Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

Aphatie "avocat" de Cahuzac, Valls divague chez Bourdin, l’OTAN vise un lycée

 

On se demande si la défense bec et ongles de Cahuzac par Jean-Michel Aphatie, n’est pas due au fait que le chirurgien s’occupait, avant de devenir une huile du PS, de fournir à une pléiade de people la toison capillaire qui leur manquait.

 

 

Cependant, dans la défense acharnée de son « client » Cahuzac, Aphatie voyait surtout l’attaque du journalisme d’enquête de Mediapart. Celui qui n’avait jamais voulu révéler s’il était de droite ou de gauche – bonjour le secret de polichinelle, il est pile poil dans la ligne dominante – se voyait devenir le plus ardent défenseur d’un système qui l’avait hissé jusque sur les plateaux télé, devant des millions de téléspectateurs, à l’heure du dîner. Quoi de plus gratifiant ?

Ah, Jean-Michel n’avait qu’un regret, à part le tarif très élevé des jolies blondes qui adorent les stars de la télé : de ne pas avoir été choisi lors des grandes messes politico-électorales, comme intervieweur du président de la République, sur TF1 ou France 2. Il faudra se contenter d’un siège à franceinfo, la petite chaîne numérique de propagande continue, ce début de fusion entre télé et radio d’État, cette synergie appelée de ses vœux par la Cour des comptes depuis des lustres.

 

 

Aujourd’hui que Cahuzac dort sous les verrous, enfin presque (il reste la cour d’appel et la cass’, voire la Cour de justice européenne), on n’entend plus Aphatie, qui avait appelé « les heures les plus sombres de notre histoire » à la rescousse lorsque les dossiers prouvant la fraude fiscale et le blanchiment commençaient à sortir sur l’ancien ministre du Budget (en plus !). Au lieu de défendre un millionnaire, Aphatie aurait dû souligner la chute d’un bonhomme sur ordre socialiste, car personne ne tombe de là-haut sans raison. La collusion, c’est ça le problème. Quand on est payé par les représentants d’un Système, comment voulez-vous être indépendant, base du métier de journaliste ?

 

 

C’est marcher sur un fil à 10 mètres du sol, par grand vent, sans barre d’équilibrage, avec des salopards qui balancent des pierres d’en bas. Injouable. On ne s’acharne pas sur Jean-Mich, qui n’est que le symbole caricatural d’une caste en perdition. Pourquoi alors le service public a-t-il été le repêcher ? Ben parce qu’ils sont cons, tout simplement. Jamais ils n’auront l’imagination d’intégrer à « leur » service public de l’information des journalistes indépendants, qui sont la seule chance de survie de ce système. Il faudra encore subir tous ces néandertaliens de l’info, jusqu’à ce qu’on arrête de les payer. 136€ par an et par foyer fiscal pour subir ces arriérés… Elle arrive quand, la grève de la redevance ?

Heureusement, Zorro arrive, en la personne de Manuel Valls, avec sa cape du CRIF, qui lui permet de s’élever dans les médias à une vitesse supersioniste, supersonique, pardon. Manu la tremblote était ce vendredi matin chez Bourdin, l’homme au micro d’argent, qui fait trembler les politiques. Enfin, surtout d’après la brochure de RMC. L’animateur vedette de la station de Drahi s’interroge sur la légitimité de la candidature de son invité...

Bourdin (16’24) : « Avec un chômage qui est à 550 000 chômeurs de plus en 5 ans... »
Valls : « Et alors, ça empêche d’être candidat ? »

Ça, ça restera la réponse du siècle, sans faire de jeu de mots. Il y a eu quelques moments remarquables dans cet entretien à bâtons faussement rompus.

Bourdin : « Pour beaucoup de socialistes plutôt à gauche, vous apparaissez comme trop libéral, vous apparaissez comme comme social-libéral. »

Ah bon ? on peut être « social » et « libéral » ? L’avantage de la parole, c’est qu’on peut dire n’importe quoi. Ce n’est pas encore un crime de mentir, donc il y en a qui en profitent.

Valls  : « Moi je fais tout pour les Français. »

Lesquels, les meilleurs d’entre nous ? Tu viens nous faire la vaisselle aussi ? Nous, à part des chômeurs et des morts, on n’a pas vu grand chose sous le quinquennat Valls. Manu la parlote qui n’« aime pas beaucoup le mot bilan », précise alors son projet :

« La sécurité, la protection, dont les Français ont besoin, la souveraineté, parce que notre pays a besoin plus que jamais d’indépendance, la solidarité, l’égalité, l’égalité des chances, l’émancipation des individus grâce à l’école et au travail qui est une valeur… et la démocratie ! »

Franchement, si avec tous ces mots magnifiques, le robot du CRIF n’est pas élu, c’est à désespérer des Français.

