Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"La plus grande menace est désormais le laisser-aller" : l’OMS continue à désinformer et France Info à relayer

Que l’OMS raconte des salades, tout le monde ou presque le sait, depuis que le faux-nez de Bill Gates a transformé une grippe saisonnière en pandémie mondiale mortelle. Mais que les médias, qui théoriquement doivent faire un travail de tri, relayent la propagande de cette officine mondialiste, voilà qui ne laisse pas d’étonner.

 

Pourtant, en France, on a déjà des relais de Bill Gates et l’OMS dans le Système : il n’y a qu’à voir les articles pro-Gates du Monde ou les sermons antirelâchement du président du Conseil scientifique, que personne ici bas n’a élu, et qui n’a aucune autorité sur nous. Pourtant, ils la prennent, l’autorité, et ils se font obéir. Certes, par les Français les plus pétochards et les plus sous-informés, ce qui va ensemble, mais cela ne donne pas le droit d’imposer des lois scélérates, même provisoires, au reste de la population. Une population qui s’informe et se nettoie de plus en plus de cette propagande nauséabonde.

Nous avons souligné ici depuis le début l’énorme doute sur le caractère exceptionnel de cette pandémie, puis nous avons déconstruit un par un les arguments du président de l’OMS, un escroc notoire. Mais rien n’y fait : le site de service public France Info ne lit pas les médias en ligne et poursuit dans sa foulée désinformatrice. La preuve avec cette une du 9 juin 2020 :

« La plus grande menace est désormais le laisser-aller » (Tedros, larbin de Bill)

On y apprend logiquement qu’il ne faut pas se relâcher sinon on peut encore tous mourir, même si le Covid-19 a fait une moisson de morts égale à celle des grippes précédentes, qui ne présentaient aucun caractère exceptionnel. Par « laisser-aller » il faut bien sûr comprendre insoumission, car cette affaire est plus politique que médicale. Le Covid est fait pour tuer la contestation des peuples plus que les peuples eux-mêmes.
L’objectif est de soumettre tout le monde, sans exception, par le biais de la menace, de la psychose, du chantage : le deal qui se profile est clair, c’est le vaccin et les aides sociales, le vaccin et l’école, ou rien. Les bons citoyens seront vaccinés par la Bill Gates Inc., les autres subiront l’opprobre et mourront dans d’atroces souffrances. C’est le résumé du programme mondialiste pour les Nuls.

« Ce n’est pas encore le moment de lever le pied », nous ordonne l’escroc de l’OMS repris benoîtement par France Info :

« "Plus de 100 000 nouveaux cas ont été recensés sur 9 des 10 derniers jours. Hier, le bilan s’est élevé à plus de 136 000 nouveau cas", le chiffre le plus élevé sur une journée, a-t-il ajouté. Il a précisé que près de 75% des nouveaux cas enregistrés dimanche l’ont été dans 10 pays, principalement sur le continent américain et en Asie du sud. Dans les pays où la situation s’améliore, "la plus grande menace est désormais le laisser-aller", a estimé le patron de l’OMS, ajoutant que "la plupart des gens dans le monde sont encore susceptibles d’être infectés". "Nous en sommes à six mois depuis le début de la pandémie, ce n’est pas encore le moment de lever le pied", a-t-il insisté. »

Il n’est évidemment pas question une seconde d’obéir à cet escroc financé par Bill Gates, l’ami de Jeffrey Epstein, le pédocriminel américain de confession juive qui a organisé et géré un réseau international de prostitution de jeunes et de très jeunes filles. Comme quoi, tous les escrocs sont liés. Et comme par hasard, l’escroc de l’OMS soutient le Black Lives Matter, cette opération sioniste de séparation des Noirs et des Blancs, prélude à une guerre civile que le sionisme appelle de ses vœux :

« "L’OMS soutient pleinement les revendications en matière d’égalité et le mouvement global contre le racisme. Nous rejetons toute discrimination", a-t-il dit. Mais "nous encouragerons tous ceux qui manifestent à travers le monde à le faire en toute sécurité", a-t-il ajouté. "Autant que possible, restez à un mètre les uns des autres, lavez vos mains (...) et portez un masque si vous allez manifester". "Restez chez vous si vous êtes malade et contactez un service de santé". »

À quand les injonctions de cet escroc sur le réchauffement et la vie quotidienne des Français ? Avons-nous le droit de penser, monsieur Tedros Adhanom Ghebreyesus, l’employé servile de Bill Gates qui avait refilé 2 millions de dollars à Epstein pour services divers ?

