à fait inhabituelle sous la Vème République, et qui montre qu’il n’y aura pas « d’état de grâce ». C’est le signe des limites du « ni Droite, ni Gauche » proclamé par Emmanuel Macron. Il est ici intéressant de comparer les côtes de popularités des Présidents lors de leur investiture ainsi que celle des Premiers ministres.

 

Cote de popularité à l’investiture

Sondage Elabe [3]

 

La présidence Macron est relativement semblable à celle de Jacques Chirac en 2002. Mais, il a fait un choix d’ouverture qui se rapproche plus de celui de Nicolas Sarkozy en 2007. Dans les deux cas de figure, les écarts sont importants.

 

Écarts de popularité de la Présidence Macron à l’investiture

Ces résultats en disent long sur l’incertitude dans laquelle se trouve une majorité des Français. Emmanuel Macron n’a visiblement pas reçu de mandat de son élection. Il devra convaincre dès qu’il commencera à gouverner. Pour autant, certains de ses choix peuvent apparaître habiles : il en va ainsi de la nomination de Nicolas Hulot à un ministère étonnement appelé de la « Transition écologique » alors que la transition en question est avant tout énergétique ou de Laura Fiessel, la « guêpe ».

D’autres sont véritablement inquiétants, comme la nomination de Blanquer à l’Éducation nationale. Non que ce dernier, patron de la DEGESCO sous Nicolas Sarkozy, ne connaisse l’administration de l’Éducation nationale ; bien au contraire. Mais, il avait fait preuve d’une très grande rigidité dans ses choix, et d’une certaine brutalité dans leur application. Il n’est nullement une figure de la « société civile » ou du « renouvellement » comme décrit dans la presse.

Lire la suite de l’article sur russeurope.hypotheses.org

Jacques Sapir, sur E&R :

La seule ligne d’avenir est la réconciliation nationale,
avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1731140
    le 21/05/2017 par dixi
    Macron : l’hiver vient…

    Il ne suffit pas de gagner une élection ,mais faut confirmer sa nomination ,et ça ,c’est une autre histoire .
    Il y a des gens qui ont eu leur permis de conduire et qui n’ont jamais pu sortir leur voiture du garage.

     

    • #1731169
      le 21/05/2017 par H. K. Daghlian
      Macron : l’hiver vient…

      Sauf que la voiture, ce n’est pas forcément celui qui détient le permis qui la conduis.


  • #1731188
    le 21/05/2017 par temet.nosce2
    Macron : l’hiver vient…

    J’aime beaucoup le petit clin d’oeil du titre : "Winter is coming"


  • #1731196
    le 21/05/2017 par Ekfkx
    Macron : l’hiver vient…

    Mouais... sinon le second tableau confond pourcentages et points de pourcentages. Niveau collège.
    Ensuite c’est illogique de comparer dans le second tableau un président à un premier ministre.

    A part ça, il est en effet clair que Macron et Phillipe commencent avec une popularité très basse.

     

    • #1731283
      le 21/05/2017 par SamWang
      Macron : l’hiver vient…

      @ Ekfkx

      1) Je te rejoins sur le fait que « le second tableau confond pourcentages et points de pourcentages » (les valeurs indiquées dans le tableau sont des écarts entre pourcentages et sont donc des valeurs en points de pourcentage, non pas des pourcentages).

      2) Par contre, tu t’es trompé sur ta deuxième remarque : le tableau ne donne pas à comparer des écarts de popularité à l’investiture entre un président et un premier ministre, mais entre d’une part un premier ministre (E. Philippe, premier ministre sous la présence de Macron) et deux autres (F. Fillon, premier ministre sous Sarkozy, et J-P Raffarin, premier ministre sous Chirac), d’autre part entre un président (Macron) et deux autres (Sarkozy et Chirac). Cela se vérifie en regardant les chiffres du premier tableau.

      Les libellés du 2e tableau sont trompeurs :

      - ceux de la colonne de gauche auraient pu être moins tendancieux, par exemple en écrivant « sous la présidence de N. Sarkozy » plutôt que « avec N. Sarkozy » ;
      - ceux de la ligne du haut auraient été plus précis, par exemple en écrivant « Écart de popularité du Premier ministre » plutôt que « Popularité du Premier ministre ».


  • #1731198
    le 21/05/2017 par Thénardier
    Macron : l’hiver vient…

    Pour la populace téléphage (2/3 du pays) N’IMPORTE QUOI vaut mieux que "la salope fascisante" .


  • #1731238
    le 21/05/2017 par redsniper06
    Macron : l’hiver vient…

    « Quand les vaches sont couchées toutes de même côté, Il fera mauvais temps !!!..."


  • #1731244
    le 21/05/2017 par WINniles
    Macron : l’hiver vient…

    Il ne faut pas oublier le plus drôle : Macron, c’est avant tout le président de la guerre.
    Il en veut au moins deux : je parie sur un déploiement de troupes en Syrie et un autre en Ukraine.
    Je pense que un ou deux drakkars, quelques cercueils avec un drapeau tricolore dessus salués par le petit jeunôt sous la pluie et, bien évidemment, des attentats encore et encore (bizarre, quand on soutient les terroristes en Syrie, ils vous remercient en France par des bombes).