 

 

En passant, on a noté pas mal de fois « les Progressistes »... Faut être naze en 2016 pour sortir un cliché pareil, mais ça semble être le futur nom du PS passé à la moulinette valssienne. Sur 23 minutes 40 de débat, il y a une demi-minute utile, celle où Manu la tremblote balance son «  et alors, ça empêche d’être candidat ?  ». À part ça, du blabla qui n’a rien de véritablement politique. C’est du dialogue médiateur/politicien bien convenu, avec des questions sans intérêt du type : « et Macron ? », ou « Peillon, c’est un sale coup ? »
Non, le seul vrai projet de Samuel Valls, serviteur de ses Maîtres, et pour ça il faut attendre la 20ème minute (à 20’28), c’est :

« Ensuite la deuxième raison, c’est évidemment parce que je ne veux pas que l’extrême droite soit au deuxième tour de l’élection présidentielle. Parce que son projet, non seulement sortirait la France de l’histoire, en la faisant sortir de la zone Euro et de l’Europe, mais son projet ruinerait les petits, les sans-grade, les ouvriers, les retraités, il, il, il faut leur dire ! »

« Le projet de Marine Le Pen et de l’extrême droite c’est l’affrontement entre les citoyens, il y a suffisamment de fractures pour le dire. »

Dites donc, il a bien appris de ses maîtres, le petit Samuel. Le voilà en pleine inversion accusatoire !

 

 

La France de Valls...

Pendant ce temps, des lycées de France font des manœuvres en prévision d’un massacre. On ne peut pas ne pas repenser aux événements de Beslan, en Ossétie du Nord, il y a 12 ans, où plus de 1 300 enfants et professeurs ont été pris en otages par des « séparatistes » tchétchènes. Bilan (officiel), 334 morts, dont près de 200 enfants. Et on se demande si on n’avait déjà pas là, sur la zone d’influence russe, un attentat de l’OTAN sous faux drapeau, même si les Tchétchènes avaient des raisons d’en vouloir aux Russes. Un attentat terrible – sans revendication politique précise – pour tenter de couper le peuple russe des peuples musulmans alentours, issus des ex-républiques soviétiques. Un dynamitage des relations avec le cordon sanitaire d’Asie centrale autour de la Russie, celui-là même que convoite et investit l’OTAN depuis les théories antirusses de Brzeziński.

On rappelle le projet de Valls : « La sécurité, la protection, dont les Français ont besoin ». C’est pas le même gars qui disait qu’on allait encore avoir des morts ?

« J’ai toujours dit la vérité sur le terrorisme : on nous mène une guerre, il y aura de nouveaux attentats. C’est difficile à dire, mais d’autres vies seront fauchées. Ce sera long. »

Au fait, pourquoi ? Et pour qui ?
Incroyable qu’un tel zozo se présente à la présidence de la République. Autant élire directement le président du CRIF ou le capo du Grand Orient.

Voir aussi :

12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
5
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
16
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
21
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
29 novembre
Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017
Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche
17
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22
9 novembre
Un jour en France : jeudi 9 novembre 2017
Charlie Valls contre Mediapart, Haenel Médicis, 6 millions de chômeurs gattazés
7
8 novembre
Un jour en France : mercredi 8 novembre 2017
Ben Laden prend 6 mois ferme, Webedia balance, Kouchner & BHL s’enkurdent
12

Faux journalisme, fausse gauche, fausse sécurité, lire sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1620478

    quelle bande de pourris .

     

  • #1620490

    Bourdin (16’24) : « Avec un chômage qui est à 550 000 chômeurs de plus en 5 ans... »
    Valls : « Et alors, ça empêche d’être candidat ? »

    Purée mais cette phrase elle est épique.
    Oui je suis incompétent, un traître a la nation. Oui je defends les interets d’un pays tiers dont je suis éternellement attaché... et alors ça empêche d’être candidat ?

    On croyait avoir atteint le fond avec flanby, on creuse toujours...


  • #1620501
    le 09/12/2016 par réGénération
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    Il faudrait dire à Valls que c’est lui l’extrême-droite, puisqu’il est "éternellement lié à Israel" selon ses propres dires, et qu’Israel n’est pas "une grande démocratie" - çà c’est BHL et Meyer Habib qui l’ont dit.
    Brelan de Valets !

    Bref, si c’est Valls le président et qu’il inverse les termes, le peuple risque de ne pas le comprendre, ce qui peut augmenter sa schizophrénie et ses spasmes psychotiques. Çà sera pas du flan cette fois !


  • #1620504
    le 09/12/2016 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    "Aphatie" n’arrivera pas à nous "appâter" avec son "empathie" pour Cahuzac !!!


  • #1620507

    Trop de raccourci dans cette article.
    Il me semble que vous devriez penser aux nouveaux lecteurs d’ER toujours plus nombreux, et donner plus de précisions.
    Là, pour moi, on est dans le commentaire. Après j’écris ça mais je ne suis pas capable de faire mieux

     

    • #1620628

      C’est une rubrique assez "légère" ,et souvent marrante.
      Il y a quand même de l’analyse et quelques piques, c’est bien écrit, après si c’est pour faire trois pages, ou donner trop de chiffres, ça n’est plus la même démarche.

      Et logiquement les sujets abordés sont traités plus sérieusement juste avant ou juste après dans la revue de presse (actualité), et par des articles de fond E&R ou autre, régulièrement.
      (Celui qui veut creuser ou en savoir plus, il a quand même les moyens de le faire,en trois clics)


  • #1620516

    Apathie qui cite dans un tweet les "heures les plus sombres"....
    elles servent à tout, n’importe quoi
    n’importe comment
    la grammaire usuelle du non débat


  • #1620517
    le 09/12/2016 par Boutons Valls hors des primaires
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    Ha !aha ! ha ! La cape du crif qui fait voler à vitesse supersioniste : ) .
    Plaignez vous, on aura au moins entendu parler du chômage 5 mn ; car ce soir j’ai entendu sur bfm Philipe Val nous expliquer que Vincent Peillon était le candidat de la laicité car il maitrisait particulièrement ce sujet, et que les Français avaient besoin d’entendre parler de laîcité .

    Le Val devrait tenter de parler de laicité dans les files de soupe populaire ou sous les ponts ou crèvent les Français pour voir si c’est vraiment le sujet dont ils se préoccupent........ ( au dela des 4 pelos qui se chatouillent le nombril sur les plateaux tv) .


  • #1620546

    C’est "apathie" ou "aphatie" ?

     

    • #1620758
      le 10/12/2016 par réGénération
      Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

      Si on prononce aPAthie, c’est que çà ne s’écrit pas aPHatie que l’on prononcerait alors aFathie, p et h faisant f en français, comme ophtalmologie, physique etc. Curieux d’avoir à rappeler cette base élémentaire de la grammaire... mais c’est vrai que beaucoup font la faute, même chez E&R, c’est dire.


    • #1620955

      @réGénération
      Tout faux... tel est pris qui croyait prendre (pour un con)


    • #1621023

      Un conseil à réGénération : quand on veut donner des leçons, encore plus sur un ton qui frise le mépris, bien se renseigner avant !


    • #1621212
      le 10/12/2016 par réGénération
      Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

      Aucun mépris chez moi, juste une règle de français qui ne s’applique pas chez lui donc ? On devrait pourtant prononcer [afati] !


  • #1620563

    LA grande qualité d’Aphatie : la servilité absolue à l’égard des véritables maîtres .

     

  • #1620564

    Marion le Pen : " Les primaires servent à relégitimer des politiciens discrédités " . Très bien vu, le Menhir n’aurait pas dit mieux .

     

    • #1620749
      le 10/12/2016 par anoncorleonis
      Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

      Je me permets d’indiquer que je pense que le véritable géniteur de cette phrase/analyse est Patrick Buisson (qu’il développe d’ailleurs dans son livre "La cause du peuple").

      Interrogé suite à la sortie de son livre sur France Inter le 29/11/2016, il indiquera, entre autre :
      "Les primaires ne sont pas un progrès mais sont un détournement, une régression démocratique ; les partis ont inventé les primaires pour tenter de se relégitimer, à un moment où leur discrédit est profond. Les primaires ne sont pas une chance pour la démocratie, mais sont au contraire un moyen pour les partis politiques en perte de vitesse de se refaire une légitimité factice, appuyée par les médias dominants."

      Il poursuit : "La primaire a deux effets : le premier, c’est qu’en verrouillant l’offre politique, les partis accentuent la dérive vers le suffrage censitaire. Ne vont voter que les catégories favorisées ("les inclus”) c’est-à-dire ceux qui appartiennent aux catégories privilégiées, ce qui aggrave la crise de la représentation. En effet, cela renforce le poids politique des catégories favorisées... au moment où il faudrait justement rouvrir le jeu démocratique. On fait en sorte de confier à une minorité partisane la construction de l’offre politique qui qui va être soumise à l’ensemble du corps électoral… Donc cette dérive ne va faire que s’accentuer, dans un contexte où, cela n’aura échappé à personne, la politique française se calque de plus en plus sur ce qui se déroule aux Etats-Unis.