« Jeffrey Epstein a exercé son influence par le biais de la philanthropie. Des établissements comme le MIT et Harvard ont tous deux confirmé publiquement que Jeffrey Epstein a donné d’importantes sommes d’argent à divers programmes des universités.

Le directeur du laboratoire, Joichi Ito, ainsi que son ancien directeur du développement et de la stratégie, Peter Cohen, et d’autres membres du personnel du Media Lab, auraient œuvré pendant un certain nombre d’années pour recevoir des dons anonymes de Jeffrey Epstein, et lui ont donné la possibilité d’influencer leur utilisation, selon The New Yorker. Jeffrey Epstein aurait également aidé le MIT Media Lab à récolter des fonds grâce aux dons de ses riches associés, parmi lesquels Bill Gates et l’investisseur Leon Black.

Le mail mentionné plus haut, envoyé par Joichi Ito en octobre 2014 aurait dit : "Il s’agit d’un don de 2 millions de dollars de Bill Gates arrivé via Epstein." Peter Cohen aurait répondu : "Pour les archives, nous ne mentionnerons pas le nom d’Epstein."

Le porte-parole de Bill Gates contredit le contenu des mails, mais le New Yorker a également publié un mail de Jeffrey Epstein à Joichi Ito dans lequel le financier aurait écrit "GAtes[sic] aimerait avoir un compte rendu de notre programme scientifique pour la semaine prochaine". Joichi Ito aurait demandé à Jeffrey Epstein de préciser quel type de document, et Jeffrey Epstein aurait répondu "plus spécfique[sic] pour qu’il puisse financer".

Le laboratoire aurait finalement obtenu 7,5 millions de dollars (6,8 millions d’euros) de Bill Gates et Leon Black, le fondateur de l’une des plus grandes sociétés de capital-investissement, utilisant apparemment Jeffrey Epstein comme principal intermédiaire. [...]

Deux jours avant sa mort, Jeffrey Epstein a signé un testament qui désignait l’un des proches de Bill Gates comme exécuteur testamentaire, si ses avocats de longue date n’étaient pas en mesure de remplir leurs fonctions. »

Visiblement, toutes les ordures sont interconnectées. Mais pour Le Monde, dont le milliardaire est l’un des donateurs, Bill est un grand « philanthrope » (admirez l’oxymore milliardaire-philanthrope), voir cet article de Sylvie Kauffmann, éditorialiste (ça veut dire propagandiste, ou tenant de la ligne du journal qui est, on le rappelle, socialo-sioniste) :

On se frotte les yeux : « La fondation qu’il dirige joue un rôle de premier plan dans la lutte contre la pandémie, mais expose le milliardaire-philanthrope aux fantasmes et aux interrogations » ! Alors que les liens Gates-Epstein sont prouvés ! La conclusion de l’article (un publi-rédactionnel, disons-le tout de go) a failli nous faire perdre conscience :

« Mais, surtout, politiques et diplomates s’inquiètent du modèle produit par cette fondation privée remarquablement intelligente, devenue indispensable dans l’aide au développement, capable de remplacer plusieurs ministères de la santé sans avoir à se soumettre au contrôle d’un Parlement. Une sorte de concurrente des États, pourvoyeuse de bien public mondial grâce à des moyens colossaux parfaitement gérés, qui pallient les caisses vides des organisations internationales − en particulier celle de l’OMS, dont la fondation Gates est le deuxième contributeur. C’est vrai. Mais vu l’état du monde, rétorque un expert européen de la santé, on peut se féliciter qu’elle soit là. »

Rires dans la salle. Epstein, du haut de son job en enfer (il nettoie les chiottes du Diable), ou alors planqué en Israël (sait-on jamais) après une exfiltration par le Mossad et un changement de visage, doit bien se marrer.

 

Bonus : le président du Conseil scientifique, qui se prend pour notre directeur de conscience, nous donne l’ordre du jour...