    Gardez bien ceci à l’esprit : il ne faut pas craindre le pire avec Macron, il faut l’espérer. Le peuple français a voté pour lui, le peuple français doit recevoir la monnaie de sa pièce, comme on disait dans le temps. Il faut que le chômage grimpe, que l’insécurité règne, que les délocalisations continuent, que les gens souffrent économiquement (bref, que Macron accomplisse ses projets ultralibéraux) car il n’y a que ça que l’électorat français semble être en mesure de comprendre.

    Il va vous piquer vos retraites, vos économies, votre liberté tout ça parce que vous avez voté pour lui ! Alors ? Satisfait ?

     

  • #1731274
    le 21/05/2017 par soma
    Macron : l’hiver vient…

    Macron et ses maîtres feront exactement ce qu’ils voudront...le peuple subira sans broncher...peut être se revoltera-t-il, c’est vrai, mais en mode Mélenchon...c’est dire s’ils sont révoltés, les français...

    Sapir et les autres ont le droit d’y croire, à un "sursaut", un "réveil" supposé et très hypothétique de la masse dormante française...oui, oui, le droit d’y croire...car c’est encore un droit ! Enfin si ça peut lui faire du bien, d’y croire, à Jacques !

    On a vu, dans les années 80, en Pologne, les gens faire la queue devant les magasins pour s’acheter un saussisson, le tout bien discipliné et surtout sans révoltes aucune...pourquoi il en serait autrement en France ?!!!

    Certains, peut être par patriotisme, s’évertuent à croire que le peuple français serait "différents" des autres...on a pu le constater avec le résultat aux dernières élections...beaucoup de français ont un mépris supérieur de la masse populaire américaine...qui elle a n’a pas obéi aux médias comme les moutons de français...

    Le succès de Mélenchon est révélateur à lui seul de la capacité des français à se faire baiser, aujourd’hui, et demain encore ! Et avec pas plus de révolte que de beurre au cul !


  • #1731379
    le 22/05/2017 par Max
    Macron : l’hiver vient…

    Qui peut aujourd’hui prétendre sans rire que Macron "prend " des décisions ? Ce " président " à depuis longtemps une oreillette greffé dans la tête et cela a été, est et sera le fil rouge de toutes "ses "initiatives ! Jamais le système n’aurait installé ce genre de personnage si comme Sarkozy, Hollande, Merkel , Obama , Blair ,Cameron .... il n’était totalement soumis et prêt à amuser la galerie, pendant que les vraies décisions concernant l’avenir du pays et de ses habitants seront prises à tel-aviv et
    Washington via Bruxelles !!


  • #1731424
    le 22/05/2017 par Memo
    Macron : l’hiver vient…

    Fallait pas voter macron. Il y avait votre solution en face mais tant que les castors auront le syndrome de l’autruche la France continuera lamentablement à sombrer... pensez printemps !


  • #1731428
    le 22/05/2017 par Memo
    Macron : l’hiver vient…

    D’un côté une femme qui permettait au peuple de France de choisir qui entre sur son territoire, qui y travaille, d’avoir le droit de donner son avis via des référendum, de retrouver une monnaie afin de lutter face aux adversaires financiers, de lutter contre un terrorisme lattent, de donner la priorité aux autochtones (le mal absolu). De l’autre, une hommelette manipulée par une clique de vieux pédophiles européïstes intégristes, de supranationaux revanchards, de libéraux libertaires, de communautaristes, tribalistes sionistes qui vomissent dès qu’ils peuvent sur la France et qui vont mener une politique à coup de décrets, de 49.3 et d’ordonnances. Et devinez un peu qui ces crétins de Français ont choisi ?????????


  • #1731482
    le 22/05/2017 par ajax
    Macron : l’hiver vient…

    C’est sur qu’en choisissant un banquier Rothschild gay sans enfant et marié a une vieille pédophile pour conduire le futur de la France, meme en étant con comme une table, un dernier soubressaut d’instinct d’espece l’esprit de Jean-resistance devrait lui suggérer qu’il a merdé dans les grandes largeurs...

    Mais on peut faire confiance à l’oligarchie sur la stratégie de la grenouille :
    ils augmenteront la température progressivement et la grenouille France sera cuite sans s’en etre rendu compte !
    Ils détruiront les structures des individus en abrutissant la population générations apres générations. De moins en moins de connaissance de leur origine, de leur Histoire et de leur identité au profit de divertissements (diversions) numériques et de consumérisme à base de fausse monnaie. Et dans quelques décennies ces esclaves décérébrés ne sauront meme plus trouver une raison de résister !

    Souhaitons donc que Macron soit mal habile au point de se devoiler, sinon la grenouille France est cuite !


  • #1731700
    le 22/05/2017 par Anne
    Macron : l’hiver vient…

    On nous dit que tous les dictateurs ont été élus au suffrage universel. On a raison, non ?


  • #1732363
    le 23/05/2017 par tabouret1789
    Macron : l’hiver vient…

    L’ hiver vient....Bientôt les marcheurs blancs (faisant la queue chez carouf....)


Commentaires suivants