      On pense ce que l’on veut du personnage (je suis personnellement neutre à son égard), mais je n’ai personnellement absolument rien à redire de son analyse politique.


  • #1620568

    Valls, toi l’inculte, JAMAIS tu n’auras ma voix. Sioniste éternellement lié à israel, comprends bien que c’est ce que je vois d’israel (occupation, humiliation, expropriation,...), aux antipodes de mes valeurs, qui justifie pleinement mon choix. MERDE, quand même !!!

    Le catalan qui au nez et à la barbe des français a claqué un A/R pour aller voir un match de foot à Berlin (FC Barcelone - Juventus de Turin) aux frais de la princesse, n’est en rien pour moi un compatriote.

    Ouvrir les yeux de mes compatriotes sur le personnage est bien évidemment un exercice des plus aisés. A nous tous d’oeuvrer en ce sens !

    Salutations aux résistants.

     

    • #1620594

      il ne suffit pas dire " tu n’auras jamais ma voix ", il faut agir pour éliminer définitivement ce pourfendeur des libertés . Nous devons designer les 2 autres candidats qui passeront devant Valls et aller voter pour eux .
      Il faut éliminer Valls, comme nous nous sommes débarrassé de Sarkozy .


    • #1621192

      Je n’ai pas payé 2 euros il y a deux semaines et je ne paierai certainement pas 1 euro pour la primaire de la gauche. Je préfère faire confiance à la sélection naturelle et je l’espère à la clairvoyance de mes concitoyens. Et c’est précisément sur ce dernier point qu’il faut agir en usant d’arguments imparables.

      Qui va s’opposer à Valls lors de la primaire à part Montebourg ?

      Salutations.


  • #1620572

    Valls, comme toutes les vrais marionnettes, est constitué avant tout de VIDE . C’est indispensable pour pouvoir être manipulé par les ventriloques sionistes .


  • #1620574

    Le fantoche Valls a l’air sûr de lui mais je pense que même les plus cons des socialistes n’en voudront pas . Doublure survoltée du grotesque Hollande il n’a aucune chance .

     

  • #1620577

    "Tout ça est derrière"...Comment balayer 5 ans de bordel d’un revers de main sans en prendre sa responsabilité, le même qui s’engage sur un événement qui a eu lieux il y a 70 ans nous sort que finalement, le passé, il faut oublier...

    Je sais pas ce que donnera 2017 mais j’espère bien qu’il dégagera dès les primaires.


  • #1620585

    t’inquiètes pas Manu, on va venir voter à ta primaire .

     

    • #1620635
      le 09/12/2016 par Bruce marine
      Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

      Oh la crise de rire !! Bien trouvé ! Sur de chez sûr qu’on va y aller à sa primaire ! Faut lui mettre un râteau au catalan. En force comme les jeunes disent, un truc mémorable dans les dents, qu’il transpire des oreilles et comprenne le message (subliminal) enfin, si il capte quelque chose !


    • #1620923

      pas question de filer du fric à ces gugus, la râclée, il l’aura dans les urnes ! et si les Français ne notaient pas bien, ils seront punis et, quel que soit le candidat, ils l’auront bien mérité !


    • #1621393

      Haha, j’ai voté à la dernière primaire socialope. Premier tour pour Jean Michel Baylet et le second pour Mimolette..Il fallait éliminer la mère dodu de Lille. Je pensais que Hollande comme candidat serait du pain béni.. Résultat nous avons eu ce minable pendant 5 ans. J’ai envie de pleurer ou de rire, je ne sais plus :)


  • #1620592

    Je ne pense pas que Cahuzac soit tombé sur ordre socialiste (en fait sociétaliste) ou alors faudrait développer.
    D’autre part, la redevance télé ça n’est pas 138 € par mois mais par an (encore heureux)
    A part ça : Très bon article qui montre parfaitement bien le vide incommensurable du candidat sociétaliste des merdias.
    Si ceux qui se disent de gauche votent majoritairement pour ça, pauvre gauche française, il n’y a plus rien à en tirer de cette gauche.
    Et dans cette hypothèse, s’il devait dépasser les 10 % au 1er tour de la présidentielle, alors là pauvre France, ça me ferait vraiment de la peine !


  • #1620667

    Sacré Valls qui craint plus l’extrême droooâââte que les attentats sanglants contre les français lambda, ça résume le personnage et le programme de l’oligarchie qui l’emploie. Bouffon.


