Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Serge Ayoub sur ses années hooligan : "Emmerder le Système, c’est ça qui me plaisait"

Pour Sputnik, Serge Ayoub témoigne de son expérience de hooligan. Le chef de file des ultras du PSG dans les années 80 parle sans fard de son rapport avec le football, les autorités, le monde moderne et la politique.

 

 

Serge Ayoub, sur E&R :

Réflexions sur la violence,
chez Kontre Kulture :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1831898
    Le 2 novembre à 17:45 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Serge Ayoub sur ses années hooligan : "Emmerder le Système, c’est ça qui me (...)

    En attendant, le mouvement skinhead et le hooliganisme ne viennent pas du Pérou...

     

    Répondre à ce message

  • Cool, un best of de Serge Ayoub ! :-)

     

    Répondre à ce message

  • "Emmerder le Système, c’est ça qui me plaisait" ????

    Il a emmerdé le système ? Vous connaissez beaucoup de gens qui emmerdent le système et qui tiennent un bar "dissident de droite" pendant des années ?

    Je pense que ce type est simplement une taupe d’extrême droite qui travaille pour sa grande famille.

     

    Répondre à ce message

    • #1832083

      Lire des commentaires aussi consternants d’ignorance crasse me dégoute de plus en plus de commenter sur E&R.
      Mais c’est qui ces gens qui la ramènent sans cesse ici et jugent des gens qu’ils ne connaissaient pas il y a une heure ?
      Et vous êtes qui d’abord pour vous imaginer avoir la moindre légitimité pour la ramener ?
      Je vous souhaite vivement d’avoir Serge Ayoub en face de vous un jour, il vous expliquera...

       
    • La nouvelle génération est de plus en plus dénigrante et nihiliste, tombe dans le piège de tout savoir parce qu’elle serait mieux informée, mais a oublié le vecteur expérience (l’expérience virtuelle ça compte pas hein, sauf dans les JV). Le net et l’anonymat donnent des ailes ...

       
    • « Je pense que ce type est simplement une taupe d’extrême droite qui travaille pour sa grande famille. »
      Désolé mais sur ce coup vous ne pensez pas. Ce n’est pas le verbe approprié.

       
  • Ca me fait rire un peu. Le psg est un club de bobo des l origine. Se sentir francais et supporter ce club est une heresie. Pas pour rien que Bruel adore ce club et pas Saint Etiennes Nantes ou Marseille

     

    Répondre à ce message

    • Bon . un peu d’inteligeance stp ! pour un mec normalement constitué qui vit a Paris et bien tout naturellement il défendra son territoire et pas celui d’a côté.. Alors si ton club de bobo ou de n’importe quoi est celui de ta ville il est TON club. Ca va t’as pas eu de mal a comprendre. Alors A+

       
    • perso j’étais hooligan a cette époque et j’ai jamais aimé le foot, j’y allais juste pour voir mes potes et me defouller. je me rappel pas avoir regarder en entier le moindre match :-)

      ont était là, c’était notre "territoire" et on montraient à tous qu’on étaient à Paris dans le Kop. basta, faut pas chercher plus loin.

      une fois en y allant je me suis pris un coup de matraque pour avoir uriner sur un coin du Go sport, le flic était fier de lui, je lui ai dit de bien me regarder. 30 minutes plus tard on a retourner son bus avec ses potes a l’intérieur :-) c’était comme ça a l’époque. c’était un jeux

       
  • Je ne vais pas rentrer dans les détails,mais moins antipathique que d’habitude.Effectivement pour moi aussi les peuples de l’est,pas seulement les russes,les polonais par exemple,sont ceux qu’il est le plus agreable de côtoyer.

     

    Répondre à ce message

  • Il a raison sur les Anglo-saxons... Américains ou Anglais savent que la politique obéit d’abord a l’argent, et l’argent, c’est la loi de la violence. Les Anglo-saxons sont ouvertement sionistes/pro-sionistes pour ca.
    Paradoxalement, c’est une position moins hypocrites que celle de ceux qui se revendiquent d’une Paix Chrétienne (et autre sagesse rebidouille sauce aigre-douce), qui finalement n’est qu’une doctrine appartenant a la tradition abrahmique.

    Certes, le Christianisme est (fut) une "révolution" contre les marchands du temple (à son origine) mais ces racines n’ont jamais été coupées.

    Les sionistes sont des religieux qui, du point de vu pratique, n’ont aucune loi pour limiter leur imagination destructive et dominatrice.

    Se cantonner à la doctrine dite Chrétienne pour soi-disant contre carrer la domination sioniste (hégémonie juive) n’est qu’une mascarade, au mieux, un leurre...