« On contrôle l’épidémie. C’est une bonne nouvelle, liée au confinement, aux mesures de distanciation sociale prises par nos concitoyens, probablement au fait qu’on rentre dans la période d’été et que ce virus est peut-être sensible à une forme de température. On a des outils qui permettent de dépister, de tester, très largement, d’isole et de tracer les contacts. Mais de l’autre côté, le virus continue à circuler, l’épidémie n’est pas finie. Ce virus, il faudra le faire disparaître »

Le grand mensonge médical planétaire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tedros Adhanom Ghebreyesus est tenu par les couilles, vu son pédigrée (cf l’excellente vidéo de Marcel).
    C’est une pancarte, un panneau publicitaire, qui récite des injonctions soufflées par ses maitres.
    Pas étonnant que Trump en ait pris ombrage et ait décidé de quitter l’OMS.
    Il fait juste une erreur d’analyse en clamant que c’est la Chine, seule, qui influence l’OMS.

    Car il va bien falloir nommer un chat, un chat : ceux qui sont propulsés à la tête des ONG ou des institutions internationales comme l’ONU ou l’OMS, sont des marionnettes au main de la mafia internationale.
    La presse écrite, mais pas que, ne survit que grâce aux subventions, une presse entièrement dépendante de lobbies mondialistes, puisqu’en déclin permanent face à la concurrence du net, donc sommée de faire la propagande de ses généreux donateurs.
    Plus grave, des Etats-nations endettés par des politiques économiques mortifères, sont entièrement dans les mains de richissimes "racheteurs" de dettes dont le capital est parfois d’origine douteuse et planqué dans des paradis fiscaux.

    Tout est verrouillé, tout est contrôlé, tout est infiltré, tout est pourri.
    Tout est faux.

     

    • « Il fait juste une erreur d’analyse en clamant que c’est la Chine, seule, qui influence l’OMS. »

      Pensez-vous sincèrement qu’il ne le sache pas ? Trump se bat contre l’état profond américain, pas contre la Chine...

      Et la chose importante que je retiens de Trump c’est qu’il ne faut jamais prendre en compte ce qu’il dit mais plutôt regarder les effets de ses actes...


    • ’’déclin permanent face à la concurrence du net, ’’
      C’est son contenu qui la disqualifie, pas la technique de diffusion. Le fond, pas la forme.


    • @Vince Malum Bono, Trump est difficile à suivre.

      Tout ce que je lui demande, c’est de ne pas céder à la contrainte de devoir relancer le pays, très impacté par l’enchainement Covid-Floyd, par un conflit militaire espéré par l’Etat profond et d’autres acteurs supra nationaux.
      Car ne nous trompons pas, Trump a fortement déçu en haut lieu de ne pas avoir viré Assad et de ne pas avoir attaqué l’Iran.

      Certains sont frustrés et espèrent encore que le marasme économique couplé avec l’élection US, obligent Trump à sortir de ce qu’il ne veut pas faire depuis le début de son mandat.

      En ce sens, Trump n’est pas à l’abri de devoir se soumettre, s’il veut être réélu.


    • @anonyme, je suis d’accord avec vous, mais on ne peut pas passer sous silence l’énorme impact du net en terme de véhicule de l’information, avec une force de frappe sans commune mesure avec la presse papier, par exemple.

      C’est aussi à cause de cette supériorité, que les Etats tentent de contrôler les contenus par la loi Avia, par exemple, histoire d’en museler la propagation, suivant des critères qualitatifs, donc arbitraires, un contenu ne répondant pas aux critères de la bien-pensance et donc empêché d’être covoiturés.


    • @goyband
      "Trump est difficile à suivre"
      Moi aussi je trouvais Trump difficile, voire impossible à "lire" - jusqu’à ce que je regarde quasiment toute la série des webjournaux de Radio Québec par Alexis Cossette, et en particulier sa série "Trumpologie". Regardez-les attentivement et vous comprendrez beaucoup mieux ce que fait Trump. Il savait très bien ce qu’il faisait en quittant l’OMS. La querelle avec la Chine n’est que du théâtre.


  • La grippe saisonnière, c’est selon l’OMS (Lien) : 500 000 décès / an, alors que le Coronavirus cumule aujourd’hui à 409 092 décès aujourd’hui.
    Donc 100 000 décès de moins ! Et la pseudo épidémie est derrière nous comme le montre les chiffres officiels de https://www.worldometers.info/coron...
    Cependant le confinement continue...

     


  • Ce virus, il faudra le faire disparaître




    Y’en a une ribambelle de virus à faire disparaitre !


