Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Réalité virtuelle dans le porno

Marc Dorcel se croit à la NASA

La maison de productions française lance une première "expérience" de film X tourné en 3D et à 360° pour être visionné sur un casque de réalité virtuelle. Explications du directeur général.

 

Marcel Dorcel, le producteur français de films pornographiques, se lance dans la réalité virtuelle. Ce lundi 5 octobre, la société présente sa première "expérience" permettant de regarder un film X en 3D et à 360° via un casque. Concrètement, le spectateur est totalement immergé dans une séquence (érotique ou pornographique) : lorsqu’il tourne la tête à gauche, l’image suit à gauche, s’il regarde en haut l’image va vers le haut.

Présenté lors du MIPCOM, le marché international des contenus audiosivuels et numériques, cette expérience est la première incursion de l’industrie du porno dans la réalité virtuelle. Un signal fort puisque, historiquement, lorsqu’elle s’entiche d’une technologie, celle-ci devient un succès auprès du grand public. De quoi prédire un avenir radieux aux casques dits de "VR" ? Les explications de Grégory Dorcel, directeur général et fils du fondateur de la société Marc Dorcel.

 

Quelle est l’idée derrière cette nouvelle "expérience" ?

Nous voulions plonger le spectateur dans une réalité. Nous avons donc travaillé sur des images réelles pour créer un univers avec une mise en scène réelle dans lequel il est possible se balader. Nous avons en plus rajouté la 3D pour que les images apparaissent en trois dimensions, donnant un relief et accentuant l’immersion.
Une fois le casque enfilé, le spectateur se perd entre réalité et virtuel. Depuis longtemps, les films d’anticipation montrent un futur où il sera possible de vivre des expériences fantasmatiques. Aujourd’hui, c’est possible.
Dans notre expérience, le spectateur incarne un réalisateur de films X et se trouve sur un tournage. Il peut se déplacer et interagir avec toutes les personnes présentes. C’est une expérience de dingue ! Parfois, le corps est trompé et on a la sensation de toucher.

 

Marc Dorcel a toujours été en pointe sur les technologies : en 1995 vous lancez le premier CD interactif pour adultes, en 1998 le premier DVD classé X, en 2002 le premier service de VOD ; en 2010 les premiers films pornographiques en 3D...

La société est née en 1979 avec les premières vidéos. L’innovation a toujours été dans notre ADN. En tant que producteur, nous essayons d’apporter des sensations toujours plus sophistiquées à nos spectateurs.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

Sexualité, commerce et morale, un triangle pas très amoureux, à lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1285744
    le 06/10/2015 par laurent71
    Réalité virtuelle dans le porno

    il n’y a plus qu’à rajouter "l’odorama".

     

  • #1285782
    le 06/10/2015 par kuku
    Réalité virtuelle dans le porno

    on arrête pas le progrès en ce début de XXIe siècle.


  • #1285799
    le 06/10/2015 par noel
    Réalité virtuelle dans le porno

    L’avant-garde est aussi à l’avant-garde de la technologie, pas nouveau ! Marcel Herskovits dit Marc Dorcel a le fric ! Son porno chic a besoin du technologique pour vendre du rêve à érections !

    Désormais, le « Désir » est dans la télécommande, sur l’écran plasma et dans le casque ?


  • #1285829
    le 07/10/2015 par goy pride
    Réalité virtuelle dans le porno

    Déjà que ce n’était pas glorieux de se branler en matant la section lingerie du catalogue la Redoute...mais là on atteint des sommets de ridicule ! Ce que je veux dire c’est que quand on en arrive à claquer du pognon dans des gadgets aussi sophistiqués juste pour se branler c’est quand même bien triste ! Misère du désir !

     

  • #1285844
    le 07/10/2015 par toto
    Réalité virtuelle dans le porno

    Les gens qui regardent du porno sont ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une pute . C’est triste .

     

    • #1285944
      le 07/10/2015 par toto la ciboulette
      Réalité virtuelle dans le porno

      Non pas forcemment, j’ai connu un loueur de cassettes vidéos qui regardait ça avec sa femme. Pour beaucoup de gens ce n’est plus honteux pour eux et ça stimule leur sexualité foireuse.


    • #1286021
      le 07/10/2015 par Zom
      Réalité virtuelle dans le porno

      toto crache acerbement sur le modéle de société qui vends du rêve publicitaire mais sépare en réalité.
      Je pense.


    • #1286046
      le 07/10/2015 par yo
      Réalité virtuelle dans le porno

      le contre exemple de la mort. la consommation de porno est le fait d’hommes a 90%..