  • #1620687

    Valls candidat du PS et qui se fait jeter au premier tour...Pas mal aussi pour le virer définitivement...non ?


  • #1620707
    le 10/12/2016 par La porte en bois
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    La bêtise d’apathie nous confirme la soumission des heures les plus sombres actuelles...


  • #1620708
    le 10/12/2016 par La porte en bois
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    Comment vallss peut faire tout pour les français en étant attaché de manière éternelle à (l’avant garde) la communauté juive et à israhell... El blanco et ses opérations de com’ ne doute de rien, menteur un jour...


  • #1620796
    le 10/12/2016 par cernunnos
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    Je ne sais pas si c’est possible, mais voir Dieudo se déplacer pour voter à la primaire du ps, filmer par ER TV.

    Serait jouissif

     

  • #1620823
    le 10/12/2016 par Napoléon
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    EL BLANCOS sera élus, le CRIF n’a pas d’autre choix.


  • #1620832

    J’ai voulu voir la vidéo de Valls chez Bourdin, mais comme je n’ai pas flash dans l’explorateur, en lieu et place une phrase au milieu du cadre résume bien la situation : "Un plugin est nécessaire pour afficher ce contenu" ... Probablement le vert.


  • #1620833

    Cette primaire de gauche est une mascarade monumentale ,ça n’a aucun sens ,il suffit de voir qui est dans les starting-blocks on se croirait aux jeux paralympique de question pour un menteur . Ils veulent se racheter une virginité ,croyant que les Français vont oublier 5 ans d’humiliation ,de taxes ,de soumission ,de crachats ,enfin de mensonges .Ils sont même prêt à changer le nom de "socialiste " pour un autre nom afin de faire oublier leur bilan désastreux .Qu’elle est la part de crédibilité chez ses gens la ? mis à part les virer comme du papier toilette ,sans oublier de tirer la chasse pour qu’ils disparaissent à tout jamais .
    J’aimerais qu’en 2017 un grand changement s’opère ,et que l’on puisse rappeler ses gens à la barre ,afin de leur demander des explications croustillantes . C’est leurs réponses que je souhaiterais entendre.


  • #1620902
    le 10/12/2016 par TIGERWOOD
    Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016

    En fait cela serait marrant que hollande et caseneuve propose de changer la constitution (a coup de 49.3)pour l’élection présidentielle et de faire comme au states ou les candidats doivent être nés aux Etats-Unis. Cela détruirait définitivement les ambitions du naturalisé( a 22ans) "Manouel"
    Là hollande il remonterai a vitesse grand V dans mon estime.
    Franchement cela serait énorme.


  • #1620915

    « La sécurité, la protection, dont les Français ont besoin, la souveraineté, parce que notre pays a besoin plus que jamais d’indépendance, la solidarité, l’égalité, l’égalité des chances, l’émancipation des individus grâce à l’école et au travail qui est une valeur… et la démocratie ! »

    Quand on a atteint ce niveau d’hypocrisie et de mensonges, il est plus que temps que les Français se réapproprient leur destin. Ce personnage est un imposteur, un véritable danger pour la démocratie. Il se fout de la gueule du monde, comment ose-t-il dire ça ?
    C’est une insulte à l’intelligence des français qu’il méprise à un point inimaginable.

     

  • #1621690

    On ne compte plus le nombre de salopards candidats à la candidature. Le seul qui aurait pu émerger du lot du parti des salopards, Cahuzac, ils l’ont flingué très tôt. Il ne reste plus que Valls et les autres pour nous jouer une comédie pas drôle et dont on connaît déjà le résultat : Montebourg Made in France vainqueur contre Valls, la gachette tremblotante. Ce qui nous donnera un match présidentiel de premier tour opposant les principaux candidats suivants : d’un côté Marine déjà prête pour le 2ème tour et de l’autre Fillon, Mélenchon, Montebourg, Macron, et l’écolo dont j’ai oublié le nom. Difficile de dire qui de Montebourg, Mélenchon, Macron ou Fillon l’emportera. Pour Marine il vaudrait mieux que le finaliste soit Mélenchon. On dirait bien en tout cas que l’année 2017 sera l’année des M...


  • #1622650

    Un progressiste c’est celui qui accepte de se faire enculer par le sociétal au nom du social. Bon, 4 millions à la primaire, euh... comment dire ? Pas sur qu’il reste encore 4 millions de gauchistes dans ce pays. Vas-y valls, j’attends ton humiliation avec impatience !!!


Commentaires suivants