  • La stratégie du choc “déguisée” en mise en garde préventive pour le bien de tous, tous les leviers sont en fonction, un rouleau compressant le genre humain dans sa quête emprunt de liberté et de choix.Ces organismes "sauveurs" ne veulent sauver qu’eux mêmes, il n’y a pas de volonté de bien commun, il ne peut en être ainsi. A présent se profile une forme d’humanisme en carton pate. Un humanisme contrôlé.


  • Ma lecture de ce bonus

    « On contrôle l’humanité. C’est une bonne nouvelle, liée au confinement, aux mesures de distanciation sociale prises par les moutons, probablement au fait qu’on rentre dans la période d’été et que ce virus est peut-être sensible à une forme de vérité révélée. On a des outils qui permettent de dépister, de tester, très largement, d’isole, de contrôler, et de tracer les contacts. Mais de l’autre côté, le virus continue à circuler, l’épidémie, la propagande et le mensonge, n’est pas finie. Ce virus, il faudra le faire durer  »

    Le bon conseil que je donne à ces crapules est de se faire disparaître à tout jamais au mieux, et, au pire c’est d’être bouffer vivant.

     

    • Cette traduction est validée par le comité gouvernemental de ma subjectivité qui y voit une saine émotion de traducteur lucide.

      Bravo, force et honneur !


    • Seuls des gouvernants pourront faire disparaître l oms, le plus important looby de la marchandisation de la santé, de la mort et des organes du genre humain. Trump a commencé le bal, la Chine avec sa démographie qui risque de ne plus être qu’un marché ne peut pas se permettre d être en dehors du contrôle... A mon avis, c est une machine vouée à disparaître dans les 20 ans à venir, le développement du numérique éveillera forcément les consciences. La santé est le bien d un chacun, aucune évolution ne se fera aux dépends des gens au fur à mesure que LE savoir se diffusera, en tout cas je le crois.


  • La plus grosse opération d’intox de tous les temps.


  • La plus grande menace est le laisser-faire de cette classe de vermines.


  • L’aide au développement n’est rien d’autre qu’une vaccination de masse, l’instauration d’un modèle politico économique occidental dévastateur sous couvert de démocratie.


  • Putain les milliards d’euros et de dollars perdus et tout ça Parceque ces cons de sans dents n’ont pas reçu le vaccin prévu par les instigateurs de cette escroquerie !
    Alors tous ces terroristes font durer le plaisir pour des tas de raisons ( pas de manifs , pas de poursuites judiciaires contre tous ces criminels, perpétuer autant que possible la trouille dans les esprits, préparer le retour du virus , maintenant qu’ils savent que sur un claquement de doigts ils peuvent fermer leurs gueules à sept milliards de veaux , sans tirer un seul coup de feu et même en profiter pour vider les prisons sans problème !
    Mais à ce jeu de cons , tous ces parasites mondialistes , pourraient bien se retrouver au bout d’une corde tressée avec la colère des peuples !!


  • aujourd’hui c’est cool en France, mais faut arrêter de minimiser ce virus, il met HS TOUT les services de santé du monde. Au Pérou les bouteilles d’oxygène sont achetées par les familles 10 fois le prix parce que les capacité hospitalières sont saturées.
    https://www.lecourrier.vn/le-perou-...
    En France pendant 3 semaines tous les soignants ont été envoyés au front à poil sans masque sans blouse sans rien.. Sans leur abnégation et en disant que c’est une grippe et qu’il fallait pas s’inquiéter on aurait triplé le bilan. on aurait pu rien faire et dire continuez de vous amusez, y en a 1/10 qui va mourrir mais c’était pas la meilleure solution à moins d’avoir personne qui compte pour nous...


  • La photo de Tedros Adhanom illustre bien l’image du borgne mentionnée dans l’apocalypse.

     

    • Et tellement con qu’il cache le mauvais oeil :)
      Pour la symbolique des fiottes qui se cachent un oeil pour déclarer leur appartenance satanique, notons que c’est le cerveau droit qui est éteint artificiellement. Cela se vérifie avec leurs techniques d’éducations visant à éteindre toute émotion, empathie, créativité, sensibilité etc...pour en faire des robots logiques et binaires
      Petit bonus, tout le monde à un oeil gauche brillant et vif, mais l’oeil droit est souvent ’éteint’ ou il part carrément de travers. Alors que chez les artistes, soigneurs, spirituels, les 2 yeux sont équilibrés (dans leur intensité).
      Vous ne regarderez plus les gens de la même manière :)


Commentaires suivants