  • #1285913
    le 07/10/2015 par jo
    Réalité virtuelle dans le porno

    >cette expérience est la première incursion de l’industrie du porno dans la réalité virtuelle.

    Faux. Cela existe deja depuis plusieurs annees. Je ne donne pas de liens mais vous avez tous google.


  • #1285954
    le 07/10/2015 par dani
    Réalité virtuelle dans le porno

    Je plains tous ces pauvres gens qui mattent et sont accroc à ces images qui ne représentent en rien la réalité, misère du désir, l’image est vraiment une belle saloperie qui sali l’esprit, moi même ayant été victime du porno de canal + à l’âge de 14 ans, j’en veux à fond à tte cette industrie de la déchéance,vivement qu’ils disparaissent.

     

    • #1285971
      le 07/10/2015 par Da Bernheim Code
      Réalité virtuelle dans le porno

      L’art non plus ne représente en rien la réalité. La jouissance artistique est aussi GRATUITE que la jouissance porno, mais tolérée par la société. En réalité, le tabou vient sans doute de l’exploitation (récupération à toutes fins utiles) religieuse multi-millénaire de la frustration sexuelle. Du coup, retirer cette frustration et son investissement utile dans un corpus idéologique irrationnel et fataliste (une morale religieuse), c’est émanciper la raison. Aujourd’hui, les profits générés par le marché du porno compensent cet impact subversif et "émancipateur". Mais l’épanouissement sexuel COMPLET demeure un luxe : il y faut de la beauté, de l’amour (acheté), de la santé et la richesse suffisante pour une intimité suffisante (ne pas déranger les voisins).


    • #1285980
      le 07/10/2015 par Marc
      Réalité virtuelle dans le porno

      Tout à fait d’accord. Je suis convaincu que cette saloperie a bousillé la vie sentimentale de plusieurs générations.
      J’espère que cette société de l’image prendra un jour fin et que les pornographes devront rendre des comptes devant une court.


  • #1285977
    le 07/10/2015 par Laurent Guyénot
    Réalité virtuelle dans le porno

    "Marc Dorcel de son vrai nom Marcel Herskovits" (Wikipedia).

     

    • #1289428
      le 11/10/2015 par Godwin
      Réalité virtuelle dans le porno

      J’allais faire exactement le même commentaire !
      Merci d’avoir pointé vers ce « détail ». ;)


  • #1285988
    le 07/10/2015 par anony
    Réalité virtuelle dans le porno

    Ah les Dorcel père et fils ! (notons qu’il s’agit encore de la communauté bretonne...)

    Leur cynisme m’a toujours fait doucement marrer....ils se présentent comme une boite familiale du tertiaire, comme si il s’agissait d’une agence de pub !
    Derrière cette façade pseudo-respectable, il y a un système qui exploite des nanas paumés (sous "contrat", en plus !) ; maintenant, qu’ils nous sortent du porno technologique achève de les rendre ridicule....


  • #1286008
    le 07/10/2015 par cernunnos
    Réalité virtuelle dans le porno

    En attente d’homologation par DSK


  • #1286187
    le 07/10/2015 par le gaulois
    Réalité virtuelle dans le porno

    Et dans le prochain épisode,la camera embarquée à la tête du pilon pour une immersion plus complète


  • #1286328
    le 07/10/2015 par Robin
    Réalité virtuelle dans le porno

    On atteindra le fond du fond lorsqu’ils recréront non seulement les images mais aussi les sensations...


  • #1286622
    le 07/10/2015 par david
    Réalité virtuelle dans le porno

    Il est temps de se trouver une vraie femme même si c’est pas facile et faut arrêter de croire que la séquence XXX de la relation est forcément le meilleur à en tirer.

    Personnellement, si ça peut être plus complet ça éveillera bien des curiosités, car beaucoup savent que la scène est surfaite. Personnellement, je doit être un pervers de la perversion, car je m’intéresse particulièrement au "behind the scene".


  • #1287266
    le 08/10/2015 par Taunteur
    Réalité virtuelle dans le porno

    Disons que c’est logique, compte tenu de l’évolution récente des sociétés.

    Glissement des relations sociales vers le virtuel via les réseaux sociaux, disparition progressive des liens familiaux et solitude grandissante due à la vie citadine et à la réduction de l’individu à un consommateur isolé, égoïsme valorisé par le marketing, diffusion du féminisme et élitisme des femmes quant à leurs critères de sélection, etc.

    L’individu du futur (proche), l’indépendant par excellence qui ne vit que par et pour lui-même, se devra d’ajuster sa sexualité à sa solitude ... la réalité virtuelle me paraît alors être une excellente solution !

    Blague à part, tout ceci est cauchemardesque.


Afficher les commentaires suivants