    Je ne suis pas spécialement fan de Serge Ayoub (d’ailleurs, je ne suis fan de personne) par contre, je respecte le gars pour sa capacité à riposter par la violence lorsqu’il est agressé violemment. Hors littérature et Forum, il y a des situations ou la loi la plus simple prévaut :

    -Tuer, ou se faire tuer.

    L’ennemi du bien n’est pas le mal, mais son proche (opposé ou non) > Le meilleur...
    (Et vis et versa... )

    Ne pas reconnaître (prendre conscience) de l’ennemi, et se contenter de théoriser les opposés, n’est qu’une forme de décadence oriental... Voyagez, vous constaterez les faits par vous-mêmes...

    Le Capital est intrinsèquement lié à une doctrine (un état physique et psychique).
    Cette doctrine ne tombe pas des nuages, mais d’un certain Pommier...

     

    Répondre à ce message

  • Emmerder le système, c’est un peu vite dit. Un groupe de jeunes dont la testostérone atteint des sommets et qui a envie de se défouler n’a rien d’emmerdant, ça fait juste désordre. Faire usage de la violence sans regard des conséquences (minimes à l’époque) n’a rien de bien gratifiant, mais peut être vraiment apprécié de certains. Maintenant, avec le recul des années, il semble que le phénomène était un "vide juridique" qui a vite fait d’être comblé et finalement détourné comme soupape sociale. La castration programmée du mâle occidental passe également par l’abolition de tout ce qui est physique, y compris les bastons.

    Bien que le personnage n’a pas une réelle profondeur de discours, ce dernier semble être un instantané d’une époque révolue et dont beaucoup de commentateurs ici, ne mesurent pas l’évolution, et rien que pour son expérience, acquise avec réel contact social (terre inconnue pour beaucoup de la génération actuelle), il mérite d’être écouté avec attention. On peut faire objection quant à sa manière de conclure, d’interpréter ou de généraliser sur de petits échantillons, mais ce qu’il décrit a bien été et ne sera sans doute plus jamais.

    Elle est révolue l’époque des joutes physiques entre vrais hommes accomplis aussi bien physiquement que spirituellement (je ne parle pas de Serge Ayoub spécialement), place à la pleurniche et à l’intellect 2.0 avec la force d’un ver de terre asthmatique.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne comprends pas pourquoi E&R s’associe à ce personnage.
    Alain Soral a toujours été sans ambiguïté sur la question de la violence, en réaffirmant toujours très clairement qu’elle n’avait pas sa place à E&R et que toute personne qui s’y laisserait aller serait immédiatement exclue du mouvement. La violence est toujours injuste, inutile et contre-productive. Les groupes d’extrême gauche des années 70 (Faction Armée Rouge, Action Directe, Brigades Rouges, etc.) l’ont compris tardivement et ont renoncé stratégiquement à la violence.

    Encore étaient-ce là des actions politiques (réfléchies, stratégiques, argumentées), alors que la violence des skinheads n’était que du cassage de gueule sans aucun intérêt et aucune portée. Si Ayoub était surnommé Batte-Skin, ce n’était pas en raison de la puissance de sa dialectique et de la finesse de son analyse, mais parce qu’il prenait plaisir à démolir à coups de batte de baseball de pauvres types qui ne représentaient certainement pas l’oligarchie !

    Je ne parle même pas du racisme plus ou moins avoué, de l’idéologie ethniciste et identitaire, etc. Pas très Égalité et Réconciliation, tout ça !
    Il faudrait vraiment que Soral nous explique les raisons (de fond ou d’opportunisme) de son soutien à ce triste personnage ...

     

    Répondre à ce message

  • @créponné...........Ayoub aurait le faciès Kabyle !...vous semblez tout ignorer de ce prétendu faciès....comme s’il y avait un faciès type pour chaque contrée de la Terre, allez dans certains villages en Algérie et au Maroc, vous y verrez plus de " clairs de peau ", de châtains clairs, blonds ou de rouquins que n’importe où en France au mètre carré...et puis vous voyez le moyen-oriental aussi dans ses yeux ( vicieux tant qu’à faire, hein ! )...instruisez-vous là dessus si le sujet vous " parle " en évitant si possible de plaquer sur autrui quelque fantasme incongru .

     

    Répondre à ce message

  • ah ce serge, toujours aussi chafouin. j’aime bien le bonhomme, il a pas trop changé depuis l’époque où je le croisé dans son shop du 15eme :-)
    il a bien tourné, ça aurait pu mal finir. en tout cas ça fait plaisir de le voir en bonne forme

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents